samedi, 06 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Bazoum VOA

Le Président du PNDS Tareyya et ministre d’Etat à la Présidence, Bazoum Mohamed, a certainement encore raté une occasion de se taire mais il a eu le mérite d’être la première personnalité au plus haut sommet de l’Etat à parler de cette sombre affaire de trafics de devises. On se rappelle qu’il y a quelques semaines, les douaniers en service à l’Aéroport de Niamey ont saisi d’importantes sommes d’argents en espèces et en devises étrangères (l’équivalant de 8,8 milliards de FCFA) avant que « sur ordre venu d’en haut » selon le principal syndicat des douanes, la somme saisie ne soit intégralement restituée à ses propriétaires sans aucun prélèvement.

Le gouvernement s’est jusque-là refusé à livrer sa part de vérités dans cette affaire qui ne cesse de faire couler beaucoup d’encre à Niamey avec l’entrée en scène de l’opposition politique qui est allée jusqu’à accuser le Président de la République de « haute trahison » et a réclamé la démission du ministre de l’Economie et des finances Saidou Sidibé, lequel aurait donner l’ordre de restitution. Même la société civile s’en est emparée du sujet en demandant des comptes au gouvernement. Selon nos informations, le ROTAB, un collectif d’ONG très actif dans le domaine de la transparence budgétaire, s’apprête à déposer plainte dans le cadre de la même affaire.

Dans un entretien qu’il a accordé aux médias de Zinder, et qui a été relayé sur la télévision publique,  à l’occasion de la tournée politique qu’il effectue dans la région, Bazoum Mohamed a confirmé la saisine suivie de la restitution des devises en question. Pour le ministre d’Etat à la Présidence, cette affaire n’a rien de scandaleux et l’Etat a juste voulu « rendre service à des compatriotes nigériens, dont des ressortissants de Zinder, commerçants de leur état et établis à Kano au Nigéria ». Bazoum Mohamed a reconnu que certes la pratique est « illégale » mais « elle est courante dans les pays de la région, les commerçants ne sont pas familiers avec les circuits bancaires ». « Nos commerçants ont toujours transporté avec eux leurs argents par des circuits informels connus de tous ». D’ailleurs, a expliqué le Président du PNDS Tareyya, ce n’est pas la première fois que de telles affaires surviennent. Il a rappelé que lorsqu’il était ministre des Affaires étrangères, l’un des premiers dossiers qu’il a eu à gérer était la saisine de près de 3 milliards de FCFA d’un commerçant nigérien par des douaniers à Lomé au Togo. Avec l’accord du Chef de l’Etat, « j’ai du intervenir personnellement pour que l’argent soit restitué à son propriétaire après plusieurs mois de négociations avec les autorités du pays » a ajouté Bazoum. De même, l’ancien chef de la diplomatie nigérienne a affirmé être intervenu encore au Soudan où des commerçants nigériens se sont fait également prendre avec des devises.

Relativement à l’actuelle affaire qui s’est passée à Niamey, Bazoum Mohamed a expliqué que l’Etat a préféré restituer les sommes saisies à leurs propriétaires « afin de ne pas les pénaliser » parce que « si on prélevait les taxes dues, ces gens-là n’auront pas beaucoup de bénéfices ». Au passage, le président du parti présidentiel a tenu à contrarier les déclarations du SNAD selon lesquelles, les mis en cause étaient prêts à payer les amendes et taxes qui s’appliquaient en pareille circonstance. Selon Bazoum, « ce que la loi dit, c’est qu’il faut confisquer toute la somme saisie ».

D’après le ministre Bazoum, les commerçants impliqués qui étaient en partance pour Dubai pour des affaires,  avaient déjà séjourné dans plusieurs villes notamment à Istambul en Turquie et leurs argents n’avaient pas été saisis.

Les déclarations du ministre d’Etat à la Présidence expliquent donc le mutisme du régime par rapport à cette affaire. En clair, il n y a rien avoir et la procédure de mise en accusation du Président de la République qu’entendent mettre en exécution les députés l’opposition, laisse imperturbable le gouvernement. « De quelle manière ceux qui ne sont même pas parvenus à faire voter une motion de censure contre le premier ministre, espèrent destituer un Président ? » s’est interrogé avec ironie le président du parti présidentiel pour qui l’opposition sait qu’elle ne dispose pas des députés nécessaires pour enclencher la procédure. « Il s’agit seulement pour les opposants de faire du bruit car c’est tout ce qu’ils peuvent faire » a déclaré Bazoum ajoutant que l’opposition n’a pu, jusque-là, qu’organiser que deux manifestations d’envergure parce que ses animateurs ne sont pas capables « d’investir ne serait-ce qu’un million pour louer des bus et mobiliser les gens ». A ce sujet, la bourde de Bazoum n’est pas passée inaperçue même pour un observateur neutre puisqu’implicitement, il reconnait cette pratique qui consiste à payer les manifestants pour assister à un quelconque évènement politique. Il est vrai que toutes les formations politiques sont logées à la même enseigne et font recours à « des motivations financières » mais par le passé le régime a démenti, en dépit des preuves, avoir payé des manifestants comme lors de la marche de février dernier. Bazoum a même confirmé qu’à l’époque où ils militaient avec certains opposants d'aujourd’hui dans l’opposition d’hier, c’est eux qui mettaient la main à la poche parce qu’ils avaient confiance au combat qu’ils menaient.

Voilà qui est dit ! A défaut des explications officielles du gouvernement, les justifications du ministre Bazoum Mohamed permettent d’avoir la version officieuse du régime. Au vu des réactions qui ont suivi l’intervention de Bazoum, il est fort à parier que ces explications n’ont guère convaincu et risquent de se retourner contre le gouvernement.

 En tout, l’opinion s’est largement indignée du fait qu’un ministre puisse tenir de tels propos allant jusqu’à justifier publiquement une infraction à la loi.

A.   Y. Barma (actuniger.com)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+21 #1 Salaou Dan Baraou 15-09-2015 16:00
Et revoila le paltoquet dans ses oeuvres. Et dire qu'il se croit "intelligent"!!!!!!!. Pourvu qu'il reste longtemps ministre....Il rend tellement de services a l'opposition...Quelqu'un qui avoue publiquement avoir enfreint la loi. Il faut quand meme le faire. Qu'attend donc ce procureur specialiste en auto-saisissements? Il va s'auto-saisir ou s'auto-dessaisir? Rien a dire. Ce pays est reellement le dernier du monde...en tout!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Maidou Kelstze 15-09-2015 16:06
Personne n'a posé la question à Bazoum et il tente de s'inviter dans tous les débats pour faire diversion ! Parle t-il comme chef du pnds ? Oui. Donc le pnds assume le trafic et les trafiquants...et y a pas toujours d'ailleurs que des dollars mais aussi la "poudre blanche" ou les recettes de cette "poudre" méléfique ! Parle t-il en tant que conseiller du PR, oui donc le PR assume ou il le fait assumer. Mais pourquoi le Ministre des finances qui est intervenu ne parle pas lui ? C'est lui qui est responsable et celui qui lui a donné les instructions. Donc Bazoum après avoir mis le boubou et le bonnet rose à Zakaï veut maintenant être intronisé comme le parrain des "trafiquants" ? C'est l'argent de la poudre, des boko haram ou quoi ? Cela prouve que le boom des trafic qui peuvent conduire a l'effondrement du pays si on n'y prend garde. Quand des gens qui ne croient pas à l'Etat veulent diriger un Etat ? Ahouzou Billahi !
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #3 Sanda Konni 15-09-2015 16:27
Imaginez qu'en France, en Ameriqe ou dans un pays europeen quelconque, qu'un responsable politique fasse de telles declarations publiques. C'en serait fait de sa carriere. Mais la nous sommes chez les negres. Tout est possible. Je peux voler, frauder ou aider les fraudeurs et venr l'avouer gaillardement a la television. Aucun probleme. Personne n'y trouve rien a redire. Meme pas l'opposition qui a une declaration de fraude publique mais qui ne sait pas quoi en faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Sanda Konni 15-09-2015 16:37
Y' a rien a faire. Bazoum, il lui faut parle. Meme s'il n'a rien a dire ou s'il ne dit que des betises. C'est pas de sa faute. Il faut qu'il parle. Il faut qu'on l'entende. Il ne peut pas se taire. Meme pour deux minutes. Plus personne ne l'ecoute ou bien les gens ne l'ecoutent que parce qu'ils sont a l'affut de ses "confidences" publiques qui enfoncent le regime en place. Mais lui Bazoum, il ne peut pas se taire. Il faut qu'il parle. C'est comme ca. Il n'y peut rien. C'est comme un enfant Bazoum. Il ne peut pas se controler. Ayez pitie de Bazoum. C'est pas de sa faute.
Citer | Signaler à l’administrateur
-12 #5 Alheri 15-09-2015 17:43
Mon frerre Sanda, c'est dans ces pays que tu viens de citer que se passe le plus gros transfert de devise sans déclaration.
Tous les gouvernements font ces genres de faveurs a certains citoyens. Au Niger, avec une bande de tarés désorientés, on crée la polémique même sur des quotidiens de certains aéroports.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 JUSTE 15-09-2015 22:39
Gouvernement balsa et République
bananière
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 JURISTE 15-09-2015 22:51
j 'espère que la BCEAO et le GIABA ( Groupe Intergouvernemental d'Action contre le Blanchiment d'Argent en Afrique de l'ouest) vont se saisir de cette affaire puisque le ministre Bazoum reconnait qu'ils l ' ont fait et plusieurs fois ce n'est étonnant qu'on soit le dernier pays au monde
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Etat de droit 16-09-2015 06:50
Pendant qu'un ptit commenrçant nourrissant sa famille avec le peu qu'il a; il part a coté acheter de quoi faire manger sa pauvre famille. Arriver à la douane on lui arrache ça, il va pleurer du sang rien ne lui sera restitue et voila quelqu'un d'aisé qu'on lui dit tout est permi.
Vraiment à ce comportement suis pas avec l'avis du Ministre Bazoum. Suis de tout coeur avec les actions de S.E.M IM mais là suis fauché, j'ai perdu mon répere de logique gouvernementale.
Affaire à suivre et que Dieu nous asiste et beni ce beau pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 le potage des crabes 16-09-2015 08:07
Question à mille inconnues : pour qui roule réellement Bazoum ? Cette intervention ajoute de l'eau au moulin de l'Opposition. Il pointe son nez dans le département des Finances et le défend contre l'indéfendable ! Ah j'oubliais c'est un "ministre d'Etat à la présidence", donc passe-partout comme ses semblables. Il a donc toutes les "compétences" ! En tout cas, tout comptable, tout gestionnaire de quelques sous de l'Etat sont prévenus : ils peuvent tout faire et rester impunis pourvu qu'ils soient "rose" ! Ah ces justiciers des temps modernes ! ils condamnent un prétendu trafic de "bébés" et applaudissent un autre trafic de "sous" avec preuve à l'appui ! Il n'est pas facile d'être juge honnête dans ce pays !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Seyni_Maiga 16-09-2015 08:15
Une seule chose de vrai dans ce tissu de mensonges : l'oppostion nigérienne est nulle, leurs leaders sont usés, rassasiés, paresseux et opportunistes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Charlie 16-09-2015 08:23
Voilà un ministre d'Etat qui vient défendre des trafiquant de devises et le procureur ne s'auto-saisie de rien. Bravo! au niger tout est permis en fonction de ta gueule: mandat d'arret national, avocat des trafiquants, charlie,bref tout tout. Notre salut viendra probablement quand ces apatrides seront châtiés par Dieu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Bonkano 16-09-2015 08:30
Nous aurions du donner la gestion du niger à El Chapo le méxicain. Au moins nous serons rassuré d'être gouverné par des trafiquants. Cela justifie les nouveaux riches de ce pays. Bazou était en tapettes à la conférence avec son vieux djallabia, massaoudou, foumakoye des petits misérables et ojd'8 quoi? Ils sont immensément riches et osent narguer le peuple. Rira bien qui verra. Kariakou ta karé dès que H+ revient. Vos jours sont comptés bandes d'escrots.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 ZOMBIE 16-09-2015 08:49
Nous aurions du donner la gestion du niger à El Chapo le méxicain. Au moins nous serons rassuré d'être gouverné par des trafiquants. Cela justifie les nouveaux riches de ce pays. Bazou était en tapettes à la conférence avec son vieux djallabia, massaoudou, foumakoye des petits misérables et ojd'8 quoi? Ils sont immensément riches et osent narguer le peuple. Rira bien qui verra. Kariakou ta karé dès que H+ revient. Vos jours sont comptés bandes d'escrots.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 chefu 16-09-2015 09:12
contradiction
« si on prélevait les taxes dues, ces gens-là n’auront pas beaucoup de bénéfices ». et puis d ajouter « ce que la loi dit, c’est qu’il faut confisquer toute la somme saisie ».
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #15 JE SUIS PATRIOTE 16-09-2015 09:36
L'équation à résoudre juridicquement car il s'agit d'une infraction de la loi, l'une à l'encontre de l'intérêt du Niger tout entier et l'autre à l'encontre d'une minorité de femmes nigériannes qui n'ont pas peut être de moyens financiers pour subvenir au besoin de ses enfants

TRAFIC DE DENIERS PUBLIC >TRAFIC D ENFANTS ou
TRAFIC DE DENIERS PUBLIC= TRAFIC D ENFANTS ou
TRAFIC DE DENIERS PUBLIC
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 JE SUIS PATRIOTE 16-09-2015 09:46
comment peut on encourager ces pratiques dans un pays souverain qui est membre du GIABA, que dit le CENTIF NIGER (cellule nationale des traitements des informations financières) qui est une unité spécialisé dans ce domaine, le blanchiment d'argent
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 le juste milieu 16-09-2015 10:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Alheri :
Mon frerre Sanda, c'est dans ces pays que tu viens de citer que se passe le plus gros transfert de devise sans déclaration.
Tous les gouvernements font ces genres de faveurs a certains citoyens. Au Niger, avec une bande de tarés désorientés, on crée la polémique même sur des quotidiens de certains aéroports.

Citation en provenance du commentaire précédent de Alheri :
Mon frerre Sanda, c'est dans ces pays que tu viens de citer que se passe le plus gros transfert de devise sans déclaration.
Tous les gouvernements font ces genres de faveurs a certains citoyens. Au Niger, avec une bande de tarés désorientés, on crée la polémique même sur des quotidiens de certains aéroports.

Certe alheri dans les pays cités il y'a beaucoup de trafiques mais seulement cela se fait en cachete et que le jour ou cela se decouvre ,les responsables à tous les niveaux sont pris ,jugés et emprisonés.C'est cela la difference.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 Nigerien 16-09-2015 10:36
Tous les citoyens sont égaux devant la loi!!! c'est tout ce que je tiens à te dire Basoum! il n'y a pas à faire du favoritisme pour telle ou telle autre personne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #19 akira 16-09-2015 15:08
Justice reveille toi loooool ,en meme tps si tout les bouffons etais soumis a la loi ca se saurait au Niger :H+ le fugitif,M.I l'Aviator plus les 1000milliards disparu en un claquement de doigt, Bazoum aka western Union et passport gate ,Salou et les milliards de Tanja,Rimbo le traficant ,Mahaman ousmane le taiwanais,Seyni Omar le MEBA gate(plus sescomplices lol) et Massaoudou lui c juste un delit de sale gueule :D :D :D :D :D
Dedice a ceux que j ai oublier
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #20 ibou31 16-09-2015 15:44
le ministre Bazoum a oublie que les Americains et Francais ont donne le nom de la tope aux douaniers. le meme gars qui a servit d intermediaire de la logistique pour l operation Barqhanne au Mali et juste une semaine apres le depart du President Malin an visite au Niger. Bazoum est ignare en Politique. retourne enseigne au village car en ville tu ne convaincs personne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 goro 16-09-2015 17:21
comme j ai compris tous ces politiciens sont dans le même bateau , et c désolant une telle déclaration ......on a vraiment du pain sur la planche au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 simba 17-09-2015 07:28
L'heure de la revolution a sonne. C'en est fini avec ce regime moribond de trafiquants de drogue et de devises.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #23 Triste.... 17-09-2015 18:23
Le vent de l'est souffle et les langues se délient et les fameux trafics de devises ***** par nos nobles de la politiques ***** avant hier en prison ou faucher !!!! devenu subitement riches !!!!!et grand personnages politiques au pouvoir et ses compagnons politiques pour dirigers sentent le vent tourner et le système sauve qui peut est je pense prêt a fonctionner vers leur mère patrie : Dubai, France, Iles Caïman scénario d'autant plus possibles que nos fascistes argentes ont leur accès a l’Élisée mais je ne sais vraiment pas si cette pègre du trafic sera encore d’actualité bientôt car la fin est proche. Le peuple saura vous mettre dehors comme Goodluck, le ballet est prés MasuGudu Su gudou
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 le juge 20-09-2015 11:39
ba zou me tu es en infraction,tu l'a dit de toi même.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Bakhus 23-10-2015 15:21
Voila que la verite est retablie dans cette affaire que les autres veulent faire passer pour un scandale. C'est pourquoi, nous recommandandons à chaque fois au pouvoir de communiquer. il ne faut troppas laisser la fausse information occuper du terrain.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 06/03/2021, 00:24
trafic-de-drogue-a-niamey-une-nouvelle-saisie-record-de-17-tonnes-de-cannabis-a-niamey-en-provenance-du-liban L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une...Lire plus...
Publier le 05/03/2021, 16:02
insecurite-saisie-d-armes-et-de-munitions-dans-un-campement-a-tibiri-maradi Deux (2) AK 47, un arc et deux (2) carquois plein de flèches, des couteaux, une hache ainsi que 5...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 22:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-26-fevrier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni, le vendredi 26 février 2021, dans la salle habituelle des...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

6 mars 2021
Trafic de drogue : à Niamey, une nouvelle saisie record de 17 tonnes de cannabis à Niamey en provenance du Liban

L'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) vient de saisir une importante quantité de drogue à Niamey, après plusieurs mois d’enquête. C’est au total, quelques 17 tonnes...

Insécurité : saisie d’armes et de munitions dans un campement à Tibiri (Maradi)

5 mars 2021
Insécurité : saisie d’armes et de munitions dans un campement à Tibiri (Maradi)

Deux (2) AK 47, un arc et deux (2) carquois plein de flèches, des couteaux, une hache ainsi que 5 personnes interpellées dont trois (3) garçons et deux (2) femmes :...

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...