mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


une fusillade a la kalachnikov a fait plusieurs morts

Fusillade en plein Paris à la Kalachnikov vendredi soir, au moins 18 morts et une prise d'otages en cours au Bataclan dans le centre de la capitale, dix mois après les attentats de janvier.

 

Plusieurs attaques à Paris et dans le secteur du Stade de France ont fait vendredi soir au moins 18 morts et une prise d'otages était en cours au Bataclan dans le centre de la capitale, dix mois après les attentats de janvier. Selon le tout premier bilan de la préfecture de police de Paris, trois personnes ont été tuées dans des explosions dans le secteur du Stade de France, où se déroulait un match amical France-Allemagne auquel assitait le président François Hollande qui a été évacué avant la fin du match. Interrogée peu après 22H30, la préfecture de police dénombrait "au moins trois fusillades, peut-être quatre dans le secteur du Bataclan (XIe arrondissement) et rue de Charonne (XIe arrondissement)".

Quinze personnes sont décédées au Bataclan où une prise d'otages est actuellement en cours, selon la préfecture. Le bilan "devrait être beaucoup plus lourd", selon une source proche du dossier. Une cellule de crise à été mise en place au ministère de l'Intérieur autour du président Hollande, du Premier ministre Manuel Valls et du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, a indiqué Matignon. "Ma femme était au Bataclan. C'est une catastrophe", a déclaré un témoin à l'AFP.

fusillades et explosions meurtrieres paris au moins 18 morts

Attaques "simultanées"

Le bilan de ces attaques manifestement "simultanées" reste provisoire, ont indiqué plusieurs sources proches du dossier. De nombreuses équipes de secours ont été déployées et des périmètres de sécurité mis en place. Ces attaques surviennent dix mois après les attentats jihadistes de janvier contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et un supermarché casher à Paris, qui avaient fait 17 morts et ont été suivis de plusieurs autres attaques ou tentatives.

La dernière en date s'était produite le 21 août à bord d'un train à grande vitesse Thalys entre Bruxelles et Paris. Un carnage avait alors été évité par des passagers, dont des militaires américains en vacances, qui avaient maîtrisé un tireur armé d'une kalachnikov et d'un pistolet. Deux personnes avaient été blessées. L'assaillant, Ayoub El Khazzani, jeune Marocain signalé aux services de renseignement comme islamiste radical, avait été interpellé. Avant cela, en juin, un homme avait décapité son patron puis, après une mise en scène macabre sur fond de drapeaux islamistes, tenté de faire exploser une usine de Saint-Quentin-Fallavier (Isère).

En avril, Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien, était arrêté en possession d'armes de guerre, après avoir tué une jeune femme, alors qu'il préparait un attentat contre une église de Villejuif (banlieue sud de Paris). Fin octobre, un homme de 25 ans, Hakim Marnissi, 25 ans, a été arrêté à Toulon et a reconnu en garde à vue avoir été en contact avec un jihadiste français en Syrie, pour projeter d'attaquer des militaires de la base navale de sa ville. Surveillé depuis sa radicalisation, il avait reçu un couteau de combat et deux cagoules par colis postal. Mi-octobre, dans un discours aux forces de sécurité, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait estimé que 1.800 Français ou résidents en France étaient "de près ou de loin concernés par des activités à caractère terroriste".

Dans une interview à Libération publiée le 12 novembre, il précisait que "571 de nos ressortissants étaient actuellement identifiés dans les groupes terroristes en Syrie ou en Irak" et que 141 étaient "présumés y avoir trouvé la mort". Depuis le renforcement fin 2014 de la législation antiterroriste, 199 interdictions de sortie de territoire ont été prononcées. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) est aujourd'hui saisie de 169 dossiers judiciaires et 370 interpellations ont déjà eu lieu, avec 212 mises en examen et 147 incarcérations. Depuis les attentats de janvier, le plan Vigipirate est à son niveau maximum en Ile-de-France. Une mission de sécurité intérieure associée à ce plan est assurée sur tout le territoire par l'armée sous le nom d'opération Sentinelle.

La France participe depuis plus de deux ans à la coalition anti-Etat islamique en Irak mais n'a commencé à mener des frappes sur la Syrie que depuis octobre. Elle a annoncé le 5 novembre qu'elle allait à nouveau déployer courant décembre dans le Golfe son porte-avions Charles de Gaulle, une décision suivant une annonce américaine d'une prochaine intensification des bombardements alliés en Syrie. Dans ce contexte de "menace terroriste" et de "risque de trouble à l'ordre public", Paris a décidé de rétablir un contrôle aux frontières pendant un mois, à partir du 13 novembre, à l'occasion de la conférence de l'ONU sur le climat (COP21) prévue du 30 novembre au 11 décembre au Bourget (banlieue nord).

Zeyna transfert argent bis

Midi Libre

Commentaires  

0 #1 nigerien du sang 13-11-2015 23:07
mahamadou issoufou tu sera le premier président africain aen france le condeliance il faut faire antention pour ne dire que tu es charlie encore l'élection c dans quelque mois
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 SALM 14-11-2015 00:36
la France recolte ce quelle a semé en lybie et dans le monde musulmans.mahamadou issoufou svp faut te rendre en France pour n'est pas ensanglanté le niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 SALM 14-11-2015 00:40
la Citation en provenance du commentaire précédent de SALM :
la France recolte ce quelle a semé en lybie et dans le monde musulmans.mahamadou issoufou svp faut pas te rendre en France pour n'est pas ensanglanté le niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 killman 14-11-2015 07:59
En tant que chef d'état , hollande a renonce au G20 pour s`occuper de la securite de ses concitoyens. Chez nous etait parti se balader tandis-que les pauvres citoyens de diffa sont massacres. Voila la difference entre un president de la republique et un amateur president. une lecon a notre Charlie nationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Alpha Abdoul 14-11-2015 08:05
Mes condoléances à La France et aux familles endeuillés pour ces crimes horribles, perpétrés par ces terroristes barbares . Que Dieu accueilles ces innocent victimes aux paradis .

ICi au Niger ; Notre grand terroriste et ennemi du peuple ; c'est bien Issoufou Mahamadou (Alias Charlie dandagi) , qui terrorise /divise /vole et tribalise son Peuple .
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 Dan Filingué 14-11-2015 13:43
.................une leçon à ceux qui s'en prennent à la religion musulmane. une leçon pour ceux qui se cache derrière la liberté d'expression pour faire des insultes à l'endroi des musulmans. Dieu les voit.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Dream 14-11-2015 18:43
"#6 Dan Flingué" Comment peut-on être aussi minable ! Ces tueurs lâches, pleutres sont tes héros ? Tu crois qu'ils font grandir l'image de l'islam à travers le monde , On passe pour des barbares sanguinaires et sans âmes avec de tels abrutis qui ne savent même pas lire le Coran et le comprendre. Ils sont, avec toi, les pires ennemis de l'islam ! Honte à vous. Vous ne méritez pas d'être musulmans.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Ami Pierre 15-11-2015 14:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Dream :
"#6 Dan Flingué" Comment peut-on être aussi minable ! Ces tueurs lâches, pleutres sont tes héros ? Tu crois qu'ils font grandir l'image de l'islam à travers le monde , On passe pour des barbares sanguinaires et sans âmes avec de tels abrutis qui ne savent même pas lire le Coran et le comprendre. Ils sont, avec toi, les pires ennemis de l'islam ! Honte à vous. Vous ne méritez pas d'être musulmans.

Si plus de monde pouvez partager la justesse de vos propos. A ce que je sache, le Niger est lourdement touché dans la region de Diffa. Toute ma compassion aux familles des victimes de France et du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 05:21
l-aj-sem-niger-pose-les-jalons-d-un-cadre-de-dialogue-et-de-collaboration-entre-fds-et-acteurs-des-medias A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont...Lire plus...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...