vendredi, 05 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


palais de justice de Niamey

La justice a rendu son verdict dans l’affaire des fuites des épreuves qui a entachée le bon déroulement du baccalauréat 2015.

Ce jeudi 23 juillet, le Tribunal de Grande Instance (TGI/HC) de Niamey, a condamné les 16 étudiants interpellés dans le cadre de cette affaire et de l’enquête qui a suivi, à des peines de prison de 6 mois dont deux mois ferme et quatre  avec sursis. Le délibéré du verdict s’est déroulé au Palais de Justice de Niamey en présence  des parents et amis des inculpés ainsi que des responsables de l'USN, de la société civile et des représentants de la presse.

Après le prononcé du verdict, les avocats des élèves ont décidé de faire appel du jugement.

La police a arrêté une vingtaine de personnes qui ont été par la suite placés en détention en attendant leur jugement qui a débuté depuis quelques jours. Parmi les accusés, des étudiants en majorité mais aussi des enseignants-chercheurs dont de hauts responsables du service du Bac qui relève de l’Université Abdou Moumouni de Niamey.

L’acteur de la societé civile Kaka Touda Mamane Goni, lui aussi interpellé dans le cadre de cette affaire pour avoir accordé une interview à une télévision de la place après avoir relayé également la fuite d’une épreuve, a été condamné à 3 mois d’emprisonnement dont deux avec  sursis.Ayant déjà passé deux semaines en prison, il sera libre dans deux semaines.

La procédure a été des plus rapides dans le cadre du traitement de cette affaire mais dans une large mesure elle laisse un goût d’inachevé dans l’opinion nigérienne qui estime que le gouvernement aurait pu mieux faire. C’est le cas de le dire, les personnes qui viennent d’être condamnées ne sont qu’un menu fretin par rapport à l’ampleur de la fraude et les responsables de l’organisation du baccalauréat et même le ministère des enseignements supérieurs auraient dû également rendre des comptes.

L’Union des scolaires nigériens (USN) a d’ailleurs fait savoir qu’elle apporte son soutien aux élèves inculpés qui n’ont servi que de bouc émissaire dans cette affaire. Même le puissant syndicat des enseignants-chercheurs (le SNECS) a publiquement apporté son soutien à ses membres interpellés en qualifiant le scandale du bac 2015 de « sabotage ».

Il convient de rappeler que le rectorat de l’Université e Niamey a déposé plainte à la suite de la fuite des épreuves qui ont terni l’image de l’enseignement supérieur du pays.

A.Y.Barma (actuniger.com)

{jathumbnail off}

Commentaires  

0 #1 Natal 24-07-2015 14:13
Bon DIEU
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 saisou 24-07-2015 16:22
Cette affaire n'est qu'une machination des gens qui veulent encore salir le regime, sinon combien de fois i y a eu des fuites au Niger, cette fois on s'acharne sur des èlèves pour pousser l'USN à faire des manif et casses comme çà les forces de l'ordre en intervenant pourraient faire des bavures. Et puis pourquoi la fille d'un gouverneur qui a transmis une copie par voie electronique à un candidat n'a pas été apréhendée alors celui ci croupi en prison. Et puis dans d'autres villes comme Konni, Gaya les copies des épreuves circulaient au su et vue des autorités sans qu'on envoie qui que çà soit à la police ou en prison est C'est une justice à 2 vitesses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Siradji Aguie 25-07-2015 05:57
Ah! ça c'est bon il fo ke l gouvernement doit aussi eviter d donne ces fuites a ses fils et ke l on cache.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Bon sens 26-07-2015 00:01
Hum....! Dieu merci nous avons eu la chance d'aller à l'ecole pour faire la part des choses entre bouton et mouton, de distingué le bien et le mal. si il y a eu de fuite au epreuve du Baccalauréat session 2015 c'est bien grace à l'incompétence du staff, un bon responsable doté d'une bonne moralité doit démissionner car il a failli a sa mission. Dans un fait comme celui ci il faut toujours sacrifié quelques innocents juste pour tromper la vigilance peuple. De grâce mettons les petits jeux politique d'un côté et jouissons de notre capacité mentale.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail

Top de la semaine

Publier le 04/03/2021, 16:53
processus-electoral-l-itn-condamne-les-violences-et-interpelle-la-cour-constitutionnelle-sur-ses-responsabilites-devant-l-histoire  Dans un communiqué rendu public ce mercredi 4 mars, l’Intersyndicale des travailleurs du Niger...Lire plus...
Publier le 04/03/2021, 07:18
observatoire-du-processus-electoral-opele-deuxieme-tour-des-elections-presidentielles-entre-violences-et-trafic-de-voix-un-hold-up-electoral-rapport Le second tour de l'élection présidentielle a connu une mobilisation exceptionnelle des citoyens...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.