NITA Fond Site Web 675 x 240

naufrage bateau

Au moins cent (100) personnes se sont noyées et plusieurs dizaines d'autres encore portées disparues après le naufrage d'un bateau sur le fleuve du Niger, dans le sud-ouest du pays. Les faits se sont déroulées lundi dernier aux environs de 3h du matin et selon les sources locales, le bateau transportait plus de 300 personnes qui revenait d'une cérémonie de mariage de l'Etat de Kwara en direction de celui du Niger lorsqu'il a percuté un arbre et par la suite chaviré.

Zeyna commission0

Selon les déclarations d'un chef traditionnel local à la BBC, le bateau qui a chaviré après avoir percuté un arbre transportait plus de 300 passagers voyageant de l'État de Kwara à l'État du Niger après une cérémonie de mariage. Plus de 100 personnes se sont noyées et d'autres sont portées disparues et les efforts de recherche et de sauvetage tentaient de trouver plus de victimes, ont déclaré des responsables. "On craint que des dizaines de personnes aient été tuées et de nombreuses autres sont toujours portées disparues", a déclaré mardi un communiqué du gouverneur de l'État de Kwara, AbdulRahman AbdulRazaq qui a présenté ses "sincères condoléances" aux proches des victimes - et a déclaré que les sauveteurs continuaient à rechercher des survivants. D'après la même source, l'émir de Patigi, Ibrahim Umar Bologi II - le chef traditionnel de la région où cela s'est produit - a déclaré que plus de 150 personnes étaient mortes. Il a déclaré aux journalistes que les vagues de la rivière avaient dépassé le bateau et l'avaient forcé à s'écraser contre un arbre qui s'était emporté dans la rivière, provoquant le chavirement du bateau.

D'après les déclarations d'un porte-parole de la police de l'État de Kwara à l'agence de presse AFP, le nombre de morts était susceptible d'augmenter à mesure que les efforts de recherche et de sauvetage se poursuivaient. « Jusqu’à présent, nous avons dénombré 103 morts. Plus de 100 personnes qui ont pu être sauvées », a déclaré à l’AFP l'officier de police Okasanmi Ajayi. « Les recherches sont toujours en cours, ce qui signifie que le bilan peut encore grimper », a-t-il ajouté.

Accidents fluviaux en série 

Les accidents fluviaux dans cette partie du Nigéria sont fréquents car les habitants des villages bordant le fleuve Niger, qui traverse le centre du pays, utilisent souvent le fleuve qui peut être plus rapide que les routes, souvent mal entretenues et dangereuses en raison de la présence de bandes de kidnappeurs. Le mois dernier, 15 enfants se sont noyés et 25 autres ont disparu après le chavirement d'un bateau surchargé dans l'Etat de Sokoto (nord-ouest), alors qu'ils partaient récolter du bois. Début décembre 2021, le naufrage d'un autre navire surchargé avait fait 29 morts, dont une majorité d'enfants.

Cependant, les exploitants de bateaux surchargent souvent leurs navires branlants dans le but de gagner plus d'argent.

actuniger.com



Commentaires

2
Pai
10 mois ya
Mon condol
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1660 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
305 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
345 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages