NITA Fond Site Web 675 x 240

Sommet CBLT 2022

Il semble que l'impact de l'opération militaire russe en Ukraine sur la sécurité en Afrique soit devenu réel suite à l’aide fourni par l'Occident à l'Ukraine avec divers types d'armes pour affronter l'armée russe, mais certains paquets d'armes sont maintenant aux mains de groupes armés qui menacent la sécurité publique en Afrique, et notamment au Nigeria depuis de nombreuses années.

 

Zeyna commission0

En effet, le président nigérian Muhammadu Buhari a déclaré mardi que des armes provenant de la guerre qui fait rage entre la Russie et l'Ukraine se glissent désormais dans la région du bassin du lac Tchad, cette région qui est une zone économiquement et socialement intégrée en Afrique de l'Ouest et du Centre à cheval sur le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Nigeria.

Le président a lancé cet appel dans son discours d'ouverture du 16e Sommet des chefs d'État et de gouvernement de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), qui s'est tenu mardi dans la salle de conférence de la Villa présidentielle, à Abuja.

 « Il faut cependant préciser que malgré les succès enregistrés par les vaillantes troupes de la MNJTF et les différentes opérations nationales en cours dans la région, des menaces terroristes rôdent toujours dans la région, et malheureusement, la situation au Sahel et la guerre qui fait rage en Ukraine sont des sources majeures d'armes et de combattants qui renforcent les rangs des terroristes dans la région du lac Tchad », a déclaré le président nigérian.

« Ce mouvement illégal d'armes dans la région a intensifié la prolifération des armes légères et de petit calibre qui continue de menacer notre paix et notre sécurité collectives dans la région », a ajouté Muhammadu Buhari dans son discours.

À la fin du discours, le président du Nigeria a affirmé que les gouvernements de la région devaient compléter les efforts en cours par la fourniture de projets de développement durable dans le domaine sécuritaire, qui, selon lui, rendraient la vie plus propice aux populations et restaureraient leur confiance dans l'État.

Par conséquent, tous les chefs d'État du Sahel doivent adopter de nouvelles stratégies dans le secteur de la sécurité pour rétablir la stabilité dans la région, faire face aux attaques des groupes armés soutenus par les récentes armes de l'Occident et les éliminer complètement du territoire africain.

 



Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2307 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
545 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
344 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
377 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages