jeudi, 21 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Seini Omar et Bazoum Mohamed marche MRN

Crée le 18 mars 1991, Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-NASSARA), s'est fixé pour objectifs fondamentaux l'unité nationale, l'édification nationale, la justice sociale et la promotion de la démocratie à travers sa devise : la Consultation, la Concertation et la Participation mais aussi sa philosophie : le développement à la base.

Zeyna transfert argent bis

L'histoire politique du MNSD Nassara sera marquée, en vingt six (26) ans, par trois (3) étapes essentielles: un passage à l'opposition 1993-1995 et 1996-1999 ; l'exercice du pouvoir d'Etat 2000-2010 et enfin un nouveau passage à l'opposition qui a, en réalité, commencé à partir du 18 février 2010 où dira son président actuel Seini Oumarou : « notre régime a été renversé par un coup d'Etat militaire dont les objectifs cachés, qui n'avaient rien de restauration de la démocratie, apparaissent chaque jour davantage pour mettre à nu les fallacieux prétextes des auteurs de l'interruption d'une vie constitutionnelle normale ».

Pour mémoires….

Parlant de la situation politique nationale, Seini Oumarou, alors chef de file de l’opposition politique dira : «  la boussole et le fil conducteur du Président de la République Issoufou Mahamadou l'ont conduit tout droit, les mains liées dans la forêt des intérêts particuliers et dans le monde des égoïstes, au vu des scandales politico-financiers et de l'impunité par lui érigés en système de gouvernance. Mais le MNSD-NASSARA ne saurait accepter cette dérive totalitaire et cette désinvolture de nos dirigeants qui conduisent le pays dans le gouffre et dans l'incertitude absolue ».

Comprenons qu’ici, Seini Oumarou, aujourd’hui « Haut Représentant » du même Président de la République parlait certainement de cet autre MNSD capable de résister à tous les tourbillons de l’histoire pour défendre ses idéaux, la République et la Démocratie, préserver l’Honneur et la Dignité de ses militantes et militants de part le monde. Sous le faux prétexte de l’intérêt général qui ne l’était peut-être pas en Août 2013 pour former un gouvernement d’union nationale, le MNSD participe depuis le 19 Octobre 2016 au «  règne de la corruption à grande échelle, de la concussion, des passe droits, de l’achat de conscience, de la politisation à outrance de l’administration, de l’affairisme effréné des agents de l’Etat, de la promotion de la médiocrité au détriment de la compétence, de la violation régulière et répétée de la Constitution et des Lois de la République, de l’impunité érigée en mode de gouvernance et du non respect de l’indépendance de la Justice, de la spirale de scandales politico financiers etc. » comme l’a si élégamment décrit Oumarou Hadari en 2012 alors Secrétaire Général du parti.

Du devenir du MNSD-Nassara

Que devient le Nassara national alors même que nos mœurs politiques sont en danger car le jeu politique est fragilisé par une crise perpétuelle de nos valeurs morales et sociétales, l’intérêt égoïste des individus primant sur l’intérêt général ?

Après la restauration faite de la Démocratie par le soldat qui s’est fait publiquement broder d’étoiles de Général de Corps d’armée, un certain Djibo Salou, c’est le 7 avril 2011 que finalement Issoufou Mahamadou, cet autre gladiateur de la lutte contre la corruption la vingtaine d’année passée à l’opposition, accédera à la magistrature suprême dans les conditions que tout le monde sait. C'est-à-dire l’évidente impossibilité d’un retour du parti renversé au pouvoir. Le MNSD-Nassara se retrouve ainsi à l’opposition et Issoufou Mahamadou rempile pour un deuxième mandat le 2 Avril 2016. Beaucoup de choses se sont certainement passées et ont marqué le légendaire baobab politique national comme l’attestent les soubresauts politiques de 1996, de 2008, et de 2013.

Des leçons à tirer des luttes du MNSD-Nassara

De ces épisodes, une chose retient le plus l’attention : du 18 février 2010 au 13 Août 2016 le MNSD Nassara a su prouver au monde et au peuple nigérien en particulier, sa capacité à résister face à l’adversité même la plus politiquement féroce, à lutter vaille que vaille pour préserver l’essentiel républicain, à rester profondément attaché aux valeurs, vertus et normes supérieures de la société globale nigérienne. Une attitude qui a valu au MNSD-Nassara l’admiration ainsi que le respect des ses traditionnels adversaires politiques au premier rang desquels Issoufou Mahamadou.

De la naïveté politique du parti

Le MNSD-Nassara a cru naïvement cogérer les affaires d’Etat avec la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ou le PNDS en filigranes. Cela ignorant d’une part, l’intransigeance des caciques du PNDS-Tarrayya à partager le pouvoir d’Etat, oubliant d’autre part, ses déclarations tapageuses révélant qu’en 2011, le Niger était classé avant dernier en Indice de Développement Humain: 185 sur 186. En 2012, il est classé dernier : 186 sur 186 battu par celui-là même qui était le dernier lors du classement précédent. Telle était, selon le même Seïni Oumarou : « la renaissance d'un pays où désormais, les Nigériens ne nourrissent plus les nigériens ».  

La Renaissance nourrit-t-elle les nigériens en 2017 ?

Assurément pas à comprendre les non-dits du repli tactique du Nassara dans le désarroi. Lequel repli tactique visiblement mal inspiré et mal parti a consisté à la création de l’APR le 13 janvier 2017. Mal inspiré en ce sens que d’un coté, le MNSD-Nassara se démarque de la MRN et de l’autre, dit soutenir le Président de la République alors même que l’APR publie dans  sa déclaration de création le condensé des extrapolations du régime en place telles que dénoncées par une certaine société civile. Mal parti,  car Seni Oumarou est seul dans cette aventure, contrairement au Président Issoufou Mahamadou en dépit du bourrage des marches le soutenant ou embrigadant des ministres de la République et autres chefs d’institution dans la rue. En clair, Issoufou Mahamadou n’est pas seul parce que Seini Oumarou le représente.

Au fond, l’on se demande finalement à quoi jouent Seini Oumarou et le reliquat des jeunes ambitieux du parti comme Tidjani Abdoulkadri et Idi Illiassou qu’il écoute et qui l’entourent si bien ? Qu’ont-ils fait de l’héritage des Valeurs et Idéaux longtemps défendus par le MNSD-Nassara ?

               

Abdoulaye Abdourahamane Amadou

 ActuNiger                                                    

Commentaires  

+5 #1 zemblabla 23-01-2017 03:57
:eek: :eek: :eek: :eek: : le silence est une vertue des hommes sages. Pardon Journaleux si tu n'as rien à dire , il faut au savoir te taire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 kounkourou 23-01-2017 06:40
Du blabla,nous le savons petit voyou tu es à la solde de Hama.Le MNSD est allié du PNDS et rassurez vous qu'on ne trahit jamais.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 ok 23-01-2017 07:11
Hum!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Mohamed 23-01-2017 07:14
ActuNiger devrait virer de tels journalistes griots.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Nigérien 23-01-2017 07:25
C'est très grave comme réflexion! Un gros titre et le texte est vide. Soyez professionnels, titrez bien vos feuilles de choux!?!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Alio 23-01-2017 08:56
Ecoutez soyez pragmatique. Au Niger en politique on mélange le choux et la salade. Un socialiste ne peut en aucun cas accepté un idéologue différent. Même le communiste qui est voisin du socialiste ne s'entendent jamais sur un programme commun à plus forte raison s'allier aux libéraux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 kimi 23-01-2017 09:26
Contenu vide! Parfaite désinformation!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Sidi 23-01-2017 16:01
Un journaliste qui raconte des bêtises
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 20/01/2021, 18:58
les-representants-de-l-opposition-a-la-commission-electorale-nationale-independante-pretent-serment Au Niger, les cinq représentants des partis politiques de l’opposition à la Commission Electorale...Lire plus...
Publier le 20/01/2021, 18:49
usa-joe-biden-officiellement-investi-46e-president-des-etats-unis Joe Biden, 78 ans, a été investi 46e président des États-Unis, quelques minutes après Kamala Harris...Lire plus...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...

Dans la même Rubrique

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...