vendredi, 25 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Mediateur cedeao au Bamako 10 08 2020

Le médiateur de la CEDEAO dans le règlement de la crise politique au Mali, Goodluck Jonathan, est arrivé ce lundi 10 août à Bamako. Cette visite intervient à la veille d’une nouvelle manifestation du M5-RFP, le mouvement d’opposition au président IBK, qui  continue de rejeter les solutions de sortie de crise de l’organisation régionale tout en exigeant une transition politique.

Zeyna transfert argent bis

Selon un communiqué du ministère malien des Affaires étrangères, ce nouveau séjour de l’ancien président du Nigeria, qui est à la tête d’une importante délégation, entre dans le cadre « du suivi de la mise en œuvre des recommandations issues du dernier sommet extraordinaire des Chefs d’État de l’Organisation sur la situation au Mali ». A son arrivée à Bamako, Goodluck Jonathan qui a été accueilli à l’Aéroport international de Bamako Senou par le chef de la diplomatie malienne, Tiebilé Dramé, a déclaré à la presse que « les maliens doivent regarder dans la même direction afin de relever les multiples défis du moment comme la paix, la sécurité, l’éducation ou encore la santé ».

Le médiateur de la Cedeao a assisté dans l’après-midi à la cérémonie de prestation de serment des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle qui a été recomposée conformément à la feuille de route des chefs d’Etat de l’organisation communautaire. Son agenda prévoit plusieurs rencontres avec les principaux acteurs de la crise politique. Malgré la fin du délai de la Cedeao, qui est arrivé à échéance depuis le 31 juillet dernier, les mesures décidées par les chefs d’Etat  n’ont pas été véritablement mises en œuvre. Le président IBK s’est contenté de la nomination d’un nouveau gouvernement restreint de six (6) ministres, aux postes de souveraineté, en attendant la constitution d’un gouvernement d’union nationale. Même au sein de la majorité, la situation se complique puisque les 31 députés dont l’élection est contestée, refusent de démissionner comme l’ont décidé les Chefs de l’Etat de la Cedeao.

Une nouvelle mobilisation de l’opposition ce mardi 11 août 2020

Le médiateur Goodluck Jonathan est arrivé à Bamako à la veille d’une nouvelle manifestation de l’opposition au régime d’IBK réunie au sein du M5-RFP, et qui a appelé à une mobilisation le mardi 11 août 2020 à la place de l’indépendance. Malgré les menaces de sanctions brandies par les chefs d’Etat de la Cedeao, le M5-RFP continue de rejeter les solutions adoptées par les chefs d’Etat pour une sortie de crise rapide et consensuelle.

Dans l’après-midi du dimanche 9 août, les principaux leaders du M5-RFP ont animé une conférence de presse à Bamako au siège de la Coordination des mouvements de soutien à l’imam Mahmoud Dicko (CMAS). Dans son intervention, l’influent leader religieux et fer de lance de la contestation contre le régime d’IBK a réitéré sa disponibilité au dialogue afin de trouver une solution à la crise qui secoue le pays. Cependant, il a fait savoir que «l’immixtion de personnes étrangères», ainsi que la persistance du président à ne pas tenir compte des revendications du peuple n’est pas de nature à régler les problèmes du pays. L’imam Dicko qui a réitéré la démission du Premier ministre Boubou Cissé, à qui le chef de l’Etat continue d’accorder sa confiance, a dénoncé « des instructions [qui] seraient venues d’un pays étranger afin d’imposer le maintien de Boubou Cissé à la Primature pour un agenda qu’eux seuls savent».

Les principaux leaders du M5-RFP ont également abondé dans le même sens appelant la population à une grande mobilisation afin de faire aboutir leurs revendications notamment la mise en place d’une transition politique du pays.

La situation au Mali reste encore très incertaine et malgré les médiations en cours, l’issue de la crise politique semble loin de tirer son épilogue au regard des positions affichées par les deux camps qui privilégient pour le moment le rapport des forces. Ce qui amplifie les multiples crises que connait le pays depuis des années.

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+1 #1 Dan lokol 10-08-2020 23:33
IBK doit faire des compromis, il ne peut pas être à la base du problème et refuser de céder sur certains points.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Karimou Nouredine 11-08-2020 00:37
Une institution désorientée vraiment
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Nouradine Le Nationaliste 11-08-2020 01:28
À la place d'IBK, je quitterai le pouvoir pour que demain je puisse parler la tête haute pour le bien de mon pays mais aussi le bien de mes enfants.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Abdoul Kader Roufaï 11-08-2020 01:46
Si le peuple dit qu'il ne veut plus de toi, tu dégages. C'est aussi ça la souveraineté
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Oussou Maiga 11-08-2020 02:15
Bientôt elle aura d'autres missions. RCI, NIGER, GUINÉE..
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 ta guero 11-08-2020 08:33
ibk doit rester jusqu a la fin de son mandat.pian.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 TOTO A DIT 11-08-2020 19:04
De ce qui peut être dit du pays de Soundjata Keita, sur ce soubresaut politique et social en cours , le constat de TOTO A DIT est que l'on aime ou déteste "BOUA LE VENTRU IBK, l'incompétent et voleur , faudrait il lui donner le crédit d'être un démocrate au sens du respect de la constitution qui autorise le droit à la manifestation ,la latitude de montrer son désaccord sur la manière dont la cité malienne est gérée .... Pour dire eut été à côté ou des citoyens sous le couvert de la Société Civile, les Partis Politiques ou des entités professionnelles projettent de sortir pour manifester ....ils seront opposés à un Non matérialisé par des Buldog sous ordre avec gas lacrymogène.... Bastonnade.... Emprisonnement , jugement expéditif ..
Malgré que ce mouvement Malien exige le départ de Boua le Ventru IBk ....ce dernier n'entrave pas a la loi et autorise ces manifestations. : Boua le Ventru reste et s'affirme en Démocrate .... Pour l'Histoire quelque l'outcome ...... Et TOTO A DIT ne manque pas de lui tirer son chapeau ....
Si c'étaient d'autres pourtant produits de la démocratie...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 05:21
l-aj-sem-niger-pose-les-jalons-d-un-cadre-de-dialogue-et-de-collaboration-entre-fds-et-acteurs-des-medias A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont...Lire plus...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...