vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Assoumana Mallam Issa 03

Du nouveau dans l’affaire qui fait polémique depuis quelques jours sur la série d’interpellations des artistes vulgarisateurs du concept « Tayi Taouri ». D’abord, c’était la convocation en fin de semaine dernière de l’humoriste Ada Maikano, véritable initiateur du concept au Niger et qui a passé plus de deux jours de garde à vue dans les locaux de la PJ. Puis la convocation  pour  la matinée de ce lundi, du chanteur Idi Sarki et des rappeurs du groupe MDM Crew, coauteurs du clip « Komi Yayi Tawri », et l’abandon des charges comme ils l’ont par la suite annoncé. Enfin,  c’est au tour du ministre de la Renaissance culturelle et de la modernisation sociale d’entrer en scène.

Zeyna transfert argent bis

Dans un point de presse qu’il vient d’animer, le ministre Assoumana Mallam Issa, également porte-parole du gouvernement, a tenu à donner sa version des faits et surtout à apporter de nouveaux éléments relatifs à l’affaire. Le ministre a reconnu la procédure ouverte à l’encontre de Ada Maikano, aux fins de « vérification de l’origine et des motivations de certains passage de son œuvre ». Toutefois,  il en donné une toute autre version sur la convocation des artistes Idi Sarki et des deux membres du groupe MDM Crew.

Dans son point de presse, le ministre Assoumana Mallam Issa a déclaré qu’il a lui-même sollicité les artistes pour en savoir davantage sur les raisons de cette interpellation mais que ces derniers lui ont affirmé que « c’était un appel téléphonique  qui leur a annoncé, le samedi soir, leur convocation à la PJ pour le lundi à 9H ». A la question de savoir si c’est par convocation écrite de la police, comme il est de rigueur, ou par visite d’un policier, le porte-parole du gouvernement a affirmé que les artistes lui auraient répondu par la négative.  Selon la même source, les artistes n’auraient pas été  également en mesure  de transmettre le numéro de l’appelant pour permettre à la police d’enquêter sur l’identité du fameux numéro, sous le prétexte que « c’était un numéro masqué ».

Le ministre de la Renaissance culturelle a profité de son point de presse pour donner son appréciation des faits en mettant en relief, l’incongruité de cette situation. Selon lui,  c’est donc sur la base d’un simple appel anonyme que toute une vaste campagne a été lancée sur les réseaux sociaux, ce que le ministre Assoumana Mallam Issa a trouvé trop exagéré. Sans explicitement accusés les artistes, le porte-parole du gouvernement a tenu à attirer leur attention sur les risques qu’ils encourent en se laissant tenter par le jeu politique.

« L’heure n’est pas à la manipulation et ni à la désintoxication » a avertit le ministre qui a annoncé, avec un air sévère, la poursuite des investigations dans le cas de « cette affaire  Idi Sarki et MDM Crew, afin de savoir ce qui s’est réellement passée ».

Voilà qui est dit et qui va certainement alimenter davantage  la polémique qui est en train de tourner en un véritable feuilleton. Il est vrai que plusieurs versions ont circulé par rapport à cette affaire et notamment sur le cas de Ada Maikano. Le  ministre a en substances confirmé que c’est  donc bel et bien son œuvre qui est à la base de ses soucis avec la justice. C’est pour ces raisons, qu’après vérification pour les besoins de l’enquête, « la police l’avait relâché » selon les dires du ministre.

C’est désormais, l’épisode 2 de la première série du feuilleton qui risque de cristalliser les débats. Les artistes mis en cause par le ministre ont l’obligation de réagir afin de reconnaitre ou d’infirmer les dires de leur tutelle, car ce n’est pas la version qu’ils ont publiée au sortir de leur rendez-vous à la PJ. Selon ces derniers, c’est plutôt « les charges retenues contre eux qui ont été abandonnées ».

Entre les deux versions, force est de constater qu’il y a divergence et donc il y a tentative de manipulation de l’une ou de l’autre partie. Pour quelles raisons inavouées et à quelles fins visées? De la réponse à cette question, l’image des hommes de culture nigérienne en sortira grandie ou au contraire ternie. Pour l’heure, il n y a que des versions des artistes mis en cause et du ministre de la culture. La suite permettra d’en savoir davantage surtout si les arguments plausibles sont portés à la connaissance de l’opinion afin qu’elle puisse se faire son idée.

En attendant la suite et comme le gouvernement s’en défend d’avoir voulu porter atteinte à la liberté d’expression des artistes,  le concept « Tayi Taouri » peut continuer à divertir les nigériens…

A.Y.B (Actuniger.com)

 

Commentaires  

-3 #1 Antimaudits 06-12-2016 02:01
Avec du n'importe quoi comme ministres on doit s'attendre à tout avant la chute de ce regime maudit animé par des mauidts. Entre nous est ce que dans un pays normal ces genres d'individus peuvent être ministres? Leus visages de maudits en disent long. Dégage espèce de salaud!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Antimaudits 06-12-2016 02:10
Irkoysé regardes est ce un ministre ça là? Da Allah kou kallo?
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 mdr 06-12-2016 02:18
Idiot comme toi, on meurt ! Alors dans ce cas pourquoi on dit que les charges ont été abandonnées au lieu de dire qu'il n'y a aucune charge contre eux. Et dire qu'ils se disent intellectuels.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 mag 06-12-2016 06:50
Tayi tawri
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 cefu 06-12-2016 07:24
ca a fait déjà mauvaise presse pour le régime le ministre ne peut rien faire pour sauver les meubles le phénomène va même prendre de l ampleur.apres hamsou garba une autre erreur d interpeler un artiste
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #6 Non émotif 06-12-2016 07:26
C'est trop bas qu'un soit disant ministre sort pour des choses futiles soient ils? Et même si c'était vrai, où est le problème si vous ne vous reprochez rien. Non je pense qu'il faut mettre fin à ce amateurisme insultant de soit disant gestion des affaires publiques. C'est une honte nationale de tenir des propos si légers et débiles, bien que ce n'est que les gens bien élevés qui ont cette notion de honte, pas des mercantilistes!
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #7 Villageois 06-12-2016 12:36
Otez les verres, la veste et la cravate a ce monsieur, et dites moi s'il ne ressemble pas a un boucher.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 koumassa 06-12-2016 12:44
bakin mou da taba
dan adam sai Allah
* Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte*proverve indien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 patriote 06-12-2016 13:09
sincèrement le concept tayi tawri est une réalité au Niger . ce n'est un secret pour personne que les affaires ne marchent que chez les hommes politiques et leurs familles . nous les enfants d pauvres on ne fait que subir le châtiment de leur mauvaise gouvernance. nos enseignants en grève . vraiment tayi tawri
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 mamane001 06-12-2016 15:34
qu'est ce qu'on a fait pour meriter des minables et moralités douteuses comme dirigeants, pour une simple interpelations un ministre sort pour dementir. si vous ne vous reprochez rien restez dans vos salons. plus con que ce ministre y'a pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Ni guri -Ni lumana 06-12-2016 18:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Villageois :
Otez les verres, la veste et la cravate a ce monsieur, et dites moi s'il ne ressemble pas a un boucher.

Et être boucher en quoi est-ce une tare? Dans les pays les plus développés du monde tu trouves cette corporation. La plus grande honte c'est de pas pouvoir vivre avec son métier. .. mais quand on a goûté aux facilités qu'offre sa proximité avec le pouvoir et qu'on le perde ça devient un véritable problème. .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Ni guri -Ni lumana 06-12-2016 18:24
Le ministre Assoumane a confondu les fabricants attitrés des rumeurs alors ils ne sont pas contents et ils l'insulte vertement. Ils auraient souhaité qu'on laisse leurs mensonges prospérer. . Quelle mentalité.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Insurectionpopulaire 06-12-2016 19:35
Populations nigériennes sortez de vos maisons, mobilisez vous pour chasser mes maudits traîtres de la République
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Insurectionpopulaire 06-12-2016 19:36
Ces maudits et leurs familles doivent être chassées de tous les quartiers de toutes les villes et communes du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #15 Une Nigérienne 06-12-2016 23:41
Honte à vous, qui insultez les autres  sur la base de leur ethnie.  Le journal  devrait censurer ce genre de commentaires. Le Coran nous rappelle que "le   meilleur d'entre nous est le plus pieux" et non celui qui vient de telle ou telle ethnie. Critiquez-le professionnellement, mais pas sur la base de son ethnie.  Nous sommes tous Nigériens et ce n'est pas le fleuve qui détermine la nationalité. Que dire alors de nous qui vivons hors du Niger et à qui nos pays d'accueil ont donné la nationalité? Si les Blancs se comportent comme ça, on crie au racisme et là, ce sont des Nigériens qui insultent d'autres Nigériens! Vous devez avoir honte et arrêter ce genre de comportement.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Villageois 07-12-2016 01:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Ni guri -Ni lumana :
Citation en provenance du commentaire précédent de Villageois :
Otez les verres, la veste et la cravate a ce monsieur, et dites moi s'il ne ressemble pas a un boucher.

Et être boucher en quoi est-ce une tare? Dans les pays les plus développés du monde tu trouves cette corporation. La plus grande honte c'est de pas pouvoir vivre avec son métier. .. mais quand on a goûté aux facilités qu'offre sa proximité avec le pouvoir et qu'on le perde ça devient un véritable problème. .

Ce n'est pas une tare d'etre boucher, certes. Mais ici en Afrique, contrairement aux pays developes, etre boucher c'est etre au bas de l'echelle sociale. Par consequent un boucher ne saurait gouverner le reste de la population.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Tmuniu 07-12-2016 04:18
Riposte ce Ke tu di ce malhonnêteté tu parle comme un con
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #18 Gnala 07-12-2016 13:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Une Nigérienne :
Honte à vous, qui insultez les autres  sur la base de leur ethnie.  Le journal  devrait censurer ce genre de commentaires. Le Coran nous rappelle que "le   meilleur d'entre nous est le plus pieux" et non celui qui vient de telle ou telle ethnie. Critiquez-le professionnellement, mais pas sur la base de son ethnie.  Nous sommes tous Nigériens et ce n'est pas le fleuve qui détermine la nationalité. Que dire alors de nous qui vivons hors du Niger et à qui nos pays d'accueil ont donné la nationalité? Si les Blancs se comportent comme ça, on crie au racisme et là, ce sont des Nigériens qui insultent d'autres Nigériens! Vous devez avoir honte et arrêter ce genre de comportement.

Bonjour cher camarade!
la question d'ethnie me frisonne. pardon! qu'on se critique sur la base de nos fonctions mais l'ethnie, même le Prophéte l'a banni et maudit celui qui traite de cela pour ces propre fin
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 wata rana sai labari 07-12-2016 15:40
Ripposte reflechie avant d'ecrire stp sais-tu tes propros idiauts sur le fleuve et les 4 points cardinaux ne refflettent en toi qu'un dangereux raciste, ignorant trop en retard...
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #20 BonzougouDosso 07-12-2016 19:42
A BISCOTE,

Vous n' avez même pas le coeur. Nous ne vous demandons pas de nous rester mais de retourner dans vos maudites régions. Vous êtes vraiment des animaux . Depuis quand avez eu le pouvoir par vos propres forces. Ali Chaibou humain trop humain vous a offert le pouvoir et vous avez déconé Moumouni Boureima et Wanké vous ont cogné et remis le ppouvoir à votre Baré pour ne pas donner un caractère ethniciste à leur putch. Baré a déconé et Wankey et Moumouni Boureima ont retiré le pouvoir et organisé des élections democratiques et Tandja a accédé au pouvoir par la lutte démocratique bien organisée régulée par les personnalités surtout de l'Ouest . Malheureusement ^comme c'est culturel chez vous Tandja aussi va commettre la même bêtise pour faire ce qu'il appelle Tazartché" qui veut dire en langue des bouchers continuation. Espèces de Soubizés doumbey!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 Nigerien 08-12-2016 07:47
ya vraiment des cons par ici vs allez rendre compte à Dieu soyez en sur, de l'est ou de l'ouest vs n'avez pas ce droit la, trés surpris de constater qu'au 21em siecle ya des gens qui reflechissent comme ca, :-? :-? :-? desoler vraiment.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Nigerien 08-12-2016 07:58
tous ces racistes la wly vs allez rendre compte devant le bon Dieu; se permettre d'insulter les gens comme ça juste parce qu’on est sur l'internet, que tu sois haussa ou zarma sache que tu n'est qu'un etre humain et rien de plus et sache que celui qui t'a créer c'est lui qui à décider que tgu soit de tel ou tel ethnie, ce n'est ni ta compétence ni ton choix donc c vraiment etre en retard tenir des propos raciste ou régionaliste donc trouver des solution pour avancer le pays que de passer votre temps à vs insulter, des hippocrites que vs etes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Mouskoura 08-12-2016 13:04
Désolé mais "boucher" n'est pas ethnie
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 Hum 08-12-2016 13:47
[quote name="BonzougouDosso"]A BISCOTE,

Hum! C'est où chez vous? et c'est où chez eux? Dresses ta biographie et tu te rendras compte que si chacun devrait retourner chez lui, il ne restera personne à Niamey et que peut être vous vous retrouverez ensemble dans un espace en dehors du Niger. Les gens de Niamey sont tous venus de quelque part, refères-toi à l'histoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #25 Loga man 08-12-2016 17:05
A Hum Hansizé ou [mot censuré] né d'un [mot censuré] et d'une [mot censuré]ne. Où as tu vu une ville sans autochtone? Toi même tu le dis juste pour faire mal aux autoctones d eGamkallé, de Goudel et de Gawey. Fils de [mot censuré] nés des [mot censuré]s . Tu me donnes de la nausée.
Quoiqu'il en soit incha'Allah de gré ou de force vous finirez par retourner dans vos sales régions maudites. On vous demande juste de retourner
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Homme 08-12-2016 21:17
Citation en provenance du commentaire précédent de Loga man :
A Hum Hansizé ou [mot censuré] né d'un [mot censuré] et d'une [mot censuré]ne. Où as tu vu une ville sans autochtone? Toi même tu le dis juste pour faire mal aux autoctones d eGamkallé, de Goudel et de Gawey. Fils de [mot censuré] nés des [mot censuré]s . Tu me donnes de la nausée.
Quoiqu'il en soit incha'Allah de gré ou de force vous finirez par retourner dans vos sales régions maudites. On vous demande juste de retourner


"niba nimanaba" "gonga" ceux de l'est vont toujours vous domonés meme chez vous, c'est trop tard "Nin Bangna"
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 Homme 08-12-2016 21:53
lire dominés
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 Villageois 08-12-2016 23:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Hum :
[quote name="BonzougouDosso"]A BISCOTE,

Hum! C'est où chez vous? et c'est où chez eux? Dresses ta biographie et tu te rendras compte que si chacun devrait retourner chez lui, il ne restera personne à Niamey et que peut être vous vous retrouverez ensemble dans un espace en dehors du Niger. Les gens de Niamey sont tous venus de quelque part, refères-toi à l'histoire.

Avant de te repondre, pardons raconte nous l'histoire de Niamey.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 Carmelo 28-04-2019 01:29
To follow their 2012 full-length album, Waiting
For Something, Oak Street Blues are taking a unique route:
recording two seven-song EPs. Band founder, vocalist, songwriter and guitarist Chris Hall selected Warren Huart (Aerosmith, Jennifer Hope)
to produce the rock project; Skip Saylor (Snoop Dogg,
Tom Petty) is overseeing the electronic disc.


Oktane and Prictetag is actually going to LIVE on stage at both
locations, and to find out more regarding either pre-sale tickets, VIP Pass, or guest list you can visit the following facebook results pages.


Fremont-1: Free celebration with old fashioned games like
kick-the-can and sack races, from 9:30 a.m. to 11:30
one particular.m. and 1 m.m. to 3 w.m. at Coyote Hills, 8000 Patterson Road.


Martinez: Parade starts at 10 one specific.m. at Masonic E.
and Alhambra Ave. The celebration continues their Main Street Plaza with
music, arts Now i am not trying to harm the business or take food from any radio personality's oral health.I'm just listing some clear observations.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 바카라사이트 08-07-2019 09:19
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 13:29
solidarite-nationale-orano-niger-et-ses-filiales-font-un-don-d-equipements-d-une-valeur-de-125-millions-fcfa-aux-victimes-des-inondations Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

27 novembre 2020
47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sous...

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...