lundi 5 décembre 2022

2354 lecteurs en ligne -

fraren

Mali: l'Egypte va suspendre la participation de ses soldats à la Minusma

RDC Monusco contingent indien

L'Egypte a décidé de suspendre temporairement la participation de ses soldats au sein de la Mission de stabilisation des Nations unies au Mali (MINUSMA) ont annoncé les autorités égyptiennes et confirmées par la suite par la mission onusienne dans un communiqué. Cette suspension qui prendra effet à compter du 15 août prochain fait suite aux multiples attaques dont font l'objet les casques bleus ces derniers temps dans le pays. En mai dernier, le Bénin avait déjà annoncé le retrait de ses casques bleus au sein de la Minusma d'ici novembre 2023.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

« Nous avons été informés qu'en conséquence, le contingent égyptien suspendrait temporairement ses activités au sein de la Minusma », a annoncé ce vendredi la Minusma dans un communiqué rapporté par  l'AFP.

Selon plusieurs sources, Le Caire avait informé dans cette semaine les Nations unies de sa décision de suspendre temporairement la participation de ses soldats à la Minusma à partir du 15 août prochain et pour une durée indéterminée. Une décision qui fait suite aux « inquiétudes face à la multiplication des attaques contre ses Casques bleus ».

Le 05 juillet dernier, le sergent Ahmed Hamza Ali Elsayed et le soldat Sayed Shawky Mohamed Sayed, originaires d'Égypte, ont perdu la vie des suites de l'explosion d'une bombe artisanale au passage du convoi militaire de Tessalit à GAO dont ils faisaient partie.

En mai dernier, le Bénin avait déjà annoncé par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, qu'il allait retirer ses  soldats engagés au sein de la Minusma  d'ici novembre 2023. « Le Bénin va d'ici novembre prochain retirer ses 140 hommes qui composent une base de la police à Kidal, dans le nord du Mali. Ensuite, les 250 militaires qui constituent un régiment de l'infanterie basés à Sénou, en périphérie de la capitale malienne Bamako, seront rapatriés en novembre 2023 », avait déclaré le chef de la diplomatie béninoise. Selon les explications des autorités, "Le pays  est confronté ces derniers temps à une situation sécuritaire inquiétante du fait des actes de terrorisme orchestrés à ses frontières nord par des hommes armés non identifiés », et, « il urge que le Bénin déploie toutes les compétences humaines, matérielles et logistiques requises ».

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

.

Commentaires  

-3 #1 Hermano 15-07-2022 20:53
Il n'y a pas 1 sans 2 et le 3 suivra ainsi de suite jusqu'a la mort de cette mission qui tarde toujours a faire ses preuves.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #2 Nigerien 16-07-2022 06:34
Vivement le départ de cette organisation hypocrite dans le Mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #3 Tpn 16-07-2022 11:15
Ce machin de l'ONU à la solde des occidentaux.
Vivement que les Egyptiens et tous les autres africains quittent ce bateau sec qui est entrain de prendre des rats.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Tidite 16-07-2022 13:09
Écoutez vous pouvez pas faire le bonheur de ces pauvres maliens pris en otage par des gens assoiffés de pouvoir.
Laissez les assumer les conséquences de leur actes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Sani Saley 17-07-2022 19:47
Merci Égypte de soutenir la Mali dans sa lutte pour son independence de la France et la protection dr son territoire!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 TOTO A DIT 25-07-2022 13:28
HALLELUJAH!!!!!
QUELLE BONNE NOUVELLE !!!!
TOTO A DIT dit MERCI !!! Egypte 0000!!!

Après donc Togo et le Bénin qui rappellent leur contingent pour faire face aux menaces dans leur pays...

MINUSMA ne va jamais résoudre les problèmes de sécurité au Mali , Où n'importe quel pays ,elle se deploie, ..
Apprenez donc à compter sur vos propres forces de défense , par la mutualisation des opérations et informations entre pays africains si possible , c'est la piste à suivre .''toute autre démarche n'est que du cinéma ...
Les FAN, les FAMa, Forces Armées du Benin, du Togo, du Nigeria, du Tchad , du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo et un peu partout , à l'assaut de ces bandits dans une démarche de coopération militaire africaine , matez ces bandits importés et financés ....
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com