mercredi, 16 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

capture ecran south africa

Trois hommes ont tué un imam et grièvement blessés deux autres personnes ce jeudi dans une mosquée près de Durban, en Afrique du Sud. Les raisons de cette attaque demeurent pour l’instant inconnues.

 

Un imam a été tué et deux autres personnes grivèment blessées ce jeudi lors d'une attaque au couteau perpétrée dans une mosquée de Verulam, en Afrique du Sud. Le motif de cette attaque est pour le moment inconnu. Après la prière de la mi-journée, trois hommes, présentés par les médias locaux comme des Egyptiens, sont entrés dans cette mosquée située dans la banlieue de Durban, et s'en sont pris à l'imam, un fidèle et un concierge, selon les services d'urgence IPSS.

Ils ont "ligoté l'imam, l'ont jeté à terre et lui ont entaillé la gorge", a expliqué à l'AFP un porte-parole de IPSS, Paul Herbst. L'homme a rapidement succombé à ses blessures. Les deux autres victimes ont, elles aussi, été poignardées, l'une à l'abdomen et l'autre à l'aine. Elles se trouvaient jeudi soir dans un état grave. Avant de s'enfuir en voiture, les assaillants ont lancé un cocktail Molotov dans la mosquée qui a partiellement pris feu. "Les pompiers sont arrivés sur les lieux et ont rapidement circonscrit l'incendie", selon Paul Herbst. 

"C'est la première fois qu'une chose de la sorte se produit en Afrique du Sud"

Le président du Réseau musulman sud-africain, Faizel Suliman, s'est refusé à spéculer sur les causes de l'attaque. "On ne sait pas si la motivation est criminelle, s'il s'agit d'une histoire d'amour qui a mal tourné ou si c'est pour une raison religieuse", a-t-il ajouté. "C'est la première fois qu'une chose de la sorte se produit en Afrique du Sud", a-t-il assuré. Le pays, qui compte 1,5% de musulmans parmi ses 53 millions d'habitants, a jusqu'à présent été épargné par les attentats jihadistes, contrairement à d'autres pays africains.

La police s'est également montrée prudente sur les motifs de l'agression. "La raison de l'attaque n'est pas encore connue", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Nqobile Gwala précisant qu'une enquête avait été ouverte. "Il y a déjà eu des vols dans des mosquées, mais pas d'incident de ce genre où, semble-t-il, rien n'a été volé", a précisé sur place Prem Balram, le porte-parole de Reaction Unit South Africa, une société de sécurité privée qui est intervenue sur les lieux.

 

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda

15 janvier 2019
Affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda

Dans une décision rendue oralement ce matin, deux des trois juges de la Chambre de première instance I de la Cour dans l'affaire contre Messieurs Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont...

La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

15 janvier 2019
La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

Aujourd'hui, le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour »), à la majorité, Mme la juge...

Explosion à Ouaga :1 mort, des blessés et d’importants dégâts matériels

14 janvier 2019
Explosion à Ouaga :1 mort, des blessés et d’importants dégâts matériels

L’on en sait un peu plus sur ce qui s’est passé ce lundi matin à Ouagadougou. L’explosion qui s’est produite à Silmiyiri dans l’arrondissement 9  dans une villa a fait...

Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall écartés par le Conseil constitutionnel, cinq candidats confirmés

14 janvier 2019
Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall écartés par le Conseil constitutionnel, cinq candidats confirmés

Les sept sages ont publié, ce 14 janvier, la liste des cinq candidatures validées pour la présidentielle. Khalifa Sall et Karim Wade n'y figurent pas. Le Conseil constitutionnel sénégalais a...

Insécurité en Afrique de l’Ouest : pour Buhari, le responsable c’est Kadhafi

11 janvier 2019
Insécurité en Afrique de l’Ouest : pour Buhari, le responsable c’est Kadhafi

Le président nigérian a de nouveau accusé l’ancien guide libyen d’être le principal responsable de la dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. Pour...

RD Congo : l’opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle (résultats provisoires )

10 janvier 2019
RD Congo : l’opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle  (résultats provisoires )

La commission électorale (CENI) de la République démocratique du Congo (RDC) a fait durer le suspense avant de proclamer le nom du successeur du président Joseph Kabila, dans la nuit...