mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Dg douane et Saley Saidou min Transport

En attendant un consensus entre les différents acteurs concernés par le fonctionnement des magasins sous douanes, le gouvernement a décidé de maintenir, à compter du 31 mai dernier, le statu quo dans la gestion desdits magasins. C'est la substance du point de presse conjoint animé dimanche dernier par le ministre des Transports, M. Saley Saidou, et le Directeur général des douanes, M. Issaka Assoumane. Dans le même ordre d'idées, le ministre Saley a apporté des précisions de mise en concession du Port sec de Dosso.

Au cours de ce point de presse, le Directeur général des Douanes est intervenu pour expliquer le fonctionnement et la mission des magasins sous douanes. Les magasins sous douanes dit-il est un service annexe de la douane, qui reçoit les marchandises en attente de dédouanement. En fait, c'est un service de gardiennage et ses prestations sont rémunérées. De nos jours, le Niger est le seul pays au monde où les magasins sous douanes sont encore gérés par la douane. Elle le fait selon Issaka Assoumane depuis 50 ans. ''Or compte tenu de la nature des prestations, il est mieux indiqué que cela soit fait par un opérateur privé, parce que cela engage la responsabilité du gérant'' a indiqué le Directeur général des douanes.

Pour M. Issaka Assoumane, la séparation des rôles doit permettre une plus grande transparence et traçabilité des choses et des opérations. Comme cela, le gérant s'occupera de recevoir les marchandises et de les présenter à la douane qui elle se contentera de les dédouaner. Et en cas d'avarie, de perte ou de vol, explique le DGD, c'est au gérant des magasins de le justifier. Parlant des tarifs, le Directeur général des douanes a indiqué qu'ils sont dépassés. En effet, rappelle-t-il, ils ont été fixés par un arrêté du ministre des Finances depuis 1985. Ils sont de 650 F/tonne pour un passage simple (c'est-à-dire sans manipulation) de camion au bureau de douanes.

Lorsqu'il ya manipulation manuelle (pour un contrôle ou pour allotir les marchandises en attendant que le propriétaire les prennent), le tarif passe à 2700F/tonne et à 3600F/tonne en cas de manipulation avec engin. M. Issaka Assoumane a enfin précisé que les magasins sous douanes de Niamey Rive droite et Niamey route font partie intégrante du port sec de Dosso. Il existe d'autres magasins dans les bureaux de plein exercice notamment à Gaya, Konni, Zinder, Maradi, Agadez et Arlit.

Intervenant peu après le DGD, le ministre des Transports a tout de suite précisé que la convention de mise en concession du port sec de Dosso entre le gouvernement et le groupe Bolloré, ne concerne que le port sec de Dosso et son antenne de Niamey que constituent les magasins sous-douanes de Niamey. Les autres magasins sous douanes n'en font pas partie et le gouvernement est en train de mener des réflexions pour les mettre en concession. ''Tous ceux qui sont intéressés peuvent postuler'' a dit M. Saley Saidou. Revenant sur la convention avec Bolloré, le ministre des Transports a indiqué qu'elle fait suite à un appel d'offre international lancé le 10 janvier 2014. ''Six entreprises internationales ont postulé ; quatre ont été pré-qualifiées à l'analyse des offres le 08 avril 2014. Aucune entreprise nigérienne et même la Chambre de commerce, d'industrie et d'artisanat n'a postulé à l'appel d'offre'' a-t-il dit.

L'entreprise Bolloré Africa Logistics a été retenue lors de l'analyse de qualification des entreprises pré-qualifiées le 16 juin 2014. Le Port sec de Dosso a été créé par décret n°2014-613/PRN/MT du 10 octobre 2014 et la convention de concession du port sec de Dosso et de son antenne de Niamey a été signé le 28 octobre 2014. ''C'est dire que cette convention est la résultante d'un processus totalement transparent et conforme aux lois'' a précisé le ministre des Transports. Saley Saidou est revenu sur les avantages de cette convention qui, explique-t-il permettra de réduire le temps de traitement des marchandises de 10 h à 1 h, de réduire les délais de stockage grâce aux nouveaux équipements et matériels installés, d'annuler les risques d'avaries et de vol des marchandises, d'améliorer et d'accélérer les procédures et les formalités douanières en ramenant les faux frais à zéro, d'accroître les recettes douanières et fiscales grâce à une facturation réelle des valeurs et des quantités des marchandises et de créer des emplois directs et indirects.

Aussi, selon le ministre des Transports, en plus des impôts et taxes directement perçus, l'Etat du Niger bénéficiera des redevances domaniales d'un montant de 1000F/m2, soit un (1) milliard 330 millions de FCFA et des redevances d'exploitation de 250F par tonne de marchandises traitées sur le site. Il est également prévu dans la même convention, une participation du secteur privé nigérien à hauteur de 15%. Ce taux est renégociable selon le ministre. Le personnel des magasins sous douane n'est pas oublié. En effet, la convention a prévu que ce personnel soit recruté par le concessionnaire avec une augmentation de 20% de salaire.

En somme, le système ainsi mis en place permettra non seulement de réduire les délais de stockage des marchandises mais aussi de faire disparaître les faux frais. Malgré ces dispositions favorables pour l'Etat et les utilisateurs, il ya une réelle incompréhension entre les acteurs. ''C'est pourquoi en attendant de trouver une solution consensuelle, le statuquo est maintenu, c'est-à-dire la gestion par les services des magasins sous douanes'' a annoncé le ministre Saley Saidou, précisant que des réflexions sont en cours avec toutes les parties prenantes pour trouver les tarifs acceptés par tous. ''L'Etat n'est pas contre les intérêts des opérateurs économiques. Au contraire, il crée les conditions pour la promotion et le développement du secteur privé'' a conclu le ministre des Transports.


Siradji Sanda(onep)

{jathumbnail off}

Commentaires  

+6 #1 guri 02-06-2015 05:31
Pauvre niger toujours a la merci de la france qu'allah nous libere du systeme francais-zatchiste!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #2 issa_abdoulaye 02-06-2015 07:26
Tous ceux qui sont sur le terrain savent que ces propos sont un ramassis de mensonges destinés à la population ignorante et qui ne peut pas vérifier.La seule explication qu'on nous donne pour l'augmentation des tarifs est qu'ils datent de 1985; pourtant l'ancien prestataire se contentait bien de cela.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Conseiller 02-06-2015 07:27
Admettons qu'il s'avère utile de privatiser les magasins sous douanes. Aucune entreprise Nigérienne n'est capable d'assumer la gestion de ses dits magasins.
Soyons sérieux et cessons de brader le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 baara 02-06-2015 07:36
euh mon pays laboratoire de tous les essais allah ya guiara amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #5 salou 02-06-2015 08:47
Mr le ministre sa prouve que tu est nul t tres médiocre
je dirige une entreprise qui fais se genre de travaille et nous avons signé se genre de contrat dans des pays qui on des port naturel le président issoufou a touché son enveloppe toi aussi a ton niveau tu a touche ta commission .arête ton bavardage .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Samirou 02-06-2015 08:50
Merci Conseiller.
Pourquoi toujours la France?!
Qu'on nous dise pourquoi, merde enfin!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #7 gafara 02-06-2015 09:19
Salou, mais pourquoi n'as-tu pas postuler à l'appel d'offre International????
Vraiment il y a des gens qui réfléchissent par leur......
le ministère a parler arguments à l'appui, s'il raconte des mensonges donnez-nous vous argument on sera en mesure de tirer nos conclusions.

il a parlé sur la bse de texte de loi et des chiffres, vous le contredisait sur la base de ragots, alors voyez vous même ...............
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Salis 02-06-2015 09:20
Donc ils veulent dire que l'etat nigerien est incapable de mettre les moyens necessaire pour gerer les magasins,c'est bolloré qui en pocède,C'EST GRAVE, et C'EST PITOYABLE.qu'est ce qu'on nous a dit d'AREVA,SEEN,SAMIRA etc... Et aujourd'hui c'est bolloré.arretez de tatonner et de mettre le pays a genou...
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #9 Fabrice 02-06-2015 09:34
Lol, mais il fallait postuler les gars. C'est tjs la meme chose, meme pour les postes, le nigerien ne postule pas et apres c'est les critiques.. Lol.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #10 Patience.... 02-06-2015 09:47
La constitution de l’empire Bolloré

La stratégie africaine de Vincent Bolloré et de son groupe est simple : elle consiste à contrôler toute la chaîne de transport, plus quelques filières de production hautement rentables. La vague de privatisations, imposées par les institutions financières internationales, lui permet de racheter le maximum d’infrastructures de transport et d’élargir sa gamme de produits tropicaux (cacao, coton, café, caoutchouc, huile de palme...). La gestion des réseaux ferrés s’est ajoutée à celle des ports et lignes maritimes pour maîtriser le coût du transport de marchandises. Donc bientôt le Niger sera totalement sous l'empire BOLLORE à moins qu'une fibre nationaliste du peuple n’arrête ce DANGER AMBULANT
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 MAIGANI 02-06-2015 09:58
Qu'Allah nous donne des dirigeants suffisamment jaloux et patriotiques qui vont défendre les interets du Niger, que les interets du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #12 gonda@yahoo.fr 02-06-2015 10:08
Je salue les propos de Conseiller. Prennent ils les opérateurs économiques nigériens pour des incapables ? Pourquoi ils ne peuvent pas se démarquer des colons. Trop c'est trop, il ya des jeunes nigériens capables de prendre en charge cette structure.Complexe d'infériorité de nos gouvernants.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Soldat 02-06-2015 11:14
une chose et sure la France ne donnera jamais la gestion des ses magasins des douanes à un étranger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 koubeyferi 02-06-2015 15:06
En fait, je voudrai demander au Ministre et le DG de la douane, pourquoi cette mise en concession des magasins n'ont pas fait l'objet d'appel d'offre national et international, parce que il y a des nigériens qui peuvent gerer ces magasins, par exemple l'entrepreneur RIMBO, l'operateur économique nigerien au Ghana, etc
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 salou 02-06-2015 15:21
Mr le ministre vous avez vendue le poumon financier du Niger s'est vendre la souveraineté du pays s'est honteux
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 TOTO A DIT 02-06-2015 15:27
:(( :(( :(( QUELS IDIOTS CES DITS INTELLECTUELS NIGERIENS .!!!!! :(( :(( :((

Et comme le débite un des ces deux BOURRICOTS.. Du fait de la nature du service .. Il est mieux indiqué ..... :)) en substance que cette prestation soit assurée par un opérateur privé :eek: comme BOLLORE ...... Du taillé sur mesure en d'autres termes ....


Pourquoi quoi le CHOIX DE BOLLORE ?

Pour certains lettrés Sont idiots et ne pensent pas plus loin que le bout de leur ?

Peut on dire dire que la meme faveur peut être accordée par la France .... Leur dite Amie .... A une entité nigerienne voire africaine .... ?

TOTO A DIT s'est arrêté a la lecure du premiere et se refuse a lire les inepties que ces salauds veulent entretenir et amuser le peuple ...... :sad:

BANDES DE COUILLONS !!!!!!


Pourquoi le NIGER A DES INTELLECTUELS AUSSI MINABLES qui NE SAVENT QUE REFLECHIR PAR LEUR ANUS ???! ;-0 ;-0 ;-0
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 trahir le Niger 02-06-2015 15:28
mais cest incroyable, au moment ou tous les pays africains cherchent a sortir de la domination mentale et materielle des hommes qui nous ont fait souffrir pendant des siecles et qui nont pas lintention d'en finir avec cette demarche cruelle bientôt, les soit disant autorités se permettent de sortir dans les mediats pour tromper leurs parents,femmes et freres avec l'histoire de Bolloré qui n'est plus un secret pour personne,meme lhomme du village.Au 21eme siecles nous posons des actes contres notre propre population juste pour un petit pourcentage qu'on nous donne,cela ne nous honnore vraiment pas.Quand Bolloré va bien permettre a la France de mettre ce qu'elle souhaite dans le pays a fin d'atteindre ses objectifs qui tres souvent se soldent par la perte de vie des innocents,nos petits pourcentages ne nous permettrons pas de sauver nos familles.Nous n'allons pas vivre plus de 100 ans au maximum,alors pourquoi preparer l'enfer pour la future generation Nigerienne?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 way waye adon tahia 02-06-2015 15:32
Et bien c'est donc consommé, Bolloré le train,Bolloré la Douane, un jour ce serait Bolloré l'hopital ,un autre Bolloré la morgue et pourquoi pas Bolloré cimetière ainsi le Nigerien est exploité par la France jusqu'a sa tombe
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 TOTO A DIT 02-06-2015 15:33
Lire plutôt

Ne pensent pas plus loin que le bout de NEZ... :))
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #20 baba gaskiya 02-06-2015 17:19
Tout ces bruits sont les fruits de l'intoxication des douaniers qui s'enrichissent sur le dos de l'Etat. La gestion des magasins sous douanes a un prive qu'il soit national ou international va permettre a l'Etat de bien percevoir ce qui lui revient et non ce k les douaniers lui donne......
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #21 baba gaskiya 02-06-2015 17:26
Je m'explique:partout en Afrique la gestion des magasins sous douanes n'est pas faite par la douane. Au mali c'est Bollore, au Burkina c'est Bollore, au Senegal c'est bollore poue ne citer que ceux la. Il est tps que la douane cesse de vs tourner la tete.. .......
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #22 baba gaskiya 02-06-2015 17:33
Aujourd8 la douane peut dedouaner un camion de 40tonnes mais sur les papiers vs verrez 20tonnes avec la complicite de ces commercants qui n'ont pas pitier des pauvres et tout cela parcek ils sont les seuls maitres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #23 dan niger 02-06-2015 17:44
mr le ministre et mr le dg vos prospos ne sont pas convaincants. dommage....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 Salis 02-06-2015 18:22
Baba gaskiya reviens sur terre stp.l'explication d c genre on en a vu bcp mais cela n pa une raison. Et mm si c'est c q font ls douanié ou est l prblm?au moins ce snt des nigeriens,tt c qu'ils gagnent ils vont l'investir dan l pays..construction,education d leur enfant qi vont revnir servir l pays,prndr des famill en charge etc... Et bolloré,il ramasse et vole tt c q'il peut.
Ce qui n s'expliq pa,c q POURQUOI PENSER MEME A LA PRIVATISATION? C'est pa parceque ls autr pays ont privatisé q l niger va aussi l faire,quel copie colé!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 vieux pere 03-06-2015 09:09
degager de là bandes de sous français
issifou boloré est le pire mal qui peut nous arriver
avant la fin de son manda de malheur ces sameyizee nous aura touts reduit a servire ces maitres les vampires
kai issiffou tu es notre honte je te souhaite plains de bonheure dans cette voie car la france vampire vaux mieux a tes yeux que le pays ou tu as vus le monde...
si le peuple ne pourrat pas d'atteindre le cancer de la prostate commun a ces genres de personne ne te fera pas de cadeaux pauvre con
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 vieux pere 03-06-2015 09:18
tu as bien vu la fin de ton maitre mitterant,de tes vieux pere houphouet boigny,seseseko tous mort de cancer de la prostate
compaore et son maitre chirac sont sur la liste d'attente car ils font actuelement mal.donc continu un jour tes maitre te lacherons et moi je serais la pour te rendre ton malheur plus compliquer encore
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #27 vieux pere 03-06-2015 09:25
baba gaskia tu vois pas que c'est pas normal ça?es qu'une societé nigerienne peut meme gerée un simple bar a roissy
donc ouvre tes yeux le systeme colonial risque de te surprendre pauvre ignorant
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #28 Kaila 03-06-2015 09:37
J'e ne vois pas une phrase qui parle des avantages qu'aura le peuple dans cet article ;-0 :(( :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #29 karto 04-06-2015 16:07
C'est sûr ce commentaire n'aura pas d'écho chez les crédules. M.le ministre ici nos têtes sont sur nos épaules comme pour reprendre l'expression de l'ex dirigeant du CSRD M. Djibo salou.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 PHIL 11-04-2019 07:56
LE NIVEAU VOLE TRES BAS. INVECTIVES SUR INVECTIVES... PAUVRE NIGER
ET EN PLUS LE PAYS NE FAIT QUE RECULER
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

25 novembre 2020
Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes et des filles sous le thème ‘’Orangez le monde : financez,...

Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à rendre hommage au défunt président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre, et dont...

Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

24 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président Issoufou Mahamadou a décidé de reporter la visite qu’il devrait entamer dans la...