mardi, 22 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


boni yayi talon ouattara cote divoire

A Abidjan, une scène de réconciliation s'est déroulée ce lundi 18 avril après-midi entre deux anciens ennemis politiques : l'ex-président du Bénin Thomas Boni Yayi et son successeur Patrice Talon. Les deux hommes se sont rencontrés lors d'un entretien et d'un repas à huis clos sous les auspices d'Alassane Ouattara et du président togolais Faure Gnassingbé.

Zeyna transfert argent bis

De mémoire de journaliste, il y a longtemps que l'on n'avait pas vu deux ennemis jurés s'étreindre aussi chaleureusement et aussi ostensiblement devant une foule d'appareils photo et de caméras.

Thomas Boni Yayi et Patrice Talon se sont embrassés comme du bon pain pour sceller leur réconciliation devant les yeux réjouis d'Alassane Ouattara et de Faure Gnassingbé.

Thomas Boni Yayi a été le premier à prendre la parole. « Je voudrais vous dire qu’il y avait cette complicité entre mon frère le président Patrice, et moi-même, a déclaré l'ex-président béninois. C’est une complicité que nous dévoilons aujourd’hui, complicité positive. Nous étions des amis, nous demeurons des amis et nous resterons toujours des amis. »

Ambiance conviviale

Impossible de savoir ce qui a bien pu se dire entre les quatre chefs d'Etat à ce déjeuner à huis clos, si ce n'est qu'il y régnait une ambiance de convivialité et de paix, selon Patrice Talon.

« Cela a été le maître-mot de notre déjeuner aujourd’hui, une bonne ambiance, a-t-il assuré. Et que les intrigues de la compétition politique – c’est cela le mot, n’est-ce pas Monsieur le président ? [rires] – ne prendrons pas le pas sur nos responsabilités d’œuvrer pour la paix. Cela prime sur toute autre considération. »

Oubliés donc les suspicions d'empoisonnement, les complots ourdis par les uns contre les autres, les instructions judiciaires en cours. Tout n'est que « lait et miel » entre l'ex et l'actuel chef d'Etat béninois. Ainsi va l'alternance politique au Bénin.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 RIGA BA WOUYA 19-04-2016 13:33
WANI ABOU SAYE A MAKOPTA
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 taf 19-04-2016 14:43
Bonne leçon de morale! Félicitations! A vous les politiciens du Niger!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 issa 19-04-2016 15:02
Cela ressemble à une nouvelle alliance entre Issoufou et Hama. Table rase sur les intrigues politiques, la prison etc et en avant pour la construction du Niger !!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 gaskia né malam 19-04-2016 16:07
Excellence je prie Allah de vous voir ainsi avec Hama.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 dan niger 19-04-2016 16:59
Si on pouvait avoir cette ambiance avec nos politiciens??? C'est difficile puisque les uns pensent que c'est eux les ayant droit du pouvoir et que les autres ne doivent être la que pour les applaudir. Sinon à l'occasion du RAMADAM le PR a invité ses adversaires à la rupture du jeune mais ils ont refusé tout simplement par haine. Et regardez comment nafarko boycotte même les fêtes de la République, alors qu'il est ancien PR. Mais honteusement il n'a jamais renoncé à sa prise en charge par la même République. Alors que nous sommes presque tous musulmans
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 ustaz 19-04-2016 18:52
Benin est un pays démocratic. pas comme Niger. wue tout celui qui prend le pouvoir. ne va. pas descendre. en paix. il ne va jamais. avoir. coup au Bénin
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Lecteur Actuniger 19-04-2016 19:39
ustaz, il ne faut pas gaché le nom d'ustaz qui est précieux en faisant de mensonge politicienne. ;;;;;;;;
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Yagi 19-04-2016 20:23
Du n'importe qoui. 'ya pas des sages au Benin pour les reconcilier?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Le Chien 19-04-2016 20:29
Yawaa Mallam Boni ! A bi bi karhi tun ba ayi kumiya ba
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Debout_Niger_Debout 20-04-2016 09:39
Citation en provenance du commentaire précédent de Yagi :
Du n'importe qoui. 'ya pas des sages au Benin pour les reconcilier?

Le syndicat sait s'occuper de ses membres, meme quand ceux ci ne sont plus au pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Ghandi 20-04-2016 09:46
Citation en provenance du commentaire précédent de gaskia né malam :
Excellence je prie Allah de vous voir ainsi avec Hama.

Issoufou donnerait son oeil droit contre une empoignade amicale avec Hama Amadou, mais ce dernier n'en voudra jamais. Tout homme qui se respecte n'en voudra pas non plus. Hama Amadou a fait de Mahamdou Issoufou president du Niger et en retour il l'a sacrifie lui, sa famille, sa reputation, a l'autel de son ambition personnelle. Issoufou est un minable iqui viole allegrement les pactes noues sur le saint coran. Je sais que les memes ouattara et consorts tentent d'en faire pareil entre issoufou et Hama, mais la plaie est trop fraiche et beante pour permettre un resultat identique a celui du Benin. Rappelons qu'au Benin, Yayi Boni s'en est pris a Patrice Talon, mais de facon elegante, alors qu'au Niger, MI s'est acharne avec une telle violence et une telle bassesse contre son faiseu de roi que je doute meme que ouattara ou un autre veuille tenter quoique ce soit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Ignaku 20-04-2016 17:44
Citation en provenance du commentaire précédent de gaskia né malam :
Excellence je prie Allah de vous voir ainsi avec Hama.

charlie ne le fera jamais
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 SANNI 21-04-2016 16:31
Le cas de Hama est tout autre: il a quitté la mouvance pour des postes qu'il a lui même qualifié de coquilles vides à la recherche des pleines, en voulant balancer la majorité de son coté et il a échoué. Toute honte bue il voulait se constituer en victime comme vous été là pour le croire sans discernement;
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 dan madotchi 21-04-2016 16:48
Perso je ne peux imaginer Hama en quelqu'un de civilisé qui croit aux vertus du pardon. Il n'a que lui et lui seul dans chaque affaire. Alors il ne faut ni rêver ni perdre son temps. Comme on est là c'est bon. Chacun dans ses affaires. Le jour où il sera président il n'a qu'à chercher à régler les comptes, puisque Hama ne fonctionne que comme ça. Les zinderois ne peuvent jamais l'oublier encore moins les maradaoua quand il était simple caporal des douanes et je ne parle pas de DG kekanda viré de leurs bureaux manu militari en plein soleil. Et vous voulez parler de pardon avec un type pareil? Ce gars n'aime pas les gens de l'est nigérien et eux aussi ne l'aiment pas, point barre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 dan madotchi 26-04-2016 11:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Ghandi :
Citation en provenance du commentaire précédent de gaskia né malam :
Excellence je prie Allah de vous voir ainsi avec Hama.

Issoufou donneraiout homme qui se respecte n'en voudra pas non plus. Hama Amadou a fait de Mahamdou Issoufou president du Niger et en retour il l'a sacrifie lui, sa famille, sa reputation, a l'autel de son ambition personnelle. Issoufou est un minable iqui viole allegrement les pactes noues sur le saint coran. Je sais que les mesultat identique a celui du Benin. Rappelons qu'au Benin, Yayi Boni s'en eue je doute meme que ouattara ou un autre veuille tenter quoique ce soit.

On est au Niger et tout le monde se connait. Dieu a donné le pouvoir à MI, ce n'est pas Hama. Pour le reste continuez à rêver et à raconter n'importe quoi.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...