samedi 13 août 2022

3914 lecteurs en ligne -

fraren

DECLARATION DU COMITE EXECUTIF DU PNDS-TARAYYA

100jourspndsbz.jpg

Le Comité Exécutif National du PNDS-TARAYYA, réuni ce jour 11 juillet 2021, saisi l’occasion des 100 premiers jours de l’accession du Président Mohamed Bazoum à la magistrature suprême de notre pays, pour faire la déclaration suivante :

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Les 100 premiers jours d’une gouvernance, considérés comme une période de grâce pour un dirigeant pour prendre ses marques et élaborer ses stratégies, ont été, pour le Président de la République Mohamed Bazoum, pour le Gouvernement dirigé par Ouhoumoudou Mahamadou et pour les dirigeants de notre Parti, une période d’activités intenses, au sortir de scrutins multiples, marqués par une campagne électorale jamais connue dans l’histoire démocratique du Niger, du fait du climat malsain et malpropre entretenu par les partis de l’opposition politique.

Rappelant les deux mandats couronnés de succès du Président Issoufou Mahamadou et le passage de témoin historique, le Président de la République Mohamed Bazoum avait, lors de son discours d’investiture du 2 avril 2021, déclaré (je cite) : « le programme électoral que j’ai soumis au peuple nigérien, sur la base duquel j’ai été élu le 21 février 2021, s’inscrit dans la continuité du travail remarquable accompli par le Président Issoufou Mahamadou. Il en consolidera les acquis en les approfondissant et il apportera les améliorations partout où cela s’avèrera nécessaire » (fin de citation).

En analysant les réalisations de ses 100 premiers jours, le Comité Exécutif National du PNDS-Tarayya salue l’adoption de la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement et la pertinence des actes posés, qui présagent de lendemains meilleurs.

Ainsi, sur le plan sécuritaire, nos forces de défense et de sécurité et leurs alliés ont remporté des victoires importantes et infligé de lourdes pertes aux groupes armés terroristes au cours de cette période, sur les frontières du Burkina Faso, du Mali et dans le Bassin du Lac Tchad. Ces succès ont permis le retour progressif des populations déplacées notamment à Diffa et Tillabéri. La poursuite du maillage et des patrouilles sécuritaires a redonné confiance aux populations et a facilité ces retours volontaires. De même, comme programmé depuis fin 2020, d’importants recrutements sont opérés ou en cours pour renforcer les capacités opérationnelles de nos Forces de Défense et de Sécurité. C’est le lieu de féliciter et d’encourager nos Forces de Défense et de Sécurité et de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés. Toutefois, le Comité Exécutif National condamne le lâche assassinat de populations civiles perpétré par ces groupes armés terroristes dans le nord Tillabéri et nord Tahoua qui n’est qu’une manifestation de désespoir d’un ennemi en désarroi.

Sur le plan éducatif, force est de constater la priorité accordée, à juste titre, au secteur de l’éducation. C’est ainsi que des rencontres de haut niveau ont été tenues avec les acteurs et partenaires du secteur afin d’obtenir leur adhésion et accompagnement pour la réussite de ce chantier. La construction et l’équipement de 2 centres de regroupement des élèves du primaire en zone nomade à Diffa et Zinder, la finition de 2 internats pour filles à Tahoua et Zinder, ainsi que la poursuite du processus d’évaluation des enseignants constituent une autre preuve de cette priorité.

Au-delà du secteur de l’éducation, c’est un large dialogue social qui est ouvert pour s’assurer de la participation et de l’inclusivité afin d’imprimer un nouvel élan pour la consolidation et la continuité du programme de renaissance, démarche que tous les acteurs, associations, société civile et centrales syndicales notamment, ont saluée et encouragée.

Sur le plan sanitaire, l’accessibilité aux services et soins de santé continue son amélioration avec l’opérationnalisation de l’Hôpital de référence de Maradi qui a bénéficié de l’arrivée de spécialistes cubains, du centre national de lutte contre le cancer ainsi que du programme de transformation des cases de santé. Par ailleurs, d’importantes doses de vaccins contre la COVID-19 sont mises à la disposition des formations sanitaires pour poursuivre l’effort de vaccination des populations. Il y a lieu de se féliciter ici que la situation demeure sous contrôle avec un RO faible d’environ 0,200 au 23 juin 2021, toutes choses ayant permis la réouverture des frontières terrestres.

Dans le secteur rural, le Comité Exécutif National du PNDS-Tarayya a été attentif, en ce début d’hivernage, aux efforts du Gouvernement pour accompagner le monde rural. Aussi, se félicite-t-il des quantités de semences commandées et en cours de distribution. Les stocks de l’OPVN et de la Réserve Alimentaire Stratégique sont renfloués afin de poursuivre les opérations de soutiens aux populations rurales, avec la distribution gratuite des vivres et la vente à prix modérés. Des avancées significatives sont constatées au niveau de la maîtrise de l’eau, avec la finalisation de la construction de 38 seuils d’épandage, l’aménagement de 600 ha pour la petite irrigation et la réhabilitation des digues de protection dont celle de la ville de Niamey.

Dans le secteur des infrastructures, plusieurs tronçons routiers lancés en 2020 – début 2021 sont en cours d’exécution. On peut citer notamment les routes : Loga-Doutchi ; Doutchi - Bagaroua ; Doutchi-Konni-Tsernaoua ; Dosso – Bella ; Sanam-Tébaram ; Margou-Gaya ; la voie d’accès à l’hôpital de référence de Niamey, etc.

Dans le domaine des industries extractives, les secteurs minier et pétrolier ont connu un regain d’activités au cours de la période des 100 jours. Le démarrage prochain de l’exploitation de l’uranium par de nouvelles sociétés, le dynamisme observé et l’encadrement assuré dans la filière aurifère, le démarrage de la construction du pipeline export, l’adoption et la bonification du fonds de développement de l’inclusion financière ainsi que du fonds d’appui aux petites et moyennes entreprises et industries, entre autres, l’accent mis sur la gouvernance des différents secteurs, permettent d’envisager de belles perspectives de croissance économique pour notre pays.

Sur le plan de la décentralisation, tous les conseils régionaux, de villes et communaux ont été renouvelés et installés au cours de cette période de 100 jours, marquant ainsi le dynamisme et la vivacité de notre démocratie.

Ce début très élogieux du quinquennat a plongé l’opposition dans une certaine torpeur, la conduisant à adopter une nouvelle stratégie de communication à travers certains médias et réseaux sociaux. Cette stratégie consiste, de façon hypocrite, à encenser le Président de la République Mohamed Bazoum et à dénigrer l’ancien Président ISSOUFOU Mahamadou. Pourtant, il n’y a pas si longtemps l’opposition avait usé de tous les moyens pour dénigrer le candidat du PNDS Mohamed Bazoum et contester sa victoire en le trainant impitoyablement dans la boue. C’est ainsi que :

Ils ont commencé par le présenter comme le candidat imposé par Issoufou Mahamadou et non démocratiquement désigné par le parti ;

Ils ont poursuivi leur campagne en le présentant comme un étranger ;

Ils ont contesté ses pièces d’état civil ;

Ils ont intenté plusieurs procès en vue de l’invalidation de sa candidature ;

Ils ont noué une alliance contre nature Hama - Ousmane ;

Ils ont introduit plusieurs recours fantaisistes auprès de la cour constitutionnelle pour invalider les résultats des élections Présidentielles ;

Ils ont enclenché des manifestations violentes le jour de la proclamation de la victoire de Mohamed Bazoum et après, pour en définitive déclarer ne pas le reconnaitre comme Président de la République et mettre tout en œuvre pour qu’il ne puisse diriger le Niger.

Après l’échec de toutes ces manœuvres, nous assistons aujourd’hui à un revirement spectaculaire et forcément suspect de cette opposition. Cette nouvelle posture de l’opposition, qui porte la marque d’acteurs politiques bien connus, procède de la farouche volonté de déstabiliser le PNDS-Tarayya en espérant diviser les dirigeants du parti, ses structures et ses militants.

Il vous souviendra en effet que l’opposition avait usé de tous les moyens pour déstabiliser le régime Président Issoufou Mahamadou tout au long de ses deux mandats, par le biais des déclarations, dénigrements, propagations des fausses informations de bas étages, meetings, marches violentes, insurrections, etc…. Ces moments marquants, qui ont endeuillé plusieurs familles, resteront pendant longtemps le triste palmarès d’une opposition aveuglée par la soif du pouvoir et ayant perdu toute éthique politique.

Parce que toutes les tentatives de déstabilisation du régime du Président Issoufou ont échoué, les opposants lui vouaient et lui vouent encore aujourd’hui une haine viscérale au point de l’opposer à son Camarade de toujours le Président Mohamed Bazoum.

Il est du devoir du Comité Exécutif National du PNDS-Tarayya, d’expliquer à ses militantes et militants que cette entreprise, qui consiste à diaboliser le Camarade Issoufou Mahamadou, tout en faisant du Camarade Mohamed Bazoum un ange, n’a d’autres objectifs que de diviser le PNDS-Tarayya et fragiliser le régime. Peine perdue, car l’opposition ne peut, par ce tour de passe-passe, effacer le bilan élogieux et historique des programmes de la Renaissance Acte 1 et 2 sous la direction de l’ancien Président Issoufou Mahamadou. Tout comme elle ne peut effacer la reconnaissance des nigériens par rapport à toutes les réalisations administratives, physiques, politiques et sociales dont ils ont bénéficié ces dix dernières années ; elle ne peut non plus effacer la reconnaissance de l’Afrique eu égard à la contribution du Président Issoufou Mahamadou pour l’atteinte des objectifs d’unité et d’intégration du continent; elle ne peut enfin effacer la reconnaissance internationale du mérite, du leadership et de la gouvernance du Président Issoufou à travers l’attribution du prestigieux prix Mo Ibrahim.

Aussi, le Comité Exécutif National du PNDS-Tarayya condamne-t-il cette agressivité aveugle vis-à-vis du Camarade Issoufou Mahamadou, tout comme il a eu à condamner la même agressivité dont le Président de la République Mohamed Bazoum a fait l’objet à travers les mêmes médias avant et pendant la dernière campagne électorale.

Le Comité Exécutif National du PNDS-Tarayya :

Dénonce les mensonges les plus éhontés distillés à l’endroit de l’un ou de l’autre de ces deux Camarades ;

Appelle les Camarades militantes et militants ainsi que les sympathisantes et sympathisants à la vigilance et à la clairvoyance afin de faire échec et de tuer dans l’œuf cette énième entreprise de déstabilisation de notre Parti ;

Engage les uns et les autres à cultiver l’unité, la cohésion et le triomphe des idéaux de notre grand parti ;

Réaffirme son engagement à consolider l’alliance des partis de la majorité présidentielle ;

Encourage et soutient le Président Mohamed Bazoum dans ses prises d’initiatives visant l’amélioration du dialogue social, l’unité nationale et la bonne gouvernance pour consolider les acquis et avancer vers l’émergence du Niger à travers la mise en œuvre du Programme de Renaissance Acte 3.

Vive le PNDS-TARRAYA !!!

Vive le NIGER !!!

Fait à Niamey, le 11 Juillet 2021

Le Comité Exécutif National

 



Commentaires  

+16 #1 Biri 11-07-2021 22:37
Bazoum a beaucoup fait depuis la conférence nationale au parti pnds et à Issoufou, bazoum n’a pas besoin de délinquants pour gouverner, seulement avec les 100 jours si demain y’a élections il passera haut les mains.
Il faut reconnaître que bazoum est sérieux, être président c’est travailler pour le peuple être avec le peuple connaître les réalités du Niger, c’est quoi votre problème? Je pense que nous nigériens avons la rage d’avoir une administration sérieuse, nous voulons que le monde rural se développe nous sommes tous nigériens de la majorité à l’opposition si un bosseur qui emboîte le pas d’un kountché baré tandja dans le patriotisme nous allons l’acclamer.
Donc à vous lire vous pensez que que Issoufou a laissé un marionnette que il doit se laisser faire qu’elle honte. Avec des idées comme ça nous serons toujours derniers.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Hum 11-07-2021 23:17
C est les zarmas issi kongou tchiney tangarabon celui qui siège actuellement à l Assemblée nationale a aussi intenté des recours à la CC contre l éligibilité de votre candidat imposé, pour votre histoire Bazoum est un candidat imposé à tout le monde à commencer par Issoufou Mahamadou c est la France qui l à imposé pour une mission bien déterminée, concrétiser la création de l Azawad et vous avez suivi ses bourdes à l Élysée.
Citer | Signaler à l’administrateur
+20 #3 Adamou Oumarou 11-07-2021 23:27
Vraiment ridicule cette déclaration du CEN/PNDS, que voulez-vous au juste?Vous parler d'acquis sur le plan sécuritaire en parlant du retour des déplacés dans la région de Diffa, vous devrez avoir l'honnêteté de reconnaître qu'au temps de Issoufou on ne saurait meme en rêve envisager un retour des déplacés dans ces zones .Si cela est rendu possible aujourd'hui c'est parce que justement il y a eu un changement radicale de la manière dont cette crise est gérée, de ce fait on ne peut en aucun cas attribué ce mérite a l'ancien PR dont la gestion a été chaotique, nous avons encore en mémoire les bilans lourds des attaques terroristes (Karamga, Inates, Chinegodar, Banibangou....).De grâce arrêter votre griotisme, laisser l'ancien PR, finir sa retraite.Ne chercher pas a déstabiliser notre cher pays, qui reprend un souffle nouveau.
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #4 Kimi 12-07-2021 00:34
Hypocrisie...!
Citer | Signaler à l’administrateur
+16 #5 Hold-up électoral 12-07-2021 04:32
Bande de voleurs.

Bande de tricheurs.

Nous, nigériens, ne vous pardonnerons jamais votre forfaiture et nous vous demanderons des comptes au moment opportum.
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #6 ZAKO 12-07-2021 07:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Hold-up électoral :
Bande de voleurs.

Bande de tricheurs.

Nous, nigériens, ne vous pardonnerons jamais votre forfaiture et nous vous demanderons des comptes au moment opportum.



OUI! Surtout traduire le traitre de Issoufou en justice!
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #7 LILWAYNE 12-07-2021 08:17
Considere cette declaration comme un non evenement..SAI BAZOUM... Les Nigeriens sont eveilles...meme demain on clamera haut et fort que le batracien ISSOUFOU n'a rien fait pour le pays...meme dans sa tombe on s'acharnera contre lui...INCHALLAH...
BANDE D'INCONDSCIENT
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #8 Binedu 12-07-2021 08:19
Ah! Vraiment le ridicule ne tue pas. Quel show!
Bande de pilleurs de deniers publics!
Certes Bazoum est un pur produit du PNDS mais il a l'air d'être différent de vous.
Bazoum a fait en 100 jours ce que Issoufou n'a pas fait en 10 ans.
Vous devrez comprendre que les actes posés par Bazoum sont aux antipodes de vos dix années de gouvernance Issoufou où le Niger a essuyé le dernier rang de la planete en IDH. Quels arguments auriez-vous pour bomber le torse? Vous savez bien ce que signifie "être dernier" car nombreux parmi vous sont des enseignants ou l'ont été. Le Niger n'a pas besoin de bon à rien. Bande d'escrocs.
Bazoum a une éducation qui ne lui permet pas d'épouser vos conneries.Vous n'êtes pas en campagne et les nigériens sont lucides pour distinguer le bon grain de l'ivraie. Continuez à surfer avec votre Charlie paranoïaque qui s'est mis en prison. Faites un sondage, vous verrez que même ceux qui n'ont pas voté pour Bazoum apprécient son mode de gouvernance.
Si vous voulez, mettez-vous en bloc pour se dresser contre Bazoum, vous aurez des nigériens qui vont l'accompagner avec force. Que dire de voleurs qui se cachent derrière une immunité!
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #9 Tablo 12-07-2021 08:30
La plupart sont partis se cacher à l'Assemblée pour se créer une immunité.
Mettez votre PNDS dans les tiroirs.
Votre Charlie, il est où aujourd'hui.
Où a-t-on vu quelqu'un qui a œuvré pour le bonheur du peuple et qui se cache entre quatre murs.
Issoufou n'a qu'à sortir et circuler librement si tant est qu'il a bien gouverné. A défaut imiter Bazoum qui ne bloque pas les voies et qui cherche le contact avec ses compatriotes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 TomSank 12-07-2021 08:50
Pauvres rats d'egouts du CE/PNDS, Bazoum devrait vous virer tous de son parti le PNDS dont il est le geniteur pour avoir trahi les ideaux du parti et ses militants. C'est a issoufou le boutiquier que vous devez vous en prendre, lui qui a utilise le parti pour arriver au pouvoir pour gerer l'etat comme une boutique dans le seul but de se remplir les poches. Honte a vous autres qui avez laisser issoufou piller et faire piller ce pays sans dire un mot en faveur de vos parents qui croupissent dans une misere abjecte a travers tout le pays. Vous esperiez que Bazoum allait continuer de couvrir vos pillages pour les annees a venir une fois encore au detriment de ses freres et soeurs nigeriens dont il entend les appels a l'aide contrairement a votre satanique gourou? Il est normal que vous soyez decus car Bazoum Mohamed, contrairement a issoufou, n'est pas venu en politique pour amasser de l'argent mais pour imprimer sa vision et laisser son nom a la posterite comme le fit Seyni Kountche qui reste plus que jamais vivant dans la memoire collective plus de trois decennies apres sa mort. Si issoufou a fini sa course dans les poubelles c'est a cause de sa cupidite morbide et de vous autres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #11 Toulousain 12-07-2021 09:37
Kalla: Camarades, Bazoum joue a quel jeu, quelqu'un peut m'expliquer?
Karidjo: Il joue un jeu que je comprends pas non plus
Foumakoye: Ce n'est pas ce qui etait prevu
Malika: Moi, je suis decue wallahi
Abba: Il nous met tous en danger. Papa doit lui parler
Malika: Impossible. Il trouve toujours des pretextes pour ne pas prendre ses appels
Massaoudou: Vous vous inquietez pour rien. Donnons lui encore un peu de temps pour afficher ses reelles intentions
Kalla: De quelles intentions tu parles. Il fout la frousse a nous tous avec ses discours sur la corruption
Foumakoye: Moi je n'arrive meme plus a dormir a cause du stress. Les chinois m'appellent sans cesse. Ils sont inquiets. Ikon Allah comment en est on arrive là?
Malika: Vous savez tous comment, alors ne faites pas semblant de l'ignorer. Personne ici ne pouvait l'empecher d'etre president.
Abba: J'oubliais, Ouhoumoudour s'excuse aupres de vous. Il est avec Bazoum
Karidjo: Il est tranquille lui. Je me demande a quel jeu il joue aussi.
Malika: Bref, je vais partager vos inquietudes avec El Hadj. Il est dans sa salle de sport.
Kalla: Il est temps qu'il appelle Macron
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Nigérien 12-07-2021 09:40
Des insensés encore, Ces vieux délinquants, Vous allez payer pour la trahison. En 10 ans des règne Charlie, le dernier des présidents :
1. est devenu milliardaire,
2. a collaboré avec les français pour tuer les nigériens;
3. a détruit l'armée,
4. a détourné le budget du Ministère de la défense;
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #13 Nigérien 12-07-2021 09:49
Allah ya issa; vous allez tous mal finir inCha Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #14 Blackmarket 12-07-2021 10:04
Je pensais que les campagnes électorales étaient over. Un autre culte à travers un bilan des 10 ans et 100 jours. :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #15 Mohamed 12-07-2021 10:06
Espérons que PR Bazoum va tous les mettre derrière les barreaux pour pillages des ressources du Niger en complicité avec leur chef issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #16 DIYANFO 12-07-2021 12:04
Si c'est vraiment le parti qu'ils défendent et non les personnalités qui l'anime, lors de la déclaration les partisans auront dû apprécier le courage qu'a eu Bazoum d'aller là où l'autre n'est jamais parti. Et puis que Bazoum réussit plus que Mahamadou en quoi ça leur gêne eux qui sont du même parti. Au contraire c'est même une honneur pour eux et pour le parti d'avoir choisi Bazoum.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Nigérien 12-07-2021 13:54
:lol: Il n'arrive plus à voler les caisses de l'Etat, ils n'ont pas aussi appris à travailler.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #18 Ok 12-07-2021 14:59
:eek: :eek: :eek: ikon Allah :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 jika 12-07-2021 15:17
Ah oui
quand l'intérêts des uns et des autres est de plus en pus menacés, on commence des petites déclarations par-ci par là...
quand justement on arrive plus à voler les caisses de l'Etat, on rappelle à Bazoum que en période électorale on a fait les tours ensemble sous parapluie rose.
on veut le divertir quand aux engagements pris vis-à-vis d'ALLAH SWT et du peuple.
Calmez vous c'est ne pas le moment...
Priorité LE NIGER pas le parti...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 jika 12-07-2021 15:30
100 JOURS meilleures que 10 ans
soyons reconnaissants tout simplement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Bilnou 12-07-2021 16:19
Adeptes du guru, il n'ya pas d'acquis à consolider. Bazoum est entrain de démonter vos travers.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 Malloumi 12-07-2021 19:38
Rassemblons et avancons. Exit Consolidons
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #23 Boutalikosakou 12-07-2021 21:13
Les gens se disent musulman mais la fonction publique est infestée par des emplois fictifs.
Des faux diplômes pour des services civiques la liste est longue.des individus qui perçoivent trois salaire,trop de délinquants au Niger.
Finalement les gens du pnds vous voulez une administration à la katako, les autres pays avancent vous nous amener au moyen âge.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #24 Bonzigui 12-07-2021 21:20
Écouter ces voleurs éhontés c'est une perte de temps. Il n'y a pire ignares que ces faux dits intellos.
Un parti de voleurs à l'épreuve des faits.
Guristes=voleurs. Point barre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #25 Sani Saley 13-07-2021 01:36
On est toujours dernier pays de la planète malgré nos richesse. Alors si c’e n’est pas de l’incompétence, ce quoi ? MI est le seule président qui a gouverné le Niger en tant que pays producteur du pétrole et le Niger est toujours dernier
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Blackmarket 13-07-2021 15:41
Certains commencent à paniquer apparemment :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 Blackmarket 13-07-2021 17:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Toulousain :
Kalla: Camarades, Bazoum joue a quel jeu, quelqu'un peut m'expliquer?
Karidjo: Il joue un jeu que je comprends pas non plus
Foumakoye: Ce n'est pas ce qui etait prevu
Malika: Moi, je suis decue wallahi
Abba: Il nous met tous en danger. Papa doit lui parler
Malika: Impossible. Il trouve toujours des pretextes pour ne pas prendre ses appels
Massaoudou: Vous vous inquietez pour rien. Donnons lui encore un peu de temps pour afficher ses reelles intentions
Kalla: De quelles intentions tu parles. Il fout la frousse a nous tous avec ses discours sur la corruption
Foumakoye: Moi je n'arrive meme plus a dormir a cause du stress. Les chinois m'appellent sans cesse. Ils sont inquiets. Ikon Allah comment en est on arrive là?

:D :D :D :D :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #28 Mahamadou 15-07-2021 07:58
Sai Bazoum,
Mon president qu Allah vs protege et vs accorde longue vie pour montrer a Issoufou, le nul de tous les president que le niger ait connu, comment gere un pays.
Issoufou meme dans son for interieur ainsi ces traitres savent qu ils echoue et que les 100 de Bazoum vaut mieux que les 2 mandats de Issoufou que les nigeriens ne vont jamais oublier.
On comprend le pourquoi de cette declaration, mais cela ne va pas vous epargner de prison.
Bazoum est un cadeau k Allah nous a donne gratuitemen, car on l a pas voulu, pensant k il suivrait les pas de Issoufou.
Mais je vous assure que le peuple aujourdhui est avec son president, et main das la main ils vont vs reglet vtr compte. Deja la machine Halcia est deja en marche.
Vtr Bureau politique n est k coquille vide.

Wait and see
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com