samedi, 23 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


logo du journal le sahel

C'est avec une grande surprise que nous avons reçu le communiqué du CSC nous signifiant une mesure de mise en demeure à l'encontre de notre organe de presse, ainsi que ceux de l'ORTN, à savoir la radio et la télévision nationales.

Zeyna transfert argent bis

Sans verser dans une quelconque polémique avec l'instance de régulation (pour laquelle nous avons un très grand respect au regard de l'importance de sa mission), nous estimons, au niveau de l'ONEP, que cette décision tendant à nous indexer comme étant un ''prédateur'' de l'accès des partis politiques et des organisations de la société civile à nos colonnes, est une accusation trop hâtive et injuste.
Avant d'adopter cette mesure de mise en demeure, nous aurions souhaité voir le CSC nous accorder le bénéfice du doute, ne serait-ce qu'en nous écoutant sur les contours du résultat du rapport de monitoring. Cela nous aurait permis de nous comprendre sur un certain nombre de faits et, par voie de conséquence de relativiser, un tant soit peu, dans l'appréciation de ce qu'on a voulu présenter comme une sorte de réticence à ouvrir nos colonnes aux acteurs politiques et à ceux de la société civile.
En effet, il existe véritablement quelques difficultés réelles à satisfaire certaines sollicitations de ces grands usagers des médias publics que sont les partis politiques et les structures de la société civile.
Si on nous avait écoutés, nous aurions pu parler de toutes les contraintes pouvant expliquer cette apparente insuffisance dans la couverture des activités de ces acteurs. Nous aurions pu débattre, avec le CSC, des insuffisances constatées, aussi bien dans le circuit de la transmission des demandes de couverture médiatique, que des lacunes que comportent certaines de ces commandes.
Parlant du circuit de transmission des demandes de couvertures médiatiques, on peut déplorer que, dans beaucoup de cas, ces demandes ne parviennent à nos Rédactions qu'après la date indiquée pour la tenue de l'évènement.
Pour ce qui est des lacunes, elles se traduisent par des imprécisions, tantôt sur la date et l'heure, tantôt sur le lieu, pour la tenue des événements à couvrir. Dans de tels cas de figure, nous sommes souvent amenés, dans notre souci de bien accomplir notre mission de service public, à chercher par-ci par-là les contacts téléphoniques des organisateurs pour obtenir les précisions nécessaires. D'ailleurs, souvent, les manifestations objets de certaines demandes de couverture sont simplement ajournées, délocalisées ou carrément annulées sans que les demandeurs veuillent nous en tenir informés. Sans compter que la majorité de demandes est précisement adressée à l'ORTN sans faire mention de l'ONEP. Mais sur ça nous fermons les yeux.

Mais le véritable problème, c'est au niveau des commandes de couverture médiatique pour des activités devant se dérouler au niveau des localités de l'intérieur du pays non couvertes par notre organe parce que n'y disposant de correspondant local. A ce propos, notre surprise est d'autant plus grande que nous savons que l'instance de régulation connait assez bien cette réalité pour nous en tenir rigueur. En effet, lors des rencontres organisées par le CSC dans le cadre du planning de couverture médiatique des différentes campagnes électorales, nous avons déjà longuement abordé les contraintes réelles que nous rencontrons pour assurer la couverture médiatique de manifestations devant se dérouler dans certaines localités autres que les chefs-lieux des régions. Ceci, pour la simple raison que la question du transport des équipes devant assurer la couverture de ces événements se pose en termes de moyens logistiques et financiers. Si certains organisateurs peuvent assurer, ne serait-ce que le transport de l'équipe mise à leur disposition, pour beaucoup d'autres, ce n'est pas le cas.
Et que dire de l'objet même de certaines de ces commandes!... Dans la plupart des cas, ces commandes portent sur des déclarations, le plus souvent, au contenu ''incomestible'' pour nos colonnes, parce qu'incendiaire ou axé sur l'invective et les attaques en règle contre des structures ou des personnalités d'en face. Toutes choses qui nous éloignent de notre ligne éditoriale qui nous commande d'agir toujours dans le seul sens de l'intérêt du Niger et des Nigériens.
Voilà quelques vérités qui, si elles étaient prises en compte, nous auraient épargnés de cette mesure de mise en demeure, sans le moindre préavis. Cordialement...

La Rédaction 

Commentaires  

+3 #1 Goga 03-02-2017 09:17
Très bel argumentaire, pour une autodéfense assez rondement menée! Cependant, quand vous dites que "dans la plupart des cas, ces commandes portent sur des déclarations, le plus souvent, au contenu ''incomestible'' pour nos colonnes, parce qu'incendiaire ou axé sur l'invective et les attaques en règle contre des structures ou des personnalités d'en face. Toutes choses qui nous éloignent de notre ligne éditoriale qui nous commande d'agir toujours dans le seul sens de l'intérêt du Niger et des Nigériens", cela ne semble valoir que pour les OSC et les partis de l'opposition. Psq'on remarque que lorsque des propos de la même teneur sont proférés par le clan au pouvoir, ils vous paraissent digestes, et donc éligibles pour vos colonnes. Mais c'est vrai que ce sont ces gens-là qui vous paient votre solde mensuel. Enfin, c'est du moins ce que vous avez la faiblesse (et sans doute le tort) de croire. Mais après tout --et à votre décharge-- vous avez aussi le droit à la survie. Bon courage, donc!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Celsius 03-02-2017 09:32
ah!! si vous avez de tels arguments pourquoi vous n'avez pas saisis le CSC depuis? de toutes les façons on vous a vu à nu!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Morou 03-02-2017 09:45
ORTN ;le SAHEL ne vous moquez pas des gens. Au Niger à cause de votre parti pris la majorité des Nigériens ne vous suis plus.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Morou 03-02-2017 09:47
Vous êtes devenus des griots.Vous faites pitié wllahi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 dan dawra 03-02-2017 10:17
le directeur général de l'onep n'est pas un journaliste professionnel,cela suffit déjà pour violer la loi.Et alors le CSC pourkoi vous ne le dites pas!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 seynos 03-02-2017 11:08
C'est très grave que l'ONEP dise que sa ligne éditoriale ne lui permet pas de couvrir certains évènements notamment ceux des partis politiques de l'opposition ou des OSC. En démocratie, il faut accepter les points de vue de toutes les parties prenantes qui d'ailleurs il faut le préciser ne sont pas incendiaires. Pourquoi l'ONEP couvre des propos à travers lesquels, le pouvoir tient des propos discourtois envers des opposants, acteurs de la société civile ou syndicalistes? Quand c'est le pouvoir tout ce qu'il dit est "comestible" mais quand c'est l'opposition, mêmes les paroles sages ne sont pas "comestibles". HONTE A ONEP
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Labran 04-02-2017 08:52
Le sahel c est bien fait pour vous , vous avez eu le courage de dénigrer vos propres frères Nigériens en les mentionnant dans votre journal , pour dire a la face du monde que ils sont licencies pour seulement fait de sit-in .ils s agit des employés de la C N P C .mème si on vous paie , aient le courage de vérifier authenticité ou la véracité des faits . pourtant au MAE , MAIRIE , IFTIC , tous ont fait sit-in . si les gens prennent la peine de lire votre journal ,c est a cause d appel d offre .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Maïgani 04-02-2017 19:00
ORTN et Sahel, demandez au public pourquoi il ne regarde pas vos télés ou lit votre journal. La reponse est simple: 90% de ce que vous presentez est soit des eloges au president et a ses femmes, soit au premier ministre. Les quelques rares personnes qui vous suivent sur les ondes sont ceux qui attendent des nouvelles des conseils des ministres. Quand au journal le Sahel, c'est soit livré gratuitement à ceux qui sont dans les bureaux, soit acheté par des chercheurs d'annonces. JE TROUVE QUE LE CSC A MEME TARDER AVANT D'AGIR.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 mazoumawa 05-02-2017 17:42
Je salue vraiment le CSC! vive notre instance de régulation des médias! vous faites du bon boulot... l'ORTN ns deçoit vraiment...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...Lire plus...
Publier le 21/01/2021, 14:17
sante-inauguration-officielle-du-siege-de-la-mutuelle-des-agents-de-la-police-et-de-la-garde-nationale La mutuelle de Santé de la Garde Nationale du Niger-Police  Nationale vient d'être dotée d'un...Lire plus...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...Lire plus...
Publier le 20/01/2021, 18:58
les-representants-de-l-opposition-a-la-commission-electorale-nationale-independante-pretent-serment Au Niger, les cinq représentants des partis politiques de l’opposition à la Commission Electorale...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 20/01/2021, 18:49
usa-joe-biden-officiellement-investi-46e-president-des-etats-unis Joe Biden, 78 ans, a été investi 46e président des États-Unis, quelques minutes après Kamala Harris...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 20/01/2021, 18:58
les-representants-de-l-opposition-a-la-commission-electorale-nationale-independante-pretent-serment Au Niger, les cinq représentants des partis politiques de l’opposition à la Commission Electorale...

Dans la même Rubrique

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...