mercredi, 03 juin 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


CNDH 27 02 2020

La Commission  Nationale des Droits Humains (CNDH) a rendu public cet après-midi à son siège une Déclaration de Presse sur la situation nationale. Elle a été lue par Dr.Talibi Hamidou Moussa Rapporteur Général, Porte Parole de l'Institution.

Zeyna transfert argent bis

  1. De l’audit au niveau du Ministère de la Défense Nationale

La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), salue l’audit diligenté par le Ministre de la Défense Nationale, relativement à la traçabilité et à l’efficacité  de la dépense publique militaire et encourage de ce fait, le Président de la République, Chef Suprême des Armées  et le Gouvernement à lui en donner une suite judiciaire. Les Drames d’Inatés, de Chinagodrar et bien d’autres qui ont endeuillé notre pays tout entier, requièrent que les responsabilités soient situées, pour respect à la mémoire de nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité et de toutes les victimes civiles y compris les femmes et les enfants, fauchés par les forces du mal. Par ailleurs, la CNDH se félicite des résultats appréciables enregistrés sur le théâtre des opérations par notre pays, suite à la nouvelle forme de collaboration entre nos Forces de Défense et de Sécurité et les forces alliées. La CNDH invite les FDS et les populations civiles à garder constamment les yeux ouverts en restant vigilants.

  1. De la nouvelle offre de bons offices de la CNDH pour contribuer à la résolution de la crise universitaire

La CNDH rappelle que le 28 septembre 2018, en vue de résoudre la crise née de l’interruption du processus électoral à l’Université Dan Diko Dan Koulodo de Maradi ; interruption justifiée par la volonté du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESR/I) d’effectuer des reformes sur la gouvernance des Universités Publiques du Niger, la CNDH avait proposé ses bons offices au Gouvernement et au Syndicat National des Enseignants Chercheurs et Chercheurs du Supérieur (SNECS), qui les avaient acceptés.

Pour donner une chance aux négociations, la CNDH avait demandé :

  1. aux deux parties d'observer une trêve dans les actions engagées, chacune à son niveau,
  2. de créer les conditions d'un dialogue franc et constructif pour une issue heureuse à la crise, dans l'intérêt supérieur du système éducatif nigérien.

Les deux parties avaient accédé positivement à cette requête :

d’une part, le Gouvernement avait accepté de reporter l’examen des textes sur la gouvernance des Universités Publiques du Niger,

et d’autre part le SNECS avait décidé de suspendre la grève enclenchée depuis le 03 septembre jusqu’à l’issue heureuse de cette médiation.

À l’issue des négociations les deux parties avaient convenu de ce qui suit :

  1. continuer à discuter en vue d’une réforme globale du système de Gouvernance des Universités Publiques du Niger (UPN) ;
  2. définir les critères consensuels auxquels doivent répondre les candidats aux postes de Recteur et de Vice-Recteur ;
  3. mettre en place un comité paritaire de réception et de sélection des candidatures, après un appel à candidature et conformément aux critères arrêtés ;
  4. être candidat porteur du Programme défini par le Gouvernement ;
  5. faire signer un contrat de performance avec le MESR/I, les candidats aux postes de Recteur et Vice-Recteur.

Mais un protocole d’accord n’a pas pu être signé à cause de désaccord des deux parties sur les points suivants :

  1. soumettre la liste des candidats ou tandems retenus par le comité paritaire au choix de la communauté universitaire ;
  2. le Gouvernement nomme, à sa discrétion, les candidats ou les tandems sur la base de la liste proposée, après enquête de moralité.

Dès lors le Gouvernement a fait adopter la Loi numéro 2019-05 du 6 mai 2019 qui lui donne la possibilité de procéder à la nomination des Recteurs et Vice-recteurs dans toutes les Universités Publiques du Niger. Suite au déclenchement du mot d’ordre de grève du 24 février 2020, le SNECS entre dans le deuxième mois de mouvement pour exiger « la réhabilitation du mode électif des Recteurs et Vice-Recteurs dans les Universités Publiques du Niger » et « le règlement de tous les droits statutaires des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs dans les Universités Publiques du Niger en souffrance ».

Pour mettre fin à cette situation d’impasse et donner des chances aux négociations, dans l’intérêt supérieur de l’école nigérienne ; la CNDH réitère les vœux que les deux parties renouent d’avec le dialogue en vue de parvenir à un règlement consensuel de la crise.

La CNDH reste encore disposée à créer les conditions d’une entente entre les deux parties.

                               

Fait à Niamey, le 27 février 2020.

LE PRESIDENT DE LA CNDH

PR. KHALID IKHIRI

 

Commentaires  

+6 #1 nigerien 28-02-2020 06:52
La CNDH a pour une fois de plus l'occasion de se ranger cette fois ci derriere la justice et la defense des droits des nigeriens. Elle doit se departir de sa langue de bois pour parler clairement a haute et intelligible voix que trop c'est trop et que nul n'est audessus des lois et quand il s'agit des interets vitaux de la nation, les voyoux en boubou amidone blanc ne peuvent plus compter sur les complicites au sein de la CNDH. Celle ci ne doit plus PLAIDER mais exiger et se battre pour que justice soit rendue aux nigeriens qui ont tant souffert des errements d'un regime malfaisant et d'un chef incapable, corrompu et denue de toute empathie pour les miserables masses populaires de ce pays au nom desquelles lui et sa famille sont loges, nourris, blanchis a ne rien faire d'autre que voler, trafiquer,mentir et proteger des voyous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Karim 28-02-2020 08:50
Merci la CNDH mais je veux vraiment vous entendre dans tout ce qui concerne la lutte contre l'injustice au Niger. Des Nigériens à l'occurence Bakary et autres, tous agés de plus de 60 ans sont gardés en prison ça fera bientôt 5 ans sans pour autant être jugé. Vous serez juger sur votre rôle dans la lutte contre l'injustice au Niger. haza wassalam
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Poulissin 28-02-2020 13:30
@#2 Bien dit! Il y a des gens qui sont au gnouf pour question de règlement de compte tout simplement. Mais incha Allah votre tour viendra. Si vous ne vous faites pas harakiri quelqu'un d'autre vous fera rendre gorge et ce sera plus terrifiant. Le cas de l'Angola doit servir de leçon. Il n'y a pas d'homme de confiance en politique. Celui que tu penses te protéger demain peut se transformer en bourreau au gré des circonstances. A travers les réactions des uns et des autres nombreux internautes n'étaient pas surpris de la suite à donner au dossier dit de détournement car ils s'avaient que c'est de la diversion et de l'amuse-galerie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Lapiton 28-02-2020 13:41
ANDH, CNDH il y a de nombreux sujets relatifs à la vie de la nation sur lesquels le silence est maître mot. Avec ce régime, l'injustice est flagrante à plus d'un titre. Le droit à l'éducation, à la santé et bien d'autres droits bafoués. Des investissements orientés aux antipodes de ces droits d'où chaque année le Niger est au dernier rang à cause de vos silences. Derrière les droits du grand H, il y a de nombreux droits bafoués. Que de silence qui désoriente davantage les gouvernants. Il n'y a pas que le dossier défense, il y en eu traiter par la HALCIA mais sans suite judiciaire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 nigerien 29-02-2020 18:29
issoufou mahamdou est sans aucun doute la pire des maledictions qui se soient abattues sur ce pays. C'est un cancer pour le peuple nigerien et une blessure morale pour la ouma islamique du niger. Quel peche avons nous fait de mal pour meriter la doublure de satan a la tete de notre cher Niger ?
Allah le tres haut et le misericordieux qui est source de toute justice entendra les cris de coeurs de nos morts, des meres, des peres, des freres, des soeurs, des grands parents de chacun et de chacune de nos soldats tombes sur le front a cause de mahamdou issoufou qui porte l'entiere responsabilite de tous ces morts et de toutes ces souffrances. Puisse Allah le tout puissant rendre justice aux nigeriens trahis dans leur chair et dans leur ame par mahamdou issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 kirja 03-03-2020 13:46
Tout ce que nous voulons c’est de confier cette affaire a la justice, Si non il faut vider toutes les prisons du Niger. walayi il faut beaucoup faire attention sur cette affaire, car c'est de la patte chaude. hasbounanllahou wanimal waqilou.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Hackaton

NITA Banniere web 03

promo canal mars

Top de la semaine

Publier le 02/06/2020, 19:42
covid-19-sur-34-tests-ce-mardi-2-juin-2020-2-cas-enregistres-a-niamey-et-a-zinder 02 nouveaux cas positifs au Covid-19, dont 01 à Niamey et  01 à Zinder ont été confirmés ce mardi...Lire plus...
Publier le 02/06/2020, 19:32
le-cerf-soutient-l-unicef-et-ses-partenaires-pour-accelerer-la-reponse-humanitaire-au-niger-communique-de-presse Le Fonds central pour les interventions d'urgence des Nations Unies (CERF) a alloué plus de cinq...Lire plus...
Publier le 02/06/2020, 14:32
covid-19-le-niger-parmi-les-5-premiers-pays-ayant-les-taux-de-guerisons-les-plus-eleves-ins Le Niger figure parmi les 5 premiers pays ayant les taux de guérisons les plus élevés au Covid-19, a...Lire plus...
Publier le 01/06/2020, 21:33
covid-19-0-cas-et-un-deces-enregistres-ce-lundi-1er-juin-2020 Selon le point de situation du ministère de la Santé publique de ce lundi 1er juin, aucun cas ...Lire plus...
Publier le 01/06/2020, 18:06
justice-le-saman-revient-a-la-charge-et-accuse-le-ministre-marou-de-banaliser-le-pouvoir-judiciaire Le bras de fer, par joutes épistolaires interposées, continue entre le Syndicat autonome des...Lire plus...
Publier le 30/05/2020, 19:03
diplomatie-les-raisons-de-la-fermeture-de-l-ambassade-du-benin-au-niger L’ambassade du Bénin au Niger fermera définitivement ses portes le 31 juillet prochain. Une décision...
Publier le 01/06/2020, 16:06
ecoutes-telephoniques-apres-ses-propos-polemiques-a-l-assemblee-le-ministre-marou-amadou-tente-de-se-raviser Le ministre de la Justice Marou Amadou est revenu sur ses déclarations du samedi 30 mai à l’Assemblée...
Publier le 28/05/2020, 21:54
niger-l-enigmatique-audit-du-ministere-de-la-defense-nationale-par-abdoulahi-attayoub Au terme de son second mandat, le président Mahamadou Issoufou fait face à un scandale financier qui...
Publier le 30/05/2020, 14:53
prise-en-charge-des-malades-du-covid-19-le-niger-maintient-le-traitement-a-base-de-chloroquine-associee-a-l-azithromycine A l’opposé des recommandations de l’OMS qui a, en début de semaine, préconisé la suspension de...
Publier le 02/06/2020, 14:32
covid-19-le-niger-parmi-les-5-premiers-pays-ayant-les-taux-de-guerisons-les-plus-eleves-ins Le Niger figure parmi les 5 premiers pays ayant les taux de guérisons les plus élevés au Covid-19, a...
Publier le 30/05/2020, 19:03
diplomatie-les-raisons-de-la-fermeture-de-l-ambassade-du-benin-au-niger L’ambassade du Bénin au Niger fermera définitivement ses portes le 31 juillet prochain. Une décision...
Publier le 29/05/2020, 19:28
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-29-mai-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 29 mai 2020, dans la salle...
Publier le 28/05/2020, 21:54
niger-l-enigmatique-audit-du-ministere-de-la-defense-nationale-par-abdoulahi-attayoub Au terme de son second mandat, le président Mahamadou Issoufou fait face à un scandale financier qui...
Publier le 01/06/2020, 15:59
tahoua-au-moins-cinq-5-morts-et-des-infrastructures-etatiques-incendiees-a-intikane-tillia Des individus armés non identifiés aux guidons de plusieurs motos ont attaqué aux environs de 18...
Publier le 01/06/2020, 16:06
ecoutes-telephoniques-apres-ses-propos-polemiques-a-l-assemblee-le-ministre-marou-amadou-tente-de-se-raviser Le ministre de la Justice Marou Amadou est revenu sur ses déclarations du samedi 30 mai à l’Assemblée...

Dans la même Rubrique

Ecoutes téléphoniques : après ses propos polémiques à l’Assemblée, le ministre Marou Amadou tente de se raviser

1 juin 2020
Ecoutes téléphoniques : après ses propos polémiques à l’Assemblée, le ministre Marou Amadou tente de se raviser

Le ministre de la Justice Marou Amadou est revenu sur ses déclarations du samedi 30 mai à l’Assemblée nationale  et qui alimentent depuis la polémique au sein de l’opinion. Alors...

Diplomatie : les raisons de la fermeture de l’ambassade du Bénin au Niger

30 mai 2020
Diplomatie : les raisons de la fermeture de l’ambassade du Bénin au Niger

L’ambassade du Bénin au Niger fermera définitivement ses portes le 31 juillet prochain. Une décision qui fait suite à la promesse du président Patrice Talon de réaménager la carte diplomatique...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 29 MAI 2020

29 mai 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 29 MAI 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 29 mai 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président...

Assemblée nationale : adoption du projet de loi sur l’interception de certaines communications émises par voie électronique au Niger

29 mai 2020
Assemblée nationale : adoption du projet de loi sur l’interception de certaines communications émises par voie électronique au Niger

En l’absence des députés de l’opposition, les députés de la majorité parlementaire viennent d’adopter le projet de loi sur l’interception de certaines communications émises par voie électronique au Niger. Très...

Assemblée nationale : les députés de l’opposition décident de boycotter l’examen et le vote du Projet de loi portant interception de certaines communications émises par voie électronique au Niger

29 mai 2020
Assemblée nationale : les députés de l’opposition décident de boycotter l’examen et le vote du Projet de loi portant interception de certaines communications émises par voie électronique au Niger

Après un début de séance plénière houleux dans ce vendredi 29 mai dans la matinée à l’hémicycle de l’Assemblée nationale, les députés de l’opposition ont finalement décidé de boycotter l’examen...

Déclaration du MPN Kiishin Kassa sur la situation de l’école nigérienne

26 mai 2020
Déclaration du MPN Kiishin Kassa sur la situation de l’école nigérienne

Le Directoire National du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN KIISHIN KASSA), réuni ce jour mardi 26 mai 2020 à l’effet d’examiner la situation de l’école nigérienne, fait la déclaration dont la...