vendredi, 05 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Conseil regional Agadez

Face à la situation qui prévaut dans le sud libyen miné par les conflits tribaux, le Comité Régional de Paix s'est réuni, jeudi dernier à Agadez, sur demande pressante du Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini. Il s'agit de prendre toutes les dispositions utiles pour amener les différentes communautés nomades à apporter leurs contributions pour qu'une solution urgente et pérenne soit trouvée afin de mettre fin au différend qui oppose certains de nos compatriotes aux groupes armés de la Libye post-Kadhafi, à Oubari et Sebha, en territoire libyen.

Il se trouve en effet que, ces dernières années, les différents acteurs de la Libye post-Kadhafi, à savoir les groupes terroristes et les milices, tirent les ficelles dans le sud libyen du Fezzan pour devenir les maîtres de l'espace sahélo-saharien. C'est ainsi qu'ils entrainent des tribus locales, principalement les communautés Toubou et Touareg dans un conflit fratricide, près du plus important gisement pétrolier du pays, celui d'El Charara à Oubari ; une situation qui constitue une menace réelle pour la paix et la stabilité.

Intervenant à cette occasion, le président du Conseil régional d'Agadez, M. Mohamed Anacko, a souligné « la nécessité de réagir au plus vite dans la région d'Agadez où les communautés nomades redoutent que les groupes terroristes profitent de la situation au sud libyen pour étendre leur champ d'action dans des zones sahariennes du Niger ». Car, a-t-il fait remarquer, dans ces zones de notre pays, la paix est en effet devenue une réalité à toucher du doigt grâce aux efforts du Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou.

Selon le président du Conseil Régional d'Agadez, la situation qui prévaut dans le Fezzan libyen est de plus en plus préoccupante et suscite des inquiétudes dans les pays frontaliers en général et plus particulièrement au Niger. En effet, notre pays partage la même frontière avec la Libye, et on y trouve les mêmes communautés liées par l'histoire et la culture, principalement dans les régions d'Agadez, de Zinder et de Diffa.

La réaction du président du Conseil Régional, M. Mohamed Anacko exprime le risque que pourrait constituer les crises tribales en Libye méridionale pour l'ensemble du bassin sahélien. « Le danger est de voir apparaître une situation de guerres tribales et claniques, avec toutes les conséquences régionales prévisibles», a estimé M. Anacko. C'est pourquoi, a-t-il poursuivi, «il faut éviter que les forces du mal manipulent les tribus nomades pour transformer le Sahel en champ de bataille ».
''Nous ferons tout pour empêcher que les extrémistes manipulent les communautés du sud libyen pour se répandre chez nous", a martelé M. Mohamed Anacko. « C'est pour cette raison que nous sommes en contact avec les représentants des parties en conflits, et je suis convaincu que nous trouveront une solution parce qu'ils sont tous conscients aujourd'hui du danger qu'ils encourent avec la présence dans la Libye post-Kadhafi des groupes armés terroristes », a-t-il ajouté.

M. Mohamed Anacko a aussi indiqué ceci : «dans le cadre du règlement du conflit intercommunautaire en Libye, nous dépêcheront une mission dans ce pays frère et ami de notre pays afin d'amener tous les acteurs à éviter les hostilités, préserver l'unité au sein de leurs communautés respectives et parer à toute incitation à de nouveaux affrontements d'autant plus qu'ils sont ouverts au dialogue avec le Comité Régional de Paix déterminé à jouer les bons offices ».
«Nous avons ainsi créé un cadre de concertation au sein duquel se retrouvent toutes les personnes ressources notamment les chefs traditionnels, les leaders religieux, les cadres libyens et nigériens pour aboutir à une paix définitive et globale, qui permettra aux deux communautés en conflit de se réconcilier et vivre paisiblement avec les autres communautés libyennes », a affirmé M. Anacko, ajoutant que «personne ne doit cultiver l'esprit de haine et de vengeance face à une situation conflictuelle qui profiterait aux groupes mafieux ». .

Pour sa part, l'Honorable Sultan de l'Aïr Oumarou Ibrahim Oumarou a salué les efforts des hautes autorités du pays, tout en se félicitant de leur total engagement en faveur de la paix dans notre pays et dans les pays voisins. Au niveau de la région d'Agadez, a ajouté l'Honorable Sultan de l'Aïr, les travaux des membres du Comité Régional de Paix permettront de mettre fin au conflit fratricide dans le sud libyen qui touche profondément des communautés qui partagent les mêmes liens historiques et vivent ensemble sur un vaste territoire depuis des siècles et ce, dans un climat de confiance réciproque.

Le Sultan Oumarou Ibrahim Oumarou a appelé toutes les Communautés à un apaisement. Il leur a demandé de mettre fin aux animosités qui pourraient profiter à des individus mal intentionnés dont l'objectif vise la dislocation du tissu social et un effet d'entrainement du conflit vers les pays frontaliers dont le nôtre où, la pérennisation de la Paix est l'un des meilleurs atouts.
Les représentants des jeunes, des femmes, des leaders d'opinion ainsi que des personnes ressources ont à leur tour pris la parole pour encourager les autorités à multiplier les contacts avec les parties prenantes pour arrêter ce conflit que d'aucuns appellent ailleurs « nouvelle guerre civile de Libye ».

Abdoulaye Harouna ANP/ONEP /Agadez

{jathumbnail off}

Commentaires  

+1 #1 Amghar 28-07-2015 11:53
L'intention est noble,mais monsieurs si vous inquiétez vraiment à ce que ce conflit soit importer au Niger créer les conditions à ce qu'il ai moins de jeunes chômeurs (exigez imposer la réouverture du site imouraren et la reprise des activités dans d'autres sites).
La jeunesse est frustrée et M. ANACKO vous savez mieux que quiconque le résultat que peut produire cette frustrations.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 piink panter 28-07-2015 15:02
Ce qui m'étonne le plus ce que le conflit en question ne pas sur le territoire nigérien..alors pour quelle raison toute cette mobilisation ? ? Qui s'excuse s'accuse
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Ewaden 28-07-2015 18:36
piink panter, le conflit ne pas sur territoire Nigérien, sauf que le deux parties concernée sont en grande majorité des Nigériens,
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 amagor 28-07-2015 18:44
le plus grand danger pour le Niger ce l'organisation des élections non crédible :))
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 dan dawra 29-07-2015 06:40
le sultan na riena voir dedans,personne necoutera un petit goss
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.