dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Minusma lors d une visite a Kidal

Des manifestations ont dégénéré, lundi 18 avril, à Kidal, dans le nord-est du Mali. Des femmes et des jeunes ont manifesté contre les forces étrangères présentes sur le terrain qu’ils accusent d'avoir arrêté « arbitrairement » des civils et des combattants touareg. Deux civils ont été tués.

Zeyna transfert argent bis

Dans la matinée de lundi, à Kidal, des femmes en colère rejointes par des jeunes, ont pris d’assaut la piste de l’aéroport de la ville pour dénoncer des arrestations « arbitraires » de civils et de combattants par les forces étrangères présentes sur le terrain, à savoir les militaires français de l’opération Barkhane.

Sur leurs banderoles, on peut lire, en français « Nous sommes fatiguées des arrestations arbitraires de nos enfants ». Depuis quelques jours, selon les sources de RFI, l’opération française Barkhane a interpellé au moins trois personnes à Kidal et dans les environs.

Les femmes qui s’y opposent se sont donné rendez-vous à l’aéroport, sécurisé non pas par des militaires français, mais par des casques bleus. Pour elles, c’est du pareil au même : ce sont des étrangers. Des jeunes ont vite rejoint les femmes lorsque des casques bleus tentent de disperser ces dernières.

Rapidement, les manifestants ont mis le feu aux installations sécuritaires de la mission de l’ONU sur place. Ensuite, des jeunes ont violemment apostrophé des casques bleus et des coups de feu ont été entendus.

Selon des informations recueillies par RFI, il y a eu au moins un mort. Almou Ag Mohamed, l’un des porte-parole de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) précise qu’il y a eu deux morts et accuse les casques bleus d’avoir « ouvert le feu ».

Cependant, dans un autre communiqué, un autre porte-parole de la CMA confirme, certes, les deux morts et évoque les blessés, mais demande plutôt une enquête pour identifier les auteurs de ces tirs mortels, avant de condamner la destruction d’importantes infrastructures aéroportuaires de la Minusma.

Du côté de la Mission de l’ONU au Mali, on appelle au calme. Dans un communiqué, la Minusma confirme les incidents graves de Kidal et précise que sur les cas de décès, les enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités.

Une réunion d'urgence entre la Minusma et la CMA, la Coordination des mouvements de l'Azawad, était prévue, ce lundi après-midi, pour faire le point sur ce qui s'est passé à l'aéroport de Kidal.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-3 #1 Ibrah 19-04-2016 12:20
Il faut que les maliens soient aidés pour prendre en charge leur sécurité. Des opérations francaises à la con ne peuvent que troubler la paix, mais pas la construire.
La france et les usa doivent foutrent le camp de l'Afrique. Ce sont des sanguinaires colonialistes.

Éternel, reçois avec clémence l'âme de tes serviteurs. Amiin!
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 PourLeNiger 19-04-2016 14:33
Depuis quand l'ONU negocie -t-elle avec des groupes rebels?

Trop c'est trop. La CMA doit etre dissoute, les vrais auteurs de ces meurtres sont ceux qui se sont servis de femmes et d'enfants pour vandaliser les installations de la MINUSMA, ils doivent etre retrouves et punis. Enfin l'Etat Malien doit etre remis dans ses droits.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 zaki 2 19-04-2016 15:28
Citation en provenance du commentaire précédent de Ibrah :
Il faut que les maliens soient aidés pour prendre en charge leur sécurité. Des opérations francaises à la con ne peuvent que troubler la paix, mais pas la construire.
La france et les usa doivent foutrent le camp de l'Afrique. Ce sont des sanguinaires colonialistes.

Éternel, reçois avec clémence l'âme de tes serviteurs. Amiin!


Les maliens ne veulent personnes sur leur terre, il faut les laisser se battre entre eux et trouver des solutions .
Pourqoui c'est Barkhane qui fait les arrestations et eux ils vont a l'Aeroport? pourquoi ils ne vont pas se battre contre barhkanes???
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Ira Tidett 21-04-2016 16:02
@PourLeNiger, pourquoi tu mêles le nom du Niger au problème des maliens . Par la mal gouvernance au Mali , ces populations que représente la CMA avaient livré une guerre couteuse à ce pays dont l'aboutissement est l'accord signé à Alger qui n'est pas mis en oeuvre par la faute du gouvernement corrompu d'IBK, d’où ces tensions entre la CMA qui occupe la ville et les forces françaises qui combattent les terroristes dans le Sahel .
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...