mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issa Djibo point-de-presse

Le Directeur général du trésor, M. Issa Djibo, a rompu le silence, hier, dans la controverse portant sur la situation du compte de la Ville de Niamey logé au Trésor national, à travers un point de presse qu'il a animé dans les locaux de ladite institution, en vue d'apporter des précisions sur la question.

Zeyna transfert argent bis


Au cours de ce point de presse, M. Issa Djibo a expliqué que depuis sa prise de fonction, (moins de deux mois) il a réussi, avec l'appui des autorités du pays, à réduire un certain nombre d'arriérés de pécules des contractuels de l'Etat qui se trouvent au niveau du trésor national. « Ces arriérés qui s'élèvent à plus de 20 milliards ont été épongés. Nous n'avons pas de raison particulière à bloquer des fonds de la Ville de Niamey, qui ne dépassent pas 10% de ce que nous avons déjà épongé », a-t-il déclaré.
Comme l'a expliqué le DGTCP, la Ville de Niamey dispose d'un compte de correspondant du Trésor. Ce compte est alimenté quasi-exclusivement par les ressources provenant de la rétrocession partielle ou totale d'impôts par l'Etat. Il supporte les dépenses que la Ville initie au moyen d'ordres de virement ou de paiement qu'elle envoie au Trésor. « Comme tout compte de correspondant, de par la réglementation, celui de la Ville de Niamey doit toujours présenter un solde créditeur ou nul. Le comptable n'est pas autorisé à payer, c'est-à-dire à débiter le compte, que dans la limite des ressources disponibles», a édifié M. Issa Djibo.
C'est pour cette raison, a expliqué le Directeur général du Trésor, que l'ordonnateur du compte, en l'occurrence le président du Conseil de ville de Niamey et son comptable, doit vérifier régulièrement la situation des ressources sur le compte avant d'entreprendre de nouvelles dépenses. « Il nous semble que ce n'est malheureusement pas le cas à la Ville de Niamey », a-t-il regretté.
Toujours est-il que, a affirmé
M. Issa Djibo, au vu du contexte social difficile qui prévalait au niveau de la Ville de Niamey, les plus hautes autorités du Niger se sont saisies de la question en janvier 2017. Ainsi, une rencontre a été tenue le samedi 11 février 2017 sous la présidence du Premier ministre en vue de trouver, dans les meilleurs délais, une solution au paiement régulier des salaires d'un peu plus des 3.700 agents de la Ville de Niamey qui accusaient sept (7) mois d'arriérés.
Au cours de cette réunion, a-t-il indiqué, la situation du compte de dépôt de la Ville de Niamey au Trésor au 31/01/2017 a été présentée. En résumé, explique le DGTCP, le compte dégage un solde créditeur de 232 531 653 FCFA : il a enregistré des mouvements en crédit d'un total de 5 108 032 499 FCFA, y compris un report de solde de l'exercice budgétaire 2015 de 214 854 012 FCFA, et en débit un total de 4 875 500 846 FCFA. Les dépenses ont concerné cinq (5) mois de salaires en 2016, correspondant à un montant total de 2.641. 462.738 FCFA, et des dépenses engagées par la Ville de Niamey dans le cadre de son fonctionnement pour un montant de 2.234.038.653 FCFA.
« D'autres ordres de virement et de paiement de plusieurs milliards ; portant en partie sur le rachat des marchés ALBARKA et AS-SALAM, reçus de la ville de Niamey n'ont pas été honorés et donc ont été retournés, faute de crédits suffisants pour leur prise en charge. Il en a été ainsi des demandes de paiement de salaires pour la période de juillet à décembre 2016 par le président du Conseil de ville de Niamey, adressées le 27 janvier 2017 au Directeur général du Trésor, pour un montant cumulé de 2 385 246 693 FCFA », a expliqué M. Issa Djibo.
«Il ressort de ce qui précède qu'on est bien loin des milliards que la ville de Niamey aime à rappeler qui demeurent bloqués actuellement au Trésor National », a fait constater le Directeur général du Trésor. Il a rappelé qu'au sortir de la réunion présidée par le Premier ministre, le maire central de la ville de Niamey s'était engagé à payer le salaire de janvier 2017 aux agents, au cours de la semaine du 13 au 17 février 2017, dès que le reliquat inscrit au solde de son compte, soit 232 531 653 FCFA, lui sera parvenu.
C'est ainsi que selon lui, le ministre des Finances a alors instruit le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique de lui allouer ce montant, ce qui a été fait immédiatement selon la procédure demandée par M. Hassane Seydou, maire centrale de Niamey. « Il s'est également engagé à prioriser désormais le paiement à terme échu de ses salariés, sur la base des recettes que la ville de Niamey aura engrangées ; pour le mois de février 2017, le reversement du montant de 261 000 000 FCFA actuellement disponible dans son compte a d'ailleurs été demandé le vendredi 03 mars 2017 », a dit le DGTCP.
D'après M. Issa Djibo, le maire central de Niamey s'est enfin engagé à trouver des solutions idoines au stock d'arriérés de salaires constitués au cours de l'année 2016, soit près de 2 385 246 693 FFCA. « Nous espérons que ces éléments d'explication permettront de clore ce débat inopportun sur la situation du compte de Ville de Niamey au Trésor et de passer au respect des engagements pris devant les plus hautes autorités du pays en vue de mettre fin rapidement aux souffrances des salariés de la ville de Niamey et de leurs familles », a conclu le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique.


Seini Seydou Zakaria(onep)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+4 #1 NIGER 09-03-2017 11:24
Du ministre des finances au directeur général du trésor en passant par le maire de la ville de niamey qui croire? chers salariés de la mairie vous êtes plus que jamais perdu n'est-ce pas?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Mairie en danger 09-03-2017 15:12
Trois responsables et trois versions différentes sacré guri
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 MAIGA One 09-03-2017 15:20
Je n'ai aucune raison de soutenir le maire centrale, mais le DGTCP est entrain de mentir bêtement. Il parle de 10% restant sur combien? Il semble dire que le maire doit respecter ses engagement pris devant des hautes autorités. Il raisonne bête! Vous détenez l'argent de la mairie, que vous ne mettez pas à sa disposition et vous voulez qu'il respecte ses engagements. Il refuse e donner le montant total car il ment. C'est juste pour appuyer Massaoudou dans son mensonge. :-* 2
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 MAIGA One 09-03-2017 15:26
Le DGTCP doit faire l'historique es avoirs de la mairie, donner le total des cr édité, le total des débits et le solde restant. Il ne le fait pas car il raconte des mensonges. Il sera rattrapé comme son predesseur l'a été en jouant le flic pour le PNDS et contre son parent SIDDO ELHADJ qui lui a fait confiance en le nommant au poste stratégique ou il peut avoir les infos.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 DOSSO DJIDA 09-03-2017 15:49
MAIGA tu n arien compris quand le DG parle de 10% il fait allusion à la dette que l'erat doit à nos contractuel
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 adamou amadou 09-03-2017 16:27
Mr le directeur generale du tresor , tu n ' a rien compris ce pourquoi tu n'a rien dit ; meme le president du conseil de ville est mieux que toi . tous sa ce pour nous faire oublier l'affaire URANIUMEGATE = 200 MILLIARDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 seynos 09-03-2017 16:45
Le gros problème de la ville de Niamey, c'est le nombre pléthorique de ces agents (3700) ? Que font tous ces agents? En tout cas le citoyen lamda de la ville de Niamey ne voit même pas 1 000 agents en service. Depuis longtemps chaque maire qui vient recrute et au finish on a des centaines d'agents qui ne font rien mais payés.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 seynos 09-03-2017 17:04
J'invite les autorités de la ville de Niamey de prendre toutes les dispositions pour éponger les arriérés de salaires. Ensuite, elles doivent engager un processus de départs volontaires pour ne garder en service que les agents qui sont utiles et qui disposent de moyens de travail. Aujourd'hui la ville de Niamey a des chauffeurs qui font des mois et des mois sans garder une clé de véhicules dans leurs mains. Il faut réduire l'effectif des agents dans le respect strict des lois et réglements.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Midou 09-03-2017 20:22
Un traître et un maudit. Maudits soient les COLLABOS. Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 project-investors@ou 10-03-2017 04:36
La société Project Investor Group est en quette de personne responsable,dynamique,de bonne moralité pour nous représenter valablement en Afrique, dans le but de développer notre société dans les domaines d'activité a s'avoir: L'agriculture a grande échelle,la Construction des logements sociaux, l’élevage moderne ,le transport urbain, commerce import-export, la quincaille rie général, l’énergie renouvelable,l’extraction minière et autres.
Si vous êtes alors intéressé par notre offre, veillez donc nous contacter via:
E-mail: /
Tel: 00 44 74 13 36 90 13
Sit web: www.projectinvestorgroup.com
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Gaya gaskiya 10-03-2017 10:16
Pauvre travailleur nigerien, que Dieu nous vienne en aide,amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Morou 12-03-2017 07:43
Tout ça c'est le résultat du déguerpissement des commerçant.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...