jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Moustapha Kadi manifs-06-06-2015

La marche citoyenne des Organisations de la Société Civile nigérienne s’est enfin déroulée ce samedi 6 juin 2015 dans la liesse et la fierté. Finalement, toutes les appréhensions quant à une démobilisation totale de la population de Niamey et ses environs, ont été battues en brèche. Gloire à Dieu le Tout Puissant !

La marche fut une grande retrouvaille des acteurs sociaux, ce qui illustre la forte mobilisation de ce matin. Cette marche grandiose a été une belle réussite. Merci à tous ceux qui ont cru et qui ont contribué positivement pour sa grande réussite. Plusieurs milliers de militants ont répondu à l’appel et ont battu le pavé. Avant le démarrage, les organisateurs ont appelé leurs militants à faire attention aux provocations pour réussir cette marche pacifique à la hauteur du combat mené depuis les arrestations arbitraires de nos camarades.

Il s’agit de dire non aux coupures intempestives et interminables de l’eau et de l’électricité, non à la concession des magasins sous Douanes, instrument de souveraineté, accordé au Groupe Français Bolloré dont la conséquence à court terme sera la hausse significative des prix des denrées alimentaires, non au refus du Gouvernement de réduire les prix des hydrocarbures, non à la gestion chaotique de la méningite qui enregistre un total de 8.259 cas dont 546 décès du 1er janvier au 1er juin 2015, non à l’augmentation du nombre des Députés à l’Assemblée Nationale de 113 à 171, dès lors que nous ne pouvons pas respecter les normes de l’OMS : un médecin pour 10.000 habitants, alors que le Niger est à un médecin pour 18.000 habitants, non aux entraves à la liberté de presse, non aux violations des droits de l’Homme, non aux intimidations, non au dévoiement du cadre démocratique, non à l’abandon de la souveraineté nationale, non à la présence des forces d’occupation étrangères sur notre sol, non au bradage des ressources nationales du sous-sol, non à la pensée unique et au terrorisme intellectuel, non à la mauvaise gouvernance et à la violation régulière et délibérée de la Constitution de la 7ème République.

Cette marche pacifique s’est déroulée dans un esprit calme. Les marcheurs ont scandé des mots d’ordre hostiles au pouvoir. Arrivés à la place de la Concertation, quatre leaders de la société civile ont pris la parole, MM Moussa Tchagari, Nouhou Mahamadou Arzika, Ali Idrissa et Moustapha Kadi Oumani pour rappeler les faits qui motivent le mouvement appelant les citoyens Nigériens à se retrouver à la place de la Concertation comme un seul homme en action à l’effet de prouver leur mécontentement et contrecarrer les dérives autoritaires du Gouvernement de la 7ème République.

Elle a été la meilleure forme de résistance collective face aux actes de certains responsables politiques et administratifs qui risquent de porter préjudice à ce pays dans l’exercice de leur fonction.

L’objectif vise à contribuer à l’édification d’une République, une et indivisible, démocratique et sociale, qui garantit à tous la jouissance effective de tous les droits et toutes les libertés consacrées par la loi fondamentale et qui enjoint à chaque citoyen l’obligation d’observer ses droits et devoirs.

Aujourd’hui, les attitudes et comportements réels des Acteurs sur le terrain et dans la vie de tous les jours ne permettent plus d’aboutir aux résultats escomptés ; tant et si bien que des inquiétudes fondées, préoccupent tous les démocrates sincères qui constatent médusés le dévoiement dangereux de la démocratie souhaitée et attendue.

Quel est l’acteur sincère qui n’observe pas un détournement d’objectifs et un travestissement délibéré et volontaire de la part des Responsables administratifs dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leur fonction. Ces entraves menacent dangereusement le cadre démocratique et la démocratie elle-même.

En matière de gestion des finances publiques, malgré la rigueur proclamée par les Gouvernants, les vieux maux tels que la corruption, les fausses facturations ou les surfacturations, les détournements de toutes sortes sont toujours là en toute impunité. Dans le domaine énergétique, malgré les lourds investissements engagés, aucun engagement n’a produit de résultats attendus, car les problèmes demeurent et se renforcent tous les jours. Ces investissements n’ont obéit à aucun programme cohérent intégrant un diagnostic détaillé dans les domaines de l’eau et de l’électricité permettant de définir des esquisses de solutions à préconiser pour le court et moyen terme.

Par ailleurs, l’éducation est sinistrée depuis des années. Le secteur aurait du être la priorité des priorités, mais que des promesses non tenues. Des reformes ont été certes annoncées, aussi rien ne pointent à l’horizon, ce qui explique toutes sortes de supputations quand à la crédibilité des résultats des examens scolaires et universitaires.

Cette manifestation a été l’occasion de déplorer que nos institutions sanitaires laissées pour compte, n’arrivent plus à faire face aux épidémies, comme la méningite et aux soins des enfants de 0 à 5 ans. La vente illicite des médicaments, des faux vaccins et la cherté de ces derniers dans les officines spécialisées ne garantissent plus une confiance en nos soins.

Au-delà de tout ce qui précède les acteurs de la Société Civile ont :

- réaffirmé leur ferme soutien aux Forces de Défense et de sécurité et ont demandé au Gouvernement de les doter de moyens conséquents pour faire face à l’ennemi ;

- invité le Gouvernement de mener une enquête indépendante, impartiale et urgente afin d’identifier les auteurs des violations des droits de l’homme et les faire poursuivre devant les cours et tribunaux compétents ;

- exigé du Gouvernement de laisser les citoyens s’exprimer en toute liberté et sans crainte d’être arrêté ;

- exigé du Gouvernement, à l’Assemblée Nationale ainsi qu’à toutes les Institutions de la République de bien vouloir mettre en œuvre ses légitimes revendications et de veiller pour que les droits de l’homme soient au centre de l’action gouvernementale, car c’est la condition impérative de la modernité ;

- réclamé le respect strict des dispositions de mise en œuvre de l’Etat d’urgence dans la région de Diffa où les besoins humanitaires se sont accentués à la suite des déplacements des populations des îles du Lac Tchad vers la terre ferme ;

- exigé que tous les actes impopulaires des Autorités actuelles soient revus et corrigés dans l’intérêt supérieur de la Nation pour garantir l’équité, la solidarité et la quiétude sociale. Après les prises de parole, les manifestants se sont dispersés dans le calme. Notons que tout au long de la marche, la police Nationale a suivi pas à pas le défilé. Le Comité d’organisation a pour sa part assuré un bon dispositif de sécurité. Pari réussi pour la Société Civile Nigérienne.

Nouhou Arzika manifs-06-06-2015

 

Ali Idrissa Tchangari et Moustapha Kadi

Le Niger va mal

Moustapha Kadi Oumani, Président du Collectif pour la défense des droits à l’énergie (CODDAE)

{jathumbnail off}

Commentaires  

+1 #1 lucide 06-06-2015 18:31
Hum!
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 dmx 06-06-2015 18:43
Le niger va mal
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 06-06-2015 20:22
Un proverbe israélien dit: «Il y a trois espèces de sueur: celle de la maladie, de l'étuve et du travail qui est la meilleure.», nous en dit beaucoup sur cette Marche Citoyenne dont MOUSTAPHA KADI de CODDAE s'en affiche, bien déroulée. Effectivement, en démocratie, tout peuple qui se sent opprimé dans un pays démocratique, n'a de meilleure expression que de marcher. Mais, s'agit-il de la "Marche" tant attendue pour une baisse sensible de la chèreté de la vie ou celle conspirée par un main tapie dans l'ombre pour les SC lui cueillirent le pouvoir et le lui servent sur un plateau? Les SC doivent se rappeler qu'à plusieurs occasions, le sage Pdt Tandja tout comme SEM le Pdt Issoufou Mahamadou ont eu à alléger nos gourmands et cupides importateurs-commerçants, de toute taxe à l'importation; mais, ceux-là ne font que grimper le prix des produits de 1ères nécessités. Laissez BOLOR ETE, trouver de qquoi se faire rembourser afin que le Chemin de Fer revienne rapidement au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Bachir_1 06-06-2015 20:51
"Cette marche pacifique s’est déroulée dans un esprit calme."

la marche PACIFIQUE devrait être la norme ( et non un fait extraordinaire) en démocratie et encore plus dans un pays civilisé , si les acteurs sont bien des personnes responsables!

c'est toujours un bien pour le pays quand les gens sont responsables
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 verite sagesse 07-06-2015 06:15
c'est vrait tout va mal au Niger.mais cherche un terrain d'entante pour instoure le dialogue pour l'interêt du pays..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Nouveau 07-06-2015 06:57
Ils veulent qu'on les nomme à un poste. Pourquoi ils crient et non rien fait pour avancer ce pays!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 MAIGANI 07-06-2015 16:52
La Société civile se réveille enfin, depuis 2 ans les nigériens pataugent dans une mare de difficultés on ne les ni vu ni entendu mais pourvu que ce réveil soit pour la bonne cause
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 way waye adon tahia 07-06-2015 23:21
J'ai peur, encore la société civile! Quand elle avait combattu tazartche elle a eu le Ministere de la justice et le Halcia et elle est devenue Société si vil
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 ADILA YAR TASSAOUA 07-06-2015 23:52
Quand Abraham Lincoln, l'abolitionniste de l'esclavage, pense que «Le silence devient un péché lorsqu’il prend la place qui revient à la protestation; et, d’un homme, il en fait un lâche»; et, Robespierre vint dire: «Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs».
Bien que supposés conspirés par l'ancien pouvoir conduit par le fuyard qui fit créer ces multitudes d'ONG et SC sous des noms de ses certains acolytes afin de s'en servir au présent, c’en est aucune raison de s'en prendre aux autorités élues provoquées sous des arguments fallacieux. L’État étant une continuité, nos groupements associatifs doivent reconnaitre que l’État, à travers le Ministère de l'Intérieur qui établit l'autorisation d'exercice, peut aussi la leur reprendre en cas de manquement, quand les règles et principes démocratiques préétablis se trouvent violés aux fins de restaurer l'ordre public. À bon entendeur, salut!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 aliman 08-06-2015 08:13
mr Kadi je suis d accord sur certains points de revendications . mais pour d autres je ne comprend vraiment pas. exemple ces gens là ils font de leur mieux en matière de resorbsion du problème de l electricitié le projet Goroubanda est en cours et tout le monde sait que pour l instant nous dépendons du Nigeria.
Ma Mr Kadi vous devez avoir 1 problème avec Issifou , on vous a entendu dire sur une télé que vous etes tous nés à Illélla
Quel est votre problème ?
je trouve dommage ces propos
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 Erima 08-06-2015 12:54
Ce ça une marche une bande de voleur d escrocs et des badeaux. Nous les électeurs on a pa besoin de march ni des cris on a besoin des actes palpable comme on les voi. Nouhou et tchangari ne poser pas des actes a l encontre de la loi et vs vs dissimuler derrière des badeaux personne ne vs crois. Si vs voulez le samedi prochain il fo courir au lieu de marché
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 zangue 08-06-2015 15:56
Monsieur alman. Le problème de Moustapha Kkadi avec Issoufou ,le Pr ne l'a pas soutenu pour le poste du chef de canton de Illela.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...