dimanche, 27 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manifestants Conakry

Human Rights Watch dénonce les « excès et crimes commis par les forces de sécurité en Guinée », où l’ONG a dénombré deux morts et 146 blessés au cours des manifestations d’avril et mai dernier. Elle réclame aux autorités la fin de l’impunité et un plus grand contrôle des forces de l’ordre.

Malgré les affirmations du gouvernement guinéen, la police et la gendarmerie ont bien fait usage d'armes à feu contre les manifestants, lors les marches de protestation d'avril et mai dernier. Selon Human Rights Watch, sur les 146 blessés recensés, 37 l'ont été par balle.

« Etant donné le niveau actuel des tensions ethniques et politiques et le risque de violences continues liées aux élections, le gouvernement doit tout simplement prendre des mesures pour faire face à ces abus », note l’ONG qui demande aux autorités guinéennes d’« améliorer la discipline » au sein des forces de sécurité et de punir sans tarder les coupables de crimes et d'exactions.

Tensions ethniques

Outre les deux morts par balle, Human Right Watch a en effet noté des pillages et des vols, ainsi qu'un viol, commis par les forces de l'ordre. Sans compter - signe inquiétant - les insultes à caractère ethnique. « Les policiers et les gendarmes ont insulté tous les gens peuls. Ils savent que cela ne fait qu’augmenter la pression sociale et les tensions ethniques », dénonce Corine Dufka, directrice de la division Afrique de l’Ouest à Human Rights Watch, qui juge que ces comportements « démontrent un manque de neutralité » des forces de l’ordre.

L'ONG pointe également les manifestants, jugeant que, de leur côté également, « le niveau de violence est inacceptable ». Au cours des manifestations, 77 gendarmes et policiers ont été blessés, dont 28 grièvement. HRW appelle donc également les dirigeants de l'opposition à maintenir l'ordre dans leurs rangs et à expurger les éléments violents de leurs marches de protestation.

Mise en garde de la CPI

Un appel au calme de part et d’autre qui intervient alors que la Guinée entre en période électorale et que de nouvelles manifestations violentes sont à craindre. Au début du mois de juillet, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, venue à Conakry pour faire le point sur les procédures sur l'affaire du massacre du 28 septembre 2009, avait elle aussi mis en garde les Guinéens contre le recours à la violence dans le débat politique. « Il faut absolument éviter que de nouveaux crimes soient commis, quelles que soient la situation, les circonstances. [...] J'appelle tous les acteurs politiques guinéens à s'assurer que les élections se déroulent dans le calme et que leurs partisans s'abstiennent de toute violence », avait-elle déclaré alors.

RFI

 {jathumbnail off}

Commentaires  

0 #1 roifai 01-08-2015 20:32
cellou est le principal responsable de cette violence. il tire sa légitimité dans ses discours ethnocentristes. il doit être banni et châtié de la communauté internationale.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Salissou Attaher 02-08-2015 07:47
La diversité ethnique est la principale source de sous développement en Afrique. Les côlons nous ont reparti tel qu'on ne peut jamais évoluer.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:49
assemblee-nationale-discours-du-pan-a-l-ouverture-de-la-2e-session-ordinaire-au-titre-de-l-annee-2020 La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...Lire plus...
Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...