samedi 28 janvier 2023

3470 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : une douzaine de soldats tués dans une nouvelle attaque à Ayerou (Tillabéri)

GNN BIS

Selon un bilan provisoire, au moins douze (12) soldats dont 10 gardes et 02 gendarmes  ont été tués et plusieurs autres blessés au cours d’une nouvelle attaque ce jeudi 12 mars 2020, dans l’après-midi à Ayerou, à 180 kilomètres au nord de Niamey, pas très loin de la frontière avec le Mali. Selon nos sources, c’est le camp de la Garde nationale du Niger (GNN) de Tabareybarey, à coté de la ville, qui a été la cible d’un assaut par des individus armés venus à bord de motos.  Les combats ont été violents et les  Forces de défense et de sécurité (FDS) se sont vaillamment défendus, avec notamment le renfort des  éléments de la gendarmerie nationale. L’intervention de la force Barkhane a permit de contenir l’assaut selon le ministre de l’Intérieur qui n’a pas encore communiqué le bilan officiel de l’attaque. Le ministre de l’Intérieur a toutefois félicité dans un post, les FDS ainsi que la force Barkhane dont  « l’action a été remarquable ».

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

« Mes condoléances à la Garde nationale et à la Gendarmerie nationale ainsi qu’aux familles des hommes tombés sur le champ d’honneur à Ayorou. Prompt rétablissement aux blessés.Félicitations aux FDS du Niger et à la force Barkhane dont la coopération a donné aujourd’hui un résultat prodigieux du côté d’Ayorou. L’action de Barkhane contre les terroristes a été remarquable ». Mohamed Bazoum, ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et de la sécurité publique

Ce n’est pas la première fois que la localité d’Ayerou est la cible d’attaques terroristes. Ce département de la région de Tillabéri a connu plusieurs attaques du même genre depuis le début de la crise malienne.  Le 21 octobre 2017, au moins 13 gendarmes ont été tués et 5 autres blessés dans une attaque menée aux premières de la journée par des individus armés. Tout récemment, en début du mois de mars, deux policiers ont été tués dans une autre attaque terroriste qui a succédé à plusieurs autres ces derniers mois dans la zone.

Le département d’Ayerou, comme les autres départements de la région,  est placé en état d’urgence depuis 2017. Malgré l’interdiction de la circulation des motos, plusieurs villages de la zone ont été dernièrement la cible d’attaques menées par des individus lourdement armés qui se réclament de plusieurs groupes terroristes actifs dans la zone des trois frontières (Niger-Mali-Burkina), notamment le groupe Etat islamique au grand Sahara (EIGS).  En dépit de l’important dispositif militaire dans la région, la situation sécuritaire ne cesse de se dégrader avec des assassinats ciblés de notables ainsi que des attaques contre des positions des FDS par des individus armés. La veille, selon d’autres sources locales et sécuritaires, des individus armés ont mené une attaque contre un poste où sont stationnés des agents des eaux et forets à Patelegou, pas très loin du « Parc du W » et non loin du Burkina Faso. Aucun bilan officiel de l’attaque n’a encore été communiqué par le gouvernement mais des sources locales ont confié que l’assaut a été vaillamment repoussé par les soldats nigériens.

A.Y.B (actuniger.com)

.

Commentaires  

+4 #1 Poussy 12-03-2020 23:42
Allah ya tsarekou nos force de défense et vous donne la chance sur ces ennemis
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #2 guizo 12-03-2020 23:51
ils n'avaient meme pas de balles en caoutchouc pour se défendre contre cette nieme bande de bandits armés equipés par des forces obscures qui vont ensuite prétendre "venir en renfort". L'argent destiné pour acheter les armes aux fds ayant été voler par les barons du régime, le pire reste a venir quand Niamey sera la cible des bandits.
Citer | Signaler à l’administrateur
+17 #3 Goloko 13-03-2020 00:15
Depuis lors j'ai arrêté de dire paix aux des âmes de disparus car la mort de nos soldats est juste le fruit la mauvaise gouvernance de régime et particulièrement du détournement qu'effectuent certains en suçant le sang de ces pauvres soldats. Les soldats morts ne reposeront jamais en paix tant les délinquants ayant contribué a la dégradation de cette situation ne sontpas punis. il n'y a rien n'a félicité ici car,
.on est pas dans un jeu vidéo. Ce sont les pères, fils et mari d'autrui qui meurent. La mort de nos soldats est devenu est un évènement. Pensez a equipper l'armée au lieu de se glorifier du nombre des soldats comment des moutons destinés pour l'abattoir. Ce régime est le plus injuste jamais connu dans le passé. Il est le champion en emprisonnement sans cause tout juste pour masquer leur médiocrité, népotisme et injustice. Qu'Allah sauve ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 ali lamine 13-03-2020 01:18
:sad: paix à leurs âmes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Ça ne va pas !!! 13-03-2020 05:05
Wallahi hassaraw gogaté Nigero-sé !!!

Foundi wouaney ni goga haltchi !!!!

Mahamadou Issoufoiu mourado manté !!!

Koitara ho manté !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Ms 13-03-2020 08:39
Que la terre leur soit légère,et que DIEU protège notre notre paye et le monde entier ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Zoom 13-03-2020 08:58
Courage aux FDS mais je vous demande prendre juste une minute pour analyse cette question sécuritaire car votre victoire en dépend. Vous etes certes déterminer à gagner cette guerre dont le contour est flou. Les questions que vous devrez vous poser c'est qui sont ces terrioristes? Pourquoi ils font cette guerre? pour qui? comment? où sont-ils? et si vous arrivez à répondre à ces questions sans ambiguité alors vous etes prêts pour gagner cette guerre.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Nouridine 13-03-2020 09:12
donc combien des terorisses on tieu dans l attaque?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 DIYANFO 13-03-2020 09:19
Où sont ceux qui ont dit qu'ils ont rejoint la majorité pour la stabilité. Si vraiment ils sont honnêtes, je leur demande au nom de cette même stabilité de dire la vérité au Président. Tout homme conscient et humain ne peut pas accepter dans son esprit au moment où des nigériens, frères de même sang sacrifient leurs vies chaque jour et que d'autres profitent de l'occasion pour sucer leurs sangs. Les militaires tout comme le Président de la République se sont engagés à défendre le peuple et la nation nigérienne. Si les militaires continuent à honorer leur s engagements pourquoi le Président ne voudrait pas le faire. LA PROMESSE N'EST-ELLE PAS UNE DETTE CHEZ LES HOMMES HONNÊTES?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 Ousseini 13-03-2020 09:23
Kesk fou la barkhane on es v plu d barkhane sur nos terres ce eux ki ns tuent que Dieu les modissent ainsi ls coupable
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Souley 13-03-2020 09:53
Allahou Akbar chaque homme goûtera à la mort paix a votre âmes nos frères nous vous soutenons a 100/100 nous savons que vous êtes déterminé a defandre notre cher pays .
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 AN AY KENI 13-03-2020 10:06
Allah ya tsare ya kuma bamu saa da rabo ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Mounir 13-03-2020 10:29
Que dieu protège tous les porteurs de tenue
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Djalloud 13-03-2020 10:53
Paix a leurs âmes
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #15 Black Mamba 13-03-2020 12:01
Pendant que issoufou, sa famille et ses amis s'en mettent plein les poches, la liste noire des victimes de leur trahison ne cesse de s'allonger. Puisse Allah le tout puissant epargner nos jeunes soldats encore actifs sur le terrain et qu'il punisse toutes personnes qui sont impliquees directement ou indirectement dans la disparition de ceux qui ont ete arraches a l'affection des leurs et de toute la nation. Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Albatros 13-03-2020 15:42
... Et pendant ce temps ça continue à détourner en douce... Ca continue a porter des chaussures de 3000 000 ... Allah Yah Issah... Vous avez le sang de nos frères sur vos mains et sur vos pieds... Allah Yah Issah
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com