Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

ADO investit candidat

Le président Alassane Dramane Ouattara (ADO) a été investi ce samedi 22  août 2020 à Abidjan, candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) pour l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. Malgré la contestation de l’opposition qui s’amplifie, le chef de l’Etat est revenu sur sa décision de ne pas se représenter après deux mandats. Dans son discours d’investiture, le président ADO a de nouveau motivé cette décision qui pour lui, « est un sacrifice pour son pays », avant de dévoiler une ébauche de son programme. Avec comme ambition, la victoire dès  le 1er tour…

Zeyna commission0

C’est dans un Stade « Félicia » d’Abidjan plein à craquer que le président Alassane Ouattara a été officiellement investi candidat de son parti à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Pour l’occasion, le RHDP au pouvoir a tenu sa convention d’investiture en présence des membres du bureau politique et des militants du parti ainsi que des sympathisants du « PRADO » qui ont massivement fait le déplacement depuis les premiers heures de cette journée ensoleillée du samedi dans la capitale économique du pays. La mobilisation était, en effet, des grands jours pour cette cérémonie symbolique qui se tient alors que le gouvernement a décidé de suspendre, depuis mercredi dernier, les manifestations publiques jusqu’en septembre, en raison des émeutes qui ont suivie certaines marches de protestation de l’opposition qui s’oppose à ce 3e mandat du président ivoirien. Cependant, pour le parti présidentiel, il ne s’agit que du premier mandat de la 3e République à la suite de la révision constitutionnelle de 2016. Un débat qui divise et cristallise au sein de l’opinion ivoirienne et même au niveau des juristes et qu’il appartiendra à la Cour constitutionnelle de trancher après le dépôt des candidatures.

Après une entrée triomphale dans le stade Félix Houphouet-Boigny, en compagnie de la première Dame Dominique Ouattara, et un tour d’honneur sous les acclamations des militants, le président Ado a été installé au niveau de la tribune officielle où il a été salué par les membres de la direction du parti parmi lesquels le premier ministre Hamed Bakayako, des ministres, députés et sénateurs du RHDP. Après plusieurs allocutions dont celle de la présidente, la ministre Kandia Camara, ainsi que celle de Adama Bictogo, le directeur exécutif du parti, le président-candidat a pris la parole pour accepter son investiture et félicité les militants de ce parti pour cette décision.

« Grâce a? votre soutien et a? votre mobilisation, j’ai obtenu un million de parrainages. Merci a? vous ! J’irai déposer mon dossier de candidature la semaine prochaine. Allons aux élections et laissons aux Ivoiriens le droit de choisir, démocratiquement, le Président de la République ! Chaque candidat, chaque formation politique doit s'atteler a? mobiliser ses électeurs pour espérer gagner les élections, sans violence. La violence ne passera pas. Je suis la? pour protéger les Ivoiriens. Je veux la paix pour notre pays et pour nos concitoyens ».

Une nouvelle candidature « par sacrifice » pour ADO

Dans son discours, le président-candidat est également revenu sur le débat sur sa candidature à ce nouveau mandat.  « Tous les observateurs de bonne foi savent très bien qu'étant dans la 3e République, rien ne m’empêche d'être candidat. C’est d’ailleurs le cas pour mes pre?de?cesseurs s’ils remplissent toutes les autres conditions. Ce droit, j'avais décidé? de ne pas l'exercer en mars 2020, pour passer la main a? une nouvelle ge?ne?ration », a fait savoir le candidat du RHDP qui est revenu sur les circonstances et les raisons qui ont motivé  cette nouvelle candidature.  « Je vous ai annonce?, le 5 mars dernier, ma décision de ne pas me présenter a? l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de passer la main a? une équipe de jeunes cadres hautement qualifiés et compétents du RHDP, avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, pour chef d'équipe. Le mercredi 8 juillet 2020, notre candidat, Amadou GON COULIBALY, a été? rappelé? a? Dieu. Son décès brutal nous a tous plongés dans une situation de choc émotionnel pendant plusieurs semaines. Cette situation exceptionnelle nécessitait une décision d’urgence », a expliqué, dans des mots pleins d’émotion à l’évocation du nom du défunt chef du gouvernement, le président ADO. « Après le décès d’Amadou, vous m’avez, a? l’unanimité?, demande? de revenir sur ma décision de ne pas être candidat a? l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Après mûres réflexions et a? l’issue de consultations avec de nombreuses personnalités de confiance, j’ai décidé?, en mon âme et conscience et par devoir citoyen, de répondre favorablement a? votre appel », a poursuivit le chef d’Etat ivoirien.

 « Cette décision, qui est un sacrifice pour moi, je l'ai prise pour vous chères militantes, chers militants et pour tous nos compatriotes. Oui, j'ai accepte? d'être candidat parce que j’aime mon pays ; parce que je vous aime ! »

 

Une victoire du RHDP dès le 1er tour selon son candidat

S’adressant aux militants de son parti, le président ADO  a affirmé que le RHDP envisage une victoire dès le 1er tour de la présidentielle en mettant en avant le bilan et la vision du parti. « Nous croyons a? une large victoire du RHDP, dès le premier tour, au soir du 31 octobre 2020, parce que nous avons un bilan, un projet et une vision pour notre pays. Nous devons continuer de renforcer la Paix, la Stabilité?, la Cohe?sion sociale et le Rayonnement de notre pays ». Il n’a pas manqué également de rappeler la force électorale du parti. « Notre grand parti, le RHDP, le premier parti de Côte d’Ivoire. En effet, le RHDP est aujourd’hui le seul parti qui couvre l’ensemble du territoire national. Le RHDP, c’est 151 députés sur 251, 143 mairies sur 201 et 24 régions sur 31 », a souligné le candidat président.

« Au RHDP, nous sommes des bâtisseurs. Au RHDP, nos engagements se traduisent en actions. Au RHDP, nos actions donnent des résultats. Le RHDP continue de maintenir le cap parce que le rêve de chacun de nous, c’est de vivre ensemble, dans la paix ; c’est de participer au développement de notre chère Côte d'Ivoire. Des millions d'Ivoiriens du Nord, du Sud, de l'Ouest, de l'Est et du Centre de la Côte d'Ivoire l’ont compris en adhérant a? notre vision ».

Incertitudes et tensions électorales

Après cette investiture, le parti présidentiel va se consacrer à la préparation de la présidentielle du 31 octobre prochain notamment la campagne électorale qui s’annonce dans un contexte plein d’incertitudes en raison des craintes de violences comme c’est déjà le cas depuis l’annonce de cette nouvelle candidature du président ADO. Le RHDP, qui est né sous les cendres du RDR, peut certes se targuer d’être une véritable machine électorale qui s’est renforcée depuis l’arrivée au pouvoir du parti en 2010. Il peut également compter sur les moyens colossaux dont il dispose notamment une force de frappe financière ainsi qu’une assise nationale en plus d’un bilan assez élogieux que mêmes les protagonistes du président lui reconnaissent.

Cependant, le RHDP n’est plus l’alliance électorale qui a permis au « PRADO » d’être réélu dès le premier tour lors de la dernière présidentielle de 2015 puisque plusieurs partis alliés de poids ont quitté le Rassemblement. C’est le cas du PDCI-RDA de l’ancien chef de l’Etat Henri Konan Bédié, lui aussi désigné candidat par son parti, ainsi que d’autres formations de taille modeste comme l’UPDCI de l’ancien ministre Albert Toikeusse Mabri. Le président-candidat a également perdu des alliés de taille notamment l’ancien chef de la rébellion des Forces nouvelles (FN), Guillaume Soro, qui veut se présenter également à la prochaine présidentielle. Sa candidature incertaine, en raison des poursuites judiciaires engagées contre lui depuis qu’il a pris ses distances avec le RHDP, ainsi que celle tout aussi improbable de l’ancien président Laurent Gbagbo, toujours aussi populaire, sont de nature à attiser les tensions et raviver les rancœurs à l’approche du très attendu, en plus de faire le jeu de l’opposition.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

4
Jon Ali
3 années ya
Encore un qui se croit plus intelligent que tout un peuple, pensant que personne ne peut convenablement diriger le pays
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Hum
3 années ya
On ne fera pa jamais le bonheur de quelqu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Djibrilla Adamou
3 années ya
Une chose est sur il ne pas le plus intelligent de la c
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Abdoul Kader Halidou
3 années ya
La nouvelle politique de certains dirigeants africains est vraiment honteuse pour ceux qui ont le minimum de dignit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Kunta-Kinte
3 années ya
Qu'il en soit ainsi. Nul ne peut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Lilimbo
3 années ya
Alors c'est du Tazarce non. Que Issoufou, pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
3 années ya
QUELLE ANDOUILLE CET ADO!!!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nig
3 années ya
En mars tu es sorti juste pour tromper les gens. Aujourd'hui c'est juste une excuse la mort de... M
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Karamoko
3 années ya
Quand est ce que la cedeao va decider de la fermeture des frontieres de ses etats membres avec la cote d'ivoire, quand est ce que la beceao va fermer ses guichets en cote d'ivoire, quand est ce qu'une delegation de la cedeao va se rendre a abidjan pour discuter avec toutes les forces politiques ivoiriennes des prochaines elections, etc.
issoufou, tu as discredite la cedeao et tu t'es discredite en voulant gerer la situation au mali comme tu as toujours gere les problemes du Niger, c'est a dire dans la violence, la precipitation, la mechancete, l'absence de jugement, le dictat, la colere destructrice, etc.... trop d'ego tue l'ego.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Salidou
3 années ya
Oui "trop d'ego tue l'ego". Issoufou est l'homme politique le plus controvers
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Dandila
3 années ya
Quand du "rose" devient une mal
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Rose idem que Rouge
3 années ya
Issoufou mahamdou et son systeme sont une abomination et une mal
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
972 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
484 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
304 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages