lundi 8 août 2022

3130 lecteurs en ligne -

fraren

Vaccination contre la Covid-19: une 5e campagne nationale du 25 février au 05 mars 2022

vaccination covid19 Niger

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus, le ministère de la Santé publique de la Population et des Affaires sociales a annoncé que la 5e campagne de vaccination contre la COVID-19 se déroulera du vendredi 25 février au mardi 03 Mars 2022 dans l’ensemble des huit (08) régions du pays. Les cibles concernées par cette vaccination sont les personnes âgées de 18 ans et plus et selon le ministère, quatre (04) types de vaccins (Sinopharm, Astra-zeneca, Johnson and Johnson et Pfizer) sont disponibles dans les formations sanitaires et les sites de vaccination.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans le message qu'il a publié à la veille du lancement de cette 5e campagne, le ministère de la Santé publique a tenu à assurer que "les vaccins utilisés contre la Covid-19 sont sûrs et réduisent les risques d’attraper la Covid-19 et de développer des formes graves de la maladie".

Les personnes désirant se faire vacciner ont le choix entre les quatre types de vaccins qui leur sera administré. Pour Sinopharm, AstraZeneca ou Pfizer deux (02) doses sont requises pour une protection optimale. "En dehors des campagnes, les prestations de vaccination continueront dans les formations sanitaires", a ajouté le ministère qui tient toutefois à préciser que, "bien que la vaccination reste le moyen le plus efficace pour lutter contre la maladie, continuons toujours à respecter les mesures de protection contre le virus".

Une situation sous contrôle mais un faible engouement pour la vaccination

Cette nouvelle campagne de vaccination vise à permettre au pays d'atteindre le taux de 30% de sa population vaccinée, un objectif que s'est fixé le gouvernement pour décembre 2021 dans le cadre du plan national de riposte à la pandémie. Malgré la disponibilité des vaccins grâce notamment aux partenaires à travers l'initiative COVAX (OMS, UNICEF, UE…) ainsi que les campagnes de vaccination de masse, la vaccination ne suscite pas beaucoup d'intérêts au Niger, un pays de près de 21 millions d'habitants. A la date du 19 janvier et selon les statistiques officielles du ministère de la Santé publique, 1.432.515 personnes ont reçu la première dose soit une couverture de 14% et 1.016.810 ont été complètements vaccinées soit un taux de 10%.

Il convient toutefois de noter que le Niger est un des pays le moins affectés par la pandémie avec "une situation sous contrôle" comme l'a annoncé le gouvernement lors des derniers conseils des ministres de cette année. A la date du 22 février 2022 et sur 226.678 tests effectués depuis le 19 mars 2020, date de la notification du premier cas  de Covid-19 dans le pays, 8.745 cas ont été déclarés positifs parmi lesquels 8.415 sont guéries,  306 décès décès enregistrés et 24 cas encore actifs.

A.Y.B (actuniger.com)

 



Commentaires  

+4 #1 Nigérienne 23-02-2022 20:35
Un moyen pour bouffer l'argent des partenaires. M
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 TOTO A DIT 23-02-2022 20:38
:D 8) :-* TOTO A DIT dit et demande OOOOO
et à quand le "RTS,S" étant ,selon l'OMS, le premier vaccin contre le Paludisme , sera aussi disponible au niveau de ces centres de santé , avec un chronogramme de vaccination bien établi ????

le Paludisme s'avère plus mortel et préoccupation de casse tête pour les Africains , que ce machin machin de Covid dont le monde sait où ça fait le plus de ravages .....

Si l'on s'était tenu au pronostic des dits Spécialistes , au commencement de la covid , n'avaient ils pas dit que c'est en Afrique qu'elle fera le plus de fatalités , que l'Afrique sera une morgue de mourroir de coronavirus, alors que c'est là où ils n'avaient pas espéré qui ont été tapé magah le plus .....

Envoyez les vaccins pour le Malaria c'est à cela que les Africains sont le plus intéressés ou autres maladies créant la psychose en Afrique et non cette Covid 19...

De la manière dont le monde scientifique avait débloqué des sous pour juguler cette pandémie covid , si c'est de cette même ferveur et motivation, il s'est montré envers les maladies qui sévissent en Afrique , toutes ces maladies en Afrique seraient du passé...

Et ces responsables africains au lieu de crier comme des perroquets formatés sont encore rivés à l'extérieur.....
Heureusement que les choses commencent à bouger dans les pays anglophones exigeant simplement le transfert de technologie et connaissance..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Zemmour 24-02-2022 18:34
[quote name="TOTO A DIT"]:D 8) :-* TOTO A DIT dit
Putainnnn
Perttþttt
Vraiment ce type
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com