mercredi 10 août 2022

3844 lecteurs en ligne -

fraren

Législatives : avec ses alliés, le PNDS Tarraya s’assure une confortable majorité à l’Assemblée nationale

Assemble National 1

Avec 80 députés sur 166 sièges, le PNDS Tarrayya au pouvoir est largement arrivé en tête des élections législatives du 27 décembre denier, selon les résultats globaux provisoires proclamés ce samedi 2 janvier par la CENI. En attendant la confirmation des résultats définitifs et les 5 sièges de la diaspora encore en jeu, le parti au pouvoir peut compter sur ses alliés pour maintenir sa confortable majorité à l’Assemblée nationale. Au total, 19 partis politiques vont se retrouver au Parlement pour la nouvelle législature.

  

Selon les résultats globaux provisoires communiqués par le président de la CENI, Me Issaka Sounna, le taux de participation aux élections législatives a été de 69,19%, ce qui est notable. Sur les 25.978 bureaux de vote, les résultats de 25.811 sont parvenus à la Commission et sur les 7.446.556 électeurs qui se sont inscrits sur les listes électorales, 5.010.305 ont effectivité voté en plus de ceux  inscrits sur la liste additive, ce qui donne un total de plus de 4,5 millions voix. Le président de la CENI a mis en exergue le très grand nombre de bulletins blancs ou nuls enregistrés, soit un peu moins de 500.000 voix perdues.

Le PNDS en force, suivi de loin par le MODEN/FA Lumana

Avec 1.742.536 des suffrages exprimés valables engrangés soit 80 sièges, le PNDS Tarrayya au pouvoir est largement arrivé en tête de ces législatives qui ont vu compétir  84 listes pour les 166 sièges en jeu, en attendant de pourvoir ultérieurement aux 5 sièges réservés à la diaspora. Les camarades roses réalisent une progression de 5 sièges par rapport à 2016 et avec le soutien de quelques alliés de la majorité actuelle, ils n’auront aucun mal  à s’assurer une majorité parlementaire confortable au cours de la prochaine législature.

Le parti au pouvoir est suivi par le MODEN/FA Lumana qui arrive loin derrière avec 410.043 voix récoltés et 19 sièges à l’Assemblée nationale. Le parti de l’opposant Hama Amadou, qui a traversé une crise jusqu’à la veille des élections et a vu beaucoup de ses listes invalidées, fait un peu comme en 2016. Avec 13 sièges  chacun, le MPR Jamhuriya et le MNSD Nassara complètent le trio de tête de ces élections législatives qui ont réservé bien des surprises avec, par exemple, le bond du CPR Inganci de Kassoum Moctar qui a obtenu 8 sièges, soit un siège de plus que le RDR Tchanjdi de l’ancien président Mahamane Ousmane, arrivé  pourtant au second tour de l’élection présidentielle selon les résultats du premier tour qui ont été publiés simultanément.

Au total, dix-neuf (19) partis seront représentés au Parlement pour la prochaine législature.

 repartition voix election legislative

 repartition voix election legislative BIS

 repartition voix election legislative BIS1

Ikali (actuniger.com)

 



Commentaires  

+10 #1 Zen 02-01-2021 16:36
Le score du PNDS ne reflète pas la réalité sur le terrain et nous le savons tous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 democrate 02-01-2021 19:29
80 Siege pour Tarayya, quelle aberration, qu'est ce que Tarayya a fait d’extraordinaire pour mériter la confiance du peuple jusqu’à obtenir 80 Siège.
Dans les conditions normales, Tarrayya ne peut pas avoir plus de 20 députés.
Ces législatives, mérites une attention soutenue
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #3 Wata 02-01-2021 19:59
Si Lumana à obtenu 20 sièges en exil pendant dix ans comment est-ce qu’on peut s’étonner que PNDS qui a a construit le pays pendant cette même période obtienne 80????
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 ISSAKA ALI 02-01-2021 22:03
Le PNDS est fier de son score (en hausse comme d'habitude) même s'il mérite mieux face à des politicards de salon et déclarations ! Mais bon ils se rendent (peut-être) compte du ras-le-bol du peuple pour eux. Rendez-vous le 21 février 2021 s'il plaît à Dieu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Nigerien 03-01-2021 08:38
Citation en provenance du commentaire précédent de ISSAKA ALI :
Le PNDS est fier de son score (en hausse comme d'habitude) même s'il mérite mieux face à des politicards de salon et déclarations ! Mais bon ils se rendent (peut-être) compte du ras-le-bol du peuple pour eux. Rendez-vous le 21 février 2021 s'il plaît à Dieu.


Mon frère, tout le monde n'a pas pu avoir accès a l'argent facile des narcotrafiquants pour se mouvoir aisément dans le pays profond. Le Niger est vaste et la vie quotidien dur pour ces politicards de salon dont tu parles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Djimraou 03-01-2021 09:37
Le retour de Nafarko au pourvoir sous un regime presidentiel est le meilleur espoir que le Niger peut avoir en ce moment.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Siddo 03-01-2021 13:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Djimraou :
Le retour de Nafarko au pourvoir sous un regime presidentiel est le meilleur espoir que le Niger peut avoir en ce moment.


Au vu des blessures infligées a la Nation par mahamadou issoufou, un president pieux et rassembleur comme ousmane serait en effet bienvenu pour aider a panser et recoudre les plaies beantes ouvertes par dix ans d'un pouvoir absolu injuste et impitoyable de la bande a issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Cap 21 03-01-2021 14:18
Bientôt ils comprendront que ce hold up ne servira à rien. Ils ont géré l’assemblée comme un marché...arrêtant sans respecter les procédures des députés honnêtes. Ils ont eux même créé les précédents...ils vont en subir autant. Une pléthore de députés tarrayistes sans base sociale. Quel peuple représente t’il?
C’est par Kassoum Moctar que Ousmane devra commencer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Cap 21 03-01-2021 19:42
Citation en provenance du commentaire précédent de ISSAKA ALI :
Le PNDS est fier de son score (en hausse comme d'habitude) même s'il mérite mieux face à des politicards de salon et déclarations ! Mais bon ils se rendent (peut-être) compte du ras-le-bol du peuple pour eux. Rendez-vous le 21 février 2021 s'il plaît à Dieu.

Issaka Ali, ne sois pas pressé! Reviens nous le dire après le 21 février. L’opposition n’a pas de salons douillets. Les politicards on les connais, ceux là même qui mentent au peuple à longueur de journée. Demandes à Bazoum ou à Issoufou qui ont fréquenté cette école.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Cap 21 03-01-2021 20:21
Citation en provenance du commentaire précédent de Wata :
Si Lumana à obtenu 20 sièges en exil pendant dix ans comment est-ce qu’on peut s’étonner que PNDS qui a a construit le pays pendant cette même période obtienne 80????


C’est quoi cette amnésie? Mon frère vas te soigner s’il te plaît!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Ben Abdel El 09-01-2021 20:26
Article 59 de la constitution: Dans la dynamique de son election future, si des élections intègres sont forcées par l’opposition, le futur Président élu , Mahamane Ousmane pourrait, dans la dynamique de la victoire, dissoudre rapidement et convoquer rapidement des élections législatives. Des dispositions seront prises pour renforcer la sécurité dans les zones nomades (y compris avec un déploiement de l’armée) et faire élire des députés nationaux représentatifs du vrai vote des nigériens et empêcher des braqueurs d’urnes et de PV des bureaux aller se pavaner dans nos institutions républicaines. Il en de même des detourneurs de deniers publics qui répondront de leur crime et ne bénéficieront pas de l’impunité au sein du Parlement. Par ailleurs, tous ceux qui auront failli à leur responsabilité pendant les différentes élections répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes. Le tandem Ousmane/Hama doit au moins cela pour le peuple du Niger et restaurer l’état de droit, combattre la corruption et sauver la dignité du Nigerien en rehaussant son le niveau de vie.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com