NITA Fond Site Web 675 x 240

Assimi Goita pr mali

Dans un communiqué publié ce vendredi 10 mars 2023, le gouvernement de transition a annoncé que la date du référendum prévu le 19 mars 2023  connaîtra un "léger report ". Aucune nouvelle date n'a été annoncé dans le communiqué du porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga, mais les autorités de malienne assurent qu’ils respecteront le chronogramme des réformes politiques, institutionnelles et électorales de la Transition pour un retour à l'ordre constitutionnel dans les délais convenus avec la Cédéao, c'est à dire en février 2024.

Zeyna commission0

Le report ne faisait aucun doute puisque la convocation du collège électoral par décret du Président de la Transition n'est pas intervenue dans les temps c'est à dire fin février dernier. C'est donc sans surprise aucune que le gouvernement de Transition a informé l'opinion nationale, dans un communiqué publié ce vendredi 10 mars,  que la date du référendum, prévu le 19 mars 2023, dans le chronogramme des réformes politiques, institutionnelles et électorales de la Transition, connaîtra un léger report. "La date du référendum prévu le 19 mars 2023  connaîtra un léger report", a déclaré dans un communiqué lu devant la presse le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement.

Ce référendum est la première étape censée être validée par le vote sur la voie d'élections en février 2024 et d'un retour des civils au pouvoir. Les autorités de transition justifient ce report par l'installation des représentations de l'organe de gestion des élections dans toutes les régions du pays et par la volonté de vulgariser le projet de nouvelle Constitution.

"La nouvelle date du référendum sera fixée, après concertation avec l'autorité indépendante de gestion des élections et l'ensemble des acteurs du processus électoral", ajoute le communiqué du gouvernement.

La version présentée comme finale de la Constitution, remise le 27 février au colonel Assimi Goïta, affirme "l'attachement à la forme républicaine et à la laïcité de l'État". Des dispositions contestées par certaines associations islamiques du pays alors que le projet de Constitution continue d'alimenter les polémiques au sein de l'opinion et un rejet de certains partis politiques, syndicats et associations de la société civile du pays.

Avec ce report, le pouvoir de Bamako  rate la première échéance d'un calendrier de consultations et de réformes qu'ils ont eux-mêmes communiqué et qui doit aboutir à des élections en février 2024 en vue d'un retour des civils aux affaires. Le référendum est la première étape censée être validée par le vote.

Le colonel Maïga a minimisé la portée de ce contretemps indiquant que "la date butoir reste la date que nous avons pu négocier avec la Cédéao  et le chef de l'Etat tient fermement au respect de cette date" de 2024, a-t-il dit.

actuniger.com



Commentaires

0
TOTO A DIT
1 année ya
8) :-* TOTO A DIT dit.....
Message not
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Qui peut expliquer du Mali ou de la Guin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Lire plut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Applaudissez le bagneyz
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"]8) :-* TOTO A DIT dit.....
Message not
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
[quote name="Applaudissez le bagneyz
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2045 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
360 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
363 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages