NITA Fond Site Web 675 x 240

Abdelmadjid Tebboune Pr Algerie

Dans un entretien qu’il a accordé aux médias nationaux et qui a été diffusé dans la soirée du samedi 3 août 2023, le Président algérien a réaffirmé la position de son pays, voisin du Niger et puissance militaire continentale, à la situation politique qui prévaut au Niger avec la prise de pouvoir par les militaires du CNSP et les menaces d’intervention militaire de la Cédéao pour restaurer l’ordre constitutionnel. Dans cet entretien, Abdelmadjid Tebboune, a certes réitéré l’impératif de « rétablir la légitimité constitutionnelle au Niger » mais il a aussi clairement fait savoir « son rejet total et catégorique de toute intervention militaire ». Des positions que les autorités algériennes ont déjà clairement notifié à l’UE et surtout à la Cédéao, qui ont tenté de rallier Alger à leur cause. Pour l’Algérie, en effet, toute intervention militaire au Niger constituerait « une menace directe » pour leur pays.

Zeyna commission0

Dans son entrevue périodique avec des représentants de médias nationaux, diffusée samedi soir sur les chaines de télévision et stations de radio nationales, le Président de la République a indiqué que « l’Algérie est pour le retour à la légitimité constitutionnelle au Niger, tout comme elle est prête à aider les Nigériens dans la mesure du possible, s’ils en expriment le besoin, pour resserrer leurs rangs ». Selon l’Agence de presse officielle (APS), le chef de l’Etat a aussi affirmé « son rejet total et catégorique de toute intervention militaire dans ce pays ». Dans ce cadre, rapporte la même source, il a mis en garde contre toute intervention militaire qui ne ferait qu'exacerber la situation, à l'image de ce qui s’est passé en Libye et en Syrie, où « des problèmes persistent et les situations sont de plus en plus complexes ».

Selon le Président Tebboune, « l’intervention militaire n'a jamais réglé aucun problème et les choses ne se règlent que par la logique ». Il a en ce sens  mis de nouveau en garde contre toute action qui ne ferait qu’ « enflammer la région du Sahel tout entière ».

L’Algérie est un pays voisin du Niger avec qui le pays partage près d’un millier de kilomètres de frontières, ce qui fait que toute dégradation de la situation sécuritaire dans son voisin du sur pourrait menacée la partie sud du pays. Toutefois, le Chef de l’Etat algérien a tenu à rassurer que « l'Algérie est capable de faire face à cette situation grave, forte de son Armée puissante, qui est aux aguets de quiconque s'approcherait de ses frontières ».

Sur la situation politique au Niger, Abdelmadjid Tebboune a rappelé le principe de non ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, adopté par l'Algérie. Il a toutefois martelé « qu'il n'y aura aucune solution sans nous [l'Algérie].  Nous sommes les premiers concernés ».

L’Algérie donne la priorité à la voie politique et diplomatique

Il convient de rappeler qu’au lendemain des évènements du 26 juillet 2023, l’Algérie avait déjà exprimé sa condamnation de principe de la rupture de l’ordre constitutionnel. Suite aux sanctions décidées par certaines institutions et partenaires notamment l’UE et surtout la Cédéao, les autorités algériennes ont été à nouveau sollicitées pour appuyer leur mise en œuvre dont celle de la Cédéao relative à l’usage de la force pour restaurer la légalité constitutionnel en cas de refus de la junte militaire de rétablir le Président déchu Bazoum Mohamed dans ses fonctions. Ce à quoi l’Algérie s’oppose mettant en avant plusieurs arguments stratégiques.

En ce sens, rien qu’hier samedi, le  Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, s’est entretenu au téléphone avec le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. Ahmed Attaf. Selon un communiqué publié par les services du ministère alégrien, l'entretien téléphonique a porté sur « les développements inquiétants en République du Niger ». Et selon la même source, à cette occasion,  Josep Borrell a informé M. Attaf, « des mesures décidées par l'UE contre les auteurs du coup d'état au Niger ». D’après le communiqué, les deux responsables ont souligné « la nécessité d'œuvrer de concert afin d'exercer des pressions politiques et diplomatiques pour assurer le retour à l'ordre constitutionnel en République du Niger à travers le rétablissement de M. Mohamed Bazoum dans son poste de Président légitimement élu de ce pays ». De son coté, a précisé le document, le ministre Ahmed Attaf a réaffirmé « la conviction de l'Algérie quant à la nécessité de prioriser le processus politique et diplomatique, au vu des répercussions de l'option du recours à la force sur la situation qui risque de s'aggraver davantage aux niveaux local et régional ».

En milieu de semaine, c’est un émissaire du Président Ahmed Bola Tinubu du Nigeria et de la Cédéao qui a été dépêché à Alger pour plaider la cause de l’organisation auprès des autorités algériennes.

L’émissaire  Baba Gana Kingibe a également été reçu, au nom du Président Tebboune, par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. Ahmed Attaf, a qui il a remis un message écrit et adressé au président de la République algérienne par son homologue nigérian, Bola Ahmed Tinubu, en sa qualité de président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Au cours de cette visite qui s'inscrit dans le cadre de « l'échange de vues et la concertation autour des développements de la situation en République du Niger », M. Attaf a réaffirmé, dans ce sens, « la position de l'Algérie qui rejette le coup d'Etat militaire contre le président légitimement élu dans ce pays frère et voisin, et appelle à son retour à son poste constitutionnel, en sa qualité de président de la République du Niger ». Selon également le communiqué publié par les services du ministère et rapporté par l’APS, le ministre des Affaires étrangères a souligné « la nécessité d'activer toutes les voies et moyens diplomatiques et pacifiques, pour éviter le choix du recours à la force qui ne ferait qu'exacerber la situation pour le Niger et la région toute entière ».

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

7
magagi
8 mois ya
C'est pendant les moments difficiles que l'on reconnait ses vras amis..Merci a l'Algerie et au Peuple Frere Algerien pour cette position courageuse: Le Niger et son Peuple vous seront reconnaissant a jamais pour votre soutien pendant cette epreuve, sans nul doute la plus difficile de sa courte Histoire. On ne vous apprend rien en affirmant que partout et de tout temps, la Decolonisation s'est faite au prix d'ultime sacrifice.. LES NIGERIENS SONT DEBOUT PRETS A PAYER LE PRIX QUELQU'il SOI ET SORTIRONT VAINQUEURS INSHALLAH
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
VOLUME PR
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite et fin

O
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
Lire plut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
8) :-* Quand le grand Docteur FARMO MOUMOUNI dit ...:
LE NIGER SOUS ULTIMATUM NE PLIERA PAS....

WIWI ...
Le Niger sous ultimatum ne pliera pas.

REP
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite 1
Seybou et d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
8 mois ya
Suite 2 et fin

B
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
Niger abdo
8 mois ya
Chaque jour, l'Alg
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Kriskool
8 mois ya
M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
LE VRAI NIGERIENNE
8 mois ya
minafiqua especes des racismes si il veut nous aider il n'a qu'a nous arretes les islamistes qui passe de chez eux pour venir au NIGER.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Hamani Alassane
8 mois ya
:-) Merci pays voisin l'Alg
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
HAMZA MAI GARKUA
8 mois ya
Chers compatriotes nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Binou
8 mois ya
Bravo et vive l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1631 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
511 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
344 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages