dimanche 2 octobre 2022

3147 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Assemblée nationale : discours du président Seini Oumarou à la clôture de la première session extraordinaire au titre de 2021

received 357774755727096

Discours du Président Seini Oumarou à l’occasion de la clôture de la 1ère Session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021. Elle avait comme principal ordre du jour, l'examen de la loi des finances rectificative qui a été adoptée ce mardi 28 juillet avec 120 voix Pour, 30 voix Contre et 0 abstention.

Messieurs les membres du Gouvernement,

Honorables collègues Députés,

Mesdames et Messieurs,

Par la grâce d’Allah, le Tout puissant, nous arrivons à la fin de cette première session extraordinaire alors que l’hivernage se poursuit dans des conditions qui poussent à l’optimisme. En effet, çà et là, à travers notre pays, les labours ont succédé au semis avec un enthousiasme entretenu par une pluviométrie des plus rassurantes. Puissent ces belles promesses se concrétiser par de généreuses récoltes !

Quant à vous, chers collègues, je voudrais très sincèrement vous féliciter et vous remercier pour le travail abattu en si peu de temps. Il faut le dire, pendant ces deux semaines, discrètement mais assidument vous avez fait ce qu’il y avait à faire pour venir à bout de notre ordre du jour.

Ainsi, l’examen du projet de rectification de la loi de finances 2021, a été conduit par toutes les commissions dans les règles de l’art. Le résultat final que nous venons d’adopter reflète la qualité de nos débats aussi bien en commission qu’en plénière. Nous nous sommes tous félicités que le collectif au budget en cours nous ait permis de revoir à la hausse le budget initial qui passe ainsi de 2 644, 53 à 2 830,99 milliards, soit un accroissement de 7,05%.

Nous nous sommes surtout félicités de l’affectation de ces ressources à la couverture de certains besoins prioritaires comme l’amélioration des effectifs des Forces de Défense et de Sécurité ou la réalisation d’investissements en matière de sécurité. Dans le contexte actuel, la Représentation nationale ne peut que saluer l’esprit d’opportunité du Gouvernement. En effet, aujourd’hui, pour l’ensemble de nos compatriotes, aucun sacrifice financier ou économique n’est de trop s’il peut permettre à notre pays de retrouver sa quiétude d’antan en venant à bout de tous les ennemis de la paix tapis le long de certaines de nos frontières.

S’agissant du contrôle de l’action gouvernementale, je voudrais remercier les membres du Gouvernement qui ont participé de bonne grâce à l’unique séance de questions d’actualité que nous avions organisée au cours de la présente session. J’en profite pour rappeler à tous nos partenaires du Gouvernement que les députés privilégient de plus en plus ce mode de contrôle en raison de sa spontanéité et de son caractère informatif pour nos compatriotes qui suivent la retransmission en temps réel des débats y relatifs. Il me semble qu’il s’agit là d’une belle opportunité offerte aux ministres pour communiquer directement avec nos concitoyens. Je souhaite que chacun d’entre eux le comprenne ainsi.

Chers collègues, pour finir, je voudrais à nouveau souhaiter que la campagne agricole en cours soit des plus productives afin que nos prévisions budgétaires et nos espoirs de croissance économique soient confortés. Je voudrais également souhaiter que de fermes mesures d’anticipation des citoyens concernés et du Gouvernement nous permettent de mieux prévenir les conséquences de probables inondations. Avec ces souhaits et mes remerciement renouvelés à tous nos collaborateurs et à la presse, je déclare close la première session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021.

Vive la République,

Vive le Niger.

.

Commentaires  

+2 #1 Biri 28-07-2021 22:14
Vraiment ce monsieur doit démissionner, il n’a aucune moralité.
Pourquoi le Niger mérite un tel sort?
Un type comme ça qui devant notre représentation nationale.
Même si c de la politique il faudrait vraiment songé à la moralité.
L’image que les nigériens ont sur la représentation nationale est la lâcheté,de délinquants politiques.
Qu’Allah nous donnes des hommes humbles et dignes de notre Assemblée nationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 hassimigoita@vk.ru 31-07-2021 10:46
Convoquations des ministre juif du gouv.fr pour crimes contres l'humaniter en reunion:alain bauer juif , collomb gerard juif , nunez belda juif , moutouh gerald juif , dardematin youtre , marli chiepas elle devrait , castanerf, ben ralouf , netaniou , crif , biere habib , loren le mouton , ...
trafics de matieres miniere , d'interet de meurtres en bss
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 TOTO A DIT 01-08-2021 21:48
Quelle bonne nouvelle pour TATA A DIT... SiMONE!!!!!
Et quand TOTO A DIT partage ....allier à la ligne reste un choix.... :

Le mandat d’arrêt visant l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, dans l’affaire de crimes contre l’humanité perpétrés lors des violences postélectorales de 2010 à 2011 a été abandonné.

Cette décision prise le 19 juillet, a été rendue publique ce jeudi 29 juillet par la Cour pénale internationale (CPI).

« La Chambre considère qu’il est approprié de décider que le mandat d’arrêt contre Simone Gbagbo cesse d’être effectif », indique la Cour.

« Bonne nouvelle pour Mme Simone Gbagbo. Elle pourra désormais voyager librement à travers le monde », a réagi son avocat, Me Ange Rodrigue Dadjé, cité par le quotidien ivoirien fratmat. L’avocat annonce par la suite que cette levée du mandat vient ficeler définitivement les traques dont faisaient l’objet les «Gbagbo» devant la CPI.

Simone Gbagbo était accusée par la CPI de crimes contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011.,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 TOTO A DIT 01-08-2021 21:49
Suite et fin ....
Depuis 2015, un mandat d’arrêt de la CPI avait été émis contre elle, cependant les autorités ivoiriennes refusaient de lui livrer l’ex-première dame, arguant être en mesure de la poursuivre pour les mêmes crimes que ceux lui étant reprochés par la Cour.

Jugée en Côte d’Ivoire pour atteinte à la sûreté de l’État, Simone Gbagbo avait été condamnée à 20 ans de prison, avant d’être libérée le 8 août 2018, après une amnistie décrétée par le président ivoirien Alassane Ouattara afin de favoriser la réconciliation nationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 akwaba 02-08-2021 09:44
#3 TOTO A DIT 01-08-2021 20:48
Quelle bonne nouvelle pour TATA A DIT... SiMONE!!!!

Cette decision de la Cour est une mauvaise nouvelle. Elle signifie qu'un delinquant politique peut commettre les pires crimes contre des citoyens sans consequences pour lui au niveau local et helas au niveau international. Simone est la pierre angulaire de tous les crimes commis en CI et je trouve injuste que sa marionnette Gbagbo purge dix ans et elle s'en tire comme si de rien n'etait. C'est ignoble quand la politique et la justice decident de faire chemin ensemble.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 TOTO A DIT 04-08-2021 21:44
Citation en provenance du commentaire précédent de akwaba :
#3 TOTO A DIT 01-08-2021 20:48
Quelle bonne nouvelle pour TATA A DIT... SiMONE!!!!

Cette decision de la Cour est une mauvaise nouvelle. Elle signifie qu'un delinquant politique peut commettre les pires crimes contre des citoyens sans consequences pour lui au niveau local et helas au niveau international. Simone est la pierre angulaire de tous les crimes commis en CI et je trouve injuste que sa marionnette Gbagbo purge dix ans et elle s'en tire comme si de rien n'etait. C'est ignoble quand la politique et la justice decident de faire chemin ensemble.


Si tu as des preuves de forfaitures commises par SiMONE, pourquoi ne pas les apporter aussi bien pour la justice ivoirienne que ce machin de CPI....

Si quelqu'un devait être au CPI , c'est bien ce crétin d'Ado. N'eut été l'appui de SORO, il ne sera pas là où il est aujourd'hui .... Et comment a t il récompensé Guillaume SORO ... présentement ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com