mardi, 29 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Aissata Issoufou et Dr Malika Issoufou

La fin de la présence par trop débordante des Premières dames sur le terrain pour aider leurs époux de présidents démocratiquement élus à tenir leurs promesses électorales n’est pas pour demain sous nos tropiques.

 

Sous la 5e République du président Mamadou Tandja, les interventions multiformes de deux premières dames dans les œuvres sociales et humanitaires, à travers notamment leurs fondations respectives, étaient tellement importantes et régulières qu’on se demandait au sein de l’opinion à quoi servait finalement le gouvernement qui était censé faire ces réalisations au profit des couches vulnérables et défavorisées du pays, à travers notamment la mise en œuvre de son programme de développement.

C’est un centre de santé qui manque de médicaments ou d’appareils d’intervention ? C’est une école qui est dépourvue de fournitures scolaires ou d’équipements adéquats pour fonctionner normalement ? Ce sont des femmes ‘d’une localité qui ploient sous le poids des corvées domestiques par manque de moulins à grains ou qui n’ont pas accès à des financements pour entreprendre des activités génératrices de revenus et assurer ainsi leur autonomie économique ?

Elles étaient constamment sur le terrain pour porter assistance, en lieu et place des ministères sectoriels qui ont en charge ces volets. Accompagnées comme à l’accoutumée pour la circonstance de ministres, gouverneurs, préfets et autres responsables administratifs locaux qui se transforment en valets pour magnifier la générosité et l’humanisme incommensurables des premières dames, c’étaient des dizaines de millions pour ne pas dire des centaines de millions de francs qui étaient injectés dans ces opérations de bienfaisance des premières dames à l’époque.

Avec l’arrivée du PNDS Tarayya, qui se veut un parti socialiste au pouvoir, on pensait enfin voir la fin de ce cirque grotesque des premières dames, ou à tout le moins son atténuation. Erreur monumentale ! Dès la prise de fonction du président Issoufou, chacune d’entre elles s’est empressée de mettre sur pied une fondation pour aller à la rencontre des couches vulnérables et défavorisées en vue, soutient-on, d’alléger leurs souffrances à travers des œuvres sociales et humanitaires. L’idée en soi n’est pas mauvaise si tant est que cette assistance est symbolique et est mise en œuvre avec des ressources dont la provenance provenance est connue. Mais lorsque c’est à coup de milliards de francs aujourd’hui qu’une des premières dames décide de porter assistance aux populations d’une région du pays, il est tout à fait légitime de chercher à savoir d’où provient cet argent. Surtout dans un pays pauvre comme le Niger, malgré les richesses immenses dont recèle son sous-sol, et de surcroît en voie de surendettement.

Un investissement d’un milliard de francs pour des œuvres sociales, vous conviendrez certainement avec nous, c’est une grande prouesse de la part d’une fondation qui a moins de cinq ans d’existence et dont les créneaux de financement ne sont pas officiellement connus. Comme c’est le cas notamment des grandes fondations créées en Occident.

Derrière leurs structures respectives, les premières dames disent oeuvrer sans calculs pour alléger les souffrances des pauvres. Mais en vérité, et tout le monde le sait, il s‘agit surtout de travailler au profit de l’image de marque de leur époux et pour la mobilisation des militants en vue de sa réélection, à travers ces œuvres de charité.

Zeyna transfert argent bis

I.D

Le Courrier

Commentaires  

+3 #1 Ali 31-10-2015 01:25
Vu ce qui passe au Niger avec les premières dames dont leurs actions ne sont pas inscrites dans le budget de l'état et que les ressources dont elles usent proviennent probablement du trésor. A cet effet, il est important que nos constitutionnalistes fassent une ouverture dans la constitution et le code électoral pour que désormais pour les élections présidentielles c'est une liste binominale, tri, quadri ou quinténominales des époux de sorte si le titulaire est un homme, la ou les colistières une ou des femmes de sorte que les électeurs vont élire le président et la ou les premières dames; Si la titulaire est une femme qui souhaite être présidente, le colistier sera un homme (son mari ou fiancé ou copain) qui sera le "Premier Monsieur" ou "Premier Garçon" de la République. En ce sens tout sera réglé
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 Niger 31-10-2015 02:09
Du trésor de l'état ??
Pardon il faut vous renseigner..
Au nom de leur fondation respectives et font des plaidoyers et reçoivent des aides ou des dons qu'elles acheminent vers les regions..
Elles le font peut-être pour l'image de leur mari mais c'est le peuple qui en bénéficie donc ou est le problème ???
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #3 Villageois 31-10-2015 05:29
La lutte contre la corruption, le redressement d'une administration inefficace et corrompue, l'impunité ...etc , quels espoirs totalement déçus ! Issoufou a regagné le club des politiciens corrompus comme Hama et compagnie. Il s'est même permis d'engager pour son compte Zakay qui naguère était au service de Hama pour détourner les fonds publiques . Comment comprendre et accepter cette affaire de 10 milliards de Zilli ? Zaki vous avez tristement échoué sur ce plan, nonobstant les investissements dont vous vous gargarisez pour croire que vous êtes le meilleur. C'est triste pour ce pays. Une classe politique totalement corrompue !!! Sans exception !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #4 guero 31-10-2015 06:48
En tout ces premières femmes doivent être traduits à la justice car elles avec nos sous sans aucune régularité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #5 DAGAZA 31-10-2015 08:59
Est-il normal que des 1eres dames intercepte toute aide alimentaire qui entre dans le pays à leur profit et la redistribue en leur nom et au nom de leur époux de président, décidement le guri ne nous a rien épargné
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 ZAIN NAF 31-10-2015 11:41
guero#4, fais gaffe sur ce que tu avances car, si tu penses pouvoir nuire à l'honneur de ces intrépides 1ères Dames parce qu'elles sont les épouses de l'imperturbable Sincère Président Issoufou Mahamadou qui, lors des campagnes électorales, a dit et réalisé ce qu'il a promis ce dont le peuple l'en remerciait; alors qu'en 50 ans de pouvoirs, vos mentors de l'opposition n'ont rien pu faire d'appréciable; aujourd'hui, vous usez de tous les moyens pour ternir leur franc engagement à sortir le Niger et les nigériens des marécages miséreux dans lesquels ils pataugeaient. Fais gaffe car, c'est Mme Clémence Aïssa Barré qui donna l'exemple de sagesse quant à l'utilisation à bon escient de toutes les aides qu'octroyaient les généreux donateurs de par le monde; et, ces dames semblables aux fourmis, se déploient corps et âme pour restituer ces aides aux ayant-droits, les nigériennes et nigériens afin qu'ils se reconnaissent dans le miroir des sociétés humaines. DIFFÉRENTES DE NOS AUTRES...
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #7 ZAIN NAF 31-10-2015 11:42
... ANCIENNES DERNIÈRES DAMES habituées de détourner les aides à la manières de leurs époux pour renflouer leurs comptes en banque à travers les pharmacies, magasins alimentaires et autres boutiques de produits divers créés à cet effet. Quand on sait qu'autrefois, les malveillants ténors du pouvoirs d'antan, trouvèrent mieux d'alimenter leurs chevaux avec les aides alimentaires extérieures adressées aux populations affamées de la sécheresse des années précédentes. Ce sont, pour la plus part, leurs descendants héritiers de leurs sièges qui aujourd'hui, se retrouvent dans l'opposition. Loin des autres Dames, nos honnêtes 1ères Dames Hadjia Aïssata & Malika Issoufou Mahamadou, restituent succinctement ce tout qui revient de droits aux nécessiteux. Donc, sans toute forme de fourberie, même si on n'aime pas la femme soumise à la séparation de corps politique, il faut pour le moins, dire ses qualités afin d'encourager les suivantes à mieux faire. Sagesse aux citoyens raisonnables.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 zaki_zero 31-10-2015 17:50
C'est simplement de l'argent sale issu des reventes des drogues saisies ou des poches des trafiquants eux mêmes. Ces bonnes dames sont abusivement rendues complices de crimes dont elles devront rendre compte ici bas et dans l'au delà le moment venu.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 chimere 31-10-2015 23:50
Kay chose!!! Elles pourraient déposer les devises a Paris, com certain qui vit d cela aujourd'hui dan sa fuite. Mais com Dieu a fait des méchants et des bons (com ces dames) heureusement!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Manal 01-11-2015 06:19
Charlotte
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 bobo dioulasso 01-11-2015 08:17
Je veus que les nigeriens comprenent que ce charlie sa preocupation c'est pas le peuples nigeriens mais plutot sa bandes de bougnoules et le pays son coeur,la franc?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 gani 01-11-2015 08:47
Fondation Guri dai dai lokatchi,
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 chimere 01-11-2015 09:15
Le niger n'a jamais eu d si valeureuses premières dames. Et la chance c'est son deux aux gros coeurs dans la mm période. Bénédiction pour le niger. Elles pas besoin aussi q monsieur achete de petits ibo. Elles ns fabriquent des bébé ma de un niger: l'avenir est sauve.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Boubacar 01-11-2015 10:45
Puisse Allah apaiser vos cœurs Nigériens. Priez pour la Baraka d'Allah sur le Niger. Votre géguère et vos insultes,les uns des autres,n'est que Malédiction pour le Niger. Sachez que vous répondrez tous devant Allah.Toute personne que vous insultez à son insu,vous répondrez devant Allah pour cette insulte.
Puisse Allah sauver le Niger des Mauvaises intentions de L'Aube et de celles du Crépuscule.
Puisse Allah bénir toutes les bonnes actions qui sont en train d’être faites aux bénéfices du peuple Nigérien.
Puisse Allah assister nos dirigeants à continuer les bonnes œuvres pour le peuple Nigérien.
Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 chimere 01-11-2015 12:17
Ces belles dames feront d jolis bébés au niger si n'ont rien a avoir avec des petits ibo.le niger est sauve!
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #16 niger 01-11-2015 12:52
Oui du bien fait benefique a la nation.mai les source des revenu d'où proviennent-elles c'etai sa sujat freres
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 bobo dioulasso 01-11-2015 14:04
Ce chimere kay wanè irii nè batourè ko mè? sabida naga hoton ka .mais je veus que tu sache c'est le niger qui ns interesse pas toi et ton charlie.a lire tes comentaires tu est toujours hors sujets,ce qui veut dire que tu est dans service comandè.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 chimere 01-11-2015 20:37
Service commande, bobo dialasso? KO kay ma dan ibo ne? C'est ça votre problème: refuser la réalité. Vous pensez les autres pourris parce q vs êtes pourris. Parce q le fugitif a fait des milliardaires jusq'au tapissier, vs pensez q ces braves dames roulent sur du faux. Elles n fabriq pas l'argent pas plus qu'elles n le volent. Des amis du niger est dans ce monde et leur position leur donne accès a ces partenaires par plaider la cause des moins nantis. C'est complique d comprendre cela?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Dr papus 02-11-2015 07:00
Il ya une vraie alchimie, dans cette affaire. Ne cherchez pas à savoir la provenance de cet argent, affaire à suivre...Que Dieu soit avec les véridiques et c'est Toi qui sait comment tu vas faire avec les injustes, les farceurs de cette pauvre population du Niger...
On a trop souffert, le Nigerien merite le bonheur, la joie de bien vivre au Niger.
La democratie étant le modèle par excellence d'une meilleure gestion du bien public, mais notre vie agitée par des coups bas, le faux democrate, l'usage du faux, l'a complètement détraqué...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 dalweyguida 02-11-2015 08:30
Voilà comment ces dames arrivent à mobiliser ces fonds.
Elles ont dans leurs sacs le répertoire de toutes les personnalités proches du pouvoir (ministres, députés, ambassadeurs, DG publics et privés, hommes d’affaires etc..).
Chaque fois quelles sont dans le besoins elles appellent de la part du président du Niger.
Il arrivent qu’elles font leurs hommes (distribution de décrets) . Ce groupe est à leur merci. Là c’est la caisse noire. A tout moment elles rançonnent ces gens à qui on trouvé un poste de responsabilité.
Là ou la bas blesse, effectivement c’est des activités de l’Etat qu’elles s’approprient au nom de leur Fon datation. C’est pourquoi au moment d’un don on voit le ministre derrière comme un orphelin.
C’est comme sa la politique à la nigérienne. Il faut bien trouver une stratégie pour faire campagne en permanence.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 dosso-ize 02-11-2015 09:40
les premières dames africaines peuvent constituer une voie de blanchiment d'argent de leurs époux.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...

Dans la même Rubrique

Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

28 septembre 2020
Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey, son premier congrès constitutif. Par la même occasion, son président Alma Oumarou a...

NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

27 septembre 2020
NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130 partis politiques, Burkina Faso 103, Mali 94, Sénégal 77, Togo 68, Guinée 46, Nigéria 41, Benin...

Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

27 septembre 2020
Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des Sports de Niamey, son premier congrès statutaire qui a été couplé à la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

25 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

25 septembre 2020
Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session budgétaire, s’est ouverte ce vendredi 25 septembre  2020 à l’hémicycle, Place de la concertation. A cette occasion,...

Elections 2020-2021 : l’Union Européenne lance son programme de soutien pour un processus électoral crédible, inclusif et transparent

25 septembre 2020
Elections 2020-2021 : l’Union Européenne lance son programme de soutien pour un processus électoral crédible, inclusif et transparent

Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de financement pour la mise en œuvre du projet « Appui en vue d’un processus...