jeudi 1 décembre 2022

2971 lecteurs en ligne -

fraren

Déclaration de l’Organisation de la Jeunesse TARAYYA (OJT) à l’occasion de l’an 1 de l’investiture du PRN S.E Bazoum Mohamed

OJT 09 04 2022

Le 02 avril 2021, le Niger écrivait une des plus belles pages de son histoire politique. En ce jour, un Président de la République démocratiquement élu succédait à un Président élu dans les mêmes conditions. Ce 02 avril 2021, le Président Issoufou Mahamadou passait le témoin à son frère et Ami de 30 ans, le Président Bazoum Mohamed. Ce dernier devenant ainsi le 2ème Président de la VIIe République.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Comme vous le constatez, il aura fallu patienter près de 62 ans après la proclamation de notre Indépendance, pour que notre pays connaisse sa toute première alternance démocratique. Et c’est peu dire, que Nous, jeunes du PNDS-Tarayya, sommes fiers d’appartenir au Parti qui a largement contribué à l’avènement de cette grande première dans notre histoire.

Nous, jeunes du PNDS-Tarayya, sommes fiers d’appartenir à la même formation politique que les deux hommes d’Etat qui incarneront pour la postérité l’enracinement de la démocratie dans notre pays, j’ai nommé Issoufou Mahamadou et Bazoum Mohamed.

C’est le lieu de rendre un vibrant hommage au peuple nigérien, qui une fois de plus, a témoigné de la plus belle des manières, son attachement inébranlable à la démocratie, plus de 30 ans après la Conférence Nationale, qui avait permis son instauration.

Cet évènement est d’autant plus remarquable qu’il surgit à un moment où notre espace sous-régional est encore en proie à ses vieux démons, ceux de la prise de pouvoir par la force et de la trituration des Constitutions pour se maintenir au pouvoir. C’est par conséquent avec une fierté légitime  que nous affirmons haut et fort que notre pays  le Niger, fait dorénavant figure de modèle à suivre en matière de démocratie et d’état de droit.

Chers camarades,

À l’occasion de son discours d’investiture, le Président de la République, S.E Bazoum Mohamed, avait tenu à rappeler les grands engagements sur la base desquels il avait su conquérir le suffrage des Nigériens. Pour la circonstance, nous en retiendrons deux, la sécurité et l’éducation.

Ainsi, sur le plan sécuritaire, comme vous le savez, le Niger subit de plein fouet, les effets d’une décennie noire qui a vu la sécurité se dégrader progressivement dans notre espace sous régional.

En vue de faire face à cette situation, le Niger a résolument investi dans la formation et l’équipement de son  armée, en  y  consacrant  en  moyenne  près de 16% de son budget ces dernières années.

Le Président Bazoum Mohamed, qui est incontestablement un des plus fins connaisseurs de la question sécuritaire de notre pays, a pris l’engagement de poursuivre les efforts déjà entrepris, afin de créer les conditions d’une montée en puissance de notre armée, proportionnellement à la gravité de la menace terroriste.

C’est ainsi qu’il s’est engagé à poursuivre le recrutement de soldats supplémentaires, tout en garantissant leur formation et leur équipement. C’est à ce titre notamment que le Chef de l’Etat s’est personnellement rendu en Turquie, où différents types d’équipements militaires de pointe de dernière génération lui ont été présentés, notamment dans le domaine de l’aviation, auquel le Président Bazoum Mohamed accorde une importance toute particulière. Nous ne doutons point de la pertinence des acquisitions futures qui seront fait en la matière, et ce, dans le bénéfice  exclusif de notre armée.

Par ailleurs, comme nous le savons tous chers camarades, en période de guerre, au-delà des aspects importants que nous venons d’évoquer, il en existe un autre tout aussi important, c’est ce que l’on a coutume d’appeler « le  moral  des  troupes  ».  Et  c’est  justement  à  des  fins  d’y  apporter  le  plus grand soin, que le Président Bazoum Mohamed, endossant son rôle de Chef suprême des Armées, a effectué une série de visites de terrain à la rencontre de nos soldats mais aussi de nos populations.

Ces visites axées sur le thème de la sécurité l’ont successivement conduit dans les régions de Diffa, Tillabéry, Maradi et Tahoua. A chacune de ces étapes, le message martelé par le Chef de l’Etat a été le même, celui de la gratitude de la Patrie à l’égard de ses vaillantes Forces de Défense et de Sécurité pour leur dévouement au combat, avec, hélas, son corollaire de pertes en vies humaines. Le Chef suprême des Armées leur a réitéré  la pleine disposition du Gouvernement à continuer d’améliorer leurs conditions de vie et de travail, gage de succès sur le théâtre des opérations.

A l’endroit de nos populations, le Président Bazoum Mohamed a fait état de la compassion de la Nation toute entière face aux drames qu’elles ont vécus toutes ces années durant. Il a fait le serment que l’Etat mettra  tout  en œuvre pour leur permettre de retrouver, le plus vite possible, un mode de vie normal. C’est à cet effet que le Chef de l’Etat a procédé, à Baroua, dans la région de Diffa, au coup d’envoi du retour progressif dans leur terroir, de toutes les personnes déplacées du fait de l’insécurité. On note à ce jour plus de1.187 familles et prés de 5.935 personnes de retour chez eux à Baroua.

Enfin, s’agissant toujours du volet sécuritaire, le Président de la République demeure convaincu, eu égard à la complexité du combat que nous impose nos ennemis, que l’une des clés de réussite de la lutte contre le terrorisme réside dans le renforcement de nos alliances, aux niveaux africain et international.

Ces alliances consistent selon les cas, soit à la mutualisation des moyens opérationnels de nos armées, comme c’est le cas au sein la Force Mixte Multinationale (FMM) qui opère dans le Bassin du Lac Tchad, soit  à  un appui en termes de formation et d’équipements en matériels de pointe, comme c’est le cas avec nos partenaires occidentaux.

En tout état de cause, le  Président Bazoum Mohamed ne  cesse  d’insister sur le fait qu’en aucun cas, nos partenaires devaient se substituer à nos soldats, la guerre est d’abord et avant tout une affaire de l’armée nigérienne. A ce propos, l’OJT félicite nos FDS eu égard à leurs récentes victoires sur l’ennemi, qui augurent de perspectives encourageantes pour les prochains mois.

Chers camarades,

S’agissant du redressement du système éducatif, le  Chef  de  l’Etat  a d’entrée de jeu fait montre d’une détermination chevillée au corps en  la matière.

Dès son discours d’investiture, il s’était engagé à s’investir personnellement dans la gestion de ce secteur, à l’instar de celui de la sécurité.

Joignant l’acte à la parole, le Président de la République a entrepris au tout début de son mandat un cycle de concertations avec les acteurs de l’éducation afin de partager avec eux sa vision sur ce que devait être notre école, et en retour, de prendre  connaissance de  leurs préoccupations pour la bonne marche du système éducatif.

Par ailleurs, comme  vous savez, l’un des grands engagements  du Président Bazoum Mohamed réside dans le maintien des filles à l’école, condition sine qua non de la capture du dividende démographique. A cet effet, les partenaires de l’école ont été mobilisés pour la mise en œuvre d’un marqueur du Programme de Renaissance Acte  3, à savoir la construction des internats pour jeunes filles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’un an après, le résultat est là, visible par tous.  Deux  internats  pour  jeunes filles sont d’ores et déjà sortis de terre à Kellé et à Moujia, dans les régions de Zinder et Tahoua. D’autres sont en cours de finition dans les régions de Tillabéry, Maradi et Diffa.

Pour compléter le bilan de cette première année de gestion en matière d’éducation, on peut citer le lancement, il y’a quelques jours, d’un ambitieux programme de construction d’infrastructures au profit de l’enseignement supérieur, qui débutera par l’Université de Niamey. Ce programme d’une valeur globale de 31,8 milliards de FCFA, permettra à n’en point douter de rehausser significativement les conditions d’apprentissage de nos apprenants.

Enfin, le Président de la République a réaffirmé sa volonté de mettre à la disposition de notre système éducatif des ressources humaines de qualité. Aussi, a-t-il instruit tous les Ministères en charge de l’éducation, de prendre les mesures idoines afin d’assurer :

la titularisation de plus de 1500 enseignants contractuels ;

le recrutement     de    tous     les    diplômés    sortis    de        l’Ecole                  Normale Supérieure ;

l’enrôlement de 171 enseignants chercheurs ;

la valorisation de la fonction d’enseignants par l’octroi de primes conséquentes.

Au regard de ce qui précède, nous pouvons affirmer sans ambages que tous les espoirs sont permis, concernant la revivification de notre système éducatif.

Chers camarades,

L’OJT se réjouit de la manière avec laquelle le Président Bazoum Mohamed exerce ses responsabilités depuis son accession à la magistrature suprême.

En effet, conscient de la nécessité de  fédérer tous les Fils du Niger autour des grands défis à relever pour notre pays, le Président de la République, garant de l’unité nationale, a très tôt initié une série de rencontres avec l’ensemble des couches socio-professionnelles du Niger. Il a à maintes reprises manifesté sa volonté de dialoguer avec tous.

C’est l’occasion pour nous de saluer cette attitude noble du Chef de l’Etat, qui fait la preuve depuis un an, de sa disponibilité et de sa grande capacité d’écoute, qualités ô combien déterminantes de tout dirigeant de premier plan.

Nous appelons l’ensemble de nos compatriotes à saisir la main  tendue  du Président de la  République,  afin  de  garantir  le  plein  succès  de  la  mise  en œuvre du Programme de Renaissance Acte 3 « Consolider et avancer », dans l’intérêt exclusif de notre pays.

Chers camarades,

En considération de tout ce qui précède, Nous, jeunes mobilisés au sein de l’OJT,

Réaffirmons notre soutien plein et entier au Président de la République, Son Excellence Bazoum Mohamed et son gouvernement pour toutes les œuvres entreprises dans le seul intérêt du Niger et son peuple;

Assurons au Président de la République, toute notre disponibilité à accompagner l’exécution de son programme de Société afin que le Niger puisse poursuivre sa route vers l’émergence;

Saluons et félicitons le gouvernement pour toutes les  initiatives  prises sous la houlette  de  son  chef  E  Ouhmoudou  Mahamadou  pour combattre la cherté de la vie notamment en ce mois béni de Ramadan. L’ OJT se réjouit aussi de la mise à disposition par le gouvernement de 80.000 tonnes des vivres pour les opérations de vente à prix modéré et de 000 autres pour les opérations de distribution gratuite. L’OJT exhorte le gouvernement à tout entreprendre pour que ces opérations se déroulent dans les meilleures conditions de manière à garantir que les populations nécessiteuses puissent réellement en jouir.

Adressons à l’ensemble des FDS toute notre reconnaissance pour le sacrifice consenti afin d’assurer la sécurité du peuple nigérien et l’intégrité de nos frontières ;

Présentons toutes nos condoléances aux familles des victimes civiles et militaires tombées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le banditisme armé ;

Enfin, en ce mois de recueillement, nous saisissons l’occasion pour souhaiter à l’ensemble de la Oumma Islamique un excellent ramadan et demandons à chacun d’avoir une pensée pieuse pour notre pays le Niger

Vive le Niger et son peuple, Vive l’alternance démocratique,

Puisse Allah bénir et veiller sur le Niger, amine !

Je vous remercie

Fait à Niamey le 09 Avril 2022

Le Président du BEN/OJT

Daoui AHMETT BARINGAYE

 

.

Commentaires  

+7 #1 Un jeune de passage 09-04-2022 22:58
Ces rats pouilleux ont manque l'occasion de fermer leur gueule.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 TOTO A DIT 10-04-2022 06:58
:o :sad: 8) Simplement résumé et dit,c'est irréfléchiment pathétique, pathétiquement dramatique, rondement enfantin, socialement dangereux.....
Est ce à comprendre qu'il y'ait maintenant l'existence d'une jeunesse dite PNDS et d'une Jeunesse Nigerienne?

C'est déduire qu'au Niger, dernier pays de la race humaine, d'aucuns ont la cervellette, s'ils en ont dans le C U L....
Il ne resterait plus que l'occurrence et l'émergence d'une dite jeunesse PNDS SOCIÉTÉ SI VILE ou d'une jeunesse PNDS administration publique.
Y aurait il de la lumière au bout du tunnel avec ces âneries consommées.?

TOTO A DIT ,en CITOYEN DU MONDE ,se voit dans une jeunesse altermondialiste. :P :P

Quel pays!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 TOTO A DIT 10-04-2022 07:00
:D :lol: lire plutôt
ROSEment enfantin, puéril :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 TOTO A DIT 10-04-2022 07:16
:D :lol: il ne resterait plus que la sortie de soutien dite vieillesse PNDS, de femmes PNDS,de fonctionnaires PNDS, de CULTIVATEURS TARAYYA

Le moutonisme humain semble illimité
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 koulba 10-04-2022 09:48
Tout ca finira par un chaos general dont il ressortira un nouvel ordre dans lequel nous serions debarasses de minables comme bazoum ou issoufou ou hama ou seyni. Les conditions sont deja reunies pour que cela arrive, reste juste le detonnateur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 oligarque 10-04-2022 14:11
Bande de minables. Lorsque le desaroi et la detresse de la masse populaire au Niger atteindra son paroxysme, onfilmera tranquilement votre declin et votre debandade lour en faire un documentaire pour les generations futures.. Comme titre ce sera: Une maudite Dynastie avortee!! toutes les frontieres seront fermées, les TPR ou tribunaux populaires de revolution tout comme dans l ex haute volta seront mis en place. 50Citoyens pour un ROSE :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 TOTO A DIT 12-04-2022 07:05
Le Doyen Président ABDOULAYE WADE ne disait il en substance.....et en connaisseur...

« Dis-moi quelle jeunesse tu es, je te dirai quel peuple tu seras »....... ?

Et quand TOTO A DIT dit et rajoute.....ce RAMASSIS de clowns guignols de pieds nickelés ne représente qu'eux désavoués dans leur propre circle familial......

C'est leur droit de et au BROUTAGE..... :D :lol: faudrait il les comprendre....ces macaques SINGLETONS.... :P :P

Et quand TOTO A DIT lui affirme, en voyant cette dite jeunesse ânener, bêtiser, .... TOTO A DIT voit déjà quel type de viellesse ou de vieillot, ce ramassis de GERBOISÉS, elle sera....
Ne dit on pas qu'un vieux CON et voleur n'a été qu'un jeune CRÉTIN COUILLON et voleur....? :zzz :-* 8)
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com