mercredi, 30 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Omar Noma 17 08 2019

Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana Oumarou Noma et le Bureau politique national représenté par son secrétaire général, est tombé ce mardi 5 Août. Selon le verdict, Oumarou Noma est le seul habilité à agir au nom du  parti créé par l’opposant Hama Amadou. Une nouvelle épreuve pour le principal parti de l’opposition politique à quelques mois des prochaines échéances électorales.

Zeyna transfert argent bis

Le président par intérim du MODEN/FA Lumana, Oumarou Noma, a eu gain de cause à l’issue du procès en appel dans l’affaire qui l’oppose au bureau politique national du parti. Le délibéré du procès a été rendu public ce mardi 5 Août par la Cour d’appel de Niamey, et en substance, le juge chargé de l’affaire a estimé que seul Oumarou Noma est habilité à parler et à agir au nom du principal parti de l’opposition politique.

Une victoire donc pour Oumarou Noma en attendant la suite de ce feuilleton judiciaire puisque le bureau politique national du parti, représenté par le SG Malam Sani Mahaman, peut éventuellement porter l’affaire en cassation.

Omar Noma felicite

En attendant, le président par intérim et premier président provisoire du parti à sa création par l’opposant Hama Amadou, est en train de savourer sa victoire qu’il a dédiée à « tous ceux qui ont crue en nous ». Dans des propos liminaires qu’il a prononcés devant des militants quelques instants après la lecture du délibéré, Oumarou Noma s’est réjoui de « la manifestation de la vérité ». Selon le président par intérim de Lumana, cette crise que connait depuis un an le parti est « la conséquence de la violation et du refus de respecter les textes par certains camarades notamment au sein du Bureau politique national ». Il a ensuite lancé « un appel aux militants au rassemblement, à la cohésion et à l’unité car bientôt il y aura les élections et le MODEN/FA Lumana participera à ces élections ». Enfin, Oumarou Noma a indiqué qu’il va désormais se consacrer à « ramener la sérénité au sein du parti et à réparer les torts ainsi que les injustices dont ont été victimes certains militants ».

Selon nos informations, une rencontre publique est prévue dans les prochaines heures par Oumarou Noma pour dévoiler les perspectives pour le parti notamment la tenue du Congrès du parti, après la non reconnaissance par le ministère de l’Intérieur du double congrès du 4 août 2019 à Dosso (pour l’aile Oumarou Noma) et à Niamey (pour l’aile du bureau politique national qui est dirigée par Seydou Tahirou dit « Parc 20 »). Au sortir de l’audience de ce mardi, Soumana Sanda, membre du Bureau politique national et coordinateur de la Région de Niamey a d’ailleurs exclu toute reconnaissance d’un congrès qu’organisera à Dosso ou ailleurs, l’autre aile.

Incertitudes à quelques mois des élections

Avec ce nouveau rebondissement, le parti de l’opposant Hama Amadou continue à évoluer dans l’incertitude à quelques mois des prochaines échéances électorales. Le parti doit se mettre en ordre de bataille pour préparer les compétitions électorales alors qu’il ne s’est pas encore mis à jour avec les textes par la tenue, dans les délais requis, de son Congrès ordinaire statutaire. Avec la crise qui persiste, surtout au cas où l’affaire est portée en Cassation, le parti aura du mal à préparer et valider dans les temps ses différentes candidatures pour les prochaines élections. D’autant que si Oumarou Noma a pour le moment et selon la justice, la légalité pour le control de la direction du Lumana, il lui reste la légitimité nécessaire car dans une large majorité, les militants et les structures du parti sont largement acquis à la cause du Bureau politique national qui a également l’onction du leader Hama Amadou.

Les prochains jours seront donc décisifs pour le MODEN/FA Lumana, le principal parti de l’opposition politique national qui en mois de 10 ans de création, est arrivé en seconde position à l’issue des élections générales de 2016, et qui risque de laisser des plumes pour ceux de 2020-2021 pour une crise interne dont il aurait pu s’en passer au vu des enjeux de l’heure c'est-à-dire l’occasion qu’offre la première alternance démocratique du Niger.

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+12 #1 Kalidou Garba 05-08-2020 15:05
Vraiment je dirai un grand dommage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Rien que du mensonge 05-08-2020 16:13
Rien que du mensonge
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Rien que du mensonge 05-08-2020 16:14
Noma va créer son parti et non président de lumana
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Rien que du mensonge 05-08-2020 16:15
Aucun militants ne va voté Noma la seul personne que nous c'est Hama Amadou
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #5 Kad 05-08-2020 17:12
C'est cela qui arrive quand on bafoue les textes du parti et qu'on pense que les militants sont des moutons de panurge qui suivent le chef de façon aveugle juste pour manger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Kad 05-08-2020 17:12
C'est cela qui arrive quand on bafoue les textes du parti et qu'on pense que les militants sont des moutons de panurge qui suivent le chef de façon aveugle juste pour manger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 Yampabou 05-08-2020 17:15
A mon avis, il ne faut pas continuer à polémiquer.
Allez-y au congrès et montrez-lui (Noma), qu'il n'est rien dans le parti.
Vos adversaires ne voudront que votre division. Et que vous perdiez du temps afin que vous ne présentiez pas de candidat.
Ne leur donnez pas ce flanc.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Solo 05-08-2020 17:29
Niger Niger vraiment
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Hum 05-08-2020 17:47
C est ce qui prouve que la quiétude sociale et l apaisement politique sont les derniers soucis des gouristes , mais on dit qui sème le vent récolte la tempête et je pense que cette tempête les emportera tous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #10 Arouna Sidikou Abbdoulkarmou 05-08-2020 18:19
Il y a des gens qui doivent répondre a la justice dans les affaires suivante :la resine de Cannabis decouverte au Quartier Niamey 2000 Courant 2018, le trafic d'armes, affaire MDN.................
Nous allons Combattre cette impunite.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Gaya.gaskia@yahoo.fr 05-08-2020 18:33
Bonjour,
c'est vraiment regrettable pour certains juges. Mais Dieu nous observe tous.
Noma, quel que soit ton comportement soit sur que le pouvoir n'est pas éternel et que nous deviendrons tous vulnérable.
Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 Gaya.gaskia@yahoo.fr 05-08-2020 18:55
Bonjour,
Toutes ces manigances ne nous deroutent pas de notre objectif de voter Hama. La constitution est claire, sieur Bazoum doit prouver qu'il répond à l'article 47 de la constitution que le peuple s'est librement donné. Cela ne fera oublier l'affaire du MDN qui n'a toujours pas de jugement, quelle justice téléguidée !
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #13 Arouna Sidikou Abbdoulkarmou 05-08-2020 19:31
Des autorites politiques, administratives et militaires du régime de Monsieur Issoufou Mahamadou doivent répondre a la justice dans les affaires suivantes :decouverte de la resine de Cannabis courant 2018 au quartier Niamey 2000, trafic d'armes, affaire MDN, affaire de la cocaine.................
..
Nous allons Combattre cette impunite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #14 Mika Doul 05-08-2020 22:04
Une des graves conséquences du soutien de Hama Issoufou Mahamadou mais surtout de sa fuite.donc il n'y aura plus de grand parti contre Bazoum que le Mnsd
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #15 Abakar Mhtzene 05-08-2020 22:28
Vous avez peur de PRÉSIDENT HAMA AMADOU. On peut pas changer équipe qui gagne même étant en prison fait peur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 Dankadouro 06-08-2020 02:29
[...........Au sortir de l’audience de ce mardi, Soumana Sanda, membre du Bureau politique national et coordinateur de la Région de Niamey a d’ailleurs exclu toute reconnaissance d’un congrès qu’organisera à Dosso ou ailleurs, l’autre aile......]
N'est-il pas plus facile d'aller tous au Congres que Noma va organiser et le battre la-bas que de semer la zizanie des le depart?. De quoi avez vous peur? Je ne sais pas comment ce Soumana reflechi? Il a peur de Noma ou quoi? Tu disperses les rangs deja et cela ne fera que perdre votre temps. La force et les sautes d'humeur ne resoudront pas le probleme. Allez y et sautez le si vous avez du culot, un point un trait.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Gaya.gaskia@yahoo.fr 06-08-2020 06:55
Bonjour, je ne pense pas que c'est une affaire de peur de Noma mais c'est une affaire de justice qui n'est pas rendue comme jusqu'à présent dans l'affaire du MDN. Avant tout les partis disposent de leur charte politique qui régit les divergences donc la justice crédible ne s'en mêle pas. on est en démocratie, c'est une affaire de majorité et même les personnes mal in tension nées ont vu le côté de la majorité. Le seul complot se fait contre Hama et même Sala HABI l'a confirmé dans un audio que c'est le problème d'ego de I'm. Sachez que nous le pouvoir n'est pas éternel et nous le quitterons vaille que vaille.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Jaf 06-08-2020 08:23
Scénario à la CDS.lumana moins Hama tend vers zéro.en
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #19 Bourgou 06-08-2020 08:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Mika Doul :
Une des graves conséquences du soutien de Hama Issoufou Mahamadou mais surtout de sa fuite.donc il n'y aura plus de grand parti contre Bazoum que le Mnsd


Hama Amadou est le seul responsable de ce qui lui arrive. Il avait ses raisons de soutenir issoufou en 2011 mais il avait tord de prendre la fuite quand ce dernier s'etait retourne contre lui. Au lieu de rester dans son pays et se battre, il a choisi de fuir en France laissant issoufou et bazoum le soin de decider librement et sereinement de son sort. Si Hama Amadou qui etait sorti chef de file de l'opposition apres les elections bancales de 2016 avait choisi de rester au pays se battre, il aurait pu compter sur le soutien de tous les democrates nigeriens et du monde entier. Par sa fuite, Hama Amadou a lachement trahi les siens mais le pays tout entier qu'il a ainsi prive d'un leader nanti d'un potentiel et d'un leadership inestimables comme le sien. Il prive ainsi le Niger et son peuple de la seule chance de deguerpir du pouvoir les anges du mal qui ont plante leur griffe et leurs crocs asceres dans sa chair pour le vider de son sang. Pauvre mon beau pays le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Curieux de Savoir 06-08-2020 08:32
Voilà ou mène une guerre de positionnement inutile..."au pays de si je savais".
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #21 Blackmarket 06-08-2020 09:04
Légoisme est très mauvais défaut. A force de vouloir tout garder pour soi et de ne penser qu'à sa seule personne on finit toujours par tout perdre au finish. Pauvre Hama :-|
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #22 issaid 06-08-2020 10:53
Le juge a bien fait son travail, maintenant la balle est dans les deux ailes, il ya des membres du bureau politique national qui veulent maintenir lumana dans cette situation, sinon ou est le problème d'organiser le congrès à dosso ou ailleurs. Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Comme dit un adage: trop embrasser mal traiter. Hama sait qu'il n'a rien à gagner de cette bonne guerre au sein de ce parti, c'est pourquoi il s'est mis de coté et être simple
spectateur, sachant déjà que la justice l'a dérouté des affaire de lumana, Maintenant ceux qui pensent que le pnds est à base de cette crise, ils se trompent, ce parti aussi des temps en temps est confronté à ces genres de problèmes, mais des solutions sont vite trouvées vite de, c'est ça qu'on appelle la cohésion au sein du parti.Et c'est aussi çà qui fait la force de pnds,
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #23 le serieux 06-08-2020 11:27
rejoints-nous au gurry noma oumarou
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 Dankadouro 06-08-2020 15:04
, je ne parle pas de cette peur que l'on ressent devant un "diable" comme on dit. Je parle de cette peur d'affronter son vis a vis avec les arguments et avec une force de dissuation pour convaincre et remporter un surffrage. Faut pas aussi accuser la justice quand c'est eux memes qui portent plainte contre eux meme. La justice ne fait que son travail, qu'elle soit juste ou injuste, et il faut faire avec. Donc maintenant que la justice a rendu son déliberé apres l'appel de Noma, il n y a que 2 choses: porter l'affaire en cassation (perte de temps) ou avoir les couilles d'aller a un congres que Noma va convoquer pour sauver le parti et participer aux écheances qui se pointent a l'horizon. Donc si au sortir de la justice il y en a qui refusent le déliberé en déclarant une position figée, c'est deja mal parti.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Gaya.gaskia@yahoo.fr 06-08-2020 18:44
Bonjour,
Dankadouro, je crois que maintenant nous sommes en phase. Mais je le redis encore on a une justice à sauver. L'adhésion a 'un parti est libre et le quitter aussi. Un intérim devique caduque si le titulaire est demis de sa responsabilité. Je ne suis pas contre d' aller au congrès et faire valoir la majorité mais pourvu que ce soit concensuel car la démocratie doit primer au sein des partis donc Noma et les membres doivent définir collégialement la date et le lieu et ce n'est qu'en ce moment que tout le monde est rassuré. Donc pour moi sans aucun le blocage ou le chantage venait de Noma. Mais la suite nous edifiera
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #26 Izé gani 07-08-2020 06:02
Hama doit soutenir Noma, son ancien complice, et éviter de tout perdre. Mais je sais qu'il ne le fera pas. Tout le monde peut se tromper et commettre des fautes lourdes. Hama a certes fui et a commis beaucoup d'erreurs, mais rien n'est perdu de manière définitive. Il peut encore agir dans lumana sans être président du parti. Noma qui n'a pas fui mérite son soutien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #27 Arosso kaina 07-08-2020 08:34
Pour moi le problème est simple. Un parti politique ne doit pas être la propriété d'un individu. Noma ou Hama, où est le problème ? En tant que patriote et democrate, Hama doit supporter Lumana, au lieu de combattre Noma. Ce dernier s'est battu pour Hama et il serait ingrat de ne pas le soutenir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 Nazif 07-08-2020 10:24
Q Dieu fasse le bon choix
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 issaid 07-08-2020 13:58
le problème de luman c'est le cran rasé.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #30 Dankadouro 07-08-2020 14:48
Citation en provenance du commentaire précédent de issaid :
le problème de luman c'est le cran rasé.

Tu as parfaitement raison. Je le pense aussi.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #31 sifia 12-08-2020 11:20
gasa' Hama fait peur.avec tous vos soient disant militants. pourquoi divertir. soyez justes.le futur président est déjà élu par celui qui est juste
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 29/09/2020, 14:13
societe-civile-apres-6-mois-de-detention-mounkaila-halidou-maikoul-zodi-et-moudi-moussa-libres-en-attendant-le-delibere-de-leur-proces-en-appel Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 10:07
journee-de-solidarite-coris-day-2020-coris-bank-niger-offre-des-vivres-et-du-materiel-a-plus-de-300-sinistres-de-harobanda-et-de-saga L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

29 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

28 septembre 2020
Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey, son premier congrès constitutif. Par la même occasion, son président Alma Oumarou a...

NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

27 septembre 2020
NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130 partis politiques, Burkina Faso 103, Mali 94, Sénégal 77, Togo 68, Guinée 46, Nigéria 41, Benin...

Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

27 septembre 2020
Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des Sports de Niamey, son premier congrès statutaire qui a été couplé à la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

25 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

25 septembre 2020
Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session budgétaire, s’est ouverte ce vendredi 25 septembre  2020 à l’hémicycle, Place de la concertation. A cette occasion,...