lundi, 28 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Seini Omar et Bazoum Mohamed marche MRN

Crée le 18 mars 1991, Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-NASSARA), s'est fixé pour objectifs fondamentaux l'unité nationale, l'édification nationale, la justice sociale et la promotion de la démocratie à travers sa devise : la Consultation, la Concertation et la Participation mais aussi sa philosophie : le développement à la base.

Zeyna transfert argent bis

L'histoire politique du MNSD Nassara sera marquée, en vingt six (26) ans, par trois (3) étapes essentielles: un passage à l'opposition 1993-1995 et 1996-1999 ; l'exercice du pouvoir d'Etat 2000-2010 et enfin un nouveau passage à l'opposition qui a, en réalité, commencé à partir du 18 février 2010 où dira son président actuel Seini Oumarou : « notre régime a été renversé par un coup d'Etat militaire dont les objectifs cachés, qui n'avaient rien de restauration de la démocratie, apparaissent chaque jour davantage pour mettre à nu les fallacieux prétextes des auteurs de l'interruption d'une vie constitutionnelle normale ».

Pour mémoires….

Parlant de la situation politique nationale, Seini Oumarou, alors chef de file de l’opposition politique dira : «  la boussole et le fil conducteur du Président de la République Issoufou Mahamadou l'ont conduit tout droit, les mains liées dans la forêt des intérêts particuliers et dans le monde des égoïstes, au vu des scandales politico-financiers et de l'impunité par lui érigés en système de gouvernance. Mais le MNSD-NASSARA ne saurait accepter cette dérive totalitaire et cette désinvolture de nos dirigeants qui conduisent le pays dans le gouffre et dans l'incertitude absolue ».

Comprenons qu’ici, Seini Oumarou, aujourd’hui « Haut Représentant » du même Président de la République parlait certainement de cet autre MNSD capable de résister à tous les tourbillons de l’histoire pour défendre ses idéaux, la République et la Démocratie, préserver l’Honneur et la Dignité de ses militantes et militants de part le monde. Sous le faux prétexte de l’intérêt général qui ne l’était peut-être pas en Août 2013 pour former un gouvernement d’union nationale, le MNSD participe depuis le 19 Octobre 2016 au «  règne de la corruption à grande échelle, de la concussion, des passe droits, de l’achat de conscience, de la politisation à outrance de l’administration, de l’affairisme effréné des agents de l’Etat, de la promotion de la médiocrité au détriment de la compétence, de la violation régulière et répétée de la Constitution et des Lois de la République, de l’impunité érigée en mode de gouvernance et du non respect de l’indépendance de la Justice, de la spirale de scandales politico financiers etc. » comme l’a si élégamment décrit Oumarou Hadari en 2012 alors Secrétaire Général du parti.

Du devenir du MNSD-Nassara

Que devient le Nassara national alors même que nos mœurs politiques sont en danger car le jeu politique est fragilisé par une crise perpétuelle de nos valeurs morales et sociétales, l’intérêt égoïste des individus primant sur l’intérêt général ?

Après la restauration faite de la Démocratie par le soldat qui s’est fait publiquement broder d’étoiles de Général de Corps d’armée, un certain Djibo Salou, c’est le 7 avril 2011 que finalement Issoufou Mahamadou, cet autre gladiateur de la lutte contre la corruption la vingtaine d’année passée à l’opposition, accédera à la magistrature suprême dans les conditions que tout le monde sait. C'est-à-dire l’évidente impossibilité d’un retour du parti renversé au pouvoir. Le MNSD-Nassara se retrouve ainsi à l’opposition et Issoufou Mahamadou rempile pour un deuxième mandat le 2 Avril 2016. Beaucoup de choses se sont certainement passées et ont marqué le légendaire baobab politique national comme l’attestent les soubresauts politiques de 1996, de 2008, et de 2013.

Des leçons à tirer des luttes du MNSD-Nassara

De ces épisodes, une chose retient le plus l’attention : du 18 février 2010 au 13 Août 2016 le MNSD Nassara a su prouver au monde et au peuple nigérien en particulier, sa capacité à résister face à l’adversité même la plus politiquement féroce, à lutter vaille que vaille pour préserver l’essentiel républicain, à rester profondément attaché aux valeurs, vertus et normes supérieures de la société globale nigérienne. Une attitude qui a valu au MNSD-Nassara l’admiration ainsi que le respect des ses traditionnels adversaires politiques au premier rang desquels Issoufou Mahamadou.

De la naïveté politique du parti

Le MNSD-Nassara a cru naïvement cogérer les affaires d’Etat avec la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ou le PNDS en filigranes. Cela ignorant d’une part, l’intransigeance des caciques du PNDS-Tarrayya à partager le pouvoir d’Etat, oubliant d’autre part, ses déclarations tapageuses révélant qu’en 2011, le Niger était classé avant dernier en Indice de Développement Humain: 185 sur 186. En 2012, il est classé dernier : 186 sur 186 battu par celui-là même qui était le dernier lors du classement précédent. Telle était, selon le même Seïni Oumarou : « la renaissance d'un pays où désormais, les Nigériens ne nourrissent plus les nigériens ».  

La Renaissance nourrit-t-elle les nigériens en 2017 ?

Assurément pas à comprendre les non-dits du repli tactique du Nassara dans le désarroi. Lequel repli tactique visiblement mal inspiré et mal parti a consisté à la création de l’APR le 13 janvier 2017. Mal inspiré en ce sens que d’un coté, le MNSD-Nassara se démarque de la MRN et de l’autre, dit soutenir le Président de la République alors même que l’APR publie dans  sa déclaration de création le condensé des extrapolations du régime en place telles que dénoncées par une certaine société civile. Mal parti,  car Seni Oumarou est seul dans cette aventure, contrairement au Président Issoufou Mahamadou en dépit du bourrage des marches le soutenant ou embrigadant des ministres de la République et autres chefs d’institution dans la rue. En clair, Issoufou Mahamadou n’est pas seul parce que Seini Oumarou le représente.

Au fond, l’on se demande finalement à quoi jouent Seini Oumarou et le reliquat des jeunes ambitieux du parti comme Tidjani Abdoulkadri et Idi Illiassou qu’il écoute et qui l’entourent si bien ? Qu’ont-ils fait de l’héritage des Valeurs et Idéaux longtemps défendus par le MNSD-Nassara ?

               

Abdoulaye Abdourahamane Amadou

 ActuNiger                                                    

 

Commentaires  

+5 #1 zemblabla 23-01-2017 03:57
:eek: :eek: :eek: :eek: : le silence est une vertue des hommes sages. Pardon Journaleux si tu n'as rien à dire , il faut au savoir te taire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 kounkourou 23-01-2017 06:40
Du blabla,nous le savons petit voyou tu es à la solde de Hama.Le MNSD est allié du PNDS et rassurez vous qu'on ne trahit jamais.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 ok 23-01-2017 07:11
Hum!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Mohamed 23-01-2017 07:14
ActuNiger devrait virer de tels journalistes griots.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Nigérien 23-01-2017 07:25
C'est très grave comme réflexion! Un gros titre et le texte est vide. Soyez professionnels, titrez bien vos feuilles de choux!?!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Alio 23-01-2017 08:56
Ecoutez soyez pragmatique. Au Niger en politique on mélange le choux et la salade. Un socialiste ne peut en aucun cas accepté un idéologue différent. Même le communiste qui est voisin du socialiste ne s'entendent jamais sur un programme commun à plus forte raison s'allier aux libéraux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 kimi 23-01-2017 09:26
Contenu vide! Parfaite désinformation!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Sidi 23-01-2017 16:01
Un journaliste qui raconte des bêtises
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...