vendredi, 05 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


interdiction marche

La marche suivie de meeting que prévoit d’organiser certaines structures de la société civile nigérienne a été interdite par le Président du Conseil de la Ville de Niamey M. Assane Saidou. Ce dernier a invoqué, dans une correspondance (un Arrêté) adressée la veille aux organisateurs, le motif de «  risques de troubles graves à l’ordre public ». Mais, selon le Maire Central, la manifestation peut être reprogrammée un jour non ouvrable en matinée selon l’itinéraire habituel (Place Toumo, Place de la Concertation).

Zeyna transfert argent bis

La décision a été accueillie sans surprise mais avec indignation par les organisateurs de cette marche qui sont actuellement en réunion à l’effet de l’attaquer en justice, demain vendredi 13 janvier. « Nous sommes respectueux des lois de la République. Nous prenons acte de la décision du Maire que nous attaquerons dès demain matin en justice. Nous demandons aux populations de Niamey rester sereines. La suite dépendra de ce que dira le Juge. » a dit Maikoul Zodi, membre du Comité d’Organisation.

 Il a également expliqué que quelques jours auparavant, après qu’une rumeur ait parcouru les salons de la capitale et les médias sociaux sur l’interdiction de cette marche suivie de meeting, les autorités municipales ont demandé aux organisateurs de bien vouloir la reporter du 13 janvier pour le 14 ou au 15 (le week-end) puis de revoir l’itinéraire pour des raisons de commodité et de sécurité. Une demande ‘’officieuse’’ qui n’a pas obtenu l’agrément de la société civile en arguant sa non-conformité à la loi N° 02004-45 du 08 Juin 2004 régissant les manifestations sur la voie publique au Niger. C’est par la suite qu’est intervenue la décision du Maire d’interdire cette manifestation et cela seulement la veille.

Selon les organisateurs, le but de cette marche pacifique et citoyenne après celle du 21 décembre 2016, est de dénoncer la mauvaise gestion des affaires publiques. Ils s’indigent, entre autres, contre « la gestion patrimoniale de l’Etat, la vie chère, la corruption, la trituration de la Constitution, la gabegie » et surtout la crise qui a cours dans les secteurs de l’éducation, de la santé et des collectivités territoriales.

Pour rappel, lors de la marche suivie de meeting initiée par les partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) le 8 janvier, les leaders de ces partis politiques ont attribué la marche du 21 décembre de la société civile à l’opposition politique qui selon, eux n’a fait que exécuter un mot d’ordre du parti Lumana de Hama Amadou lors de son Forum d’Abidjan en Cotre D’Ivoire. Lequel mot d’ordre viserait une insurrection populaire contre le régime du Président Issoufou Mahamadou.

Accusation à laquelle répond finalement Soumana Sanda, député du parti Lumana : «  nous avons participé à la marche de la société civile du 21 décembre en tant que citoyens nigériens soucieux des problèmes d’intérêt national. Nous sommes très sensibles à la gravité de la situation dénoncée par la société civile ».

manif societe civile interdite 12 01 2017

manif societe civile interdite 12 01 2017 PAGE2

Abdoulaye Abdourahamane Ahamadou

Analyste Conflits-Crise et Sécurité Humaine

Actuniger.com

 

Commentaires  

+2 #1 Verdatre 13-01-2017 08:08
Si les marches et les meetings contribuent au développement d'un pays, le Niger serait le 1er pays de la planète avec un IDH fort.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 sakoiraize 13-01-2017 08:53
parler du trouble al ordre public le soir d un vendredi au niger n est que de la mauvaise foi,le pouvoir a peur et c est une fuite en avant,ou est bazouma ki disait qu il permettra aux gens de marcher tous les jours s ils veulent;ce matin un dispositif securitaire est place sur la route de la presidence pourkoi?ces gens sont nuls,et incompetents,la gueule ne dirige pas un pays,
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Wone 13-01-2017 09:08
Regardez ces faux types. Des gens comme Mounkaila Halidou qui dirige le synaceb depuis sa création et qui parle de démocratie? En simple SG/syndicat tu refuses de quitter, imagines si tu occupais une haute fonction? Chasseur de gain facile. Quand le ceprase a commencé à charme les militants du synaceb tu étais dans tous tes états parce que tu sens la fin de la vache grasse. Imaginez 4.000 militants (enseignants contractuels et agents) auxquels ils opèrent des coupures sur salaire de 1000F voire 3000F en fonction des circonstances et cela depuis la source. Soit 4 à 12 millions.Au moins 3 fois dans l'année ce qui fera 12 à 36 millions. La hawla wala kouwata, ces prédateurs. Normal que tu aies 2 femmes, des maitresses (sinon avec ton visage on dirait vache fâchée!), véhicule, parcelles, ... tenez-vous bien je parle d'un enseignant qui a eu tout cela en si peu de temps. Et vous vous plaignez des gens comme Bazoum qui ont des hautes fonctions, des carnets d'adresses,...Bandes d'escrocs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 #NIGER Donné 13-01-2017 09:18
Les 0,92 des Nigériens n'ont pas semé des troubles et c'est 0,08 des Nigériens qui vont semer les troubles. Que Dieu aide le Niger à avoir des dirigeants pour la bonne gestion, de bien gérer la richesse du pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 baho 13-01-2017 12:17
le gouvernement a peur de la société civile ce ca le vrais raison
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 bill 13-01-2017 13:30
#2 sakoiraize 13-01-2017 08:53
parler du trouble al ordre public le soir d un vendredi au niger n est que de la mauvaise foi,le pouvoir a peur et c est une fuite en avant,ou est bazouma ki disait qu il permettra aux gens de marcher tous les jours s ils veulent;ce matin un dispositif securitaire est place sur la route de la presidence pourkoi?ces gens sont nuls,et incompetents,la gueule ne dirige pas un pays

STP il faut cesser d abuser du nom d un village.Merci!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Emile 13-01-2017 14:04
Les animateurs de la société civile n'inspirent point la confiance.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Habou 13-01-2017 15:36
Militants de l'opposition, les élections c'est en 2021 In sha Allah,donc courage et patience.Pour le moment Il faut aller travailler. Un conseil ne restez pas longtemps à la tête des structures, sinon vous serez ridicule en voulant donner des leçons de démocratie à nos politiciens toute catégorie confondue. Au Niger tout le monde connait tout le monde.Alors vous perdez votre temps, bien que vous n'en avez pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Doulla 14-01-2017 11:38
Verdatre, c'est aujourd'hui que vous trouvez que les Nigériens marchent beaucoup? Depuis 2011 que Issoufou Mahamadou est au pouvoir, il n'y a pas eu plus de 10 marches au Niger. Allez fouiller les archives pour comptabiliser le nombre de marches organisés par le seul PNDS-TARAYYA pendant les 10 ans de pouvoir de Tandja Mamadou. Don Allah il ne faut pas prendre les Nigériens pour des amnésiques!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.