jeudi 18 août 2022

2338 lecteurs en ligne -

fraren

Lumana : Oumarou Noma remporte son procès contre Hama Amadou qui n’a plus le droit d’agir au nom du parti selon la justice

WhatsApp_Image_2019-07-26_at_14.08.49.jpeg

L’opposant en exil, Hama Amadou, jusque-là considéré comme le président du MODEN Lumana/FA, « n’a pas qualité  pour agir» au nom du parti. Ainsi en a décidé la justice à travers l’ordonnance rendu ce vendredi 26 juillet par le juge des référés suite à la requête du président par intérim du parti, Oumarou Noma, qui a assigné, le mercredi 24 juillet, le président Hama Amadou, suite à la décision de ce dernier de le déchoir de son poste.  L’audience s’est tenue le jeudi 25 juillet et le délibéré a été rendu public ce vendredi 26 juillet au Tribunal de grande instance hors classe de Niamey.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon la teneur du verdict, la justice a « constaté la déchéance de Monsieur Hama Amadou de la présidence du parti politique Moden Fa Lumana Africa, à la suite de sa condamnation à 1 ans d’emprisonnement par arrêt n°31/17 du 13/17 de la cour d’appel de Niamey ». Par conséquent, le Tribunal a déclaré de « nulle et nul effet », la décision  prise par Hama Amadou le 19 juillet 2019, et ayant pour objet  « requête des 2/3 des membres », par laquelle il destituait depuis Cotonou, Oumarou Noma, de la présidence par intérim du parti.

La première conséquence de cette décision, qui rappelons-le, reste une ordonnance en référé, la défense de Hama Amadou dispose de 15 jours pour faire appel, est que l’ancien premier ministre et ex président de l’Assemblée nationale, perd la direction du Moden Lumana. Oumarou Noma reste président par intérim et va devoir faire face aux autres vice-présidents et membres du bureau politique du parti, dont la majorité reste acquise à la cause de Hama Amadou. La veille, à la suite de l’audience au Tribunal, le coordinateur du parti au titre de la région de Niamey, Soumana Sanda, a été d’ailleurs assez explicite : « c’est Hama Amadou qui a été assigné en justice, pas le parti qui continue à fonctionner selon ses statuts et textes ». Autrement dit et en attendant la suite, Oumarou Noma et Tahirou  Kalilou, les frondeurs qui ont assigné l’opposant en exil en justice, ont gagné une bataille mais pas encore la guerre dans ce nouveau feuilleton politico-judiciaire qui commence au sein du principal parti de l’opposition. En filigrane, et comme c’est le cas de Abdou Labo à la CDS Rahama, Hama Amadou, arrivé au second tour de la dernière présidentielle, voit la confirmation de la compromission de son avenir politique, lui qui aspire à briguer la magistrature suprême en 2021,  en dépit de sa condamnation et malgré l’allégeance des différentes ailes qui se disputent le Moden Lumana, dont Oumarou Noma.

WhatsApp_Image_zz.jpeg

A.K.M (Actuniger.com)



Commentaires  

+4 #1 alib 26-07-2019 15:35
Félicitations Mr Noma Oumarou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Barka bingo 26-07-2019 15:56
C'est le meilleur sages du partie
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 nigerien 26-07-2019 16:01
Guri est l'ennemi du niger.Nous voulons la paix au niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 seng 26-07-2019 17:46
la légitimité s'obtient grâce aux militants et non par la justice
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Malbaza 26-07-2019 17:48
C´est à mourir de rire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 Maiga 26-07-2019 17:50
Mais comment hama amadou s'est il fait prendre dans son propre filet. Nous avions toujours pensé qu'il est intelligent, qu'il est un vrai politicien. Apparemment c'est pas ça, puisqu'il vient de se faire abattre froidement avec une arme politique qu'il sait très bien manier.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 murtala korgom Hausa bakoye 26-07-2019 18:14
La nature a horreur du Vide...... Soumana Sanda lui aussi a cree son propre parti.....les gens sont fatigues d'attendre un messi Fuyard......
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Balayfimana 26-07-2019 18:26
Politique de la terre brûlée. En bonne intelligence, le linge sale se lave en famille comme dirait l'autre. La politique est ce qu'elle est. FRDD et apparentés c'est le lieu de jouer aux pompiers. Quand le feu brûle chez le voisin ne vous voyez pas épargner sur la base de petits calculs précaires. User de la sagesse dans votre rang pour ne pas être en ordre dispersé. Il en va de votre survie. Le jeu en vaut la chandelle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 MAI IDON GANI 26-07-2019 18:52
Maintenant, il reste a Hama de tout faire d'etre enterrer avec la structure lumana. Et ça sera la fin de l'histoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Char 26-07-2019 18:53
C'est le jour du coiffeur aujourd'hui. Hama n'a qu'à sentir les effets de ses actes dans sa chaire aussi. N'oublions qu'il pas que c'est ce même individu qui a fini avec wassalke ,almoustapha soumaila.....bien fait pour lui.quand tu creuse un trou pour piéger,fait le petit de peur de ne pas y tomber toi même. Hama amadou a eu ce qu'il méritait depuis.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Bande dhypocrites 26-07-2019 20:28
Issoufou s'est impose 20 ans seul et unique president du PNDS et tous ceux qui l'ont defie ont ete chasses manu militari du parti. Pourtant aucun regime n'a rien attente pour lui denier ce role.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Salami 27-07-2019 07:21
La fin des haricots les gens blaguent a avec le pouvoir maï tchinga
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Dan Tassawa 27-07-2019 09:49
A malin, malin et demi. Hama Amadou tu as fait trop de mal, C’est tour maintenant de goûter. Dans les années 90 à l’époque de la cohabitation on est resté à l’extérieur sans un sous pendant 12 mois. C’est ton œuvre de fabrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 dossolais 27-07-2019 12:17
Cet article de president fondateur va faire souffrir le Lumana
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Agadez 27-07-2019 12:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Maiga :
Mais comment hama amadou s'est il fait prendre dans son propre filet. Nous avions toujours pensé qu'il est intelligent, qu'il est un vrai politicien. Apparemment c'est pas ça, puisqu'il vient de se faire abattre froidement avec une arme politique qu'il sait très bien manier.

En tout cas il a voulu etre le maître absolu, alors qu'il a oublié que c'est Noma le premier president donc fondateur. Tout doit passer par Noma selon le fameux article taillé sur mesure qui est les textes de Lumana.

Dieu a efface tous se que Hama nous a fait subir nous jeunesse au temps qu'il avait tout le pouvoir dans ses mains. Il a voulu enterer l'USN et toute la jeunesse nigérienne
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #16 dan niger 27-07-2019 14:05
Ouf...... Dieu Le Tout Puissant nous montre ainsi la fin politique du plus grand méchant homme politique que le Niger ait connu. Souvenons-nous de tout le mal qu'il a fait à notre génération.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Gaya gaskia 28-07-2019 11:49
Salam a tous,
Je voudrais par rapport à la décision de la justice rrappeler que il y a vice. Si tel est que Hama AMADOU n'a pas qualité de démettre Noma de son rôle de président par intérim parce qu'il n'est plus président du Parti Lumana donc de manière systématique sa décision d'avoir nommé Noma devient caduque donc le bureau politique est dans ses droits de désigner un nouveau président par intérim. Je ne suis pas juriste mais je demande aux analystes du domaine de confirmer cela et mieux au juge qui a délibéré de faire la part des choses. La vie n'en que vanité, restons digne, intègre et deontologique. M. Noma revient à la raison. Seul les hommes sans âme persiste dans leur erreurs. Il y a encore temps de ne pas regretter à jamais.
Bon courage !
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Gaya gaskia 28-07-2019 20:49
Citation en provenance du commentaire précédent de dan niger :
Ouf...... Dieu Le Tout Puissant nous montre ainsi la fin politique du plus grand méchant homme politique que le Niger ait connu. Souvenons-nous de tout le mal qu'il a fait à notre génération.

Salam,
Je pense que ce qui vivent les écoles avec ce régime est encore plus grave que ce des régimes dont vous parlez. Ils ont toujours décrié et conspire contre les régimes précédents et voilà que ce régime fait pire.
Nous sommes derniers partout, les sociétés ferment leurs portes. Nous avons à payer 2000 milliards de Cfa pour le rail englouti mais vous n'en parlez pas. Où sont passés les 50000 classes à construire, ou sont les 5000 emplois créés pour caser la jeunessela démocratie n'a pas besoin de démagogies.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 ecole 28-07-2019 21:09
il na rien vu dabor
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Abdoul Aziz 02-04-2020 09:29
Le bien fini toujours par triompher les malfaiteurs en général d'où Hama en particulier resteront à leurs place de bouzeux.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com