mardi, 29 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Wassalke ex ministre

Membre fondateur du MPR Jamhuriya, Wassalké Boukari n’a pas été reconduit dans le deuxième gouvernement de la deuxième mandature du président Issoufou Mahamadou. Au sein de l’opinion, sa non-reconduction est interprétée comme une sanction du parti et de son président à cause notamment de sa velléité d’émancipation. Devant la persistance des rumeurs, Wassalké a fait une sortie médiatique la semaine dernière pour dire sa part de vérité. Il accuse certains militants du parti de vivre grâce à leur capacité de nuisance et affirme ne pas faire la politique pour des portefeuilles ministériels. Nous vous proposons l’essentiel de son intervention.

Zeyna transfert argent bis

« J’ai souhaité vous rencontrer pour faire ce point de presse qui devrait être fait depuis quelque temps parce qu’il fut une période où sur certains médias, il a été dit qu’au sein du MPR Jamhuriya il y aurait certains responsables politiques qui voudraient créer un parti politique, qui ont déjà créé un parti, etc. En son temps, nous n’avons pas jugé nécessaire d’apporter de démenti, parce que nous avons estimé que ce n’était pas nécessaire de le faire. Je tiens à vous dire qu’au niveau du MPR Jamhirya, en notre connaissance, il n’ya aucun de nos camarades qui ait indiqué qu’il va créer un parti politique, cela n’a jamais existé, cela n’a pas été porté à notre connaissance.

Au demeurant nous ne voyons pas la raison pour laquelle certains camarades vont créer un parti. Vous savez que pratiquement le MPR est une émanation du MNSD Nassara à une période où celui-ci avait pris la décision de participer à un gouvernement d’union nationale. Et vous savez que même à cette période, nous n’avions pas jugé nécessaire dans un premier temps de créer un parti, c’est par la suite que cela s’est imposé à nous. Mais il n’est pas question au sein du MPR de créer d’autres nouveaux partis. Nous avons constaté que toutes ces rumeurs proviennent d’un cercle bien connu et à notre avis, contrairement à ce qu’on aurait pu penser d’ailleurs, ces rumeurs ne parviennent pas d’adversaires politiques ou autres.

Nous avons constaté qu’il y a toujours autour de la gouvernance du parti un certain nombre de personnes qui ont pris pour spécialité de créer ce genre de rumeurs. Et à notre vis, cela n’est pas pour renforcer la cohésion au sein du parti. Sur ce premier point, ce que je tiens à dire, c’est qu’au sein du MPR, en notre connaissance, il n’y a personne qui créé un parti ou qui a l’intention de créer un parti et nous ne voyons pas la raison pour laquelle des personnes auraient cette intention. Le deuxième point sur lequel je voulais vous entretenir, c’est que nous avons toujours appris à travers un certain nombre de médias, au sein du MPR il y aurait des problèmes en particulier au niveau de la section de Tillabéri.

Sur ce point également, ce que je voudrai dire, c’est qu’au niveau du MPR, nous n’avons pas de problème particulier qui soit différent de ce qui se passe dans tout parti politique Cependant, pour être franc au niveau de la gouvernance, nous avons un certain nombre de préoccupations, mais nous ne pensons pas que ces préoccupations doivent faire l’objet de déballage public. Ce sont des préoccupations qui doivent être réglées au sein du parti. Nous sommes effectivement un certain nombre à considérer qu’au niveau de la gouvernance du parti il y a un certain nombre de corrections à apporter. Ça, c’est tout à fait normal dans le cadre de la vie d’un parti, tout le monde ne peut pas partager le même point de vue. De façon concrète, je ne trouve pas normal et je ne suis pas le seul qu’un parti comme le MPR, son bureau politique puisse faire 8 mois sans se réunir. Ce n’est pas normal et ça ce sont des questions qui doivent être abordées parce que les réunions du bureau politique constituent le cadre normal d’animation politique du parti. Faire 8 mois sans réunion du bureau politique, il y a un problème ; et 8 mois sans réunion de la commission politique, il y a un problème ; faire 8 mois sans que le président n’appelle autour de lui les présidents de sections pour échanger et discuter, là il y a un problème. Là ce sont des questions de gouvernance sur lesquelles nous attirons l’attention de notre président pour que des corrections puissent être faites. Mais cela est fait dans un esprit où le parti est une association ; ce sont des personnes qui se sont rencontrées, qui ont un idéal pour leur pays et à travers cette association, elles veulent proposer un idéal à la société. Par conséquent, le parti doit être un cadre de dialogue et de discussion de façon permanente. Ne pas faire de dialogue au sein d’un parti peut être interpréter comme un signe de faiblesse. Par définition, les partis doivent être le creuset de la démocratie, l’exemple même de la démocratie. Il n’est pas normal que dans un parti le pouvoir de nomination soit utilisé comme instrument pour diriger le parti. Même le pouvoir de nomination doit faire l’objet de discussions.

Celui qui a le pouvoir suprême de nomination au niveau de l’Etat, c’est le président de la République. Et pourtant, il partage cela avec les partis alliés et son parti. Il y a probablement des personnes que le président de lui-même n’aurait pas accepté de porter à certains postes, mais dans le cadre du gouvernement d’union nationale, il tolère certaines nominations pour que nous puissions aller de l’avant. Mais on ne peut pas utiliser le seul pouvoir de nomination pour diriger un parti. Le parti doit être un cadre d’animation, de dialogue ; s’il y a des problèmes on en discute et on renforce la cohésion du parti. Evoquer ces problèmes n’est pas faire preuve de dissension ou d’indiscipline, non ! Ça doit contribuer à renforcer la cohésion interne. Une autre tare que nous avons remarquée, c’est la pratique qui consiste à recruter des mercenaires comme il est facile de le faire à Niamey, moyennant quelques billets de CFA ; on crée des déstabilisations de leaders politiques.

La région deTillabéri est passée maître dans cette pratique et ce n’est pas le hasard ; on ne retrouve pas cela dans les autres régions parce qu’ici, Niamey est au centre et c’est là qu’on trouve des tueurs à gage. Avec 500.000 francs, 1 million, il y a des gens qui sont prêts à tirer sur un leader pour l’abattre. Cette pratique là, nous l’avons aussi constatée ; nous avons dit que le MPR doit faire extrêmement attention parce qu’au niveau du parti politique, nous savons qu’il y a deux types de militants. Il y a des militants qui sont véritablement représentatifs et le meilleur baromètre, c’est les élections.

A l’occasion de celles-ci, tout le monde va compétir et si vous êtes représentatifs ce sont les résultats qui vont l’indiquer. Il y a une autre catégorie de militants qui, eux, ils sont célèbres pour leur capacité de nuisance ; c’est à cause de leur capacité de nuisance qu’ils sont tolérés. Et quand on regarde, ce sont à peu près une partie des gens qui, à un certain moment étaient autour du président Hama Amadou et qui l’ont trahi. Et qui ont suivi après d’autres leaders dont le président Seïni également et c’est la même chose. Ce sont les mêmes personnes. Leur seule performance, c’est leur capacité de nuisance. On les réunit pour leur donner quelques CFA et ils versent dans le dénigrement. Là également, nous avons dit que ces pratiques là doivent cesser ; il n’est pas normal qu’un jeune parti comme ça se laisse déstabiliser par des personnes de moralité douteuse qui ont seulement l’art de nuire. Au niveau de la région de Tillabéri, nous avons constaté ce phénomène ça a été fait au niveau de Niamey.

Après Niamey, ils ont ciblé Tillabéri. Mais ceux qui sont passés maîtres dans l’art de faire de la déstabilisation, au niveau de la section MPR de Tillabéri dont je suis le président, nous n’allons pas leur laisser le terrain libre. Les dernières élections ont montré qui est représentatif. Si c’est uniquement par ta capacité de nuisance qu’on doit te donner des postes ou te respecter là c’est un autre problème. Tu te comportes de façon normale, on travaille ensemble, si tu dois adopter une attitude de capacité de nuisance, nous saurions apporter la réponse qui sied à ceux qui excellent dans l’art de nuire, de dénigrer systématiquement. Donc au niveau de la région de Tillabéri, nous avons effectivement nous avons ce phénomène là mais nous sommes en train de prendre des dispositions pour y mettre fin. Au demeurant, j’ai écrit au président du parti pour attirer son attention. Parce que là où nous sommes, nous sommes en train de faire une conférence de presse au niveau du siège de la section de la permanence de Tillabéri. Ceux qui font leur complot ne se réunissent pas ici, ils se réunissent au siège du bureau politique, alors que leur siège est là. Certains c’est parce qu’à l’occasion des élections législatives ils n’ont pas été élus députés ou leur conjoints n’ont pas été élus députés. Mais cela ne peut pas être la faute du président de section, ce sont les électeurs qui élisent. Je ne peux pas prendre le score de Ouallam pour l’attribuer à Say ou prendre le score de Say pour l’attribuer à Tillabéri.

Parce que tout simplement il y a une capacité de nuisance, je dis ça je ne le ferai pas. Il y a eu des élections législatives qui ont été jugées libres et transparentes, nous avons fait un classement. Il n’y a aucune raison que nous proposions comme député le 19e sur la liste sur 23 et laisser les deux ou trois premiers. Cela n’est pas possible. Il y a une partie de gens qui sont dans cette agitation, c’est cela leur préoccupation. Pour le reste, c’est vraiment ceux qui viennent dans les partis pour manger comme on dit. Pour l’instant, il n’y a pas de nomination parce que les partis viennent de se mettre d’accord sur la répartition. En ce qui me concerne personnellement, je ne pense pas que faire la politique, c’est uniquement pour occuper des postes pour manger comme on dit. Si je parle aujourd’hui, c’est parce que j’ai retrouvé ma liberté de parole.

Auparavant, j’étais tenu à une certaine obligation de réserve mais je ne fais pas la politique pour des postes. Les Nigériens savent que par le passé, on m’a proposé des portefeuilles ministériels ; j’ai refusé. J’ai dit que je ne participe pas tant que ce n’est pas avec mon parti politique. Et je crois que les témoins sont vivants. Nous faisons la politique parce que nous estimons que nous sommes porteurs d’un idéal pour notre pays. Et effectivement, ces dernières années notre pays évolue dans un contexte sécuritaire qui rend notre démocratie très fragile. Et nous avons dit qu’il est important que l’ensemble de la classe politique puisse prendre cela en équation et mettre au moins provisoirement entre parenthèses certaines divergences pour que nous puissions du guêpier. »

 

Transcription de : Taweye/ Le Monde d'Aujourd'hui

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+6 #1 LAT 01-11-2016 16:51
A son âge et eu égard à son parcours politique, le temps est venu de s'éclipser. Je doute qu'il soit porteur d'un "idéal" neuf pour le développement du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Tamadoun 01-11-2016 17:17
«Je ne fais pas la politique pour des portefeuilles ministériels ». Il n'a même pas honte. Ce n'est pas à cause des postes ministériels que tu as trahi tes amis du MNSD? Aujourd"hui tu te fais insulté par les jeunes de jamhurya. C'est bien fait pour toi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Akira 01-11-2016 17:42
Lol en voila un ki as tout compris c Hama Amadou la faute des bisbilles de jamourya mdrrr mr ayez un peu honte svp votre parti est nee dans la trahison et c ezt ds la trahison ca va finir
Citer | Signaler à l’administrateur
-17 #4 NiamTillaDos 01-11-2016 19:17
C'est le temps des haricots pour les Traîtres de l'Ouest. Eux de l'Est se coalisent tous partis politiques confondis pour comploter contre vous. Ils réussissent leur jeu et ils jouent avec vous comme des jouests. Par vos traitrises respectives ils sont en train de finir définitivement avec votre propre complicité, sinon c'est quoi un broussard tchekanda sans votre collaboration de traitres: Hama a trahi Djermakoy pour Tandja, Seyni a trahi Hama pour Tandja, Mossa Djermakoy a trahi Hama pour Issoufou, Walsalké a trahi Seyni pour Issoufou. Seyni a trahi encore Cissé et Hama pour le maudit Issoufou, Dan Mallam a trahi Mossa Djermakoy pour Issoufou, Ladan a trahi Hama pour Issoufou. Toujours c'est vous les leaders de l'Ouest qui vous trahissent et vous laisssent instrumentaliser par des minables broussards tchékandas . c'est bien fait pour vous si vous prenez pas conscience. C'est bien fait pour vous ; Jeunesse consciente de l'Ouest veuillez prendre vos responsabilités
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 jamhuria 01-11-2016 19:43
Il n a qu a se taire c est tout vu son âge. Puisque avec se feuilleton i va se discréditer. Ministère a 27 ans et jusqu'à présent tu mange.c est trop. La jeunesse est sacrifice au Niger. Vraiment ces vieux doivent partir
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Kaytcho 01-11-2016 20:47
Celui qui appelle la jeunesse de l'ouest à se réveiller il perd son temps. Je temps de la suprématie est terminé pour des espèces comme toi. C'est comme ça que vous voulez diriger le pays et on ne vous laissera jamais y arriver. Quel est le pourcentage de cette jeunesse de l'ouest qui pense comme toi par rapport à tout le reste du Niger ? Très insignifiant
. Vous serez écrasés si vous voulez jouer sur ce terrain car vous tout reste du pays sur votre chemin. La page de l'histoire où vos semblables faisaient ce qu'ils veulent du pays est définitivement tournée. Personne n'acceptera plus jamais ce privilège que vous voulez vous octroyer. C'est perdu à jamais. Soit vous évoluez comme tout le monde ou vous vous dans l'âme avec tous les chagrins. Vous êtes prévenus
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Akira 01-11-2016 21:34
L est l ouest sud et nord c pas ca ki nous definit comme nigeriens et surtout c pas ca ki fait les traitrers ,tout les piliticiens la sont sans vergogne c tout
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Solo 02-11-2016 00:18
IL fait pitier ce niam tilla chiet
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Hankali 02-11-2016 07:49
Wassalké Boukari : «Je ne fais pas la politique pour des portefeuilles ministériels »
Si tu fais la politique pour ton pays comme tu le prétends, tu aurais du participer à la gestion ce dernier sans même ton parti. Ne prenez pas les autres pour des bornés, seulement ils sont patients et ils attendent le verdict divine. Je ne m'adresse pas à vous seulement mais à toute la classe politique à travers le titre de votre point de presse.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Hankali 02-11-2016 07:58
NiamTillaDos
Niamey-Tillabéry-Dosso c'est ça ton initiale alors ne tire point sur cette corde ça ne t'arrange pas. Si vraiment vous voulez que le pouvoir revienne à quelqu'un de l'Ouest comme tu aimes le dire alors côtoyer ceux de l'Est, lécher leur Cu peut être ils vont se tromper pour vous passer le relai sinon démocratiquement je ne vois pas comment vous y parviendrez........
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 chefu 02-11-2016 08:06
a cinq les jeunes d aujordhui connaisse l internet et tu vient racontez en pensant qu on va te croire ca fait pitier dans ce pays des types avec ce comprotement
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Labizé 02-11-2016 09:00
Mon cher tonton:
Il faut savoir partir avant qu'il ne soit tard.Vs étiez ministre avant que certains membres de ce gouvernement ne soient nés; qu'est ce que ça vous coûte de vs retirer et laisser la place aux jeunes entrants. La coordination de Ty qui vs a suspendu ne se laissera jamais dirigée par Mr Wassalké.vs verrez , l'intérimaire sera élu démocratiquement pour prendre les rênnes du parti à Ty. :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 bani 02-11-2016 09:18
Toute chose qui ne c'est pas fondée sur une base réelle s'écroulera.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Dan-Aïr 02-11-2016 10:02
Je suis sure que c NiamTillaDos ne connait rien d'une situation de crise.
qu'ALLAH protège le Niger. Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Dan adawa 02-11-2016 10:56
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Apparemment le tout nouveau président par intérim de la section de tillaberi est à la base de ta colère, n'est-ce pas Mr Wassalké ?
Mangez-vous entre vous. Dama vous êtes pas partis sur une base fondée. Bande d'hypocrites.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Haba Dan Niger 02-11-2016 12:07
la classe politique est vieillissante et donc on doit purement la remplacer. Il faut des Nigériens plus jeunes pour sauver ce pays.la classe politique nigérienne a montré sa limite.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 tahirou toto 02-11-2016 12:56
Vous allez tous finir mal
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 flamande 02-11-2016 13:12
:lol: pite pour le niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 NiamTillaDos 02-11-2016 18:18
A Hankali

Wallahi nous jeunesse consciente et déterminée de l'Ouest nous ne cherchons plus la restauration de la démocratie au Niger mais la PARTITION pure et simple du Niger pour un Etat autonome de L'Ouest. Nous sommes fatigués de vivre ensemble avec vous dans un même Pays. Et incha'Allah nous y parviendrons. Vous perdez votre temps à construire à l'Ouest.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #20 NiamTillaDos 02-11-2016 18:22
A Hankali
Et d'ailleurs pourquoi vous ne voulez pas retourner chez vous? Donc vous reconnaissez manifestement que vos régions sont inutiles et maudites comme votre fiis maudit issoufou Sanogo frauduleusement appelé issoufou mahamdou
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 Citoyen 03-11-2016 09:53
[quote name="NiamTillaDos"]C'est le temps des haricots pour les Traîtres de l'Ouest. Eux de l'Est se coalisent tous partis politiques confondis pour comploter contre vous. Ils réussissent leur jeu et ils jouent avec vous comme des jouests. Par vos traitrises respectives ils sont en train de finir définitivement avec votre propre complicité, sinon c'est quoi un broussard tchekanda sans votre collaboration de traitres:
Mon frère calme toi et ne soit pas pessimiste à cause de tous ces traitres que tu as si bien cités. En réalité ils se cherchaient, tous pour leurs intérêts strictement personnels et tu es un des rares à croire qu'ils travaillaient pour le Niger. Quand à toi essaie d’être leader et de trouver une vision et issue plus dignes pour une meilleure gouvernance du Niger. Tu ne manques pas de talents mais ton tempérament ne t'aide pour le moment. Ne désespère pas. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #22 Citoyen 03-11-2016 09:56
Mon frère Niam tilla dosso calmes toi et ne soit pas pessimiste à cause de tous ces traitres que tu as si bien cités. En réalité ils se cherchaient, tous pour leurs intérêts strictement personnels et tu es un des rares à croire qu'ils travaillaient pour le Niger. Quand à toi essaie d’être leader et de trouver une vision et issue plus dignes pour une meilleure gouvernance du Niger. Tu ne manques pas de talents mais ton tempérament ne t'aide pour le moment. Ne désespère pas. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Hama 03-11-2016 10:13
moi je trouve plutot les propos de Wassalké assez responsables, limpides et clairs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #24 Arosso 03-11-2016 16:23
Niam Tilla, sois prudent dans tes propos. Je te conseille de ne plus parler de L'Est de L'Ouest ou du Centre. Car même le président Hama ne va pas se retrouver dans ce que tu racontes. Parles tout simplement du Niger et des hommes politiques du Niger en les jugeant de ta façon.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Lecteur Actuniger 04-11-2016 15:28
Pour Niam TillaDos: Le président de la république Issoufou Mahamadou est du centre du Niger (Tahoua) mais a rendu beau Niamey qui est à l'Ouest et cela sans précédent avec tous les régimes au Niger même les soit disant héritiers des pouvoirs. Il ne perd pas son temps, plutôt il a honoré son engagement aux nigériens et C'est ça le patriotisme. La richesse que compose Niamey appartient en grande partie aux gens autres que ceux dis de Niamey et ou de l'Ouest. Alors Même chez vous n'avez rien :P :P :P :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Juge 19-11-2017 08:50
Toi aussi hankali es comme ce ce Niam Tilla Doss. Au lieu de fustigier tu generalises :comme si tous ceux qui sont de l'ouest adherent a ses idees. Tu es pire que lui.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 29/09/2020, 10:07
journee-de-solidarite-coris-day-2020-coris-bank-niger-offre-des-vivres-et-du-materiel-a-plus-de-300-sinistres-de-harobanda-et-de-saga L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

29 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

28 septembre 2020
Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey, son premier congrès constitutif. Par la même occasion, son président Alma Oumarou a...

NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

27 septembre 2020
NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130 partis politiques, Burkina Faso 103, Mali 94, Sénégal 77, Togo 68, Guinée 46, Nigéria 41, Benin...

Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

27 septembre 2020
Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des Sports de Niamey, son premier congrès statutaire qui a été couplé à la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

25 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

25 septembre 2020
Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session budgétaire, s’est ouverte ce vendredi 25 septembre  2020 à l’hémicycle, Place de la concertation. A cette occasion,...