samedi, 18 septembre 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Bazoum Message nation 02 08 2021

Message à la nation du Président de la République, chef de l’Etat SEM. Mohamed Bazoum à l’occasion du 61è anniversaire de l’accession du Niger à l’Indépendance.

Nigériennes, Nigériens,

Mes Chers compatriotes,

C’est à moi qu’il revient aujourd’hui l’honneur de m’adresser à vous, à l’occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de l’accession de notre pays à son indépendance, sacrifiant en cela à un rituel républicain qui nous est très cher. Je le fais avec d’autant plus d’émotion que bien des mes prédécesseurs devant ce prestigieux micro ne sont plus de ce monde. Je pense à eux tous, en implorant la bénédiction de Dieu en leur faveur.

 

Zeyna transfert argent bis

Permettez-moi aussi de rendre un hommage appuyé au Président Issoufou Mahamadou auquel j’ai succédé. Grâce à lui notre pays vient de réaliser sa première alternance par laquelle une passation de pouvoir pacifique et démocratique a eu lieu à la tête de l’Etat conférant ainsi une distinction toute particulière à notre pays eu égard au contexte régional marqué surtout par des pratiques d’exercice de pouvoir à durée illimitée. Grâce à l’élégance de son geste traduisant son profond attachement aux intérêts de son pays ainsi que sa foi dans les valeurs de la démocratie, notre pays jouit d’une excellente image internationale nous ouvrant des fenêtres d’opportunités qu’il nous revient d’exploiter avec le sens des responsabilités requis.

Mes chers compatriotes,

en sollicitant votre confiance à l’occasion d’une campagne électorale à laquelle j’avais, vous vous souvenez, consacré beaucoup de temps, ce qui m’avait permis de visiter même ceux d’entre vous qui vivent dans les localités les plus éloignées de notre vaste pays, j’ai eu l’occasion de bien connaître vos besoins et vos aspirations. Depuis 4 mois que je suis à la tête de l’Etat je me suis efforcé de traduire en actes ce que je pensais avoir compris au plus intime de votre être.

Dans le discours que j’ai prononcé au cours de la cérémonie de mon investiture j’ai fait un état des lieux des défis auxquels est confronté notre pays et j’ai mis un accent particulier sur deux d’entre eux : la gouvernance et l’éducation. Mes 4 mois à la tête de l’Etat m’ont conforté dans mon option d’accorder une totale priorité à ces 2 questions. À côté de celles-ci j’ai aussi souligné l’urgence du traitement du défi sécuritaire.

Sur ce dernier point, les organisations terroristes opérant pour l’essentiel à partir de bases situées hors de notre territoire ne nous ont donné aucun répit. Nos forces de défense et de sécurité ont été sollicitées jour et nuit et ce sur tous les fronts. Partout, elles se sont comportées avec dignité et ont fait preuve de compétence remarquable. Je voudrais leur rendre un vibrant hommage. Je pense en particulier aux batailles héroïques qu’elles ont livrées à Diffa, à Bosso et à Tchomabangou. La compétence qu’elles ont accumulée à force d’âpres épreuves nous a permis de créer un rapport de force favorable au point où les hordes criminelles embrigadées dans l’EIGS sont désormais réduites à une seule recette consistant dans les tueries en masse de populations civiles paisibles et innocentes, comme ce fut le cas à Bakorat, Intazayène, Tchomabangou, Zaroumdarey, Deye Koukou, Wiyé, Zibane et j’en passe.

C’est fort de ce rapport de force que nous avons pu ramener dans leurs villages respectifs toutes les populations déplacées internes de l’Anzourou, de Fantio et des environs de Banibangou dans la région de Tillaberi.

À Diffa, nous avons mis au point un plan de retour des déplacés de tous les 300 villages désaffectés. Nous avons d’ores déjà mis en exécution la première phase de ce plan ayant concerné 19 villages dont le village emblématique de Baroua par lequel l’opération avait commencé. Je suis très heureux de savoir que ces populations ont réinvesti leurs champs, celles de Baroua s’apprêtant même à reprendre la pêche.

Mes Chers compatriotes,

La promotion de la bonne gouvernance est l’un des domaines où j’avais annoncé des actions décisives lors de   mon investiture.

La bonne gouvernance suppose la bonne marche des institutions républicaines et la préservation des libertés et des droits fondamentaux. Je note à cet égard que l’Assemblée Nationale vient de clôturer sa première session ordinaire. Elle a pleinement exercé son droit de contrôle de l’action gouvernementale. Elle a reçu le Premier Ministre pour la présentation de sa Déclaration de Politique Générale, qu’elle a adoptée. Elle a procédé à l’organisation du débat d’orientation budgétaire dans le cadre de la préparation du budget de l’année 2022.

C’est dans le cadre du renforcement de la bonne gouvernance que j’ai décidé d’établir un dialogue social constructif avec les organisations syndicales, les associations de la société civile et les acteurs des secteurs économiques pour faire le point de nos préoccupations communes sur la marche de notre pays.

J’engage les membres du Gouvernement et tous les responsables à poursuivre cet exemple d’ouverture et de dialogue.

Dans ce registre de la gouvernance je voudrais aujourd’hui encore réitérer mon engagement à renforcer la lutte contre la corruption et la concussion des agents de l’Etat, le détournement des deniers publics, les pratiques de sur facturation dans l’exécution des marchés publics, les fraudes et les injustices dans l’organisation des examens et concours ou dans les recrutements des agents de l’Etat et des sociétés publiques. La pérennisation de l’Etat de droit passe en effet nécessairement par le respect par l’Etat incarné en l’occurrence par le gouvernement des  règles qu’il a édictées.

Mes Chers compatriotes,

Comme je l’ai affirmé dans mon discours d’investiture, l’éducation est notre plus grand défi. Ses faiblesses paralysent nos possibilités de constituer un véritable capital humain, capable de prendre en charge les défis de développement de notre pays.

Notre système éducatif a besoin d’être repensé, et il le sera. Ce sera la traduction du contrat qui me lie au peuple nigérien. D’ores et déjà, et conformément à mon engagement de suivre personnellement les réformes engagées dans ce secteur, j’ai eu à consulter les partenaires de l’éducation sur les principaux axes de ces réformes afin de les sensibiliser et de requérir leurs opinions et leur soutien.

A l’issue de ces concertations, des actions ont immédiatement été engagées par le gouvernement en vue de la mise au point d’une grande politique de reforme de notre système éducatif.

Cette réforme vise surtout à repenser notre politique de formation des enseignants et des encadreurs en relevant d’une part le niveau à partir duquel seront orientés les élèves destinés à l’enseignement et à mettre d’autre part une rigueur toute particulière dans cette formation.

Des mesures incitatives spéciales seront mises en œuvre pour favoriser le recrutement des professeurs dans les disciplines scientifiques dont nos établissements manquent cruellement, ce qui explique en grande partie les contreperformances de nos élèves.

Des internats pour jeunes filles seront construits en vue de garder les filles le plus longtemps possible dans le système éducatif et leur donner de réelles chances de promotion sociale.

Notre système de formation professionnelle sera rationalisé pour lui permettre de produire les cadres techniques si indispensables pour notre économie.

Concernant l’enseignement supérieur je compte entre autres actions faire en sorte que d’ici la fin de l’année 2023 nous puissions satisfaire tous les besoins de nos universités en enseignants-chercheurs.

Mes Chers compatriotes,

Cette année encore, l’anniversaire de notre accession à l’indépendance se déroule dans un contexte de préoccupation sanitaire dû à la pandémie de la covid-19, avec notamment l’apparition du très dangereux variant delta. Je voudrais vous inviter à vous  faire vacciner et à respecter les consignes sanitaires pour éviter cette maladie.

La commémoration de l’indépendance s’accompagne traditionnellement des actions de plantation d’arbres et de reboisement. Cette année, l’opération a pour thème : « valorisons le moringa pour améliorer l’économie locale ». La production, la transformation, la consommation et la commercialisation des produits moringa par les communautés locales et les organisations de producteurs est quelque chose que nous encourageons du fait de son impact dans l’amélioration de l’offre alimentaire dans notre pays.

Je voudrais enfin, mes Chers compatriotes, souhaiter un hivernage fécond pour notre pays et une bonne campagne agricole pour nos vaillants agriculteurs, qui contribuent plus que nul autre acteur au développement économique et social de notre pays.

A toutes et à tous, je tiens à vous réaffirmer ma foi et ma détermination pour la réalisation d’un Niger stable et prospère, résolument engagé dans la satisfaction des aspirations profondes de notre peuple.

Pour terminer je voudrais exprimer ma compassion au famille et aux frères d’armes de 19 de nos vaillants soldats, qui sont tombés hier sur le champ d’honneur, dans le département de Torodi, suite à l’explosion d’une mine posée par les terroristes.

Vive le Niger, je vous remercie.

Vive le Niger

Je vous remercie.

 

Commentaires  

+14 #1 Hold-up électoral 02-08-2021 20:49
Hey balleyzo,

Il n'y a aucun message que tu vas nous dire si c'est que retourner du trésor public (9 milliards) et jeter en prison les voleurs suivants :

1- Ouhoumoudou mahamadou (gangster en chef) 2- 2- Malika Issoufou,
3- Hadiza Ousseini Garba,
4- Ahmed Jidoud,

Et tout le bataclan....

Si tu refuses de les jeter en prison, tu vas compromettre la paix sociale parce que nous n'accepterons pas d'être des nigériens de 2nde zone.

Vous volez les élections, vous volez le Niger et vous toisez de haut les nigériens.

Nous verrons et nous vous montrerons que nous savons porter des culottes pour faire face à vous et vos boubous remplis de vent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+14 #2 BOUBACAR 03-08-2021 03:36
61 ans qu’on est indépendant, on ne produit rien, on ne construit rien, on n’arrive meme pas à éduquer nos enfants ni à nous signer, on est le dernier pays de la planète … on a plus d’industries juste après les independence qu’aujourd’hui. Les intellectuels nigériens ont failli. Le pays en tant que tel n’est indépendant que si les papiers. On a écouté, les d’études des nigériens n’a servi qu’à voler et à nous mettre dans la misère.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Hold-up 03-08-2021 04:26
Citation en provenance du commentaire précédent de BOUBACAR :
61 ans qu’on est indépendant, on ne produit rien, on ne construit rien, on n’arrive meme pas à éduquer nos enfants ni à nous signer, on est le dernier pays de la planète … on a plus d’industries juste après les independence qu’aujourd’hui. Les intellectuels nigériens ont failli. Le pays en tant que tel n’est indépendant que si les papiers. On a écouté, les d’études des nigériens n’a servi qu’à voler et à nous mettre dans la misère.


Tu as entièrement raison
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Kada arzika Mahamadou 03-08-2021 15:45
Bonne chance à tous ceux qui se battent pour un Niger meilleur ! Pour réaliser un projet durable et rentable ,il faut de la détermination , on doit bannir la recherche de la facilité et la corruption . En effet aucun parent , aucun ami aucune connaissance ne doit nous induire en erreur pour y parvenir ! Vive le Niger et son peuple ! qu'Allah nous guide ameen !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Kada arzika Mahamadou 03-08-2021 15:45
Bonne chance à tous ceux qui se battent pour un Niger meilleur ! Pour réaliser un projet durable et rentable ,il faut de la détermination , on doit bannir la recherche de la facilité et la corruption . En effet aucun parent , aucun ami aucune connaissance ne doit nous induire en erreur pour y parvenir ! Vive le Niger et son peuple ! qu'Allah nous guide ameen !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 TOTO A DIT 03-08-2021 20:39
:D :lol: 8) :-* KAÏYIIIH!!!!! cousin Bazoum!!

Toi même , tu sais en âme et conscience que c'est loin d'être une alternance démocratique.... C'est plutôt un HOLD UP ELECTORAL.....comme le pseudo du premier intervenant...... Un forcing de ton mentor Charlie Issou fou qui ne VAUT MÊME LE PET D'UN ÂNE aux yeux des Nigériens...
N'en demeure que toute chose restant par ailleurs , ceteris paribus, bien que tu sois et révèle un fieffé Faussaire Usuparteur avec 3 certificats différents de nationalité à toi seul , un guiness record , TU VAUX MIEUX que ce chenapan de VAURIEN de ISSOU FOU...une poisse nationale ..en quete de personnalité qui semble lui faire défaut , growing Up.....
Charlie ISSOU FOU....Tu es une MERDE !!!!

Et TOI , BAZOUM,..... Si réellement tu parviens à arrêter tous les voleurs de deniers publics , parmi même tes proches de copains de route , sans diifferenciiation, peut être que des Nigériens bien que n'ayant pas voté pour toi, changeront d'opinion en te créditant de ton Vol ELECTORAL de 103 % :o : l'élève a dépassé son mentor
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Loic 03-08-2021 21:13
"...C’est à moi qu’il revient aujourd’hui l’honneur de m’adresser à vous, à l’occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de l’accession de notre pays à son indépendance, sacrifiant en cela à un rituel républicain qui nous est très cher. Je le fais avec d’autant plus d’émotion que bien des mes prédécesseurs devant ce prestigieux micro ne sont plus de ce monde. Je pense à eux tous, en implorant la bénédiction de Dieu en leur faveur..."
Tres mal dit et ecrit
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #8 Mauvais discours 03-08-2021 21:17
C'est par Diori Hamani, le pere de l'independance qu'il fallait commencer par rendre hommage et non par un traitre, ennemi du pays et de son peuple et qui a brade cette souverainte conquise par nos illustres anciens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Pauvre Niger 03-08-2021 22:25
Que des menteurs...wayo pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 TOTO A DIT 03-08-2021 23:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Loic :
"...C’est à moi qu’il revient aujourd’hui l’honneur de m’adresser à vous, à l’occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de l’accession de notre pays à son indépendance, sacrifiant en cela à un rituel républicain qui nous est très cher. Je le fais avec d’autant plus d’émotion que bien des mes prédécesseurs devant ce prestigieux micro ne sont plus de ce monde. Je pense à eux tous, en implorant la bénédiction de Dieu en leur faveur..."
Tres mal dit et ecrit


:D :lol: :-) AttentioCitation en provenance du commentaire précédent de Loic :
"...C’est à moi qu’il revient aujourd’hui l’honneur de m’adresser à vous, à l’occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de l’accession de notre pays à son indépendance, sacrifiant en cela à un rituel républicain qui nous est très cher. Je le fais avec d’autant plus d’émotion que bien des mes prédécesseurs devant ce prestigieux micro ne sont plus de ce monde. Je pense à eux tous, en implorant la bénédiction de Dieu en leur faveur..."
Tres mal dit et ecrit


TOTO A DIT .... valide et agréé !
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Nigériens 04-08-2021 08:11
C'est vraiment malheureux si tu penses que c'est Charli qui ta donner le pouvoir c'est ton problème. Il sait pourquoi il t'a donné le pouvoir, Pour protéger ses forfaitures. Il a détourné l'argent du pays pour investir dans les sociétés publics. Comme si le Niger est privatisé pour la seule personne de charli. Mahamadou Issofou doit comprendre qu'il est désormais un anciens presidents et qu'il doit rendre au Niger ce qu'il a volé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 Balarabe 04-08-2021 09:10
Bazoum doit ecouter son peuple et non le syndicat des chefs d'etats voleurs qui cherchent a mourir au pouvoir. Issoufou passe son temps a tourner en rond dans leurs palais a la recherche d'une consolation qu'il ne peut esperer ni du Niger et encore moins des nigeriens qu'il a vole et trahi. Ces memes chefs d'etat passent leur temps a demander a Bazoum de le rassurer, de la cajoler, de fouetter son ego, mais c'est peine perdue pour Bazoum et pour Issoufou. Si Bazoum s'entete a vouloir rassurer issoufou au detriment de ses devoirs envers le Niger et son peuple, alors il ira le rejoindre au fond de sa poubelle. Justice doit etre rendue aux nigeriens pour tous les crimes commis par issoufou contre eux et il est temps pour Bazoum d'arreter ses discours philosophico-politico-polititiens pour agir concretement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Janmi 04-08-2021 14:16
Dan ubansa dambu zayji mai da "kopto"/"el makka".
Signe de pauvreté et de maintien dans la pauvreté.
On ne peut pas développer un pays avec des slogans, des effets d'annonce, des idées de résilience du milieu rural.
Le monde est plein de technologie pour développer les mamelles de l'économie nigérienne autrement sans scruter le ciel.
Dépassons le stade de la hilaire sinon nous sommes des incapables car le savoir n'a servi à rien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #14 Lalley 04-08-2021 14:38
Bazoum a intérêt de tourner la page Issoufou. A moins qu'il n'a rien à montrer aux nigériens.
Issoufou a été une catastrophe pour le Niger.
Il a orchestré un hold-up pour te donner le pouvoir et tu l'as déjà remercié d'accord mais arrête de rabâcher cette catastrophe. Imprime ta propre page Bazoum si tu peux. Laisse tomber Issoufou, redore ton blason pour avancer et montrer aux nigériens qu'on peut gouverner autrement.
Bâ sani bâ sabo. Occupes-toi des voleurs qui ont confondu corruption, prébende, pillage et socialisme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 Mamagh 04-08-2021 14:57
Bazoum, si Issoufou pouvait, il aurait fait tazartche au regard de ses traits paranoïaques. Ce passage à témoin est fait sur un pincement au cœur. Il a même du mal à se démarquer de la garde présidentielle. Gêné dans sa prison entre 4 murs, il ne sait à quel saint se vouer. Même pour aller à l'aéroport prendre un vol, il est contraint de passer en catimini. Pour rien au monde, en tout cas pas un prix Mo Ibrahim, Issoufou n'aurait quitté le pouvoir s'il trouvait un boulevard pour rester.
Passer le témoin par une pratique de hold-up ne vaut pas véritablement un hommage.
Pense plutôt à Dieu qu'à Charlie le méchant, le sans âme, le maléfique, l'oiseau de mauvaise augure.
Jamais le Niger n'a vu du sang versé et de morts violents sur fond de mépris comme sous la gouvernance charlienne de la secte rose des voleurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 Lobdif 04-08-2021 15:14
Peut faire mieux! Discours plein de "moi, je, j'ai"
Un discours sobre comparé au discours fleuve truffé de mensonges que livrait Charlie.
En rendant hommage à Charlie Bazoum a gaffé comme à son habitude.
Le père de l'indépendance c'est Diori. Les premiers pas de l'ère démocratique c'est avec Diori. Les premiers pas cahin cahan du Niger indépendant c'est avec Diori.
Issoufou c'est une malédiction, un zombi, un sangsue, un chef de gang de voleurs. La force des arguments pour voler les deniers publics, pour piller les ressources du Niger, pour mener une gouvernance parents amis et connaissances, une gouvernance de secte, de clan.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Ghougimi 04-08-2021 15:56
Le meilleur hommage de Bazoum, c'est de le rendre aux nigériens et de coffrer Issoufou comme ce qu'a fait le président actuel de Mauritanie. Bazoum sur BBC en hausa tu as bien dit tout celui qui a eu à faire des malversations, il répondra devant les Juridictions compétentes et tu as martelé en disant ceci : "kowanene". En ce terme, le nigérien lambda doit comprendre terre à terre que même si c'est Issoufou. Le mal que Issoufou a fait à ce pays ne vaut pas de lui rendre hommage.
Rien que l'éducation, lui qui est sorti d'un village dénommé " Dandagi" donc sorti de rien et qui s'est vu hissé au sommet de l'État grâce à l'école avec la bénédiction divine. Ce sont les enfants mis au CI lorsqu'il a pris le pouvoir en 2011, qui ont accouché d'un résultat minable au BEPC en 2021 avec un taux d'admission de 20,5℅ ce qui vient clôturer les dix années de gouvernance où le Niger a occupé sans interruption le dernier rang de la planète au plan de développement humain.
Quel autre argument le détenteur de Mo Ibrahim peut-il avancer si ce n'est se verser dans le déni de la réalité caractérisant les psychopathes dont il fait parti à tout point de vue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #18 TOTO A DIT 04-08-2021 20:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Lalley :
Bazoum a intérêt de tourner la page Issoufou. A moins qu'il n'a rien à montrer aux nigériens.
Issoufou a été une catastrophe pour le Niger.
Il a orchestré un hold-up pour te donner le pouvoir et tu l'as déjà remercié d'accord mais arrête de rabâcher cette catastrophe. Imprime ta propre page Bazoum si tu peux. Laisse tomber Issoufou, redore ton blason pour avancer et montrer aux nigériens qu'on peut gouverner autrement.
Bâ sani bâ sabo. Occupes-toi des voleurs qui ont confondu corruption, prébende, pillage et socialisme.


Gaskiah , tchimi dey!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Jeunesse CEPP 05-08-2021 02:47
C'est que je trouve regrettable c'est de passer votre temps a glorifier l'ancien président IM,au lieu de parler aux Nigériens.pour ce qui est de l'ancien président, laissons l'histoire décidé de sa réputation.Si tel est qu'il est le Grand Homme que vous prétendez, l'opinion publique dans sa majorité se souviendra de lui . Tous les grands Hommes de ce Monde ne vivent pas par les discours et déclarations de leurs amis,non c'est plutôt dans leurs bonnes actions qu'ils puisent la perpétuité de leurs nom. Alors il est temps que nos amis du PNDS comprennent qu'on est maintenant dans l'après IM et vous président amenez les a se concentrer sur le travail pour le niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Zoom 06-08-2021 08:30
Si Bazoum veut ressembler a Issoufou alors tant pis pour lui.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER SEPT 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 18/09/2021, 12:19
region-de-tahoua-arrestation-de-5-presumes-bandits-armes-impliques-dans-des-attaques-de-domiciles-de-commercants  Cinq présumés bandits armés impliqués dans plusieurs attaques de domiciles de  commerçants...Lire plus...
Publier le 17/09/2021, 18:57
situation-politique-au-mali-et-en-guinee-les-verites-crues-et-pas-tres-diplomatiques-de-hassoumi-massaoudou-le-chef-de-la-diplomatie-nigerienne C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la...Lire plus...
Publier le 17/09/2021, 18:42
forum-d-affaires-pakistan-niger-une-premiere-edition-a-niamey-pour-promouvoir-les-investissements-pakistanais-au-niger La capitale nigérienne abrite du 16 au 18 septembre 2021, la première édition du Forum sur les...Lire plus...
Publier le 17/09/2021, 07:41
sommet-extraordinaire-de-la-cedeao-les-chefs-d-etats-haussent-le-ton-sur-la-situation-en-guinee-et-au-mali-communique-final-du-sommet-d-accra  A l’issue de leur Sommet extraordinaire tenu le jeudi 16 septembre  2021 à Accra au Ghana,...Lire plus...
Publier le 16/09/2021, 21:49
lutte-contre-la-mortalite-neonatale-et-infantile-au-niger-world-vision-accompagne-les-efforts-du-gouvernement Le Centre de Conférence Internationale Mahatma Gandhi de Niamey a servi de cadre pour le lancement le...Lire plus...
Publier le 16/09/2021, 14:42
sessions-2021-des-examens-du-bepc-et-du-bac-au-niger-105-personnes-interpellees-pour-fraude-et-46-plaintes-enregistrees-halcia Dans un communiqué de presse rendu public, le 14 septembre 2021, la Haute Autorité de Lutte contre les...
Publier le 17/09/2021, 18:57
situation-politique-au-mali-et-en-guinee-les-verites-crues-et-pas-tres-diplomatiques-de-hassoumi-massaoudou-le-chef-de-la-diplomatie-nigerienne C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la...
Publier le 13/09/2021, 21:16
rentree-scolaire-et-academique-2021-2022-reunion-de-haut-niveau-sur-les-preparatifs-a-la-presidence Le Président de la République Mohamed Bazoum, a présidé ce lundi 13 septembre 2021, une réunion sur...
Publier le 17/09/2021, 07:41
sommet-extraordinaire-de-la-cedeao-les-chefs-d-etats-haussent-le-ton-sur-la-situation-en-guinee-et-au-mali-communique-final-du-sommet-d-accra  A l’issue de leur Sommet extraordinaire tenu le jeudi 16 septembre  2021 à Accra au Ghana,...
Publier le 12/09/2021, 22:13
medias-la-maison-de-la-presse-demande-l-annulation-des-charges-retenues-contre-les-journalistes-aksar-moussa-et-samira-sabou-communique-de-presse Le jeudi 9 septembre dernier, le Bureau du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse a suivi...
Publier le 16/09/2021, 14:42
sessions-2021-des-examens-du-bepc-et-du-bac-au-niger-105-personnes-interpellees-pour-fraude-et-46-plaintes-enregistrees-halcia Dans un communiqué de presse rendu public, le 14 septembre 2021, la Haute Autorité de Lutte contre les...
Publier le 15/09/2021, 23:19
lutte-contre-le-terrorisme-le-president-francais-confirme-la-mort-d-abou-walid-al-sahraoui-chef-de-l-eigs Le président français Emmanuel Macron a confirmé tard dans la soirée du mercredi 15 septembre 2021...
Publier le 12/09/2021, 22:13
medias-la-maison-de-la-presse-demande-l-annulation-des-charges-retenues-contre-les-journalistes-aksar-moussa-et-samira-sabou-communique-de-presse Le jeudi 9 septembre dernier, le Bureau du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse a suivi...
Publier le 17/09/2021, 18:57
situation-politique-au-mali-et-en-guinee-les-verites-crues-et-pas-tres-diplomatiques-de-hassoumi-massaoudou-le-chef-de-la-diplomatie-nigerienne C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la...
Publier le 13/09/2021, 21:16
rentree-scolaire-et-academique-2021-2022-reunion-de-haut-niveau-sur-les-preparatifs-a-la-presidence Le Président de la République Mohamed Bazoum, a présidé ce lundi 13 septembre 2021, une réunion sur...

Dans la même Rubrique

Situation politique au Mali et en Guinée : les « vérités » crues et pas très diplomatiques de Hassoumi Massaoudou, le chef de la diplomatie nigérienne

17 septembre 2021
Situation politique au Mali et en Guinée : les « vérités » crues et pas très diplomatiques de Hassoumi Massaoudou, le chef de la diplomatie nigérienne

C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la poche » comme on dit et donc n’est pas du genre à « remuer sept fois ...

Sommet extraordinaire de la CEDEAO : les chefs d’Etats haussent le ton sur la situation en Guinée et au Mali (Communiqué final du Sommet d’Accra)

17 septembre 2021
Sommet extraordinaire de la CEDEAO : les chefs d’Etats haussent le ton sur la situation en Guinée et au Mali (Communiqué final du Sommet d’Accra)

  A l’issue de leur Sommet extraordinaire tenu le jeudi 16 septembre  2021 à Accra au Ghana, les dirigeants de la CEDEAO ont pris des mesures sévères contre la junte...

Tillabéri : en visite dans la région, le Président Bazoum au chevet des populations déplacées de l’Anzourou

10 septembre 2021
Tillabéri : en visite dans la région, le Président Bazoum au chevet des populations déplacées de l’Anzourou

Le Président de la République Mohamed Bazoum a entamé, ce vendredi 10 septembre 2021, une visite de travail dans la région de Tillabéri, dans le nord-ouest du pays, dans la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 09 SEPTEMBRE 2021

9 septembre 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 09 SEPTEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 09 septembre 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République,...

Coopération : le chef de la diplomatie algérienne en visite de travail au Niger

5 septembre 2021
Coopération : le chef de la diplomatie algérienne en visite de travail au Niger

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a entamé ce dimanche 05 septembre 2021, une visite de travail de deux jours au Niger. Cette visite qui intervient dans le...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 SEPTEMBRE 2021

2 septembre 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 SEPTEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 02 septembre 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République,...