jeudi, 01 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou dsc 0998

Au Niger, les salariés sont en colère suite à la suppression de l’indemnité de responsabilité, s’ajoutant aux nombreuses coupes d’autres indemnités réalisées ces derniers mois. Tension de trésorerie ou volonté d’assainir ? Les Nigériens se posent des questions face au mutisme du gouvernement.

Zeyna transfert argent bis

Les montants des indemnités coupées fin septembre vont de 15 000 à 60 000 francs CFA (soit de 22 euros à 91 euros), selon la responsabilité du fonctionnaire.

Ces coupes ont été opérées à la surprise générale. Les motivations du gouvernement restent donc inconnues. « Il aurait fallu, non seulement communiquer, [mais aussi] donner un préavis, un délai pour tous ceux qui sont concernés pour justifier les premières indemnités qu’ils perçoivent. Ça aurait permis d’éviter le désagrément que nous avons constaté », explique Manou Bagué, secrétaire général de l’Union des syndicats des travailleurs du Niger.

Des difficultés de trésorerie ?

En juillet, puis en août, les allocations familiales et les indemnités des zones désertiques avaient été amputées. Conséquence : beaucoup pensent que ces coupes peuvent être liées à des difficultés de trésorerie.

« Même s’il y a une morosité, qu’ils ont des difficultés à payer les salaires et qu’il faut trouver un moyen de réduire la masse à l’heure, quels que soient les objectifs mis en avant, on doit se concerter avec les travailleurs que nous sommes », déclare Idrissa Djibrilla, secrétaire général de la Confédération démocratique des travailleurs du Niger.

L’amputation de ces indemnités intervient au moment où les enseignants contractuels et les enseignants chercheurs ont accusé plusieurs mois d’arriérés de salaire.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+12 #1 zadramib 03-10-2016 11:18
Aprés la liquidation de nos ressources, maintenant c'est nos poches qui sont arrachées. Le temps nous éclaira!
Citer | Signaler à l’administrateur
+14 #2 seynos 03-10-2016 11:52
Le premier responsable de cette situation de perception d'indemnités non méritées est le gouvernement. En effet, dans les décrets portant nominations aux différentes fonctions, on doit préciser :
- le matricule de celui qui est nommé
- le matricule de celui qui est remplacé
Malheureusement, il n'y a rien de tout çà dans les décrets juste pour cacher l'identité de ceux qui sont nommés parce qu'en général ce sont des fonctionnaires sans aucune expérience ayant été recrutés il y a juste 2 ou 3 ans. C'est regrettable de vivre dans un pays comme le Niger où l'Etat travaille de la manière la plus archaïque. Normalement si les administrations fonctionnent très bien, personne ne doit bénéficier d'une indemnité non il n'a pas droit. Aujourd'hui, les DRH des Ministères ne peuvent même pas vous dire l'effectif exact de leurs agents parce que rien n'est informatisé, on vit au jour le jour en gérant juste les urgences, mais aucune organisation sérieuse du travail
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Alpha 03-10-2016 13:41
Mr. Seynos, vous avez dit la verite en effet!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 chéri 03-10-2016 16:27
Cela sonne le la fin de ce régime misérables du gouri satan. ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Akira 03-10-2016 21:39
Mdr et c est Hama Amadou le responsable de ca audsi
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 morale 04-10-2016 06:52
C’était prévisible ! Avec toute les agapes et les manœuvres politiques du 1er mandat ! Ce n’est pas surprenant que la caisse soit vide ! Alors, un politicien et administrateur averti avait mis en garde contre les dérives financières qu’engendrerait un décret malsain et mal élaboré ! Les syndicats politisés avait crié au scandale que le monsieur était contre leurs intérêts ! Maintenant, ils devraient avoir honte de protester car cela signifierait lui donner raison ! La preuve, le fruit est tout cuit : le gouvernement n’a même pas jugé utile de les consulter pour « suspendre » ces indemnités ! Et ce n’est certainement pas tout car cela constitue juste un coup d’essai avant la suppression probable de toutes les indemnités, si tant est que le gouffre est trop profond.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 morale 04-10-2016 06:52
Avec une quinzaine de centrales syndicales, tout gouvernement peut « se moquer » des travailleurs ! Ha ! Ha ! Aussi bien les travailleurs militants du Guri que les autres, tout le monde est amputé de ses indemnités ! C’est quand même une bonne leçon !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 louispascal 04-10-2016 07:09
Citation en provenance du commentaire précédent de morale :
Avec une quinzaine de centrales syndicales, tout gouvernement peut « se moquer » des travailleurs ! Ha ! Ha ! Aussi bien les travailleurs militants du Guri que les autres, tout le monde est amputé de ses indemnités ! C’est quand même une bonne leçon !

En effet la diversité crée la confusion. L'USTN était très bien soudée, forte et unie. Mais à présent il y a des syndicats du pouvoir et autre, alors que la vie des travailleurs est identique sauf pour ceux qui sont nommés à des postes de sauve garde pour le pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Ahan 04-10-2016 08:16
Tres bien fait pour les fonctionnaires qui ne remplissent pas leurs contrats.Il viens au bureau quand ils veulent et quitte quand il veulent et font le malin aux usagers.Merci Issoufou
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 bmsmalam@yahoo.fr 04-10-2016 08:31
Les travailleurs de la FONCTION PUBLIQUE ne sont pas des salariés. On les appelle des FONCTIONNAIRES. Ce sont ceux du PRIVE qu'on appelle SALARIES. j'ai un petit souci avec l'introduction de l'article qui les qualifie de salariés.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Hki 04-10-2016 09:18
Si chacun faisait bien son travail nous ne serons pas là. Il y il y a des agents qui ont quitté les zones où ils percevaient l'es indemnités de zone et ils continuent toujours à percevoir ces indemnités. Et puis il faut se dire qu'un bien mal acquis ne profite jamais. Le gouvernement doit revoir aussi sa charge surtout des hauts responsables car quand un pays dans des conditions un peu difficiles il faut un sacrifice et malheureusement c'est ne pas le cas de nos soit disant responsables de these days unfortunately !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Maï Laya 04-10-2016 12:42
De grâce laissez l' État rentrer dans ses droits SVP ! Beaucoup de fonctionnaires touchent ce qu'ils ne méritent pas et çà depuis des années.Et n' oubliez pas que d' autres sont devenus fonctionnaires pendant les coups d' État donc sans aucun diplôme seulement le matricule pour prendre le salaire comme le trésor national c' est le grenier de leurs villages.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 cms 05-10-2016 07:51
Oh!Niger que Dieu nous sauves
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 cms 05-10-2016 07:52
On cherché mais on n'est trouve pas
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 cms 05-10-2016 07:55
YA ALLAH il faut nous enlèves dans ses grandes problèmes de notre pauvre pays
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 karo 01 05-10-2016 10:37
Quand on lit un article pareil on s'attend à avoir toute l'information, mais hélas! Vous devez allez à la source , au Ministère des finances pour demander réellement de quoi il s'agit et non écrire des suppositions qui vont continuer à alimenter le bouche à oreille habituel en ce genre de circonstances.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 01/10/2020, 10:55
education-la-rentree-scolaire-maintenue-pour-le-15-octobre-2020-gouvernement Le gouvernement a démenti ce jeudi 1er octobre, les informations qui ont dernièrement circulé sur les...Lire plus...
Publier le 01/10/2020, 10:25
e-visa-nigerien-avec-le-soutien-de-l-oim-le-niger-se-dote-d-une-feuille-de-route-pour-la-transition-vers-un-visa-electronique L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a organisé, mercredi 30 septembre 2020 à...Lire plus...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 14:13
societe-civile-apres-6-mois-de-detention-mounkaila-halidou-maikoul-zodi-et-moudi-moussa-libres-en-attendant-le-delibere-de-leur-proces-en-appel Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 10:07
journee-de-solidarite-coris-day-2020-coris-bank-niger-offre-des-vivres-et-du-materiel-a-plus-de-300-sinistres-de-harobanda-et-de-saga L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 30/09/2020, 09:48
niamey-le-delegue-special-mouctar-mamoudou-demissionne-pour-briguer-la-presidence-du-conseil-de-ville Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou,  a annoncé sa démission mardi...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...

Dans la même Rubrique

E-visa nigérien : avec le soutien de l’OIM, le Niger se dote d’une feuille de route pour la transition vers un visa électronique

1 octobre 2020
E-visa nigérien : avec le soutien de l’OIM, le Niger se dote d’une feuille de route pour la transition vers un visa électronique

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a organisé, mercredi 30 septembre 2020 à Niamey, l’atelier final de restitution du projet d’appui à la mise en place d'un système de visa...

Société civile : après 6 mois de détention Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa libres en attendant le délibéré de leur procès en appel

29 septembre 2020
Société civile : après 6 mois de détention Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa libres en attendant le délibéré de leur procès en appel

Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés d’office par la justice ce mardi 29 septembre 2020, après plus de six...

Journée de solidarité « Coris Day » 2020 : Coris Bank International Niger offre des vivres et du matériel à plus de 300 sinistrés de Harobanda et de Saga

29 septembre 2020
Journée de solidarité « Coris Day » 2020 : Coris Bank International Niger offre des vivres et du matériel à plus de 300 sinistrés de Harobanda et de Saga

L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été célébrée le samedi 26 septembre 2020 à Niamey.  A cette occasion, les agents du groupe...

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...