mercredi, 22 mai 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Ibrahim Kabirou

Le député du CPR Inganci au titre de la circonscription de Maradi, M. Maidagi Ibrahim Kabirou, vient d’être définitivement exclu de son parti, par ddécision signée par le président M. Kassoum Moctar. Le député a été exclu en même temps que trois autres membres du parti (Sallah Moussa, Oumarou Djackou et Souleymane Alassani) aux motifs, « d’actes d’indiscipline, de trahison et de déstabilisation du parti ».

 

La décision du président M. Kassoum Moctar vient à réponse à la crise ouverte qui a émergé depuis quelques temps avec celui qui était son suppléant. La crise avait atteint son paroxysme avec la décision, le dimanche 2 décembre dernier, de la création d’un « comité nationale de crise », sous l’égide du député, et dont la première mesure a été de « suspendre pour un an, le président Kassoum Moctar ». Il faut noter que quelques jours auparavant, M. Kassoum Moctar, actuel ministre de la Jeunesse et des Sports, avait déjà validé une décision de la direction de parti de « suspension temporaire d’une année », du député Ibrahim Kabirou, ainsi que de plusieurs autres militants frondeurs. Avec ces exclusions en série, le CPR dispose désormais de deux directions qui se réclament de la MRN même si au niveau du président du parti, on considère cette affaire comme « un non évènement », et une campagne de « déstabilisation », orchestrée par le député Maidagi Ibrahim Kabirou, qui n’est autre que le petit-frère du président du MPN Kiishin Kassa, M. Ibrahim Yacouba.

Avec cette décision, le député M. Maidagi Ibrahim Kabirou, va désormais et conformément à l’article 87 de la constitution, siéger comme indépendant. « Pendant la législature, tout député qui démissionne de son parti politique perd son siège et est remplacé par son suppléant. Le député qui est exclu de son parti siège comme indépendant au sein de l'Assemblée nationale. Il ne peut, en aucun cas, s'affilier à un autre groupe parlementaire au cours de la législature », précise l’article.

Le CPR Inganci perd aussi un siège à l’Assemblée nationale où il n’a désormais que deux (2) députés sur les trois (3) sièges qu’il a gagnés lors des législatives de 2016.

congre Cpr exclusion membre min

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+1 #1 Boubacar Nahantchi 05-12-2018 16:34
Entreprise de famille Kenan :D :D :D est-ce qu'un président peut décider seul de l'exclusion de quelqu'un d'un parti politique ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Mamadou Abdoulaye 05-12-2018 18:16
Un parti sombre qui sombre dans les ténèbres politiques de la démocratie...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Momo 05-12-2018 20:28
Lol mais lui mm est éjecté du parti non ? On ne pige rien dans cette affaire.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Mamane Sani Issoufou 05-12-2018 22:23
Hamidou Alfaga et les lutteurs remercié le bon Dieu. La rétribution d'Allah à commencer
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Nimporkoi 09-12-2018 00:22
C'est quand même bizarre que le petit frère du président du MPN soit suppléant au président du CPR... C'est quoi le sketch là ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Jess 05-02-2019 02:40
Aw, this was an exceptionally good post. Finding the time and actual effort to make a top notch article… but what can I say… I procrastinate a lot and don't
seem to get nearly anything done.

My blog - 100001.info: https://100001.info/
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Insécurité/Politique : le ministère de la défense saisit le procureur par rapport aux propos tenus par Hama Amadou

21 mai 2019
Insécurité/Politique : le ministère de la défense saisit le procureur par rapport aux propos tenus par Hama Amadou

Dans un communiqué en date de ce mardi 21 mai (voir en fin d’article), le ministère de la défense nationale a annoncé avoir décidé de « saisir le procureur de la...

MPR Jamhuriya/Niamey : Amadou Salifou perd son procès contre Albadé Abouba

21 mai 2019
MPR Jamhuriya/Niamey : Amadou Salifou perd son procès contre Albadé Abouba

Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey a rendu, ce mardi 21 mai, sa décision dans le cadre du contentieux de la section MPR Jamhuriya de Niamey, qui...

Politique : Salou Djibo dément avoir signé un deal avec le président Issoufou (Porte-parole)

20 mai 2019
Politique : Salou Djibo dément avoir signé un deal avec le président Issoufou (Porte-parole)

L’ancien général de corps d’armée Salou Djibo a enfin parlé ou presque ! C’est à travers son porte-parole, Hamadou Hamma, que l’ancien chef de l’Etat sous la transition militaire du CSRD,...

Hama Amadou à Istanbul (Turquie) : « il se passera beaucoup de choses d’ici 2021 !»

20 mai 2019
Hama Amadou à Istanbul (Turquie) : « il se passera beaucoup de choses d’ici 2021 !»

L’opposant Hama Amadou, président du Moden Lumana, continue à mobiliser les militants de son parti en perspectives des élections de 2020 et 2021 notamment les présidentielles auxquelles il compte bien...

MNSD Nassara : pas de consensus à la section de Maradi pour le poste de SG, le sortant Abdoulkadri Tidjani en mauvaise posture

19 mai 2019
MNSD Nassara : pas de consensus à la section de Maradi pour le poste de SG, le sortant Abdoulkadri Tidjani en mauvaise posture

La section MNSD Nassara de Maradi n’a pas pu parvenir à un consensus pour la désignation du titulaire du poste du secrétaire général (SG) du bureau politique national du parti,...

Mahamadou Issoufou : « tôt ou tard, ces forces du mal seront vaincues »

16 mai 2019
Mahamadou Issoufou : « tôt ou tard, ces forces du mal seront vaincues »

« Ma conviction, c’est que tôt ou tard et qu’il plaise à Dieu, ces forces du mal qui sèment la terreur seront vaincues », a estimé le président Issoufou Mahamadou, qui réagissait...