lundi, 27 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

HEADER AMAA 1

BIA Niger

Le personnel de BIA-Niger vient d'entamer aujourd'hui, jeudi 27 octobre, une grève d'avertissement de 24h et menace même d'étendre le mouvement à tout le personnel du secteur bancaire dans le pays. Cette fronde portée par le syndicat nigérien des employés du secteur (SYNBANK) a pour objectif de dénoncer la renonciation par l'Etat du Niger à la reprise de BIA-Niger par le groupe bancaire marocain BCP.

Le secrétaire général du SYNBANK a mis personnellement le ministre des finances nigérien en cause en le rendant responsable, devant l'opinion publique, « des conséquences que pourrait engendrer une série sectorielle d'arrêts du travail ». Pour le syndicat, la reprise entérinée, en Août dernier, de BIA-Niger par le groupe BCP, qualifié de « partenaire de qualité », représente une opportunité « de redressement pour l'institution et de relance de ses activités, afin qu'elle continue de jouer son rôle socio-économique indispensable ».

La montée au créneau de SYNBANK fait suite à nombre d'auditions et de missives adressées au gouvernement qui ont été jusqu'ici sanctionnés par l'assurance que cette opération allait être finalisé incessamment.

Tergiversations ou renonciation ?

Toutefois, le syndicat estime que les tergiversations des officiels surtout après la récente formation du nouveau gouvernement et les récurrentes rumeurs d'un avortement de l'opération sont des indicateurs suffisamment sérieux pour le convaincre de monter au créneau.

Pour rappel, le groupe BCP et le Niger avaient signé une convention pour la cession de la Banque internationale pour l'Afrique au Niger (BIA Niger), la deuxième banque du pays, en service depuis 1944. Cette opération aurait permis à la BCP de conforter sa présence au Niger où elle compte déjà une filiale en passe de prendre le leadership du secteur : la Banque Atlantic du Niger. Reste à savoir les motivations derrière ce renoncement éventuel et la possibilité que ce soit lié à une nouvelle offre émanant d'un autre groupe bancaire international. Plusieurs institutions avaient d'ailleurs montré leur intérêt pour une reprise de BIA-Niger, dont le géant français BNP-Paribas.

La grève d'aujourd'hui sonne donc comme une mise en demeure du personnel bancaire nigérien pour clarifier la situation sur ce dossier, voire de mettre le gouvernement devant ses responsabilités en l'obligeant à concrétiser la reprise de BIA-Niger par le groupe BCP, ou tout du moins à motiver de manière claire la décision de renonciation.

La Tribune 

Commentaires   

-5 #1 blanchisseur 28-10-2016 07:03
C'est la banque qui facilite le transit de nos maigres ressources et l'argent de la drogue vers les paradis fiscaux de issoufou, ses femelles et la bande de voyou qui l'entoure. Donc on ne privatise pas la lessiveuse sinon impossible de blanchir le linge rendu sale par l'argent 'igine douteuse.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Lumière 28-10-2016 21:23
Hassoumi l'inconditionnel de Issoufou a été nomme ministre des finances contre toute attanete juste pour le blanchissement de l'argent. Comme les Blancs ne veulent plus jeter leur argent par la fenetre le regime maudit compte sur le blanchissement de l'argent sale par Hassoumi le maudit .
Vive BIA contre le regime maudit de taraya.Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 mouscoura 30-10-2016 18:05
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 FRANCK 01-11-2016 08:30
Vraiment il y a de ces commentaires qui font rire jusqu'a faire mal au ventre. :lol: :D
Ce qui est triste c'est que la plupart d'entre nous, nous nous opposons au regimes parce que nous 'ne sommes pas dedans'.
Il ya quelque moi, tous derriere Seyni Omar, nous chantons la sagesse de l'homme et la solidite de ses intestins..
Maintenant nous nous sommes tus...bouche pleine parle pas ow.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 farma 01-11-2016 10:08
c'est quoi cette pratique d'insulter les autres ?ce qui est sûr s'il faut chercher un maudit ( la malédiction vient du seul Dieu ) il faut le chercher vers ceux qui ont le cœur plein de haine et qui se plaisent à balancer gratuitement des informations juste pour intoxiquer l'opinion ,le jeu favori de Satan le maudit
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Affaire « bébés importés » : les arguments de la défense de Hama Amadou devant la Cour de justice de la CEDEAO

27 mai 2019
Affaire « bébés importés » : les arguments de la défense de Hama Amadou devant la Cour de justice de la CEDEAO

PLAIDOYER DE MAÎTRE FRANÇOIS SERRES, L'AVOCAT DU CHEF DE FILE DE L'OPPOSITION NIGÉRIENNE DEVANT LES 7 JUGES DE LA CEDEAO Immunité parlementaire violée, arrestation illégale, emprisonnement arbitraire, accusations imaginaires, instruction...

Fermeture de la Braniger (Castel) : le gouvernement disposé à sauver la « Conjo » (Ministère de l’Industrie)

26 mai 2019
Fermeture de la Braniger (Castel) : le gouvernement disposé à sauver la « Conjo » (Ministère de l’Industrie)

Le gouvernement nigérien s’est dit disposé à sauver la Braniger, l’unique brasserie du pays qui a annoncé la cessation prochaine de ses activités, en raison de la situation difficile dans...

Le bâtiment de l’hôpital de district d’Arlit construit en 2013 est inutilisable (Ministre de la santé)

25 mai 2019
Le bâtiment de l’hôpital de district d’Arlit construit en 2013 est inutilisable (Ministre de la santé)

Le ministre de la Santé Dr Idi Illiassou Mainassara a annoncé ce samedi devant les parlementaires  que le bâtiment de l’hôpital de district d’Arlit construit en 2013 à hauteur de...

Front social : les étudiants ont manifesté contre les bases étrangères

25 mai 2019
Front social : les étudiants ont manifesté contre les bases étrangères

A l’appel du comité directeur de l’Union des scolaires nigériens (USN), des centaines d’étudiants ont manifesté ce samedi 25 mai à Niamey, en soutien aux forces de défense et de...

Conjoncture : la Braniger, filiale du groupe français Castel, va bientôt cesser ses activités

25 mai 2019
Conjoncture : la Braniger, filiale du groupe français Castel, va bientôt cesser ses activités

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de la « Conjo »  et aussi pour l’économie nationale! La société des Brasseries et boissons gazeuses du Niger (Braniger) va prochainement cesser ses activités. Selon une...

Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

24 mai 2019
Education : malgré les défis, le Niger mise sur la promotion du préscolaire

Dans le cadre du dialogue politique national sur la promotion de l’éducation préscolaire, s’est tenue une conférence nationale sur la promotion de l’enseignement préscolaire, les 15 et 16 mai 2019...