samedi, 24 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Hassoumi Massaoudou ministre de la defense

 DECLARATION DE PRESSE DU BEN/SNAI (Syndicat National des Agents des Impôts)

- Considérant la mission de la Direction Générale des Impôts dans la mobilisation des ressources fiscales internes ;
- Considérant les pressions subies par les agents de la Direction Générale des Impôts aux fins d’une mobilisation plus accrue des ressources internes ;
- Considérant que la DGI réalise plus de 73% des recettes de l’ensemble des ressources internes pour le compte du Budget National ;
- Considérant la Convention 87 de l’OIT, ratifiée par le Niger ;
- Considérant l’attitude va t’en guerre du Ministre des Finances ;

Zeyna transfert argent bis


Le Syndicat National des Agents des Impôts (SNAI) fait la déclaration dont la teneur suit :
Depuis son 8ème Congrès Ordinaire tenue à Agadez en Février 2016, le SNAI a transmis au Ministre des finances d’alors sa plate forme revendicative issue de ce Congrès. 
Constatant que six (6) mois plus tard aucune réaction ne se décline alors que les conditions de vie et de travail des agents des impôts se détériorent de jour en jour, le SNAI se décida en septembre dernier, de requérir une intervention du Président de la République, garant de la bonne marche des Administrations. 
Avec la nomination du nouveau Ministre, le SNAI avait cru en l’homme et estimait qu’il fallait l’observer d’abord. Ce faisant, en dépit du principe de continuité de l’Administration publique, le SNAI renvoie, à nouveau, sa plate forme revendicative le 13 décembre 2016. Le SNAI déclare au Ministre sa disponibilité à négocier aux date et heure qui lui conviennent le mieux. 
C’est ainsi que le Jeudi 12 janvier 2017, le Ministre invita le SNAI au dialogue le lundi 16 janvier 2017 à 9 heures précises. Il faut souligner qu’à ce moment, plusieurs membres du BEN/SNAI étaient en mission à l’intérieur du pays, et par respect au Ministre, ces derniers décidèrent d’écourter leur mission pour être présents à cette rencontre tant attendue.
Au cours de cette rencontre, le Ministre a d’entrée de jeu déclarer au BEN/SNAI qu’il n’avait pas de temps et qu’il faille aller très vite comme s’il n’était pas initiateur de la dite rencontre.
Enfonçant le clou et voulant mettre au pas le SNAI, le Ministre a affirmé gravement que son seul interlocuteur est le Syndicat National des Agents des Finances (SNAF). Le SNAI a, quant à lui, comme interlocuteur la DGI, comme s’il y’a un Ministère des Impôts distinct du Ministère des Finances.
Poursuivant sa dérive autoritaire, le Ministre nous impose de distinguer les intérêts de l’Administration et ceux du Syndicat comme si les actions du syndicat ne visent pas aussi une meilleure Administration au service du Peuple.
Le Ministre des Finances décide alors de mettre fin à la rencontre invitant le SNAI à revenir à la table lorsqu’il se serait approprié la vision massaoudienne du syndicalisme.
Que le nouveau gouverneur des Finances se détrompe : l’ère de la pensée unique est révolue et pour le SNAI le respect est mutuel.
Le SNAI pose les questions suivantes au dictateur en puissance :
1. Lorsqu’un receveur des impôts est seul dans un département, sans moyen de transport ni carburant, et après que toutes les démarches administratives de ce dernier furent vaines, le Syndicat devrait-il se taire ?
2. Lorsque certaines actions de recouvrement deviennent impossibles par manque de carburant ou de véhicule, le Syndicat devrait-il garder le silence ?
3. Lorsque des dégrèvements abusifs et illégaux sont opérés par les autorités, annihilant l’effort des agents des impôts, le Syndicat devrait-il fermer les yeux ?
4. Lorsque l’Administration est fortement politisée au point où le seul critère de promotion est la coloration politique mettant en quarantaine le mérite et la compétence, le Syndicat devrait-il toujours se taire ?
5. Quand beaucoup de postes de responsabilité demeurent vaquant, créant du coup des disfonctionnement dans la chaine de traitement des dossiers, le Syndicat devrait-il continuer à se taire ?
6. Quand le Ministre et son Cabinet veulent s’accaparer d’un pou rcent (1%) des ristournes globales de l’ensemble des agents du Ministère des Finances à travers un projet d’arrêté mafieux, le Syndicat doit-il applaudir le Prince ?

Monsieur le Ministre des Finances, quand vous auriez répondu convenablement à ces interrogations, le Syndicat National des Agents des Impôts sera prêt à un dialogue franc et sincère. 
Le SNAI demeure intransigeant à sa plate forme revendicative et demande à ses militantes et militants de rester prêts à d’éventuel mot d’ordre.

Vive le Niger ;
Vive le mouvement syndical nigérien ;
Vive la CDTN ;
Vive le SNAI ;
En avant pour la victoire !

Niamey, le 16 janvier 2017

Pour le Bureau Exécutif National

Moussa OUMAROU

 

Commentaires  

+8 #1 DAN NIGER 17-01-2017 16:38
Merci M. le Ministre vous etes un exemplaire dans ce pays ça fait longtemps que nos ressources internes vont dans les poches des quelques individus, mettez l'Etat dans ses droits et n'oublie pas la douane
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #2 Lat 17-01-2017 18:39
Recouvrez les impôts et taisez-vous !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 reseau 17-01-2017 22:07
Les mecs, il faut travailler. C'est une bonne information que vous partagez à votre administration. Nous mêmes nous avons des problèmes de ce genre, mais nous informons notre hiérarchie au cours des réunions de service.
Pour la ristourne, je ne sais pas trop, comme c'est un privilège de la finance que tous les fonctionnaires doivent d'ailleurs bénéficier.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Nigerien 18-01-2017 05:19
Camarade SG du SNAI va travailler au lieu de jouer le pareusseux depuis des annees derriere le syndicat a chercher le gain facile :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Niger 18-01-2017 07:12
Je ne dis pas que le ministre Massaoudou n'est dictateur non...
Il l'est c'est indéniable plus que le mot même !!!!
Mais je dis aussi lorsqu'un agent des impôts en seulement un an de service se déplace dans une voiture qui coute au minimum 5millions de nos francs et qu'il a un train de vie deux supérieur à son grade .......
Même si l'administration est politisée à outrance si ce ministre veut vous en lever 1% de vos ristourne et les versés dans le compte de l’État ..........
S'il fallait faire un choix entre le travail convenablement fait et le comportement du ministre alors je préfère celui du ministre même si je le déteste au plus haut point pour son arrogance maladive envers tous le nigériens .
Les agents de Douanes et ceux des Impôts doivent se dire que les maigres ressources du Pays appartiennent au peuple et non pas à eux même .
Allez vous les vraies agents de Douanes ou des Impôts dans les pays développés cela va vous servir d'exemple !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Niger2 18-01-2017 07:13
Au Niger, on fait de la politique pour s' enrichir au plus vite quitte à voler :-x :-x :-x :-x
On fait des études de fiscalité non pas pour servir le pays mais pour se servir :sad:
On devient Douanier , deux mois plus tard on a le gros ventre, deux femmes une belle voiture plus la villa ! :o :o :o :cry:
On devient ministre de la république et 5ans après on est multimilliardaire :-* :-* :-* :-* vole, surfacturation , marchés passe droit etc .... :sad: :sad: :sad:
ET PENDANT CE TEMPS LE PEUPLE LUI SOUFFRE
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #7 PourLeNiger 18-01-2017 07:39
6. Quand le Ministre et son Cabinet veulent s’accaparer d’un pou rcent (1%) des ristournes globales de l’ensemble des agents du Ministère des Finances à travers un projet d’arrêté mafieux, le Syndicat doit-il applaudir le Prince ?

Oh ces Gouristes! Dictature + Mafia n'est pa democratie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 PATRIOTE 18-01-2017 08:13
Si on ailleurs on parle de publier ce que vous depensez,
ici on vous demande de justifier ce que vous possedez
La récréation doit être terminée et tous les jours doivent se mettre au travail et vivre dignement de leur salaire HALAL.
Mr le Ministre même les 06 doivent etre suspendus, augmentez les salaires de ces agents et octroyés une prime de rendement aux plus méritants à la fin de l'exercice comme cela se fait dans le secteur privé
Bon courage Mr le Ministre dieu est avec les justes et nous savons que vous etes juste.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 dan niger 18-01-2017 08:21
Les agents des finances se moquent des gens. Que diront les enseignants alors?
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #10 Le_serviteur 18-01-2017 08:35
En fait tout ce remue-ménage est dû à la répartition équitable des ristournes que le MF envisage d'instaurer. Vous vous souvenez qu'ils ont agi pareillement avec Giles Bayé, contraint de rendre le tablier.
En fait le SG ne dit pas grand chose sur le contenu de cette plateforme revendicative...juste du bavardage pour masquer leur réelle motivation à savoir les ristournes
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 HASKE 18-01-2017 08:40
Messieurs les agents de la DGI. Montrez nous que vous êtes capables de relever le défi en rehaussant significativement le niveau des recettes avant de revendiquer. On ne vous demande pas de combattre le ministre des finance parce qu'il veut changer les choses et vous faire travailler. Il faut mettre fin à la récréation et à la gabegie dans nos administrations. Il faut mériter les avantages énormes dont vous bénéfiiciez de tout temps et ne pensez pas que l'enrichissement illicites sera toléré à jamais!!! Faites des propositions uniquement par rapport à l'amélioration de vos conditions de travail comme tout syndicat qui se respecte et aidez nous à changer le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 citoyen 18-01-2017 09:19
Bravo Mr le Ministre
Ces agents de la DGI ne sont que des sangsues qui écornent les maigres ressources du Niger à leur seul profit.
Pour savoir que les agents des finances en général et ceux qui dotent le budget national de 73% des ressources sont les voleurs du peuple, faites un tour à la DGI , même les auxilliaires ont des véhicules, c'est le seul service public où le nbre de voitures dépassent de loin les motos: Où ont ils trouvé cet argent si c'est pas la dilapidation de nos maigres ressources.
Mr le Ministre, tenez bon et sanctionnez au besoin les intransigeant. Sinon comment comprendre qu'un agent en mission coupe sa mission pour rentrer à Ny pour affaire de syndicat. Ces agents de la DGI sont gâtés et pourris et comme le dit un adage en djerma:'' N'djéri ni inga koungou i ma inga karkara''. Mr le Ministre ns sommes avec vs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 GORKO 18-01-2017 10:28
Dans e pays les agents de la DGI nous prennent pour des [mot censuré]s comment se fait-il que juste après cinq mois de salaires ils comment a construire. Dans ALLAH Mr le ministre des finance il faut supprimé les ristourne et les 06 ils ne sont pas plus que les enseignant qui ont moins de foie le salaire d'un planton de la DGI. La plaisanterie a accès durée K'ALLAH le tous puissant vous protège Mr LE MINITRE DES FINENCES.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 ali 18-01-2017 10:33
merci massaoudou...........il faut traker les voleurs pour les empecher leur vie d'avant. merci digne fils du niger, stp quand tu finis avec les finances va dans un autre ministere pour nous arracher nos droits et éviter au pays d'etre volé. massaoudou stp il faut arreter ceux ki ont détourné les marchés publiques et continuent de gagner 2 salaires ou 3 ils sont nombreux et les banques qui nous triandent aussi. j l jure j suis avk toi. bravo patriote!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 fanta 18-01-2017 10:44
dgi des vrai voleurs ,des ennemis des couhes sociales
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 NIGERIEN 18-01-2017 14:06
Alors et ces ministres-là qui dès leur nomination ils commencent à construire des Etages à acheter des V8, personne ne leur dit rien?
Ou bien c'est dans l’ordre normal des choses ce qu'ils font?
S'il faut arrêter l'hémorragie économique du Niger il ne faut pas faire deux poids deux mesures, donc faut tout remettre sur la table et discuter
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 barmini 18-01-2017 14:11
plus on en a , plus on en veut .ces agents de la dgi ont la tête tellement pourrie par l'argent facile qu'ils pensent être capables de mettre tout le monde au pas pour protéger leurs intérêts illicites d'ailleurs puis qu’acquis dans une injustice criarde à l'endroit du reste des nigériens.l'état doit penser à supprimer le statut particulier de certains secteurs car l'injustice est partie de là.il faut un tout pour faire le monde.tous les métiers se valent.aux individus de faire leur choix souverain
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 PATRIOTE 18-01-2017 14:27
NON AUX RISTOURNES, 06 et à l'inégalité dans la FP
Les travailleurs sont égaux, militaires polices, enseignants, infirmiers etc.

Pendant qu'on y est, la police a t'elle des 06 sur les contraventions? quid de la gendarmerie?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 kimi 18-01-2017 14:36
Le Niger est pauvre parfois dernier mais certains salariés sont tres tres riches. Mr le Minsitre c'est le moment de renverser la tendance et vous verez. Tous au travail et reclamation après resultat significatif.

Les ressources internes c'est pas uniquement les impots et la douane. Ressource = ressource même si elle provient des benefices des sociétés etatiques ou autres EPA EPIC ...
VIvement l'activation de la loi sur la lutte contre l'enrichissement illicite. Le peuple a trop souffert
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Amanokal 18-01-2017 14:39
" alors que les conditions de vie et de travail des agents des impôts se détériorent de jour en jour,"


:lol: de qui se moque t'on?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 DOGARAGAALLAH 18-01-2017 14:55
Oui M.le ministre,vous pouvez prélever le un pour cent des ristournes,mais versez le dans les caisses de l"État et non au profit de votre cabinet.Si vous procédez ainsi,nous vous donnons notre caution,le cas contraire ne prélevez rien,cherchez plutôt à empêcher vos ministres et SG de s"opposer aux payement des pénalités à imposer sur certaines sociétés comme Airtel,CNPC et autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Moustafa 18-01-2017 16:38
Sacré Massaoudou, il veut bouffer 1% des recettes fiscales lui seul ! Apparemment il a un sacré appétit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Nigerien 19-01-2017 06:37
FELICITATIONS MR LE MINISTRE DES FINANCES HASSOUMI MASSAOUDOU

Je pense qu`il est temps au Niger que nous felicitons des Ministres qui ont par leurs preuves partout ou ils ont passes sans consideration de leur couleur politique mais en rendant juste a Cesar ce qui appartient a Cesar. Felications encore Mr le Minitre. Il est temps que ces pareusseux syndicalistes se mettent au travail en montrant le bon exemple aux autres que de s`accrocher a des postes syndicalistes les offrant une excuse a leur devoir de citoyen qui est celui d`oeuvrer a la realisation de leur SERMENT.
Le Niger a besoin des gens comme vous Mr. le Minisre des Finance, je m`en moque des leur coloration politique. Ces sont des gens comme vous qui forment ce qu`on appelle un GOUVERMENT et non cette pletorique " kermesse des ministres" que nous avons aujourdui au NIGER.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 danniger 19-01-2017 13:17
monsieur don ALLAH don ANNABI il faut couper ristournes et 06 aux agents des impôts pour les reversés aux militaires et aux enseignant car ils sont les plus méritants.
ces fainéants disent qu'ils créent les richesses alors qu'ils sont assis dans des bureaux a comploter contre le contribuable nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 danniger 19-01-2017 13:29
MASSAOUDOU MAI BOULALA DU COURAGE il faut cravacher ce salaud de sg de ce syndicat national des agents imposteurs.
NB s'il le faut nous descendrons tous dans la rue pour demander la suppression des ristournes et 06 de ces agents
_VIVE LA JUSTICE
_VIVE L'EGALITE
_ABAS L'INJUSTICE DANS LE TRAITEMENT DES AGENTS de la FP
TOUS POUR UN NIGER EQUITABLE
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Maïgani 19-01-2017 21:49
Affaire d'argent a le plus souvent été la base de nombreuse guéguerre. Par contre dans cette histoire cet argent n'appartient ni au SNAI ni au Ministre des finances! C'est l'argent du peuple royalement. Le salaire des agents des impots vient des recettes de la meme manière que le salaire de tous les fonctionnaires de l'etat. Reclamer une meilleure condition de travail serait une revendication légitime. Par contre affaire de ristoune même si c'est légal, n'est pas légitime.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 08:49
cdp-marhaba-bikhum-plebiscite-a-la-tete-du-parti-yves-mamane-sani-diatta-decline-ses-ambitions-pour-un-nouveau-niger La Convergence pour la Démocratie et le progrès (CDP Marhaba Bikhum) a tenu les assises de son...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 06:29
nigeria-buhari-ferme-et-intransigeant-face-aux-protestataires Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations...Lire plus...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...
Publier le 23/10/2020, 06:29
nigeria-buhari-ferme-et-intransigeant-face-aux-protestataires Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

19 octobre 2020
Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre 2020, l’Atelier régional d'analyse et de réflexion pour la contribution à...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...