jeudi, 21 février 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

tombouctoumali 0

Au Mali, un commandant du MOC a été assassiné à Tombouctou dimanche soir, le 9 septembre. Le MOC, Mécanisme opérationnel de coordination, a été prévu par l'accord de paix de 2015. Il rassemble des soldats maliens, des anciens combattants de la Plateforme et la CMA, Coordination des mouvements de l'Azawad. Salim Ould Nbekhi commandait l'unité de la CMA.

 

 

Il a été tué au volant de sa voiture. C'est la deuxième fois qu'un officier du MOC est la cible d'un attentat. Pour la CMA, c'est le signe que la ville de Tombouctou est de plus en plus infiltrée par les terroristes.

Alors qu'il se trouve chez sa mère souffrante, Salim Ould Mbekhi reçoit un appel vers 21h00. Il écourte sa visite et se rend à un rendez-vous dont il ne reviendra jamais. Le commandant a été abattu dans sa voiture à bout portant. Un guet-apens, selon Mohammed ould Mahmoud, porte-parole de la CMA.

« La ville de Tombouctou et la ville de Gao sont vraiment infiltrées. Ce n’est plus un secret pour qui que ce soit. Ils ont des observateurs dans les villes ; ils ont des indicateurs qui surveillent le mouvement de toutes les personnes. S’attaquant à un commandant de bataillon de la CMA, au niveau du MOC, c’est quand même un signal fort. C’est montrer aux gens qu’ils ne sont pas en sécurité », estime-t-il.

Ce n'est pas la première fois, qu'un membre du MOC est pris pour cible lors d'un attentat. Le schéma est toujours le même, à savoir une attaque isolée, en dehors de l'enceinte militaire du MOC, ce qui suppose, selon la CMA, que les jiadistes sont très bien renseignés. Cependant, pour Koyna Ag Ahmadou, gouverneur de Tombouctou, il ne faut pas aller trop vite en besogne.

« L’infiltration des terroristes, c’est possible mais nous attendons les résultats des enquêtes qui sont en cours par les services techniques concernés pour nous prononcer là-dessus. La situation sécuritaire à Tombouctou est calme », précise-t-il.

A la question de savoir si on peut vraiment parler de calme si des individus peuvent se permettre d’organiser des assassinats sommaires, Koyna Ag Ahmadou ajoute que « toutes les dispositions sont pourtant là mais celui qui veut régler son compte avec un autre trouve toujours le moyen de le faire ».

Mis en place en mai dernier, le MOC de Tombouctou n'a toujours pas démarré les patrouilles conjointes dans la ville.

 

 

RFI

Ajouter un Commentaire

BULLETIN REJEA N°12

Rejea Bulletin Info min

WhatsApp Image 2019-01-30 at 11.45.05.jpeg

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Mali: un forum contre le franc CFA organisé à Bamako

18 février 2019
Mali: un forum contre le franc CFA organisé à Bamako

Au Mali, une conférence s’est tenue ce dimanche à Bamako contre le franc CFA. Vieux serpent de mer des relations franco-africaines, le débat a été ravivé par le gouvernement populiste...

Burkina Faso: cinq morts dans l'attaque d'un poste de douane

16 février 2019
Burkina Faso: cinq morts dans l'attaque d'un poste de douane

Au Burkina Faso, un poste de douane situé entre les villes de Bittou et Cinkanse, région du centre-est a subi une attaque dans la soirée du vendredi 15 février 2019....

Nigeria : la présidentielle et les législatives sont reportées au 23 février

16 février 2019
Nigeria : la présidentielle et les législatives sont reportées au 23 février

À quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote, la Commission nationale électorale indépendante du Nigeria a annoncé que les élections générales de samedi étaient reportées au 23 février pour...

66 personnes tuées dans une attaque criminelle au Nigeria

15 février 2019
66 personnes tuées dans une attaque criminelle au Nigeria

Soixante-six personnes ont été retrouvées mortes dans le nord-ouest du Nigeria, à la suite d'une attaque criminelle, a annoncé vendredi le gouverneur de l'État de Kaduna, à la veille de...

Présidentielle au Sénégal : Abdoulaye Wade persiste dans sa stratégie incendiaire

14 février 2019
Présidentielle au Sénégal : Abdoulaye Wade persiste dans sa stratégie incendiaire

Arrivé il y a une semaine dans la capitale sénégalaise, l’ancien président sénégalais a multiplié les rencontres avec des représentants de l’opposition. Mais mercredi soir, Abdoulaye Wade a réitéré ses...

Frontière Niger-Benin: plus de 40 disparus dans un naufrage sur le Niger

14 février 2019
Frontière Niger-Benin: plus de 40 disparus dans un naufrage sur le Niger

Au moins 43 personnes, en majorité des Béninois, sont "portées disparus" et plus de 60 autres ont pu être sauvées après le naufrage d'une pirogue surchargée sur le fleuve Niger,...