mardi, 26 mars 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Ibrahim Kabirou

Le député du CPR Inganci au titre de la circonscription de Maradi, M. Maidagi Ibrahim Kabirou, vient d’être définitivement exclu de son parti, par ddécision signée par le président M. Kassoum Moctar. Le député a été exclu en même temps que trois autres membres du parti (Sallah Moussa, Oumarou Djackou et Souleymane Alassani) aux motifs, « d’actes d’indiscipline, de trahison et de déstabilisation du parti ».

 

La décision du président M. Kassoum Moctar vient à réponse à la crise ouverte qui a émergé depuis quelques temps avec celui qui était son suppléant. La crise avait atteint son paroxysme avec la décision, le dimanche 2 décembre dernier, de la création d’un « comité nationale de crise », sous l’égide du député, et dont la première mesure a été de « suspendre pour un an, le président Kassoum Moctar ». Il faut noter que quelques jours auparavant, M. Kassoum Moctar, actuel ministre de la Jeunesse et des Sports, avait déjà validé une décision de la direction de parti de « suspension temporaire d’une année », du député Ibrahim Kabirou, ainsi que de plusieurs autres militants frondeurs. Avec ces exclusions en série, le CPR dispose désormais de deux directions qui se réclament de la MRN même si au niveau du président du parti, on considère cette affaire comme « un non évènement », et une campagne de « déstabilisation », orchestrée par le député Maidagi Ibrahim Kabirou, qui n’est autre que le petit-frère du président du MPN Kiishin Kassa, M. Ibrahim Yacouba.

Avec cette décision, le député M. Maidagi Ibrahim Kabirou, va désormais et conformément à l’article 87 de la constitution, siéger comme indépendant. « Pendant la législature, tout député qui démissionne de son parti politique perd son siège et est remplacé par son suppléant. Le député qui est exclu de son parti siège comme indépendant au sein de l'Assemblée nationale. Il ne peut, en aucun cas, s'affilier à un autre groupe parlementaire au cours de la législature », précise l’article.

Le CPR Inganci perd aussi un siège à l’Assemblée nationale où il n’a désormais que deux (2) députés sur les trois (3) sièges qu’il a gagnés lors des législatives de 2016.

congre Cpr exclusion membre min

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+1 #1 Boubacar Nahantchi 05-12-2018 16:34
Entreprise de famille Kenan :D :D :D est-ce qu'un président peut décider seul de l'exclusion de quelqu'un d'un parti politique ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Mamadou Abdoulaye 05-12-2018 18:16
Un parti sombre qui sombre dans les ténèbres politiques de la démocratie...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Momo 05-12-2018 20:28
Lol mais lui mm est éjecté du parti non ? On ne pige rien dans cette affaire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Mamane Sani Issoufou 05-12-2018 22:23
Hamidou Alfaga et les lutteurs remercié le bon Dieu. La rétribution d'Allah à commencer
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Nimporkoi 09-12-2018 00:22
C'est quand même bizarre que le petit frère du président du MPN soit suppléant au président du CPR... C'est quoi le sketch là ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Jess 05-02-2019 02:40
Aw, this was an exceptionally good post. Finding the time and actual effort to make a top notch article… but what can I say… I procrastinate a lot and don't
seem to get nearly anything done.

My blog - 100001.info: https://100001.info/
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

800x800 visuel min

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Révocation de trois maires pour ‘’irrégularités’’ dans la gestion

26 mars 2019
Révocation de trois maires pour ‘’irrégularités’’ dans la gestion

Le Gouvernement nigérien a révoqué lundi 25 mars par décret trois maires des communes rurales de Kenembakaché (Maradi) Liboré et N’dounga (Tillaberi) pour diverses ‘’irrégularités ‘’ et ‘’pratiques frauduleuses’’ dans...

Zone franc : les ministres des finances en conclave à Niamey les 27 et 28 mars

25 mars 2019
Zone franc : les ministres des finances en conclave à Niamey les 27 et 28 mars

La capitale nigérienne accueillera les 27 et 28 mars, les réunions des ministres des Finances de la zone franc, sur fond d’une conjoncture économique toujours difficile. Malgré les quelques éclaircies...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 25 MARS 2019

25 mars 2019
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 25 MARS 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 25 mars 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président...

Le Président Issoufou Mahamadou préside la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux membres de la cour constitutionnelle

25 mars 2019
Le Président Issoufou Mahamadou préside la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux membres de la cour constitutionnelle

  Trois nouveaux membres de la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction en matière constitutionnelle et électorale du pays, sont entrés en fonction ce lundi en prêtant serment au cours...

MNSD Nassara : le président Seyni Oumarou plébiscité pour la présidentielle de 2021

24 mars 2019
MNSD Nassara : le président Seyni Oumarou plébiscité pour la présidentielle de 2021

Comme une lettre à la poste ou presque, Seyni Oumarou, le président du Mouvement national pour la société de développement (MNSD Nassara), a été reconduit et mieux, plébiscité comme le candidat...

Discours de Seini Oumarou, président du MNDS Nassara, au 9e Congrès du parti

24 mars 2019
Discours de Seini Oumarou, président du MNDS Nassara, au 9e Congrès du parti

Mouvement National pour la Société de Développement MNSD – NASSARA BUREAU POLITIQUE NATIONAL Messieurs les Vice-présidents du MNSD Nassara ; Mesdames et Messieurs les Conseillers Nationaux du MNSD Nassara ;...