vendredi, 05 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


gaz vendeur

DECLARATION DU GROUPEMENT DES PROFESSIONNELS DU GAZ (GPG)

Mesdames et Messieurs, Permettez-nous de vous présenter le Groupement des Professionnels du Gaz (le GPG), qui a été créé en 2013, avec pour missions, sans être exhaustif, de :

Zeyna transfert argent bis

– Favoriser le développement de l’industrie du Gaz et promouvoir la vulgarisation de l’utilisation du Gaz domestique au Niger ;

– Assurer la représentation des sociétés y affiliées auprès des Pouvoirs Publics ;

– Contribuer à la lutte contre la désertification, la protection de l’écosystème et de l’environnement ;

– Débattre de toutes les questions d’ordre technique, économique, juridique et réglementaire, intéressant l’Industrie du Gaz du pétrole ;

– Faciliter l’échange d’informations et d’idées et maintenir un esprit de confraternité entre tous ses membres ;

– Promouvoir l’Industrie du Gaz et la représenter, autant que de besoin, auprès des organisations compétentes.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, permettez-nous de faire un bref historique de la filière. Jusqu’en novembre 2011, la gestion de la filière était entièrement assurée par les sociétés de Gaz (3), encadrées par le Ministère du Commerce.

Ces sociétés sont chargées de l’importation, de la mise en bouteille et de la distribution du Gaz au Niger. Une Direction du Ministère du commerce, définit le prix de vente. Selon la dernière structure des prix de l’année 2011, la bouteille de 12,5kg revenait à 12.688 F CFA. Eu égard à la nature stratégique du produit, et dans le cadre de l’application de la résolution du Comité Inter- Etat de lutte contre la Sècheresse au Sahel, l’Etat subventionnait à hauteur de 7.188 F CFA la bouteille de 12,5 kg à travers le Fonds de l’énergie.

Ce mécanisme permettait de la revendre aux ménages à 5.500F CFA. Dès le début de la production nationale et pour faciliter aux populations nigériennes l’accès au gaz domestique, l’Etat a décidé sans aucune étude technique préalable du secteur, de :

• fixer le prix de vente à 3.750F CFA la bouteille de 12,5Kg,

• et de supprimer la subvention. Notre réaction a été immédiate vu la difficulté de fonctionner avec un tel prix. Promesse nous a été faite pour sa révision après une période d’observation de 6 mois. Aujourd’hui, 4 ans après, force est de constater que le coût de revient de la bouteille de 12,5kg s’élève à 5.249 FCFA. Tenus de la vendre à 3.750 F CFA aux consommateurs, nous nous trouvons avec un manque à gagner de 1.500 FCFA. Ceci nous permet d’affirmer que nos sociétés subventionnent la filière en lieu et place de l’Etat. Ainsi, depuis l’application de la nouvelle structure, nous subissons des pertes structurelles énormes.

Pour illustrer nos propos, les sociétés de distribution de gaz ont subi en 2015 une perte d’un montant de 2, 280 Milliards de francs CFA. Si au niveau du GPG, nous pouvons comprendre que dans l’élaboration de la nouvelle structure, l’Etat ne veut plus subventionner le Gaz vu la disponibilité locale du produit, nous ne comprenons pas cependant la modification unilatérale et techniquement injustifiée des postes clés de la structure des prix. Cette structure fixe pour la bouteille de 12,5Kg, les postes suivants :

– Le transport à 52 FCFA /kg au lieu de 100 FCFA/Kg validé jusqu’en 2011 et pour sensiblement la même distance, – La marge à 250 FCFA au lieu de 600 FCFA

– Les frais généraux à 830FCFA au lieu de 2.271 FCFA. La réduction drastique des frais généraux est la plus incompréhensible, car ceux-ci couvrent :

– Les frais d’exploitation,

– Les frais de personnel,

– L’amortissement des investissements,

– Les impôts et taxes, etc…

Plus particulièrement, les Frais Généraux assurent le renouvellement du matériel, les emballages (bouteilles), et financent quotidiennement la mise en œuvre de la sécurité qui doit être maintenue aux normes exigées par l’industrie du Gaz. A cette situation, s’ajoutent les problèmes d’ordre opérationnel avec notre unique fournisseur, à savoir, la SONIDEP. Il vous souviendra qu’auparavant, la SONIDEP était un distributeur de Gaz comme les autres, et s’est retirée du marché en 2011 pour s’approprier du monopole et ensuite imposer à ses anciens compétiteurs de nouvelles règles, notamment :

– Des délais de règlement non raisonnables de 20 jours date d’enlèvement, alors que la SORAZ lui accorde un crédit fournisseur de 60 jours sur nos enlèvements,

– L’exigence d’une caution bancaire couvrant la totalité des enlèvements du mois, induisant des coûts supplémentaires aux Gaziers. Tout ceci s’effectue hors du cadre légal de la structure rémunérant déjà la SONIDEP à hauteur de 8F/kg et ce, sans une réelle intervention de sa part. A noter que l’enlèvement, le transport et le stockage sont assurés par les gaziers eux- mêmes.

Vous comprenez bien avec nous que face à ces difficultés et aux énormes pertes que nous subissons, nous ne pouvons plus continuer indéfiniment nos activités de distribution de Gaz. Il y a lieu de rappeler que notre situation a été à maintes reprises portée à la connaissance des autorités concernées mais en vain. Or, nous savons que des solutions existent pour permettre un fonctionnement acceptable de la filière et sans qu’il ne soit nécessaire, d’augmenter le prix de vente aux ménages.

Ces solutions ont déjà adoptées dans le passé.

C’est pourquoi nous lançons un ultime appel aux Autorités pour qu’elles prennent dans les meilleurs délais les décisions qui s’imposent afin de sauver la filière. Si rien n‘est fait jusqu’au 18 mai 2016, nous, membres du GPG, dégageons notre responsabilité de ce qui pourrait advenir.

Nous vous remercions de votre aimable attention.

Niamey, le 27 Avril 2016

Commentaires  

-1 #1 Bako 05-05-2016 23:04
On retourne alors au charbon. On a compris votre menace.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Rogazo 06-05-2016 07:42
um, je ne crois pas votre contorsion intellectuelle messieurs les vendeurs de gaz. Si vous perdez, arrêtez de vendre c’est légitime. Mais vous ne pouvez plus nous tenir en joue comme de par le passé. c’est fini. le gaz est produit ici et vous pouvez pas le vendre comme s’il vient du Singapour. en réalité, vous voulez faire comme à Katako, tirer des profits sans limite puisque vous savez que le gaz est un produit stratégique pour un pays désertique et pauvre comme le notre. ir si yarda. wa koy ki
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 moussa foullo 06-05-2016 08:14
Si un commerce n'est pas florissant on l'abandonne et il y aura toujours des repreneurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 JMJ 06-05-2016 10:25
:-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
C'est une blague j'espère, sinon c'est trop louche et pas trop intelligent ce qu'ils disent c'est comme si à chaque fois que j'achète une bouteille de 12Kg sonihy ou nigergaz me fait cadeau de 1500Francs ??? arretez ces conneries s'il vous plait ca tient pas! aucun privé n'est obligé de faire tourner une boite a perte ! et je me demande comment ils ont tenu 2 ans et surotut comment il paye les impots et les agents ????
Comme le dirait certains BullShhit !!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Verdatre 06-05-2016 13:25
Dites que vous êtes papa noel. Votre générosité fait que vous vendez le gaz à perte, qu’Allah vous bénisse pour votre patriotisme car vous aimez les pauvres populations du Niger.

Simplement mettez ceci en tête, que l’État ne commette pas l’erreur de subventionner ni le pétrole, ni le gaz; on voit bien la merde que les opérateurs économiques sèment chez nos voisins du sud.
Alors, qu'ils descendent du créneau!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Muhammad 06-05-2016 14:15
Especes de pas serieux et malhonnetes, la bouteille de 12,5 est normalement à 3750 mais vous nous la vendez a 4000 tous les jours !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 gjeorges 06-05-2016 21:38
...pensez vous un moment que la population de l'endroit où est extrait le gaz ne profite ni du gaz ni de l'argent du gaz?
Quel est l'avenir de ce pays ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.