NITA Fond Site Web 675 x 240

CD USN 03 08 2022

Réuni en séance extraordinaire à l'effet d'examiner la situation nationale et internationale et faire part de ses préoccupations légitimes, le Comité Directeur de l'USN rend publique en ce jour 03 Août 2022, date commémorative de l'indépendance de notre pays, la déclaration de presse dont la teneur suit:

 

Zeyna commission0

I-Au plan international :

Le CD USN:

-Exige le retour à la paix et la sécurité internationales en Ukraine.

-Condamne la violation des droits humains dans la guerre Russo-ukrainienne et accuse la communauté internationale sur sa complicité à faire durcir les tensions entre la Russie et l'Ukraine.

-Condamne la sempiternelle tension entre la Chine et les États Unis sur l'île de Taïwan malgré la violation par le gouvernement américain de la résolution 2758 du 25 octobre 1971 déclarant Taiwan comme une province de la Chine sans statut distinct et rétablissant la république populaire de Chine dans ses droits et reconnaissant son gouvernement comme seul représentant légitime de la Chine à l'ONU.

-Felicite la résistance du peuple souverain au Sri Lanka qui a conduit à la démission forcée et pacifique de son gouvernement et du chef de l'Etat face à la crise économique dans laquelle est plongé ce pays.

-S'insurge contre la présence des forces militaires imperialistes sur notre espace sahélien.

-Se félicite de la levée des sanctions par la CEDEAO au Mali et encourage les deux parties à faire valoir le dialogue dans l'intérêt du peuple souverain du Mali.

-S'inquiete des situations sociopolitiques au Burkina Faso et en Guinée Conakry et encourage ces deux peuples à une résistance pour assurer les conditions d'une transition au bénéfice du peuple et de la démocratie jusqu'au retour à un ordre constitutionnel normal.

-Se consterne face à la dégradation des relations entre le gouvernement ivoirien et la transition militaire du Mali suite à l'arrestation de 49 militaires mercenaires venus de la côte d'ivoire au Mali.

-Exige l'arrestation de l'ancien président Burkinabè Blaise Compaoré,auteur, coupable de la tuerie du révolutionnaire Thomas Sankara,et encourage le peuple Burkinabè à ne point fléchir,au nom d'une quelconque réconciliation nationale qui ne requiert pas l'assentiment du peuple Burkinabè.

-Fustige les propos néocolonialistes, va-t-en-guerre et haineux du président français Macron tenus sur la situation au Mali lors de sa tournée colonialiste au Cameroun,au Bénin et en Guinée Bisseau.

-Dénonce la soumission aveugle des chefs d'Etats ouest-africains à l'égard du président Macron qui est lui même loin d'être un démocrate averti dans son pays et se trompant d'un contexte longtemps révolu.Car la saveur du nectar de l'aspiration à la souveraineté nationale ne saurait -elle avoir de substitut.Faut-il encore que l'Afrique soit libre et indépendante à travers ses dirigeants qui doivent s'accommoder aux aspirations profondes des peuples souverains et indépendants.

II-Au plan national :

Le CD USN :

-S'inquiete de la croissance des menaces terroristes dans la région de Tillabery entraînant des milliers des déplacés civils,

-Fustige la présence des forces militaires occidentales notamment françaises sur notre territoire souverain et demande au gouvernement Nigérien d'arreter cette occupation militaire infructueuse sur notre territoire d'autant plus que ces forces n'oeuvrent pas à asseoir les conditions d'une paix et d'une sécurité durables au sein de nos populations.

-Condamne la hausse du prix du litre du gasoil dans un contexte de récession de la croissance des revenus de la population Nigérienne.

-Exige la mise en place des convois militaires dans la région de Tillabery en vue de sécuriser la circulation des personnes et des biens dans cette zone devenue tristement le sanctuaire de la terreur.

-Fustige la situation ambiante et peu reluisante dans laquelle se trouve la population Nigérienne en général et particulièrement les classes sociales moyennes née de la cherté de la vie,de la morosité économique,avec comme corrolaires la hausse des prix des produits de première nécessité;l'absence d'emplois et la dégradation du pouvoir d'achat de nos concitoyens du fait des mesures fiscales et douanières disproportionnées.

III-A l'interne:

Le CD USN :

-Exige la libération de tous les camarades militantes et militants de l'USN détenus dans les prisons civiles.

-Deplore le report par le gouvernement des états généraux de l'éducation et la formation prévues se tenir en juillet et reporter à une d ate ultérieure.

-Se félicite de l'initiative louable dite "Zéro classe en paillotte" à Niamey et encourage le gouvernement à étendre celle-ci à l'intérieur du pays.

A cet effet, l'USN exige la diminution du train de vie de l'Etat notamment le reversement de tous les avantages et indemnités annuels des membres du gouvernement et de l'assemblée nationale,dans le compte bancaire ouvert pour l'initiative''Zero classe en paillotte'' afin d'assurer la pédagogie de l'exemple et mieux mobiliser les ressources suffisantes pour la construction des classes modernes.Car il est humiliant et honteux que nos autorités attendent toujours les dons et financements des partenaires extérieures alors même que des efforts patriotiques pourraient ils améliorer significativement la situation.Puisqu'aucun pays qui aspire au développement ne soutraite t-il pas son éducation,si ce ne pas au Niger où ce secteur vital est laissé longtemps aux oubliettes par les différents gouvernements.

-Condamne la mauvaise organisation des examens du baccalauréat 2022 dans certains jurys de notre pays où plusieurs irrégularités ont été constatées et plusieurs injustices ont été faites à l'encontre de nos camarades candidats et demande à l'OBEECS un traitement équitable et sérieux des réclamations transmises par les candidats.

-Condamne les faibles taux de réussite aux examens du BEPC et Baccalauréat 2022 malgré une année stable les résultats n’ont pas été à l’attente de l'opinion nationale.Ce qui prouve à suffisance qu' une refonte du système éducatif est obligatoire.Car dans un passé récent on accusait l’USN d’en être responsable de l'instabilité de l'année académique mais à l’épreuve des faits rien n'a changé bien que les résultats de cette année ont été plus ou moins au dessus de ceux de l’année dernière.

-Exige l'organisation d'une session de rattrapage par l'OBEECS pour les centaines de nos camarades candidats aux examens du BTS d'Etat 2022 qui n'ont pas encore reçu leurs convocations et n'ont pas pu composer l'épreuve pratique de l'informatique à Niamey.

-Dénonce l'indolence du ministre de l'enseignement technique et de la formation professionnelle le sieur Kassoum Moctar quant à la mauvaise gestion et le chaos que son ministère est entrain de vivre et l'interpelle à se ressaisir davantage afin de répondre aux attentes de nos camarades militantes et militants.

En effet,ce jeune ministre confond la gestion de son parti politique et la gestion d'un ministère de la République.Car depuis plusieurs années, les frais de formation dans les écoles professionnelles et techniques n’ont pas été augmentés qu'avec l’arrivée du sieur Kassoum.Il est certes vrai de chercher les moyens et ressources pour faire fonctionner normalement les centres mais ces moyens ne doivent pas être amputés sur le dos des enfants des pauvres nigériens qui étudient dans ces derniers.

Ce ministre Kassoum ,à la conduite cameleonesque est depuis son avènement entrain d'assombrir l'avenir des enfants de la République inscrits dans les centres et lycées rattachés à son ministère.

C'est pourquoi,l'USN dénonce avec regret et désolation la posture peu orthodoxe et très nonchalante du sieur ministre de l'enseignement technique et de la formation professionnelle Kassoum Moctar.Ce dernier dans une note officielle a augmenté les frais de formation dans les centres et lycées d'enseignement technique ,alors même qu'il est incapable de pouvoir apporter même une brique de changement dans son ministère.Le prétentieux kassoum Moctar se trompe d'un contexte déjà révolu et estime être le chouchou de la renaissance dont il est loin d'incarner les valeurs et programme.Car au lieu de travailler comme le font ses collègues ministres ,il reste toujours égal à lui même,sans rien apporter de substantiel dans son ministère.

En outre,le sieur Kassoum toujours absent à son cabinet ministériel même auprès de ses proches collaborateurs,il n'est accessible qu'à ses militants politiques,amis et commerçants.Il est de ce fait maître dans l'art du clientélisme à outrance de sa fonction ministérielle.Un ministère censé dans ce contexte poser des actions innovantes et répondre aux défis actuels se trouve être en état d'altération et à la merci des commerçants véreux qui n'ont de cesse toujours entretenu des liens de complicité avec le sieur camarade Kassoum Moctar,connu être notoirement un adepte de la mercantilisation de ses charges publiques et partisan du moindre effort.Cet homme, n'honore point la République et/est totalement en déphasage avec le programme du président de la République qui veut faire de l'éducation des enfants de la République, sa priorité.

Ce ministre monta sega Kassoum aux allures démagogiques,loin d'incarner le mérite et l'efficacité au service de l'Etat,porte les mêmes coups pernicieux que ceux de son passage éhonté et sombre au ministère de la Jeunesse et/est entrain de tuer à petit feu ce sous secteur de l'éducation vital pour l’émergence de notre pays.

C'est pourquoi, l'USN donne un ultimatum à ce dernier, afin de pouvoir créer les conditions ci-après pour la satisfaction des droits de nos camarades :

1-Eponger tous les arriérés des pécules de nos camarades conformément à l'instruction du premier ministre de l'année dernière,en septembre 2021.Car d'après tout constat, il reste le seul ministre qui ne fourni aucun effort pour faire des plaidoyers qui sied au niveau du ministère des finances afin de trouver des améliorations consistantes par rapport au retard abusif des pécules de nos camarades.

2-De reconsidérer sa position dans un bref délai avant la rentrée académique quant à la hausse des frais de scolarité de nos camarades.Car plus jamais,l'USN ne saura cautionner cette injustice dont le sieur Kassoum en est le chef d'orchestre.

3-De créer les conditions pour une rentrée académique 2022-2023 avec des fournitures scolaires et matières d'oeuvres suffisantes à l'instar des autres ministères en charge de l'éducation et la formation.Car l'USN aussi n'acceptera plus le scénario alléchant de l'année dernière où les fournitures scolaires des élèves des centres d'enseignement technique ont été attendues sans suites malgré pourtant les marchés attribués à certains amis commerçants du sieur Kassoum.

Sans quoi,l'USN transmettra éventuellement une correspondance à la HALCIA pour lui faire part des dizaines de situations rocambolesques dans lesquelles le sieur Kassoum a plongé son ministère et qui méritent de traitement transparent et juste.

-Exige du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche d'accélérer le processus de construction des nouvelles infrastructures universitaires dont la pose de la première pierre a eu lieu déjà.Ces infrastructures nées de la volonté du président de la République,chef de l'Etat ,qui a fait la promesse à l'USN de construire au maximum des infrastructures universitaires, n'ont toujours pas démarré du fait du laxisme du ministre en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche qui radote et excelle dans le discours gerontocratique en lieu et place des actions tengibles au bénéfice de nos universités publiques et à l'actif de son magistère.

-Deplore la non assistance en urgence par les autorités à l'endroit des sinistrés dans cette période de pluies torrentielles provoquant d'énormes inondations et mettant sans abris les victimes.

-Déplore et condamne la fermeture de centaines des écoles dans certaines zones de tillabery à cause de la persistance des éléments de Groupes armés non étatiques provoquant ainsi d’importants mouvements de population et le décrochage scolaire des nombreux élèves obligés de fuire leurs villages avec leurs parents.

A ce niveau, le CD-USN constate avec amertume un manque d’accès équitable à l’éducation de nos militantes et militants.

-Se réjouit de l'élan responsable engagé au niveau du ministère de l'éducation nationale avec beaucoup des réformes inclusives et participatives pour le redressement de notre système éducatif national.Ces prouesses auxquelles l'USN se réjouit doivent faire école au sieur ministre Kassoum de l'enseignement professionnel, pour faire valoir la compétence au service de l'efficacité administrative dans l'intérêt supérieur de la République.

-Exige de l'ANAB, le traitement sans délai des dossiers de poursuites,le traitement des transferts de bourses, les paiements de la 2eme tranche de bourse,les paiements des frais de scolarité des étudiants nigériens à l'intérieur et l'extérieur du pays ainsi que les paiements rapides de l'aide sociale à nos camarades.

-Exige la dotation des bus suffisants pour assurer le transport des étudiants dans les universités publiques.

-Exige l'aménagement et la réfection des bâtiments fermés pendant ces vacances dans les universités de Niamey,Zinder,Maradi et Tahoua.

-Exige la clôture de certaines universités publiques du Niger ainsi que l'accélération des constructions des nouveaux sites des universités de Tillabery,Dosso,Agadez et Diffa.

-Exige la dotation des matières d’œuvres,l’électrification des centres de formation professionnelle partout au Niger ainsi que la clôture de ces derniers.

-Condamne la dernière réforme de l'Etat du Niger sur la suspension des postes des chargés des affaires académiques dans les ambassades du Bénin,du Ghana,du Burkina Faso,etc .Alors même que ces attachés académiques assurent-ils des services et prestations éminemment importants dans ces ambassades et consulats.

Enfin,le CD USN:

-Souhaite une saison bénie d’hivernage à toute la population nigérienne pour que nos cultures s’épanouissent autant que nous mêmes et que nos récoltes soient abondantes.

-Appelle les camarades militantes et militants des sections et sous sections à plus d'union,de solidarité,de cohésion pour renforcer la vitalité de notre glorieuse organisation dans le respect de ses principes généraux et de ses valeurs cardinales Et souhaite bonne fête de l'arbre à tous nos concitoyens.Et bonnes vacances à toutes et à tous les camarades.

Ampliations:

-Présidence de la République du Niger.

-Primature.

-Ministères de l'éducation et de la formation.

-Medias.

-Archives /USN.

Vive l’USN !

Pour le Comité Directeur de l’USN,

Le Secrétaire Général

AMADOU HAMANI Moctar



Commentaires

0
Sanda
1 année ya
Karambani ! Sakarci !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Is
1 année ya
Les enfants g
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
???
1 année ya
Quand j'ai lu la premi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Maty
1 année ya
Une jeunesse qui inquiete autant que la presidence malfaisante du sieur bazoum. Ressaisissez vous, kassoum moctar n'est que la face visible de l'iceberg nauseabond de la 7 ieme republique.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Hermano
1 année ya
Desesperant
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Taway
1 année ya
- le CD USB exige de ses dirigeants la restitution des v
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages