jeudi 18 août 2022

3354 lecteurs en ligne -

fraren

Route Dioundjou - Boureimi : le gouvernement cherche le financement, selon le ministre Kadi

Kadi Abdoulaye Assemblee

Le Ministre de l'équipement Monsieur Kadi Abdoulaye  a annoncé que le gouvernement  est à la recherche des bailleurs de fonds pour la réalisation de la route route Dioundjou-Boureimi , vieille de plus 50 ans.

Le responsable gouvernemental qui répondait ce samedi 22 juin  à une question d’actualité au parlement a a rappelé aux députés que ''depuis 2011, la préoccupation du gouvernement était de  rétablir la RN2. La preuve,  c'est que le marché a été attribué en 2015 à l'entreprise ADJOTi pour réaliser cet axe. Cependant elle ne s'est pas encore manifestée''.
Alors, ''le gouvernement a envoyé des requêtes auprès de plusieurs bailleurs notamment la BAD,  la BOAD,  la BID,  et la BADEA, et nous attendons qu'ils réagissent pour nous permettre de mettre ce chantier en marche'', a-t-il poursuivi.

Le ministre Kadi a rassuré les députés qu'à travers ''le programme d'entretien des routes rurales de cette année, dont le budget s'élève à quelque 2,5 milliards de cfa, va permettre d'entretenir cette route''.
Le Niger compte quelque  20.000 km de routes aménagées dont 5000 en bitume mais en grande partie dégradée.

ANP



Commentaires  

0 #1 Barak 23-06-2019 10:02
Des lors que cette route comme les autres de l'interieur du pays ne contribuent en rien au PRESTIGE PERSONNEL DE ISSOUFOU MAHAMDOU, alors elles vont devoir attendre infiniment.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Salah Algabid Abdelhamid 23-06-2019 18:01
Vous allez mourir dans l'aide et à quémander. Il faut avoir honte. Vous volez l'argent du pays et sans vergogne vous quémandez pour construire les routes ou s endetter. Rendez nous notre honneur et fierté.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 bagague 24-06-2019 08:41
franchement ,il y a pas d'entretien de routes avec tout ce que la CAFER récupère auprès des usagers.Les seules choses auxquelles servent ces fonds, c'est de nourrir des pères de familles et financer les partis politiques.
Vaut mieux dissoudre cette foutue caisse
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com