vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


caddrh14avril

Déclaration de presse de la Révolution Démocratique

Le 10 avril 2017, face à la détérioration de leurs conditions de vie et d’études et constatant la confiscation de leurs acquis par les ténors du pouvoir actuel, les scolaires sont sortis massivement et pacifiquement pour exiger la satisfaction d’une série de revendications connues de tous.

Zeyna transfert argent bis

Le gouvernement de la 7ème République fidèle à ses traditions bavuristes a pris l’option de la violence et de la répression : usage disproportionné de la force, du gaz lacrymogène et autres moyens non conventionnels de répression.

Pire les étudiants de l’Université de Niamey vaquant à leurs occupations quotidiennes ont été surpris par un déferlement de violence gratuite et sauvage et ce au mépris des franchises universitaires et de toute légalité.

Le bilan provisoire de cette ignoble agression est d’au moins un mort connu en la personne de Bagalé Malla, de 3 disparus, plus de 200 blesses, des viols de jeunes étudiantes, des dizaines d’arrestations d’étudiants et scolaires, la fermeture des campus universitaires de Niamey et Maradi, d’importants dégâts matériels dans des mosquées, des bibliothèques, des boutiques, des chambres et des vols.

Nous vous demandons d’observer une minute de silence à la mémoire des disparus et de tous les martyrs de ce régime barbare.

C’est le lieu de rappeler que Mahamadou Issoufou n’est pas à sa première tuerie des fils des pauvres citoyens nigériens notamment les scolaires. Dans sa macabre liste on peut malheureusement citer :

L’assassinat de Tahirou Harouna dans l’enceinte même du campus universitaire, le meurtre crapuleux d’un scolaire à Gaya, l’exécution sommaire de Laminou Maikanti à Zinder

Dans ces moments tragiques et douloureux imposés aux scolaires en particulier et aux nigériens en général, le Mouvement pour la Révolution Démocratique :

1- Présente aux familles, amis, connaissances, camarades et au peuple nigérien ses condoléances les plus attristées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;

2- Exige du gouvernement la libération immédiate et sans conditions de tous les étudiants et scolaires arrêtés ;

3- Exige l’ouverture d’une enquête pour établir le bilan exact et identifier les responsables de cette barbarie afin qu’ils répondent de leurs actes

4- Exige la réouverture immédiate des campus, mosquées et autres installations connexes ;

5- Apporte son soutien indéfectible aux scolaires et étudiants dans leur lutte légitime et leur quête d’une école crédible, performante et accessible à tous.

Le Mouvement pour la Révolution Démocratique rappelle que ces évènements dramatiques se déroulent dans un contexte sociopolitique déjà marqué par :

- La désacralisation des principes démocratiques et républicains ;

- La rupture d’égalité des citoyens consacrant l’émergence du citoyen Guri (SUPER CITOYEN) ;

- La confiscation progressive des libertés individuelles et collectives : cas d’arrestation des journalistes à l’exemple de Baba Alpha et d’acteurs de la société civile comme Maikoul Zodi ;

- L’abandon par les pouvoirs publics des secteurs sociaux de base : l’éducation en agonie, la santé mercantilisée et inaccessible à la majorité des citoyens ;

- La remise en cause de la souveraineté nationale à travers l’installation anarchique des bases militaires étrangères et le retour en force du système impérialiste ;

- Le mépris et l’indifférence des gouvernants face à la paupérisation galopante du peuple et à ses besoins (l’actuel problème d’eau à Zinder, les coupures intempestives d’électricité et d’eau à Niamey, Agadez et Tillabéry, la crise alimentaire et nutritionnelle entrainant la désertion des écoles rurales, la couverture de santé insatisfaisante etc.)

- La gestion mafieuse des ressources nationales et les mauvais investissements à l’exemple de Gorou Banda et des réalisations folkloriques ;

- La multiplication des scandales financiers impliquant des hauts responsables de l’actuel régime restant encore impunis ;

- Le surendettement de notre pays et la mise en place d’une administration budgétivore, hautement politisée et inefficace

Donc le Niger va mal, le Niger est mal géré, le Niger souffre, les perspectives sont sombres. Le régime GURI incapable de sortir le Niger du sous-développement et de l’injustice, entend se protéger en se barricadant derrière la violence et le mensonge d’Etat.

Devant cette catastrophe nationale, le Mouvement pour la Révolution Démocratique, demande à tous les citoyens de sortir en masse le mercredi 19 avril 2017 pour exiger :

1. La démission immédiate et sans conditions de Mr Mahamadou Issoufou pour incapacité à diriger le pays dans la paix, la justice sociale et l’équité ;

2. La tenue du CONGRES DU PEUPLE, assises qui permettront de rectifier la démocratie nigérienne. Ces assises souveraines permettront au peuple de définir des directives nouvelles consacrant une véritable démocratie, promouvant un développement endogène équilibré, une gouvernance exempte de corruption, de favoritisme et de clanisme, et l’égalité de tous devant la loi.

Vive le Niger et son peuple

En avant pour la Révolution Démocratique

Fait à Niamey, le 14 avril 2017

Pour la Révolution Démocratique

Le Comité Exécutif du CADDRH

 

Commentaires  

-1 #1 TOTO A DIT 15-04-2017 16:38
:o :o :cry: des viols de jeunes étudiantes :-x :-x :-x Est bien ce que TOTO A DIT a cru lire.. Bien que se sachant analphabète ??

Tout si tel est le cas ces forces de désordre qui n'ont contentes de défoncer les portes et fenêtres des étudiants... Non préoccupées de violer les franchises universitaires...... Avec disparition d'articles de valeurs des étudiants après leur passage.... Se sont aussi données le luxe de SAUTER LES ÉTUDIANTES EN SE RETRANCHANT......

POOOH POOOH POOOHHH. ils sont forts ces forces de désordre .....si ces faits sont avérés...
ATTENDEZ !! Est il dit forces de DÉSORDRE :o Sinon comment des éléments censés maintenir l'ordre vont défoncer des portes et fenêtres de paisibles citoyens pour leur dire sortez de vos chambrées pour aller faire quoi ??
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 harouna 15-04-2017 16:55
suite au mouvement du 10 Avril une video circule sur le reseau dont vraiment les autorités devrait sans hesitation dennnoncer le coupable.
la video est connu et vu des tous ou des FDS ( Policier ) frapper un etudiant en disant et le faire dire Abat USTN et vive la Police c'est vraiment honteux
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Le Niger 15-04-2017 17:41
Si une personne te dit " suis moi, je vais diriger une prière, s'assure s'il connait prier, s'il prie et s'il a une conviction dans ce qu'il dit".
Il n'est pas permi à n'importe qui de donner des leçons. Il n'est pas quand même interdit de jouer l'opportunisme. Aujourd'hui un Moumouni, Omar, se convertir en imam. Ce n'est pas la toge qui définit un imam, mais les actes qu'il a posé dans le passé. Pour tout ceux vécu le mouvement du 21 février 2001 et la suite, je vous laisse méditer.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 TOTO A DIT 15-04-2017 17:56
:-x Parlant justement de cette vidéo, TOTO A DIT l'avait vu et les mots lui manquent pour décrire le métrage... Il peut sans ambages dire la dignité humaine a été bafouée.. Comment s'acharner sur un innocent AU SOL,ALLONGÉ, qui ne représente aucune menace, le sang sortant de sa bouche et le taper... Taper avec un ceinturon pour lui faire dire DE DIRE:
USN: abas ! La police : vive !!!
Et de se demandait L'HOSTILITÉ, s'il y en a, Est ce sous le TAOURILAND, entre la POLICE... Et les ETUDIANTS.????
ces images sont justes INTOLÉRABLES......

Ce qui fait dire comme l'on est en présence d'une police aux commandes .....

Et une consolation que TOTO A DIT, puisse avoir, si l'information s'est avérée, c'est d'apprendre que des éléments de cette brigade d'intervention ont été interpellés et écroués Avec leurs matricule, il hésite entre le publier ou pas. Fais :-) Ne fais pas... TOTO A DIT fait quoi ? :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 KOINI 18-04-2017 09:05
crétins,vous ne faites qu'attisez le feu au lieu de jouer aux pompiers!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 kirikou 18-04-2017 10:17
il n'est dans l'intérêt de personne de voir le Niger sombrer la violence et l'inconnu.ceux qui pensent récupérer la situation à des fins politiques ou par vengeance seraient peut-être les premiers perdants .Le gouvernement doit tout faire pour apaiser les esprits pour sauver l'école qui subit tant de coups de toutes parts.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 11:53
signature-d-une-convention-de-partenariat-entre-les-regulateurs-nigeriens-et-francais-de-l-energie-communique-de-presse Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger...Lire plus...
Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

27 novembre 2020
Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger à travers l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE), la...

47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

27 novembre 2020
47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sous...

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...