jeudi, 06 mai 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Massoudou Hassoumi et ambassadeur France Marcel Escure

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, ont apposé, hier matin dans la salle de réunions dudit ministère, leurs signatures sur les documents de convention d'aide budgétaire française d'un montant de huit (8) millions d'Euros, soit plus 5 milliards FCFA destinés à accompagner le programme économique du Niger notamment l'apurement des arriérés de l'Etat.

Zeyna transfert argent bis

La convention a été signée devant le directeur de l'Agence Française de Développement (AFD), M. Philippe Renault, en présence de plusieurs cadres centraux du ministère des Finances.
Après avoir signé les documents de la présente convention, le ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi a précisé que cette aide budgétaire française est le témoignage de la solidité de cette relation entre le Niger et la France. Cette dernière est le premier partenaire du Niger aussi bien à titre direct notamment au niveau de l'aide bilatérale qu'au niveau multilatéral à travers les institutions financières. ''A chaque fois que le Niger a eu besoin d'appui, la France a été présente. Cet accompagnement de la France se manifeste dans tous les domaines. D'abord dans le domaine budgétaire comme aujourd'hui et ensuite dans différents secteurs du développement de notre pays tels que l'eau ; l'agriculture ; la sécurité etc. Grace à la France, nous avons pu sauver l'essentiel notamment au Mali. Sans l'opération Serval, je ne sais pas ce que serait la géopolitique de notre sous-région. Ce qui veut dire que nous sommes reconnaissants à tous égards», a déclaré M. Massoudou Hassoumi.
Par rapport à l'aide budgétaire, objet de la présente
signature de convention, le ministre des Finances a rassuré l'ambassadeur de France, qu'elle sera utilisée aux fins pour lesquelles elle est destinée dans la plus grande transparence en donnant le maximum d'efficacité. « La qualité et l'efficacité des dépenses seront les priorités du gouvernement du Niger», a relevé M. Massoudou Hassoumi. Les fonds de cet appui seront destinés à répondre aux priorités du Niger que sont les dépenses de sécurité après celles de souveraineté bien entendu; l'apurement des arriérés de l'Etat et le secteur du développement rural. « Nous dépenserons essentiellement en fonction de nos priorités. Vous pouvez être sûr que cette opération sera affectée dans ces secteurs et vous serez fiers d'avoir investi et accompagné le Niger en voyant des résultats », a promis le ministre des Finances.

Auparavant, l'ambassadeur de France au Niger, S.E Marcel Escure, a souligné que cette aide budgétaire constitue une preuve supplémentaire de la coopération et de l'amitié entre la France et le Niger. Cette coopération se traduit par des relations intenses et constantes. Les relations entre le Niger et la France s'appliquent également au domaine budgétaire pour apporter au Niger tout l'appui nécessaire pour faire face aux défis nationaux et régionaux notamment les défis de sécurité et de développement. La France, a dit Marcel Escure, a signé depuis 2011 six (6) accords d'appui budgétaire au Niger pour un total de 103 millions d'euros, soit 67 milliards de FCFA. Sur les 103 millions d'euros, 43 millions d'euros sous forme de don de la France et 60 millions d'euros en prêt. C'est pourquoi l'ambassadeur de France au Niger a attiré l'attention de l'assistance sur le fait que son pays travaille de cette façon avec très peu de pays aujourd'hui. Mais, l'amitié entre les deux pays et les enjeux de l'heure justifient pleinement ces appuis de la France au Niger. Les fonds couverts par cette convention, a précisé Marcel Escure, seront décomposés en deux tranches respectivement de cinq (5) et de trois (3) millions d'euros.
La premier tranche de cinq (5) millions d'euros, soit plus de 3 milliards de FCFA n'a pas d'affection prédéterminée. Il appartient donc au gouvernement du Niger d'allouer ces cinq millions d'euros aux besoins les plus urgents de l'Etat. Quant à la seconde tranche de trois (3) millions d'euros, soit plus d'un milliard de FCFA, elle sera affectée prioritairement à l'apurement des arriérés des factures de consommation d'eau et d'électricité. En effet, la France accompagne le gouvernement du Niger pour le développement et le financement des services publics de qualité. Les difficultés de paiement des factures de consommation dans ce secteur représentent un risque pour la situation financière des operateurs et pour l'équilibre général de ce secteur. Elles pourraient à terme avoir un impact négatif autant sur l'approvisionnement des usagers en eau et en électricité que sur les investissements nécessaires à l'amélioration, à l'entretien et au développement de
réseaux.
C'est dire que l'appui financier de la France au Niger n'aura un effet vertueux que s'il vient en complément de la dotation suffisante de l'Etat du Niger qui seule serait à même de réduire durablement les arriérés en assurant les paiements régulier des factures. C'est dans cette option que la présente convention prévoit que l'utilisation effective des trois millions d'euros, composant la deuxième tranche sera effectuée au fur et à mesure du paiement d'une partie de factures par le budget de l'Etat. Cette aide budgétaire de huit (8) millions d'euros, a assuré Marcel Escure sera décaissée dans le plus bref délai. Ce qui permettra à la partie non affectée d'être immédiatement versée au trésor. Marcel Escure a profité de cette occasion pour annoncer que la troisième et dernière tranche du code de soutien budgétaire pour 2015 pour six (6) millions d'euros est en cours de versement.
Avant de terminer son intervention, l'ambassadeur de France au Niger a indiqué que le Niger est confronté à la fois à des enjeux du développement et à des défis sécuritaires. C'est pourquoi, le France et l'Union Européenne restent aux cotés du Niger et de son peuple pour faire face à ces défis majeurs. «La France sera aussi aux cotés du Niger dans la formulation prochaine d'un programme de développement économique et social couvrant la période 2017-2021», a ajouté Marcel Escure.

Hassane Daouda(onep)

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+6 #1 Saley S. 07-12-2016 22:17
Pourvu que ce montant serve réellement a apurer les arriérés du par l'État aux vrais ayant droit
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Republique 08-12-2016 02:54
Quelle honte .... Le Niger est toujours à ce niveau et ce sourire du ministère des finances m'attriste plus... Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #3 omar 08-12-2016 07:05
vous avez gaspillé nos ressources, Dieu vous voit.
Plus de 6000 milliards soient disant injectés et pour quel résultat? vous continuez à mendier.
Vous avez fortement politisé l'administration. vous avez du mépris pour le mérite. Vous multiples gouvernements d' version 2013,2014,2015,2016.. témoignent qu'il n'y a que le pouvoir qui vous intéresse. vous avez passé 20 ans entrain de cherché le pouvoir mais on a compris que vous n’êtes pas préparé à sa. vous n’êtes pas préparer au pouvoir. seul solution pour vous c'est d'abandonner cet esprit de camaraderie qui vous anime, cette nostalgie parallèle au succès et d’être juste.
Un peuple peut prospérer même dans la mécréance mais pas dans l'injustice.
Tout peuple qui s'ouvre les portes de la mendicité, Dieu lui ouvrira les portes de la misère.
Hadiths authentiques.
Salam
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #4 Tawey 08-12-2016 07:45
2ème tranche: "affectée prioritairement à l'apurement des arriérés des factures de consommation d'eau et d'électricité". Pour le règlement de la consommation d'eau et d'électricité il nous faut nous dépendre de l'extérieur! Et nous osons parler de souveraineté. Evidemment que pour l'eau ce sera pour pouvoir régler les investisseurs français.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Maiga 08-12-2016 08:26
Esq ya un ministre qui reflechi dans c gouvernement ???
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #6 ok 08-12-2016 08:28
c'est vraiment une honte nationale : 5 milliards devient un évènement pour l'état du Niger ? c'est triste et c'est même une insulte surtout on nous dicte comment utiliser cette maudite somme.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 ok 08-12-2016 08:36
Mr le Ministre dan Allah prochainement envoi un directeur réceptionner ce genre de dont et comme cela peut être ils (les Français) comprendront que nous ne sommes pas ce qu'ils pensent , nous sommes pauvres peut être mais un peuple digne.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #8 Verdatre 08-12-2016 09:14
Vous parlez de dignité. Si pour manger et boire de l'eau, nous ne pouvons pas le faire à partir de nos poches, alors nous avons failli à notre devoir de pères de familles.

Ces ministres nous font honte.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #9 S.Ofsan 08-12-2016 09:20
Bjrs,

C' EST PLUS COMPLIQUE QUE VOUS NE LE CROYEZ CHERS INTERNAUTES.... ENTRE LA LA VISION EXTERNE ET LA VISION INTERNE DE LA GOUVERNANCE DES PAYS AFRICAINS (EN GÉNÉRAL) IL Y'A BEAUCOUP DE PARAMÈTRES DIFFICILE A MAÎTRISER.....!

Salut à tous !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #10 gab 08-12-2016 10:27
tayi tawri tayi tawri
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #11 Kalam 08-12-2016 11:17
je suis choqué par cette nouvelle, je ne comprends pas pourquoi doit on mediatiser une telle bassesse, une telle insulte au peuple nigerien. 8 millions d'euros c'est le salaire d'un DG en France. Et la France veut montrer à la face du monde qu'elle nous aide.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 Alfa Zazi 08-12-2016 12:51
C'est dommage d'en être arrivé là.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #13 JMJ 08-12-2016 14:54
Niger Kenan: La douane détourne près de 6 milliard de marchandise à Zinder qu'elle vend à 410millions sur lesquels elle se permet d'empocher près de 180millions (partagés entre agents) tandis que de l'autre coté l'Etat est entrain de mendier 5 milliard. Le problème de notre pays c'est pas les entrées (hausses d'impots et douanes) mais bel et bien les sorties (detournement et corruptions).
Allah ya djara, Irkoye ma ir faba !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Oeil vigilant 08-12-2016 18:25
Mais on ne nous a pas dit la contrepartie
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Erratum 08-12-2016 20:55
Bravo aux maxi des commentaires. Bien vu
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #16 Observation 08-12-2016 21:16
La main qui donne est toujours au dessus de celle qui recoit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Maidamissa 09-12-2016 08:49
Citation en provenance du commentaire précédent de ok :
Mr le Ministre dan Allah prochainement envoi un directeur réceptionner ce genre de dont et comme cela peut être ils (les Français) comprendront que nous ne sommes pas ce qu'ils pensent , nous sommes pauvres peut être mais un peuple digne.


Vous n'aviez rien dit. Si nous sommes un peuple digne alors refusons l'aide mon frère. Mais dans le cas contraire laissons Massaoudou recuperer l'argent car vous n'allez pas faire du chantage à quelqu'un qui vous aide
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 PourLeNiger 09-12-2016 13:12
Puvre de nous!

Le Niger n.a pas besoin de cet appat. Faisons payer ceux qui ont detourne et continuent de detourner le tresor national.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 tchatcho 09-12-2016 17:18
5 milliards ce n'est pas grad chose ^pour un Etat; mais c'est beaucoup trop d'argent pour quelqu'un comme Massaoudou qui, il y a sept ans de cela ratissait large pour trouver l'essence de sa voiture.
Alors, demander à la fille de bazoum de contribuer avec son premier milliard et ainsi de suite on se foutra de cette canaille de France e qui peut nous donner cent milliards sans tousser.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 mou tachi tsayé 11-12-2016 10:12
C'est une des différences entre la noblesse et la bassesse.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 PITIE 11-12-2016 10:18
C'est pitoyable. !! PITOYABLE !!
Il faut que la France indique ce qu'il faut payer et au fur et à mesure décaisser en fonction des résultats. Décidément aucun partenaire au développement ne fait confiance au Niger de ISSOUFOU.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Ni guri -Ni lumana 12-12-2016 09:28
Le niger est entrain de recevoir des montants ridicules pendant qu'un seul nigerien est entrain de mettre en place un système de blanchiment d'argent soutire aux finances publiques pendant des années. Ce système est bâti sur la vente de pseudo cartes de membres d'un parti à dix mille francs le mois. Qui sont les nigeriens capables de tels engagements ? Pas plus de mille. . Et attendez voir le trésorier de ce parti va afficher des dizaines de milliards en fin d'année 2016, parce-que c'est ça est prévu d'être blanchi. Et ses soutiens viennent faire la morale sur les réseaux sociaux. Il l'a dit leur guru, s'adressant à un député de l'opposition d'antan, lui l'argent ne sera jamais un problème pour lui, il a déjà réglé cette question. Pourtant il n'a que vendu des carpes et fut agent de l'état surtout jamais héritier. Alors on veut la faire à l'envers à qui?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 tayi_rawri 12-12-2016 21:42
Merde !!!! Le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 La lumière 15-12-2016 16:17
En effet S.Ofsan dans les relations france et colonies, beaucoup de paramètres restent encore non maîtrises par beaucoup d'internaute voir même un certain nombre de cela qui nous gouvernent. Merci de vous renseigner sur le pacte colonial; merci de vous renseigner sur l'obligation que la france nous fait de verser nos ressources dans la banque de france; merci de vous renseigner sur combien la france nous accorde dans notre argent, merci de vous renseigner sur comment bref la france gere notre
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Banks Baraka

B4_WHH.jpg

WhatsApp_Image_20H21-04-21_at_16.49.08.jpeg

RAMADAN 2021 ACTU NIGER

Top de la semaine

Publier le 05/05/2021, 20:35
attaque-d-intoussan-banibangou-15-militaires-tues-et-4-autres-blesses-ministere-de-la-defense-nationale  Quinze (15) militaires ont été tués et quatre (4) autres blessés dans une nouvelle attaque armée...Lire plus...
Publier le 05/05/2021, 19:24
dialogue-social-le-president-bazoum-echange-avec-les-partenaires-sociaux Le chef de l’Etat a rencontré ce mercredi 05 mai 2021 à son cabinet pour une séance de travail, les...Lire plus...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...Lire plus...
Publier le 04/05/2021, 14:36
medias-et-migrations-au-niger-lancement-d-une-initiative-pour-une-information-de-qualite-dans-un-contexte-de-covid-19 Le lundi 03 mai 2021, jour de la célébration de la Journée mondiale de la Presse, s’est ouvert à...Lire plus...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...Lire plus...
Publier le 03/05/2021, 04:41
insecurite-16-soldats-tues-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-tillia-tahoua Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...
Publier le 30/04/2021, 18:10
le-president-bazoum-l-education-ne-doit-pas-etre-seulement-une-affaire-de-l-etat-et-des-enseignants-mais-de-toute-la-societe-discours Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative...
Publier le 01/05/2021, 07:34
education-la-therapie-de-choc-du-president-bazoum-pour-faire-renaitre-le-grand-corps-malade Le chef de l’Etat a présenté ce vendredi au Centre des conférences Mahatma Ghandi de Niamey, les...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...
Publier le 03/05/2021, 04:41
insecurite-16-soldats-tues-dans-une-embuscade-dans-la-zone-de-tillia-tahoua Seize (16) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une...
Publier le 03/05/2021, 21:21
lutte-contre-le-terrorisme-24-presumes-terroristes-abattus-lors-d-une-tentative-d-evasion-a-chinagoder-tillaberi  Les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont neutralisé une vingtaine de présumés terroristes...
Publier le 01/05/2021, 07:34
education-la-therapie-de-choc-du-president-bazoum-pour-faire-renaitre-le-grand-corps-malade Le chef de l’Etat a présenté ce vendredi au Centre des conférences Mahatma Ghandi de Niamey, les...
Publier le 30/04/2021, 18:10
le-president-bazoum-l-education-ne-doit-pas-etre-seulement-une-affaire-de-l-etat-et-des-enseignants-mais-de-toute-la-societe-discours Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative...
Publier le 05/05/2021, 16:56
insecurite-une-vingtaine-de-soldats-tues-suite-a-une-attaque-vers-banibangou-tillaberi Une vingtaine de militaires nigériens ont été tués, hier mardi, suite à une attaque contre leur...

Dans la même Rubrique

Dialogue social : le président Bazoum échange avec les partenaires sociaux

5 mai 2021
Dialogue social : le président Bazoum échange avec les partenaires sociaux

Le chef de l’Etat a rencontré ce mercredi 05 mai 2021 à son cabinet pour une séance de travail, les représentants des cinq (5) centrales les plus représentatives du pays....

Le Président Bazoum : « l'éducation ne doit pas être seulement une affaire de l'État et des enseignants mais de toute la société » ( Discours)

30 avril 2021
Le Président Bazoum : « l'éducation ne doit pas être seulement une affaire de l'État et des enseignants mais de toute la société » ( Discours)

Allocution du Président Mohamed Bazoum, lors de la Rencontre de présentation de la Politique Educative aux Partenaires techniques et Financiers et aux Partenaires Sociaux

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 29 AVRIL 2021

29 avril 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 29 AVRIL 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 29 avril 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la...

ALLOCUTION DE SEM MOHAMED BAZOUM, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LORS DU DIALOGUE VIRTUEL DE HAUT NIVEAU « NOURRIR L’AFRIQUE : LEADERSHIP POUR INTENSIFIER LES INNOVATIONS REUSSIES »

29 avril 2021
ALLOCUTION DE SEM MOHAMED BAZOUM, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE  LORS DU DIALOGUE VIRTUEL DE HAUT NIVEAU « NOURRIR L’AFRIQUE : LEADERSHIP POUR INTENSIFIER LES INNOVATIONS REUSSIES »

C’est un honneur pour moi de m’adresser à vous à l’occasion de cette séance de Dialogue de Haut-Niveau organisée conjointement par la BAD et le FIDA sur le thème : «...

Mahamadou Issoufou: «On reproche à l’Afrique un manque de démocratie. Existe-t-elle au niveau mondial?»

29 avril 2021
Mahamadou Issoufou: «On reproche à l’Afrique un manque de démocratie. Existe-t-elle au niveau mondial?»

« A-t-on demandé son avis au Niger avant de déclencher une guerre dans la Libye voisine ? Et l’élimination de Saddam Hussein a abouti à la création de l’Etat islamique », souligne...

Ville de Niamey : Oumarou Dogari retrouve son poste d’édile de la capitale

28 avril 2021
Ville de Niamey : Oumarou Dogari retrouve son poste d’édile de la capitale

La capitale nigérienne a depuis ce mercredi 28 avril un nouvel édile. Il s’agit de M. Oumarou Moumouni Dogari du MODEN/FA Lumana (opposition) qui a été élu Président du Conseil...