dimanche 2 octobre 2022

3445 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Vaccination contre la Covid-19 : le Niger lance une nouvelle campagne nationale de masse du 15 au 22 juin 2021

Ouhoumoufou reception covax

Le gouvernement nigérien à travers le ministère de la Santé publique et ses partenaires du mécanisme COVAX lance, à partir de ce 15 juin et jusqu’au 22 juin, une nouvelle campagne nationale de masse de vaccination contre la Covid-19. Cette campagne vient en parallèle à la vaccination systématique contre la COVID-19 qui se déroule actuellement dans les différents centres de santé du pays.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

« N’attendons pas que la situation s’aggrave pour nous précipiter vers les vaccins, allons-nous faire vacciner maintenant !». C’est l’appel lancé, lundi 14 juin 2021 au cours d’une conférence de presse, par le ministre de la Santé publique, de la Population et de l’Action sociale. Le Ministre Idi Illiasou Mainassara, accompagné par les partenaires du mécanisme COVAX, a animé, en effet,  un point de presse en prélude à la vaste campagne de vaccination nationale contre la Covid-19 que le gouvernement lance à partir de ce mardi. Après l’intervention de du Ministre, tour à tour, les partenaires du mécanisme COVAX ont rappelé l’importance de se faire vacciner pour se protéger et protéger sa communauté. « Chacun de nous a aujourd'hui le pouvoir de dire que le virus ne passera pas par lui en se faisant vacciner » a déclaré M. Aboubacry Tall, Représentant, par interim, de l'UNICEF au Niger.

Dans un communiqué publié à la veille de cette nouvelle campagne, le  ministère de la santé publique de la population et des affaires sociales a porté à la connaissance de toute la population qu'en plus de la vaccination systématique contre la COVID-19 qui se déroule actuellement dans les différents centres de santé du pays, qu’une campagne nationale de masse de vaccination contre la Covid-19 se déroulera du Mardi 15 au 22 juin 2021 sur toute l'étendue du territoire national. « Des équipes de vaccination seront positionnées dans les différents Ministères, les institutions de la République, les services publics et privés  les quartiers ou tout autre lieu permettant d'atteindre la cible », a annoncé le ministère.

« Compte tenu de l'aggravation et de la survenue de la 3e vague de COVID-19 encore plus virulente caractérisée par la circulation des variants dans beaucoup des pays du monde , le Ministre de la santé publique de la population et des affaires sociales, invite par conséquent tous les agents de l'état, tous les travailleurs aussi bien des secteurs publics que privés , les FDS , les usagers des services publics ou privés, tous les agents des compagnies des transports aériens ou terrestres, tous les voyageurs par voie terrestre ou aérienne et en général toute la population ou tous les habitants âgés de 18 ans à plus, à sortir massivement se faire vacciner. Le Ministre rappelle que la vaccination demeure la seule arme aujourd'hui contre la COVID-19 et surtout contre les variants qui font actuellement des ravages dans beaucoup des pays du monde. Le ministre de la santé publique de la population et des affaires sociales, COMPTE sur la prompte mobilisation de tous et de toutes pour faire de cette campagne de masse une réussite afin de préserver la santé de toute la population et de prévenir ou d'empêcher la propagation de cette terrible maladie et surtout celle à virus variant qui demeure aujourd'hui une préoccupation majeure et une menace mondiale pour la Santé ». 

Dans son message, le ministre a lancé un vibrant appel à toutes les autorités administratives, coutumières, religieuses, les organisations politiques, les organisations de la société civile, les syndicats de tous les secteurs, les organisations féminines et les organisations non gouvernementales, à accompagner les agents de santé pour la réussite de cette campagne de vaccination de masse contre la Covid-19.

I.D.H (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+2 #1 Rantanplan 15-06-2021 18:56
C'est le ministre de la sante qui ne m'inspire pas confiance pas la vaccination.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Maigaskia 16-06-2021 07:04
quand est ce que ces marionnettes de la france vont arrêter de se foutre de nous?ils empochent leurs milliards et viennent nous importuner avec leur ânerie d'histoire de soit disant covid .au lieu de s'attaquer aux vrais maux dont souffre la population nigerienne( paludisme, pauvreté, éducation, vie chère) non ils se cachent derrière des maladies virtuelles pour lesquelles ils ont reçu des milliards de l'occident pour faire la promotion au point de vouloir imposer aux pauvres citoyen un vaccin dont il n'a nullement besoin en lieu et place de ses véritables préoccupations.Il est temps que l'on arrête d'exploiter la naiveté du pauvre nigérien à des fins mercantiles.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Belkolo 16-06-2021 07:53
Hum Covid-19. Même accident de la route tue plus de 200 personnes par an. C'est ridicule! C'est cela un manque de vision. Une navigation à vue lorsqu'un ministre de la santé s'écarte des priorités pour se perdre dans du superflu. Le plus est plus important à combattre au Niger. De l'argent jeté par la fenêtre.
Du tintamarre sur un vaccin en expérimentation sur des humains car fabriqué en moins d'un an. Faire et voir ce que ça donne. C'est dommage!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com