dimanche 2 octobre 2022

3588 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina : une vingtaine de personnes tuées par des individus armés à Namangou dans la région de l’Est

Carte Namangou BF

 Des individus armés ont fait irruption, vendredi dernier aux environs de 12h00 dans le marché de bétail de Namoungou, commune de Fada N’Gourma, et ont tué une vingtaine de personnes. Comme pour les précédentes attaques similaires qui portent la marque des groupes terroristes qui sévissent dans la zone, le président Roch Kaboré a promis que le gouvernement ne faillira pas à sa mission de ramener la paix dans le pays.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon le communiqué du gouverneur de la Région de l’Est, c’est vers 12h00 que les « individus armés non identifiés »  sont arrivés à bord de motos et se sont attaqués aux populations. « Le bilan provisoire fait état d’une vingtaine de personnes tuées et de nombreux blessés », a indiqué le gouverneur, le colonel Saidou Sanou, qui a annoncé qu’une opération de ratissage est en cours dans la zone, tout en invitant par la même occasion, la population à la «plus grande vigilance mais aussi à une étroite collaboration avec les forces de défense et de sécurité».

Le président Roch Marc Kaboré : « nous ne faillirons pas ! »

Suite à cette nouvelle barbarie qui n’est pas la première du genre dans le pays et qui porte la marque des terroristes qui sévissent dans la zone, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a rendu hommage aux victimes dans une déclaration ce samedi 8 Août 2020. « Je voudrais profiter de l'occasion pour saluer la mémoire de ces victimes, présenter mes condoléances à l'ensemble des familles éplorées, et souhaiter un prompt rétablissement aux blessés », a indiqué le chef de l'Etat à Banfora, à l'issue de la cérémonie de plantation d'arbres, dans le cadre de la 2è édition de la Journée nationale de l'Arbre. Selon lui, « la lutte contre le terrorisme est un combat de longue durée, mais la victoire est certaine ».

 « Nous devons rester constamment convaincus que nous devons défendre vaille que vaille le Burkina Faso. Je pense que nous ne faillirons pas à cette tâche, malgré les difficultés qui sont sur le chemin ». Le président  du Faso Roch Marc Christian Kaboré 

L’Est et le Nord du Burkina Faso sont les régions les plus touchées par les exactions des groupes terroristes qui ont fait plus de 1100 morts et plus d’un million de déplacés depuis cinq ans selon des chiffres compilés par l’AFP. En dépit de la présence des forces de défense et de sécurité, des soldats de la Force conjointe du G5 sahel et ceux de la force française Barkhane, ces violences mêlées à des conflits intercommunautaires, qui touchent le centre du Sahel, ont fait au total 4000 morts au Mali, au Niger et au Burkina Faso en 2019, selon l’ONU.

Ikali (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com