samedi, 26 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Un policier tunisien monte la garde

Une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité nationale s’est tenue ce mercredi matin pour faire le point sur les mesures après l'attentat qui a fait au moins douze morts hier dans le centre de la capitale Tunis. L'enquête, elle, suit son cours et on en sait un peu plus sur l'enchaînement des faits.

 

Dans les décombres du bus de la Garde présidentielle, les enquêteurs ont retrouvé ce mercredi matin un 13ème corps. Nous avons 13 décès : 12 martyrs et une personne que nous n’avons pas encore identifiée ; il se pourrait qu'il s'agisse d'un terroriste, a expliqué Said Aïdi, le ministre de la Santé.

Ce 13ème corps pourrait donc confirmer la piste de l’attentat-suicide. C’est l’avis de Hichem Gharbi, le secrétaire général du syndicat de la Garde présidentielle qui s’est exprimé sur une radio locale.

Dix kilos d'explosifs

Selon l’enquête préliminaire, une personne avec un sac à dos contenant des explosifs militaires de type TNT, avec des écouteurs dans les oreilles est montée dans le bus. Il est précisé que les agents de la Garde présidentielle auraient tenté de l’interpeller. En réaction, le kamikaze aurait actionné sa ceinture d’explosifs.

Le ministère de l’Intérieur informait également à la mi-journée que l'attentat avait été perpétré à l’aide de 10 kilos d’explosifs. La piste kamikaze en revanche n’a pas été officiellement confirmée par le ministère de l’Intérieur qui se veut très prudent sur cette affaire. Nous voulons vous donner des informations précises, explique Walid Louguini, le porte-parole du ministère.

Un peu plus tôt s'était réuni un Conseil de sécurité nationale au Palais de Carthage. Cette réunion extraordinaire était présidée par Béji Caïd Essebsi, le président de la République qui avait à ses côtés Habib Essid, le Premier ministre, mais aussi le président de l’Assemblée ou encore les ministres de l’Intérieur et de la Défense.

Selon les propres mots du président, ce Conseil est réuni afin de prendre les décisions nécessaires pour faire face à cette situation. De nouvelles mesures devraient être annoncées pour renforcer la sécurité des lieux sensibles comme les ministères, les administrations ou les ambassades.

Depuis ce matin la présence policière est d’ailleurs renforcée dans les rues de Tunis, en particulier devant les hôtels. Les autorités devraient surtout confirmer la mise en place de l’état d’urgence pour trente jours ou plus sur l’ensemble du territoire et peut-être donner la durée du couvre-feu instauré dans la capitale jusqu’à nouvel ordre.

Continuer à vivre malgré tout

Des mesures urgentes ont déjà été prises par le Ministère du Transport qui annonce un renforcement de la sécurité dans les ports. A l’aéroport international de Tunis-Carthage, seuls les voyageurs munis d’un billet seraient désormais autorisés à entrer dans l’enceinte de l’aéroport.

C’est un nouveau coup dur pour les Tunisiens comme en témoignent ces passants rencontrés ce matin sur l’avenue Bourguiba, en plein centre de Tunis. « Maintenant il faut continuer à vivre, il faut continuer à travailler, il faut faire les choses comme d’habitude enfin… Mais ça ne sera jamais comme d’habitude. Il y a un avant et un après. Et puis voilà… Et la vie continue. Et puis il faut prendre des décisions qui font éventuellement mal, mais il faut les prendre et le plus tôt serait le mieux ».

Zeyna transfert argent bis

RFI

Commentaires  

0 #1 Dream 26-11-2015 14:10
Condoléances aux familles des victimes ! Tunisie nous sommes avec toi !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:49
assemblee-nationale-discours-du-pan-a-l-ouverture-de-la-2e-session-ordinaire-au-titre-de-l-annee-2020 La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...Lire plus...
Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...