mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Michel Kafando parle

Le premier Conseil des ministres de l'après-coup d’Etat s’est tenu à Ouagadougou ce vendredi en présence du Premier ministre Isaac Zida. Première décision forte : le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), à l’origine du putsch du 17 septembre, a été dissout par décret.

 

Ce que dix mois de transition n’ont pas réussi à faire, Gilbert Diendéré l’aura provoqué en une semaine. Le gouvernement a prononcé la dissolution du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) par décret ce vendredi à l'issue du premier Conseil des ministres depuis le coup d'Etat du 17 septembre. La question de cette dissolution empoisonnait la transition depuis près d’un an. Mais il aura fallu l’échec du putsch du général Diendéré et sa capitulation face à un peuple prêt à payer le prix du sang pour que le gouvernement puisse passer à l’acte.

Un peu plus tôt dans la journée, le chef d’état-major faisait savoir que le processus d’inventaire de l’armement du RSP s’était bien déroulé. Reste à transférer cet armement dans d’autres casernes. Le chef d’état-major souhaite répartir les hommes du RSP dans d’autres unités. Du moins pour ceux qui n’ont rien à se reprocher, car la justice a ouvert une enquête et devra d’ici 30 jours situer les responsabilités et entamer des poursuites.

Ce corps d’élite de l’armée burkinabè, constitué de 1 300 hommes, était considéré comme la garde prétorienne de l’ex-président Blaise Compaoré, chassé par une insurrection populaire en octobre 2014. Un projet de dissolution du RSP, très attendu par la société civile et la population, avait été présenté deux jours avant le coup d'Etat par la commission de réconciliation nationale et des réformes.

Une décision inévitable

« Cette dissolution du Régiment de sécurité présidentielle aujourd’hui ne fait que conformer la réalité du terrain au droit, estime Guy-Hervé Kam, porte-parole du Balai citoyen. Le désarmement de cette unité a déjà commencé et tous les Burkinabè s’attendent à ce que ce corps ne s’occupe plus de la sécurité du président du Burkina Faso. A mon avis, il n’y avait pas d’autres mesures à prendre. Si cette décision n’intervenait pas aujourd’hui, ça allait être très difficile parce que c’était une des demandes fortes après le coup d’Etat ; d’ailleurs, c’était sur toutes les lèvres des manifestants lors des derniers jours. On avait des inquiétudes quant au fait que la transition allait continuer avec à ses trousses le Régiment de sécurité présidentielle. »

Mais pour Guy-Hervé Kam, il faut rester vigilant. « Tant que le désarmement n’est pas fini, que l’armée nous dit que le désarmement est fini, et que des soldats du RSP rentreront dans l’armée régulière, on ne peut pas dire que le danger est derrière », prévient-il. 

Le Conseil des ministres a par ailleurs révoqué Sidi Paré, le ministre délégué à la Sécurité ainsi que son chef d’état-major particulier, tous deux ayant manifestement basculé dans le camp des putschistes mercredi dernier. Des décisions dévoilées vendredi soir par communiqué mais qu’Isaac Zida n’avaient pas souhaité annoncer à la mi-journée lors du traditionnel point de presse d’après-Conseil des ministres. L’ancien numéro deux du RSP, devenu son plus farouche adversaire, a sans doute jugé plus prudent de ne pas annoncer lui-même la disparition de ce bataillon où il compte nombre d’ennemis.

Zeyna transfert argent bis

RFI

Commentaires  

-2 #1 sod 27-09-2015 04:54
vs devriez evitez toute situation pouvant entrainer un mecontentement de x ou y..c est vraiment tres taux vos decisions contre ces forces RSP...ces gars sont tres armes et certains sont pres a tuer et sont fidel a l ex president...SI une situation d insecurite eclate un jour vs ces gars de la transition seront la cause
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 27-09-2015 18:13
Très bien fait Excellence Mr le Pdt Gilbert Diendéré. Du courage et continuez de donner l'exemple d'intégrité tel annoncé par Thomas Sankara dont les assassins lui récupérèrent les titres de noblesse pour se faire valoir. N'ayez aucune crainte et croyez aux sages paroles des anciens qui disent: "ÉTANT DONNÉ QU'AUCUNE QUELCONQUE CRÉATURE N'A ÉMIS SON AVIS OU PORTÉ SON ASSISTANCE AU SEIGNEUR SUPRÊME CRÉATEUR DE LA CRÉATION QUANT À LA CRÉATION DE TOUTE PERSONNE HUMAINE, AUCUN INDIVIDU NE PEUT NUIRE À TOUTE PERSONNE QUI DIRIGE DIGNEMENT ET HONNÊTEMENT, SA FAMILLE, PERSONNEL DE SERVICE OU SON PEUPLE. Seuls les satanistes croient décider de la vie d'autrui en usant de la ruse, la force ou la peur. Or, Allah (swt) dit "Ils ne peuvent vous nuire aux croyants sans la Volonté de Dieu". Qu'Allah :P (swt) de vrais Juifs, sincères Chrétiens et fidèles Musulmans, vous assiste dans votre engagement à sortir l'Intègre Burkina Faso, du bourbier dans lequel, les uns/autres, ont voulu le plonger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 WADJE TBK 28-09-2015 09:29
Que le bon dieu protégé l’Afrique qui seme le vent récolte la tempête
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 morou 29-09-2015 16:45
Oui Bourkina vous êtes un exemple ce pas comme au Niger ou si sa ne va pas ont demande aux militaire de faire un coup d' Etat.Personne ne veut mourir dans les rues . Et une fois au pouvoir les miliaires pillent nos maigres ressources.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...