dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Assimi Goita

On connait désormais le chef de la junte militaire qui a pris le pouvoir au Mali le mardi 18 Août 2020, après avoir acculé l’ancien président IBK à la démission. Il s’agit du discret colonel Assimi Goita, qui a été porté à la tête du Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP). Officier des forces spéciales de l’armée malienne, c’est à lui d’assumer les charges de chef de l’Etat pour gérer la transition politique en compagnie d’autres officiers de l’armée et des forces de défense malienne.

Zeyna transfert argent bis

Ismael WagueOn connait déjà le colonel-major Ismaël Wagué, le porte-parole du CNSP, qui a lu la première déclaration télévisée de l’organe mis en place par la junte militaire qui s’est emparée du pouvoir,  quelques heures après avoir acculée l’ancien président IBK à la démission. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Désormais on connait aussi les principales figures du Conseil, notamment son président, le colonel Assimi Goita, président du CNSP comme il s’est lui-même présenté à la presse, dans l’après-midi du mercredi 19 août. La veille déjà, tard dans la nuit, il était en compagnie des officiers qui sont apparus à la télévision lors de la déclaration de prise de pouvoir. «Je me présente : je suis le colonel Assimi Goita, le président du Comité national pour le salut du peuple », a-t-il déclaré, aux nombreux journalistes qui l’attendaient après sa rencontre avec les secrétaires généraux des différents ministères. « Nous sommes venus leur assurer de notre soutien par rapport à la continuité des services de l’Etat », a expliqué le relativement jeune officier, après sa rencontre avec les hauts fonctionnaires de l’administration malienne qui s’est tenue au sein de l’immeuble abritant le ministère de la Défense nationale. Avec un ton qui se veut plein d’assurance et entouré de sa sécurité, des militaires armées, le président du CNSP a ajouté que suite aux évènements de la veille « qui ont abouti au changement de pouvoir, il était de notre devoir de donner notre position à ces secrétaires généraux pour qu'ils puissent travailler ».

Un officier réputé discret à la tête de la junte militaire

Réputé discret, le colonel Assimi Goita, un ancien enfant de troupe du Prytanée militaire de Kati (PMK), est un officier du Bataillon Autonome des Forces Spéciales (BAFS), une unité de l’armée malienne basée à Sofara dans la région de Mopti. Un homme de terrain donc, ce qui n’est pas rien dans le contexte malien actuel ! Par rapport au coup de force ainsi que la suite des évènements, il s’est contenté de rappeler en substance les propos contenus dans la déclaration lue par le porte-parole de la junte.

« Le Mali se trouve dans une situation de crise sociopolitique, sécuritaire. Nous n'avons plus le droit à l'erreur. Nous, en faisant cette intervention hier, nous avons mis le pays au-dessus. Le Mali d'abord ». Colonel Assimi Goita, Président du Conseil National de Salut du Peuple.

A la tête de la junte, il est secondé par le colonel Malick Diaw, vice-président du CNSP, et qui servait à l’Etat-major de la 3e Région militaire de Kati, d’où est partie la mutinerie. La junte militaire est également composée de plusieurs autres officiers issus des divers corps des Forces armées maliennes (FAMa), de la Garde nationale et de la gendarmerie.

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les chefs, le colonel Sadio Camara, un ancien directeur du Prytanée militaire de Kati, qui était en stage en Russie.

Sadio Camara

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+3 #1 Modibo 20-08-2020 10:09
Les voies de Dieu sont impénétrables...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Tounaw 20-08-2020 11:43
Issoufou doit se rappeler c'est grâce à Salou qu'il a pu accéder au pouvoir donc après un coup d'État. Si la CEDEAO avait mis un embargo au Niger peut-être que la situation ne serait pas en sa faveur. Certes un coup d'État n'est pas la solution mais il l'a applaudit à l'époque. L'homme est toujours dans le déni. Cet embargo c'est contre le peuple malien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Djolombi 20-08-2020 11:54
Nous demandons au peuple malien d'être vigilent. Les dirigeants de la CEDEAO ne sont pas là pour les peuples africains, ils servent les intérêts des autres. Donc ils n'ont aucun souci de ce que l'embargo au Mali peut créer comme problème.
Soyez forts, vigilants et surtout courageux pour surmonter ensemble cette étape que nous souhaitons va mettre fin aux souffrances du peuple malien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Djolombi 20-08-2020 11:59
Mais pourquoi Issoufou est toujours plus zélé quand il s'agit de questions liées à la souveraineté des pays voisins? Se rappelle t-il comment il est arrivé au pouvoir? Et si les autres dirigeants avaient mis le Niger sous embargo à son temps est-il sûr de trouver un pays gérable?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Kakaley 20-08-2020 12:11
IBK c'est du passé. Tournons la page. La CEDEAO a échoué. Il vaut mieux saisir cet échec pour être du côté du peuple. IBK c'est une seule vie. Le peuple malien c'est plusieurs vie et plusieurs souffrances à épargner.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 BABA 20-08-2020 12:41
Le manque du respect par nos responsables politiques de nos institutions qu'ils sont sensés être garants à pour conséquences entre autres ces coups d'Etats militaires n'ont jamais été une solution et n'apporteront guère un semblant de démocratie au pays Africains. N'en déplaisent à ceux qui applaudissent !
Prenez de leurs nouvelles dans 1 an et vous verrez ce qu'ils deviendront ces putschistes...Généraux Milliardaires.....
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 waysas 20-08-2020 18:24
w[quote name="BABA"]Le manque du respect par nos responsables politiques de nos institutions qu'ils sont sensés être garants à pour conséquences entre autres ces coups d'Etats militaires n'ont jamais été une solution et n'apporteront guère un semblant de démocratie au pays Africains. N'en déplaisent à ceux qui applaudissent !
Prenez de leurs nouvelles dans 1 an et vous verrez ce qu'ils deviendront ces putschistes...Généraux Milliardaires.....[wallay]
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...