jeudi, 04 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Procureur Cheibou Samna Soumana

Moins de deux mois après le début effectif des activités du Pôle économique et financier (7 décembre 2016), l'opération tant attendue des Nigériens, a visiblement débuté. En effet, des dizaines de personnes soupçonnées d'être impliquées dans des affaires de détournement des deniers publics sont interpellées et écoutées par les services de la police judiciaire agissant sur instruction du parquet. Certaines d'entre elles sont placées sous mandat dépôt, d'autres ont même commencé à rembourser les fonds détournés. La justice est déterminée à recouvrir jusqu'au dernier kopek appartenant à l'Etat, aime à le rappeler le procureur de la République M. Cheibou Samna Soumana.

Zeyna transfert argent bis

Dans une interview qu'il nous a accordée le 6 décembre dernier, le Procureur de la République avait annoncé le début imminent d'une vaste opération qui consistera à traiter et instruire plusieurs dossiers dont certains ont défrayé la chronique dans notre pays. C'est chose faite. Les arrestations ainsi opérées, il y a plus d'une semaine, concernent des dossiers relatifs aux affaires dites de la SORAZ, du Barrage de Kandadji, du Fonds de contrepartie du ministère du Plan, de l'Office des produits vivriers du Niger (OPVN), de la Centrale d'approvisionnement en intrants et matériels agricoles (CAIMA), ceux relatifs à la mise à disposition de certains commerçants dans des conditions obscures, à l'importation et au transit de certaines marchandises tels que le riz, les produits congelés etc.
D'après nos confrères de l'hebdomadaire Le Témoin qui dans sa parution N° 578 du 30 janvier 2017, cite le procureur de la République, plus de 500 millions de FCFA ont été déjà recouvrés au 30 janvier dernier. A titre illustratif, 50% du montant relatif au dossier Hôpital régional a été récupéré ; les sommes distribuées dans l'affaire SORAZ ont été recouvrées et plus de 400 conteneurs, des véhicules et d'autres matériels lourds comme les grues ont été identifiés et placés sous scellés. Près d'un quart (1/4) du montant relatif au dossier Kandadji a été récupéré. A cela s'ajoutent les saisies pratiquées sur les comptes bancaires, les biens meubles et immeubles notamment les véhicules, les maisons, les parcelles.
« Tout est mis en œuvre pour que l'Etat rentre intégralement dans ses droits » précise M. Cheibou Samna Soumana. Concomitamment à cette démarche, le Trésor public a publié une longue liste de personnes ayant illégalement touché des salaires ou indemnités des fonds publics et qui sont sonnées de les restituer ou les rembourser. Cette liste comprend de hauts fonctionnaires, des cadres de l'administration, des opérateurs économiques etc.
Autant dire que l'opération de lutte contre la corruption, le détournement des deniers publics et l'enrichissement illicite, prend son envole. Ni les récriminations simplistes des uns tendant à qualifier l'opération de ''sélective'', ni l'ultra pessimisme des autres qui craignent qu'une supposée influence politique ne détourne l'opération, se semblent entamer la détermination de la justice et du procureur de la République. « Je pense que nous devons vraiment avancer en arrêtant d'utiliser ces moyens de défense simplistes. Je n'ai subi aucune pression dans ces dossiers. La seule pression réside dans l'énormité de la tâche » confie M. Cheibou Samna Soumana dans les colonnes du Témoin. En effet, le nombre des personnes présumées impliquées dans ces dossiers en disent long sur l'énormité de la tâche. « Si, il fallait mettre en prison tous ceux qui sont poursuivis pour ces faits malgré le paiement, il faudrait alors construire trois autres prisons à Niamey » lance le procureur de la République
M. Cheibou Samna Soumana d'ajouter que ces services continuent encore de recevoir des dossiers qu'ils traitent et font suivre aux juges d'instruction du Pole économique et financier. C'est pourquoi il a salué le travail gigantesque qu'accomplit la police justice qui dit-il, auditionne plusieurs centaines de personnes souvent au prix des nuits blanches. Le procureur de la République s'est dit certain de la volonté politique de combattre la corruption et les détournements des deniers publics. C'est du reste dans cette optique que s'inscrivent certaines reformes de la loi notamment celles portant sur la liberté provisoire. Désormais, «le juge ne peut accorder la liberté provisoire sous caution que si cette caution est au moins égale au montant de la somme détournée ou à la valeur des biens détournés, dissipés ou soustraits » rappelle M. Cheibou Samna Soumana.
A ceux qui pensent que cette opération est de la poudre aux yeux, le procureur de la République a une réponse on ne peut plus claire. « J'espère pour eux qu'ils n'ont pas commis de détournement » dit-il. Le procureur de la République plaide cependant pour le renforcement des capacités des magistrats du pôle économique et financier en particulier dans le domaine de la comptabilité et de la dépense publique, ainsi que la mise à leur disposition des moyens adéquats pour leur mobilité, pour commettre des experts et requérir des analyses dans le cadre de leur mission.



Siradji Sanda(onep)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+6 #1 Alio 01-02-2017 08:37
Dieu dit dans le saint Coran"malheur à ceux qui sèment la corruption sur terre". Le faux, le bien mal acquit ne profite jamais à son autour. Les sanctions sont, la prison, la mendicité, les maladies sérieuses. Il disparait avant le décès ou rapidement gaspillé par les malheureux héritiers d'un parent voyou. Bon vent à cette opération d'honneur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 bellaye 01-02-2017 20:22
du courage que Dieu vs assiste et surtout gardez l'impartialité car vs même serez interrogé devant Dieu.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #3 LimoGourmantcha 01-02-2017 20:39
Pauvre et minable majistrat politicien, ethniciste et instrumentalisé. Qui pouvez vous tromper. Une justice 2poids 2mesures. Seules les personnalités ressortisasantes de l'Ouest sont réellement et arbitrairement arrêtées . 99/100 des interpellés ressortissant de Tahoua ont alègrement relachés . A quoi sert la CNDDH ? A rien . Et pourtant cette boite à résonnance Guri a récemment demandé de l'argent aux bailleurs de fonds pour un travail qu' ils n'ont jamais fait et n"entendent jaamias faire. Samna fils de boucher il vaut mieux pour toi de retourner chez vous à doutchi que votre famille a fuit pour finir se refugier à Tillabéri terre d'hospitalité mais qui ne se gène pas à rapeler à un fanfaron tchékanda bopucher ses origines de tchékanda.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Yagi 01-02-2017 22:24
LimoGoumantcha. Je t'apprend que Cheibou n'est pas fils de boucher mais plutot petit de Samna Karfe, grand guerier de l'Arewa que tes grands parents de l'ouest connaissent bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Maïgani 02-02-2017 01:22
Bravo pour avoir arreté les petits voleurs. Il reste maintenant les grands voleurs car un seul pourrait avoir pris des milliards. 500 millions c'est juste un casse-croute. On attend la suite.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Maiga 02-02-2017 08:08
LimoGourmantcha, il faut savoir qu'il y a eu un prophète boucher, tout comme il y a eu un prophète forgeron.
Chez les Haoussas ces activités ne signifie rien. Peut être que toi Limogourmantcha tu es un esclave, et tu veux faire le malin.
D'autre part si les gens qui sont arrêtés sont essentiellement de l'Ouest, ça veut dire que tous les voleurs sont de l'ouest.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #7 Diallo52 02-02-2017 10:30
Je donne ma tete à couper que c 'est le même yagi qui se donne le pseudonime Maïga pour verser son ethnoregionalisme. Sache que vous ne pouvez plus diviser l'ouest. Le groupuscule de traitres oportunistes de l'ouest qui collabore avec vous sali pour l'histoire leur lignée.
Sache que pour les gens de l'ouest l'ouest, tout ressortissant ou toute ressortissante de l'est est boucher ou bouchère ou fils ou fille de boucher. pour les gens de l'Ouest l'Ouest s'arete à Boureini,
L'Ouest est plus que jamais soudée pour une PARTITION reversible incha'Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #8 Diallo52 02-02-2017 10:40
Le DG de l'OPVN ressortissant de Tahoua interpelé comme les autres acusés n'a jamais passé la nuit à la PJ. On l'autorise à aller dormir chez lui pour revenir à la PJ le matin de bone heure. Les autres accusés de tahoua ont tous été relaches et la plupart aux environs de 22h. Yagi ou fils de boucher dis moi quel juge peut juridiquement relaxer un prevenu à 22h?
Je suis certain que la plupart des gens de l'Enfer vont se recruter dans votre race de tchekandas culturelement et uniquement experiementés dans le tribalisme , le vol, le charlatanisme, la fornication et la mendicité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Mai Farota 02-02-2017 16:07
He Diallo
Cesse ce langage du 0e siècle STP,OK
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 R4 03-02-2017 10:48
du courage que Dieu vs assiste et surtout gardez l'impartialité car vs même serez interrogé devant Dieu.
nous les nigériens, nous implorons Dieu, qu'Il punisse toute personne qui use de sa position pour faire de l'injustice au nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 R4 03-02-2017 11:19
l'injustice est pire des tous les maux donc il faut que tous le nigériens se mettent ensemble pour la combattre. la corruption même est née de l'injustice et si en luttant contre la corruption on met de l'injustice, c'est comme si on est entrain de l'attiger
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nouvelle Semaine Généreuse

Top de la semaine

Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 14:53
niger-tournons-la-page-s-inquiete-de-la-situation-nee-de-la-proclamation-des-resultats-globaux-provisoires-du-deuxieme-tour-de-l-election-presidentielle-communique Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...
Publier le 27/02/2021, 22:53
troubles-post-electoraux-le-gouvernement-souffle-le-chaud-et-le-froid   Alors que le ministre de l’Intérieur ne cesse de prôner la fermeté suite aux violentes...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.